BLOOD AND GUN- Résumé

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 28/11/2017 à 20:18

Vous voyez bien mes p'tits poulets que ça vaut le coup de faire des résumés!!
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Badmoon » 28/11/2017 à 22:07

Clair trop stylé :)
Loki :+1:
Badmoon
D4
D4
 
Messages: 27
Inscription: 13/03/2017 à 22:06
Localisation: Nantes

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 28/11/2017 à 22:19

On sent le bon MJ derriére qui devait concevoir des plans machiavéliques mais avec panache.
Bon LOKI tu nous maitrises quoi l'année prochaine?
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Loki » 01/12/2017 à 09:15

Une envie de jouer en temps que joueur Don ?

je maîtrise 3 jeux :

* COPS (une version différente, forcément, donc passer après un maître tel que Don n'est peut être pas une bonne idée ! slurp, slurp)
* INS / MV version 4
* Warhammer version 2
Loki
 
Messages: 1
Inscription: 08/11/2017 à 22:22

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 01/12/2017 à 12:49

A voir avec les autres quand ils seront disponibles et peut être prendras tu ma suite.
WARHAMMER j'adore et COPS en tant que joueur je n'ai jamais fais....
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Eammix » 03/12/2017 à 23:34

Allez voici mon résumé vu... d'un certain point de vue =D (2nd degré oblige les loulous, va falloir vous y faire ^^)

Partie du 26/11/2017

(point de vue du Joueur Eammix arrivé à 21h40 et du point de vue du PJ Chester « Zelda » LINK)


*Voix rauque de vieux détective privé ravagé par le whisky dans les films policiers en noir et blanc, époque 1950*

Image

L'histoire prend place le jour de la St Valentin, jour des amours, de l'affection et de tout ce qui pue et dégouline de douceurs à gerber et qui n'a rien à foutre dans ce putain de merdier qu'est ce bon vieux L.A. La journée avait pourtant débutée comme toutes ces foutues journées, les affaires ne manquaient pas ! Toujours autant de tocards et de truands pour foutre le bordel et nourrir les mecs comme moi. Mais y a des jours où on préférerait resté couché, des jours de violent orage avec un ciel qui pleure comme une midinette après avoir perdue sa virginité avec le quaterback friqué, fils à papa, qui l'aura bien baisée sur toute la ligne pour un pari... Ces conneries de p'tit branleur me rendrait presque nostalgique ! Hélas dans ce taudis qui me sert de bureau, règne des relans de vieux cigare et une obscurité oppressante dû à un ciel noir ! Noir profond comme le café sérré du bon gros Gorgio en bas de la 5e, noir comme la crasse des déchets d'humanité qui animent ce trou à rat, noir comme la pupille dilatée d'un junkie qui aura pris son dernier rail pour un aller simple chez la faucheuse...

« Nan mais tu nous fait quoi Eammix ? Tu t'es cru dans L.A Noir ou L.A Confidential ? Allez arrête de faire le con et recentre toi sur le sujet tu seras gentil ! »

Hmmm.... Nous sommes donc le 14 févrierImage et l'histoire à partir de mon arrivée à cette partie, prend place dans un hélicoptère transportant l'ensemble de notre équipe de choc, enfin presque toute l'équipe. A la surprise générale moins celle de l'absent et celle de celui qui savait, l'hélico se pose à la maison rose et nos zéros sont accueillis par le secrétaire d'état : Cliveland STATLE Image ainsi que Mister président himself. Le groupe est introduit dans l'immense hall de la maison blanche où règnent en maître une impressionnante collection de statues représentants les plus grand officiers mort au service.

La plus grande et la plus belle de toute était sans conteste celle du regretté Shinichi KUROSAWA,Image
modèle de grandeur et de bravoure qui aura su inspirer tant de courage à son équipe qui ne tarissait pas d'éloge à son sujet ! Ce brave officier mort pour son devoir, mort en héros de tragédie pour sauver ses équipiers au péril de sa vie. Ce grand homme que chacun regrette déjà au plus profond de lui, celui qui avait toujours un sourire et une parole encourageante pour chacun de son entourage. Ce modèle à l'image des forces de l'ordre, cité dans les plus prestigieux manuel de police de l'académie ! Ces anciens enseignants étaient si fier qu'ils avaient accroché un tableau géant de KUROSAWA Image
directement dans l'entrée, afin d'inspirer et d’apaiser les craintes des jeunes recrues... ce tableau semblait leur dire « N'aie crainte, tu as le potentiel, comme moi, de devenir le meilleur ! ».
Ses anciens collègues réunis devant cet incroyable symbole de sérénité et de vertu ne purent s'empêcher de verser des larmes de profonde tristesse. Un héros de plus mort dans l'honneur... « Pourquoi ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers ? » Sanglotait l'agent RUSHMORE Image
qui se réfugia dans les bras de son bien aimé DIAMOND, muré dans le silence, la gorge nouée par l'émotion. Le chef de groupe, le sergent LAUWTON essuya vite sa joue parce que « pleurer ça fait tapette ! » et fit un clin d'oeil vers le ciel avant de se raviser et de regarder vers le sol, car faut pas déconner mais le KURO sur la fin, il avait quand-même bien changer de bord théologique ! Enfin bref, tout ça n'avait plus d'importance pour LAUWTON qui se dit que, même s'il est difficile de perdre son meilleur ami, le seul qui comprenait ses plus bas instincts, il fallait aller de l'avant ! Quand à PÉPI... AGOSTA pardon, et bien personne ne sut vraiment ce qui lui passait par la tête, n'ayant connu l'ex officier KUROSAWA pratiquement que par le bouche à oreille de personne médisantes et jalouses, nul doute qu'il restait perplexe quant à ce qu'il devait penser de tout ça. Néanmoins il lui restait reconnaissant de lui avoir sauvé les miches parce que quand-même ces mafieux asiatiques ils donnaient envie de se faire dessus et qu'il fallait une saprée témérité pour oser les défier en mano a mano.

Une fois remis de leurs émotions, l'équipe fut introduite (chacun leur tour pour leur plus grand bonheur =D) dans les jardins présidentiel où un discours mémorable et solennel fut donner en l'honneur de KUROSAWA, instant émouvant *séquence émotion avec violons* ou les mines attristées des personnes présentes n'osaient relevé la tête tant la vie avait désormais un goût amer. Image
La minute de silence se changea d'elle-même en plusieurs dizaines de minutes avant que ne retentissent les 187 coups de fusil Image
pour les 187 hauts faits accompli par le défunt... Bon puis après on a définitivement enterré l'histoire avec l'homme parce que ça va bien 2 min les conneries ! Oui la vie est injuste surtout quand on est mort, mais la relève est déjà assurée et ça ne va pas être la même marmelade ! La suite des festivités s'accompagna d'une remise de la « Silver Star » pour nos braves héros méritant qui on su lever le voile sur la sordide histoire d'un travelo assassiné dans son bar. Image

Donc après la poignante cérémonie, nos 4 compères sont conduits dans le bureau du président qui se permet de ne faire entrer que les hommes, chromosomes Y oblige, afin de les féliciter comme il se doit en leur proposant de poursuivre dans son habituel bar à p... club sélect ! Image
Ceci, bien sûr, c'était sans compter sur la personnalité survoltée et quelque peu brutale du sergent RUSHMORE, représentante des femmes au sein du COPS, qui se trouva fort déconvenue quand la porte à sa gueule fut venue. Soutenu par une armada de muscles en marbre noir la tension monta d'un cran et le président ne se sentant plus pisser leur retira cette distinction nouvellement obtenu, les privant également du soutient présidentiel pour la création d'une unité spéciale.

C'est donc dans la rage et l'amertume que l'équipe prend congé. Mais plus tard dans la soirée, Marco MOFF, au journal du 20h, annonce un à un les événements qui sont venus bouleverser la fin de cette radieuse journée pluvieuse et boueuse. En effet, miss RUSHMORE étant quelque peu restée sur le cul et à la porte, avec cette rancune qui la caractérise un peu... (KURO si tu nous entends)... avait balancé toute cette sombre affaire, non mais didon' ! On ne peut sous-estimer la gente féminine impunément surtout pas sa représentante la plus acharnée. Ni une ni deux mais bien 3 fémen ce sont alors mise à courir seins nus dans des jardins d'enfant avant de se faire embarquer. Image
Cette nouvelle retentissante fut accompagné d'un petit fait divers relatant la mort du président DUMBARE par assassinat, poste repris par STATLE lui-même remplacé par une vieille connaissance, ancien chef d'équipe du COPS, fils de juge respecté (le père ou le fils on ne sait pas qui est respecté...) en la personne de MC ENROE qui venait d'effectuer le plus beau revers de sa carrière via ce magnifique coup droit au but sans passer par le filet de morue.
Le premier geste fort et symbolique de STATLE fut d'annoncer publiquement les excuses de l'ancien gouvernement envers l'équipe, leur réattribuant leur médaille et promouvant DIAMOND et AGOSTA au grade de sergent !
Plus étrange, l'assassin était connu de Marco qui est un peut le promoteur des truands voulant se faire un nom ou annoncer leur come back... Black Mask était donc derrière tout ça !!! Mais qui est Black Mask ? C'est ce que nous tenterons de découvrir prochainement ! (ou pas ?)

Le lendemain, alors que les membres se retrouvent chez Jose l'hispanique et son bar à tapas en bas du LAPD, pour boire un dernier verre à la santé pas fameuse de leur feu ex équipier ; un jeune homme se fait remarquer pour son entrée dans l'histoire. Il s'agit de Chester Ben LINCOLN PARK connu sous le nom de Chester LINK, Image
une ancienne tête brûlée du ghetto ayant fait les 400 coups d'un simple voleur à la petite semaine et arrêté à plusieurs reprises pour des faits plus grave du type falsification de documents officiels et officieux.
Peu intéressé par les gangs dont ils jugent les membres trop idiots pour faire autre chose de leur 10 doigts que de viser les urinoirs avec des pastilles désinfectantes parfum sapin des bois d'antan, il préféra se la jouer solo et se vendre au plus cher... Après tout, détenteur du BAC il n'allait pas prêter ses neurones à n'importe quel guignol et encore moins bénévolement. Longuement entretenu dans les couloirs des commissariats, certains ont du voir un potentiel à exploiter et après tout entre la prison pour kassos et rejoindre les forces de police avec le pouvoir et le salaire qui vont avec, le tout où l'on reconnaît les compétences même les plus douteuses, y a pas à tortiller du fion pour qui n'a aucune dignité ni aucun sens de l'honneur !

Parlant d'honneur, nous retrouvons notre jeune délinquant diplômé de l'académie de police chez le notaire chargé du testament de feu KUROSAWA, coup du destin car après avoir échoué à joindre Pamela ROSEWOOD la secrétaire du chef du LAPD (les relations ne servent que si elles sont disponibles!), Boby PINKLE ex avocat de notre ex détenu lui demande d'enquêter officieusement sur KUROSAWA et ses liens avec les yakuzas... après tout, il serait mal venu pour le bureau de la justice d'avoir fait tout ça pour un ripou ! Chester LINK se rend donc chez le notaire en compagnie de Jason son jeune escl... protégé. Image
Avant de pénétrer dans le bâtiment il confie à Jason un téléphone ainsi que la tâche de faire sonner la voiture du notaire quand le téléphone sonnera... Le plan « alarme fatale » était fin prêt.

En entrant chez le notaire, LINK rencontra un premier obstacle en la personne de la secrétaire rousse à l'entrée. Malgré sa tentative de la duper pour accéder au bureau principal, elle ne tomba pas dans le piège mais lui proposa un deal, le genre d'offre que l'on ne peut refuser entre deux adultes consentants ! Une fois franchi cette première épreuve et avec le numéro de la rouquine dans le creux de la poche, le plus dur restait à faire... Hélas le boss du game se révéla être un formidable adversaire qui survola les pièges tendu par notre jeune enquêteur. Mais, respectant le culot de son rival de joute, le notaire se permis de proposer un deal... décidément LINK a le cul bordé de nouille, pourvu qu'il fasse plus long feu que son homologue éventré.
L'accord fut passé par un LINK qui avait déjà toutes les cartes en main en plus des papiers concernant feu NEMCREVETTE ! Il se retira donc dans l'entrée et en parcourant les notes tomba miraculeusement sur le testament. Une idée lui traversa alors l'esprit... Après tout, l'intéressé, qui au passage n'avait rien de suspect dans ses relations avec l'une des familles de Little Tokyo, n'en saurait rien et surtout n'en avait plus rien à cirer ! Mais LINK se rendit rapidement compte que falsifier ce document dans ces conditions risquait d'être tendu.
C'est alors qu'il se ravisait par acquis de conscience que la secrétaire rentra de sa promenade accompagnée d'un petit Jason tout sourire. Ce dernier, malgré la récupération de la clé de l'office et d'une promesse de désactivation de l'alarme par sa nouvelle partenaire de pieu... se prit une réprimande et perdit la moitié du gain qui lui revenait. Ben oui, non respect des consignes ayant entraîné l’échec du plan initial... il faut savoir sévir pour bien éduquer même si ça ne fait pas plaisir ! Tant pis, LINK saura comment amadouer notre jeune ado rebelle !
Une fois Jason congédié son téléphone sonna, appelé par le sergent DIAMOND, qui se vit éconduire par le cynisme et le respect inexistant caractérisant le futur collègue pourtant chaudement recommandé. Mais lorsque c'est the DEADSHOT qui se charge des basses besognes, c'est une autre paire de cou... de manches ! Ni une ni deux, mais bien 15 min (oui je recycle les blagues mais on est dimanche soir et j'approche de la 4e page de récit x) ) furent accordées à LINK pour rallier le bar à tapas. [img]http://barcelona-home.com/blog/wp-content/upload/2013/12/table-full-of-tapas-955x508.jpg
[/img]
Une fois sur place c'est le bordel, une troupe de G.I Joes Image
débarque à la expandable et commence à menacer de tirer dans le tas ! C'est avec un sang froid remarquable que DIAMOND qui arrivait au même moment, se rua à l'intérieur du bistrot d'El Machette Jose, embarquant son futur collègue avec lui. Une pluie de balle commença à pleuvoir sur l'établissement. LINK ordonna aux hommes de se rendre, en présentant sa plaque, ce qui provoqua chez les assaillants un très léger : « TA GUEULE !!! ». Hélas les US Marines ne s'attendaient pas à une telle résistance lorsqu'ils entrèrent dans le bar. En lieu et place d'une bonne bière fraîche, l'un d'eux se prit à bout portant, une balle de Falcon 41... il en perdit la tête.

La bataille fit rage et la violence des coups de feu fit vaciller le sergent AGOSTA, à moins que ce ne soit le plomb des balles, toujours est-il qu'il ne s'en releva pas pour nous aiguiller sur le pourquoi du comment ! Alors que le combat tendait à s'éterniser, de grands hommes en chaussures noires (l'histoire ne nous dit pas s'ils étaient blonds), arrivèrent à point nommer, plus rapide que la cavalerie feignante du LAPD pourtant à seulement quelques mètres des lieux et surtout pas presser de protéger leur bistrot de fin de service favoris. Ah ça pour raccrocher au nez des officiers ils sont forts mais bon pour le reste il n'y a plus personne... Une honte !

Bref les hommes qui se définiront comme ceux d'El gordo, protecteur de RUSHMORE, firent ce qui restait de nettoyage c'est à dire pas grand chose ! Une fois la partie de « balles et prisonnier » sans prisonnier terminée, ils repartirent vers le soleil couchant nappé d'un voile de brume pour faire plus mystérieux ! Non sans laisser à l'équipe un jeune bébé en couche culotte... ce qui ajoute clairement du mystère et parce que faire dans le basique ne sied pas à notre MJ. Image (tu as osé la mettre sur ton FB... tu assumes ^^)

Nos amis maintenant réunis se regroupèrent, au passage, LINK et LAUWTON ne manquèrent pas de remarquer une étrangeté s'échapper du corps inanimé d'AGOSTA. Mais qu'à cela ne tienne, une enquête à la fois ! L'heure était à la fouille ! Et celle-ci ne fut pas vraiment rapporteuse d'abondantes richesses, sur le chef un simple mot signé de l'ex première dame, un ordre de mission stipulant : « Tuez DIAMOND et LAUWTON » bref rien que ne vaille la peine de se réveiller la nuit... en tout cas pour ceux qui ne sont pas cité dans la missive ! Quant au gamin, l’assistante sociale du LAPD ne devait plus tarder mais ceci... est pour une prochaine fois !
Faut se méfier des gens qui changent d'avis comme de chemise car bien souvent, quand le vent tourne, la veste suit !
Avatar de l’utilisateur
Eammix
D4
D4
 
Messages: 20
Inscription: 24/02/2017 à 18:59
Localisation: Nantes centre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 04/12/2017 à 08:46

Eammix a écrit:Allez voici mon résumé vu... d'un certain point de vue =D (2nd degré oblige les loulous, va falloir vous y faire ^^)

Partie du 26/11/2017

(point de vue du Joueur Eammix arrivé à 21h40 et du point de vue du PJ Chester « Zelda » LINK)


*Voix rauque de vieux détective privé ravagé par le whisky dans les films policiers en noir et blanc, époque 1950*

Image

L'histoire prend place le jour de la St Valentin, jour des amours, de l'affection et de tout ce qui pue et dégouline de douceurs à gerber et qui n'a rien à foutre dans ce putain de merdier qu'est ce bon vieux L.A. La journée avait pourtant débutée comme toutes ces foutues journées,
Mis à part le froid glacial -20° à LA c'est plutôt rare les affaires ne manquaient pas ! Toujours autant de tocards et de truands pour foutre le bordel et nourrir les mecs comme moi. Mais y a des jours où on préférerait resté couché, des jours de violent orage avec un ciel qui pleure comme une midinette après avoir perdue sa virginité avec le quaterback friqué, fils à papa, qui l'aura bien baisée sur toute la ligne pour un pari... Ces conneries de p'tit branleur me rendrait presque nostalgique ! Hélas dans ce taudis qui me sert de bureau, règne des relans de vieux cigare et une obscurité oppressante dû à un ciel noir ! Noir profond comme le café sérré du bon gros Gorgio en bas de la 5e, noir comme la crasse des déchets d'humanité qui animent ce trou à rat, noir comme la pupille dilatée d'un junkie qui aura pris son dernier rail pour un aller simple chez la faucheuse...

« Nan mais tu nous fait quoi Eammix ? Tu t'es cru dans L.A Noir ou L.A Confidential ? Allez arrête de faire le con et recentre toi sur le sujet tu seras gentil ! »

Hmmm.... Nous sommes donc le 14 févrierImage et l'histoire à partir de mon arrivée à cette partie, prend place dans un hélicoptère transportant l'ensemble de notre équipe de choc, enfin presque toute l'équipe. A la surprise générale moins celle de l'absent et celle de celui qui savait, l'hélico se pose à la maison rose et nos zéros sont accueillis par le secrétaire d'état : Cliveland STATLE Image ainsi que Mister président himself. Le groupe est introduit dans l'immense hall de la maison blanche où règnent en maître une impressionnante collection de statues représentants les plus grand officiers mort au service.

La plus grande et la plus belle de toute était sans conteste celle du regretté Shinichi KUROSAWA,Image
modèle de grandeur et de bravoure qui aura su inspirer tant de courage à son équipe qui ne tarissait pas d'éloge à son sujet ! Ce brave officier mort pour son devoir, mort en héros de tragédie pour sauver ses équipiers au péril de sa vie. Ce grand homme que chacun regrette déjà au plus profond de lui, celui qui avait toujours un sourire et une parole encourageante pour chacun de son entourage. Ce modèle à l'image des forces de l'ordre, cité dans les plus prestigieux manuel de police de l'académie ! Ces anciens enseignants étaient si fier qu'ils avaient accroché un tableau géant de KUROSAWA Image
directement dans l'entrée, afin d'inspirer et d’apaiser les craintes des jeunes recrues... ce tableau semblait leur dire « N'aie crainte, tu as le potentiel, comme moi, de devenir le meilleur ! ».
Ses anciens collègues réunis devant cet incroyable symbole de sérénité et de vertu ne purent s'empêcher de verser des larmes de profonde tristesse. Un héros de plus mort dans l'honneur... « Pourquoi ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers ? » Sanglotait l'agent RUSHMORE Image
qui se réfugia dans les bras de son bien aimé DIAMOND, muré dans le silence, la gorge nouée par l'émotion. Le chef de groupe, le sergent LAUWTON essuya vite sa joue parce que « pleurer ça fait tapette ! » et fit un clin d'oeil vers le ciel avant de se raviser et de regarder vers le sol, car faut pas déconner mais le KURO sur la fin, il avait quand-même bien changer de bord théologique ! Enfin bref, tout ça n'avait plus d'importance pour LAUWTON qui se dit que, même s'il est difficile de perdre son meilleur ami, le seul qui comprenait ses plus bas instincts, il fallait aller de l'avant ! Quand à PÉPI... AGOSTA pardon, et bien personne ne sut vraiment ce qui lui passait par la tête, n'ayant connu l'ex officier KUROSAWA pratiquement que par le bouche à oreille de personne médisantes et jalouses, nul doute qu'il restait perplexe quant à ce qu'il devait penser de tout ça. Néanmoins il lui restait reconnaissant de lui avoir sauvé les miches parce que quand-même ces mafieux asiatiques ils donnaient envie de se faire dessus et qu'il fallait une saprée témérité pour oser les défier en mano a mano.

Une fois remis de leurs émotions, l'équipe fut introduite (chacun leur tour pour leur plus grand bonheur =D) dans les jardins présidentiel où un discours mémorable et solennel fut donner en l'honneur de KUROSAWA, instant émouvant *séquence émotion avec violons* ou les mines attristées des personnes présentes n'osaient relevé la tête tant la vie avait désormais un goût amer. Image
La minute de silence se changea d'elle-même en plusieurs dizaines de minutes avant que ne retentissent les 187 coups de fusil Image
pour les 187 hauts faits accompli par le défunt... Bon puis après on a définitivement enterré l'histoire avec l'homme parce que ça va bien 2 min les conneries ! Oui la vie est injuste surtout quand on est mort, mais la relève est déjà assurée et ça ne va pas être la même marmelade ! La suite des festivités s'accompagna d'une remise de la « Silver Star » pour nos braves héros méritant qui on su lever le voile sur la sordide histoire d'un travelo assassiné dans son bar. Image

Donc après la poignante cérémonie, nos 4 compères sont conduits dans le bureau du président qui se permet de ne faire entrer que les hommes, chromosomes Y oblige, afin de les féliciter comme il se doit en leur proposant de poursuivre dans son habituel bar à p... club sélect ! Image
Ceci, bien sûr, c'était sans compter sur la personnalité survoltée et quelque peu brutale du sergent RUSHMORE, représentante des femmes au sein du COPS, qui se trouva fort déconvenue quand la porte à sa gueule fut venue. Soutenu par une armada de muscles en marbre noir la tension monta d'un cran et le président ne se sentant plus pisser leur retira cette distinction nouvellement obtenu, les privant également du soutient présidentiel pour la création d'une unité spéciale.

C'est donc dans la rage et l'amertume que l'équipe prend congé. Mais plus tard dans la soirée, Marco MOFF, au journal du 20h, annonce un à un les événements qui sont venus bouleverser la fin de cette radieuse journée pluvieuse et boueuse. En effet, miss RUSHMORE étant quelque peu restée sur le cul et à la porte, avec cette rancune qui la caractérise un peu... (KURO si tu nous entends)... avait balancé toute cette sombre affaire, non mais didon' ! On ne peut sous-estimer la gente féminine impunément surtout pas sa représentante la plus acharnée. Ni une ni deux mais bien 3 fémen ce sont alors mise à courir seins nus dans des jardins d'enfant avant de se faire embarquer. Image
Cette nouvelle retentissante fut accompagné d'un petit fait divers relatant la mort du président DUMBARE par assassinat, poste repris par STATLE lui-même remplacé par une vieille connaissance, ancien chef d'équipe du COPS, fils de juge respecté (le père ou le fils on ne sait pas qui est respecté...) en la personne de MC ENROE qui venait d'effectuer le plus beau revers de sa carrière via ce magnifique coup droit au but sans passer par le filet de morue.
Le premier geste fort et symbolique de STATLE fut d'annoncer publiquement les excuses de l'ancien gouvernement envers l'équipe, leur réattribuant leur médaille et promouvant DIAMOND et AGOSTA au grade de sergent !
Plus étrange, l'assassin était connu de Marco qui est un peut le promoteur des truands voulant se faire un nom ou annoncer leur come back... Black Mask était donc derrière tout ça !!! Mais qui est Black Mask ? C'est ce que nous tenterons de découvrir prochainement ! (ou pas ?)

Le lendemain, alors que les membres se retrouvent chez Jose l'hispanique et son bar à tapas en bas du LAPD, pour boire un dernier verre à la santé pas fameuse de leur feu ex équipier ; un jeune homme se fait remarquer pour son entrée dans l'histoire. Il s'agit de Chester Ben LINCOLN PARK connu sous le nom de Chester LINK, Image
une ancienne tête brûlée du ghetto ayant fait les 400 coups d'un simple voleur à la petite semaine et arrêté à plusieurs reprises pour des faits plus grave du type falsification de documents officiels et officieux.
Peu intéressé par les gangs dont ils jugent les membres trop idiots pour faire autre chose de leur 10 doigts que de viser les urinoirs avec des pastilles désinfectantes parfum sapin des bois d'antan, il préféra se la jouer solo et se vendre au plus cher... Après tout, détenteur du BAC il n'allait pas prêter ses neurones à n'importe quel guignol et encore moins bénévolement. Longuement entretenu dans les couloirs des commissariats, certains ont du voir un potentiel à exploiter et après tout entre la prison pour kassos et rejoindre les forces de police avec le pouvoir et le salaire qui vont avec, le tout où l'on reconnaît les compétences même les plus douteuses, y a pas à tortiller du fion pour qui n'a aucune dignité ni aucun sens de l'honneur !

Parlant d'honneur, nous retrouvons notre jeune délinquant diplômé de l'académie de police chez le notaire chargé du testament de feu KUROSAWA, coup du destin car après avoir échoué à joindre Pamela ROSEWOOD la secrétaire du chef du LAPD (les relations ne servent que si elles sont disponibles!), Boby PINKLE ex avocat de notre ex détenu lui demande d'enquêter officieusement sur KUROSAWA et ses liens avec les yakuzas... après tout, il serait mal venu pour le bureau de la justice d'avoir fait tout ça pour un ripou ! Chester LINK se rend donc chez le notaire en compagnie de Jason son jeune escl... protégé. Image
Avant de pénétrer dans le bâtiment il confie à Jason un téléphone ainsi que la tâche de faire sonner la voiture du notaire quand le téléphone sonnera... Le plan « alarme fatale » était fin prêt.

En entrant chez le notaire, LINK rencontra un premier obstacle en la personne de la secrétaire rousse à l'entrée. Malgré sa tentative de la duper pour accéder au bureau principal, elle ne tomba pas dans le piège mais lui proposa un deal, le genre d'offre que l'on ne peut refuser entre deux adultes consentants ! Une fois franchi cette première épreuve et avec le numéro de la rouquine dans le creux de la poche, le plus dur restait à faire... Hélas le boss du game se révéla être un formidable adversaire qui survola les pièges tendu par notre jeune enquêteur. Mais, respectant le culot de son rival de joute, le notaire se permis de proposer un deal... décidément LINK a le cul bordé de nouille, pourvu qu'il fasse plus long feu que son homologue éventré.
L'accord fut passé par un LINK qui avait déjà toutes les cartes en main en plus des papiers concernant feu NEMCREVETTE ! Il se retira donc dans l'entrée et en parcourant les notes tomba miraculeusement sur le testament. Une idée lui traversa alors l'esprit... Après tout, l'intéressé, qui au passage n'avait rien de suspect dans ses relations avec l'une des familles de Little Tokyo, n'en saurait rien et surtout n'en avait plus rien à cirer ! Mais LINK se rendit rapidement compte que falsifier ce document dans ces conditions risquait d'être tendu.
C'est alors qu'il se ravisait par acquis de conscience que la secrétaire rentra de sa promenade accompagnée d'un petit Jason tout sourire. Ce dernier, malgré la récupération de la clé de l'office et d'une promesse de désactivation de l'alarme par sa nouvelle partenaire de pieu... se prit une réprimande et perdit la moitié du gain qui lui revenait. Ben oui, non respect des consignes ayant entraîné l’échec du plan initial... il faut savoir sévir pour bien éduquer même si ça ne fait pas plaisir ! Tant pis, LINK saura comment amadouer notre jeune ado rebelle !
Une fois Jason congédié son téléphone sonna, appelé par le sergent DIAMOND, qui se vit éconduire par le cynisme et le respect inexistant caractérisant le futur collègue pourtant chaudement recommandé. Mais lorsque c'est the DEADSHOT qui se charge des basses besognes, c'est une autre paire de cou... de manches ! Ni une ni deux, mais bien 15 min (oui je recycle les blagues mais on est dimanche soir et j'approche de la 4e page de récit x) ) furent accordées à LINK pour rallier le bar à tapas. [img]http://barcelona-home.com/blog/wp-content/upload/2013/12/table-full-of-tapas-955x508.jpg
[/img]
Une fois sur place c'est le bordel, une troupe de G.I Joes Image
débarque à la expandable et commence à menacer de tirer dans le tas ! C'est avec un sang froid remarquable que DIAMOND qui arrivait au même moment, se rua à l'intérieur du bistrot d'El Machette Jose, embarquant son futur collègue avec lui. Une pluie de balle commença à pleuvoir sur l'établissement. LINK ordonna aux hommes de se rendre, en présentant sa plaque, ce qui provoqua chez les assaillants un très léger : « TA GUEULE !!! ». Hélas les US Marines ne s'attendaient pas à une telle résistance lorsqu'ils entrèrent dans le bar. En lieu et place d'une bonne bière fraîche, l'un d'eux se prit à bout portant, une balle de Falcon 41... il en perdit la tête.

La bataille fit rage et la violence des coups de feu fit vaciller le sergent AGOSTA, à moins que ce ne soit le plomb des balles, toujours est-il qu'il ne s'en releva pas pour nous aiguiller sur le pourquoi du comment ! Alors que le combat tendait à s'éterniser, de grands hommes en chaussures noires (l'histoire ne nous dit pas s'ils étaient blonds), arrivèrent à point nommer, plus rapide que la cavalerie feignante du LAPD pourtant à seulement quelques mètres des lieux et surtout pas presser de protéger leur bistrot de fin de service favoris. Ah ça pour raccrocher au nez des officiers ils sont forts mais bon pour le reste il n'y a plus personne... Une honte !

Bref les hommes qui se définiront comme ceux d'El gordo, protecteur de RUSHMORE, firent ce qui restait de nettoyage c'est à dire pas grand chose ! Une fois la partie de « balles et prisonnier » sans prisonnier terminée, ils repartirent vers le soleil couchant nappé d'un voile de brume pour faire plus mystérieux ! Non sans laisser à l'équipe un jeune bébé en couche culotte... ce qui ajoute clairement du mystère et parce que faire dans le basique ne sied pas à notre MJ. Image (tu as osé la mettre sur ton FB... tu assumes ^^)

Nos amis maintenant réunis se regroupèrent, au passage, LINK et LAUWTON ne manquèrent pas de remarquer une étrangeté s'échapper du corps inanimé d'AGOSTA. Mais qu'à cela ne tienne, une enquête à la fois ! L'heure était à la fouille ! Et celle-ci ne fut pas vraiment rapporteuse d'abondantes richesses, sur le chef un simple mot signé de l'ex première dame, un ordre de mission stipulant : « Tuez DIAMOND et LAUWTON » bref rien que ne vaille la peine de se réveiller la nuit... en tout cas pour ceux qui ne sont pas cité dans la missive ! Quant au gamin, l’assistante sociale du LAPD ne devait plus tarder mais ceci... est pour une prochaine fois !
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 04/12/2017 à 08:49

Eammix a écrit:Allez voici mon résumé vu... d'un certain point de vue =D (2nd degré oblige les loulous, va falloir vous y faire ^^)

Partie du 26/11/2017

(point de vue du Joueur Eammix arrivé à 21h40 et du point de vue du PJ Chester « Zelda » LINK)


*Voix rauque de vieux détective privé ravagé par le whisky dans les films policiers en noir et blanc, époque 1950*

Image

L'histoire prend place le jour de la St Valentin, jour des amours, de l'affection et de tout ce qui pue et dégouline de douceurs à gerber et qui n'a rien à foutre dans ce putain de merdier qu'est ce bon vieux L.A. La journée avait pourtant débutée comme toutes ces foutues journées, les affaires ne manquaient pas ! Toujours autant de tocards et de truands pour foutre le bordel et nourrir les mecs comme moi. Mais y a des jours où on préférerait resté couché, des jours de violent orage avec un ciel qui pleure comme une midinette après avoir perdue sa virginité avec le quaterback friqué, fils à papa, qui l'aura bien baisée sur toute la ligne pour un pari... Ces conneries de p'tit branleur me rendrait presque nostalgique ! Hélas dans ce taudis qui me sert de bureau, règne des relans de vieux cigare et une obscurité oppressante dû à un ciel noir ! Noir profond comme le café sérré du bon gros Gorgio en bas de la 5e, noir comme la crasse des déchets d'humanité qui animent ce trou à rat, noir comme la pupille dilatée d'un junkie qui aura pris son dernier rail pour un aller simple chez la faucheuse...

« Nan mais tu nous fait quoi Eammix ? Tu t'es cru dans L.A Noir ou L.A Confidential ? Allez arrête de faire le con et recentre toi sur le sujet tu seras gentil ! »
Hé mais non! moi qui suis fan de CHANDLER (le grand RAYMOND pas l'autre clown cyclotimique de FRIENDS) je veux que tu écrives des résumés dans ce style ça te rapporterait plein de XP!!

Hmmm.... Nous sommes donc le 14 févrierImage et l'histoire à partir de mon arrivée à cette partie, prend place dans un hélicoptère transportant l'ensemble de notre équipe de choc, enfin presque toute l'équipe. A la surprise générale moins celle de l'absent et celle de celui qui savait, l'hélico se pose à la maison rose et nos zéros sont accueillis par le secrétaire d'état : Cliveland STATLE CLEVELAND STOTTLE Image ainsi que Mister président himself. Le groupe est introduit dans l'immense hall de la maison blanche où règnent en maître une impressionnante collection de statues représentants les plus grand officiers mort au service.

La plus grande et la plus belle de toute était sans conteste celle du regretté Shinichi KUROSAWA,Image
modèle de grandeur et de bravoure qui aura su inspirer tant de courage à son équipe qui ne tarissait pas d'éloge à son sujet ! Ce brave officier mort pour son devoir, mort en héros de tragédie pour sauver ses équipiers au péril de sa vie. Ce grand homme que chacun regrette déjà au plus profond de lui, celui qui avait toujours un sourire et une parole encourageante pour chacun de son entourage. Ce modèle à l'image des forces de l'ordre, cité dans les plus prestigieux manuel de police de l'académie ! Ces anciens enseignants étaient si fier qu'ils avaient accroché un tableau géant de KUROSAWA Image
directement dans l'entrée, afin d'inspirer et d’apaiser les craintes des jeunes recrues... ce tableau semblait leur dire « N'aie crainte, tu as le potentiel, comme moi, de devenir le meilleur ! ».
Ses anciens collègues réunis devant cet incroyable symbole de sérénité et de vertu ne purent s'empêcher de verser des larmes de profonde tristesse. Un héros de plus mort dans l'honneur... « Pourquoi ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers ? » Sanglotait l'agent RUSHMORE Image
qui se réfugia dans les bras de son bien aimé DIAMOND, muré dans le silence, la gorge nouée par l'émotion. Le chef de groupe, le sergent LAUWTON essuya vite sa joue parce que « pleurer ça fait tapette ! » et fit un clin d'oeil vers le ciel avant de se raviser et de regarder vers le sol, car faut pas déconner mais le KURO sur la fin, il avait quand-même bien changer de bord théologique ! Enfin bref, tout ça n'avait plus d'importance pour LAUWTON qui se dit que, même s'il est difficile de perdre son meilleur ami, le seul qui comprenait ses plus bas instincts, il fallait aller de l'avant ! Quand à PÉPI... AGOSTA pardon, et bien personne ne sut vraiment ce qui lui passait par la tête, n'ayant connu l'ex officier KUROSAWA pratiquement que par le bouche à oreille de personne médisantes et jalouses, nul doute qu'il restait perplexe quant à ce qu'il devait penser de tout ça. Néanmoins il lui restait reconnaissant de lui avoir sauvé les miches parce que quand-même ces mafieux asiatiques ils donnaient envie de se faire dessus et qu'il fallait une saprée témérité pour oser les défier en mano a mano.

Une fois remis de leurs émotions, l'équipe fut introduite (chacun leur tour pour leur plus grand bonheur =D) dans les jardins présidentiel où un discours mémorable et solennel fut donner en l'honneur de KUROSAWA, instant émouvant *séquence émotion avec violons* ou les mines attristées des personnes présentes n'osaient relevé la tête tant la vie avait désormais un goût amer. Image
La minute de silence se changea d'elle-même en plusieurs dizaines de minutes avant que ne retentissent les 187 coups de fusil Image
pour les 187 hauts faits accompli par le défunt... Bon puis après on a définitivement enterré l'histoire avec l'homme parce que ça va bien 2 min les conneries ! Oui la vie est injuste surtout quand on est mort, mais la relève est déjà assurée et ça ne va pas être la même marmelade ! La suite des festivités s'accompagna d'une remise de la « Silver Star » pour nos braves héros méritant qui on su lever le voile sur la sordide histoire d'un travelo assassiné dans son bar. Image

Donc après la poignante cérémonie, nos 4 compères sont conduits dans le bureau du président qui se permet de ne faire entrer que les hommes, chromosomes Y oblige, afin de les féliciter comme il se doit en leur proposant de poursuivre dans son habituel bar à p... club sélect ! Image
Ceci, bien sûr, c'était sans compter sur la personnalité survoltée et quelque peu brutale du sergent RUSHMORE, représentante des femmes au sein du COPS, qui se trouva fort déconvenue quand la porte à sa gueule fut venue. Soutenu par une armada de muscles en marbre noir la tension monta d'un cran et le président ne se sentant plus pisser leur retira cette distinction nouvellement obtenu, les privant également du soutient présidentiel pour la création d'une unité spéciale.

C'est donc dans la rage et l'amertume que l'équipe prend congé. Mais plus tard dans la soirée, Marco MOFF, au journal du 20h, annonce un à un les événements qui sont venus bouleverser la fin de cette radieuse journée pluvieuse et boueuse. En effet, miss RUSHMORE étant quelque peu restée sur le cul et à la porte, avec cette rancune qui la caractérise un peu... (KURO si tu nous entends)... avait balancé toute cette sombre affaire, non mais didon' ! On ne peut sous-estimer la gente féminine impunément surtout pas sa représentante la plus acharnée. Ni une ni deux mais bien 3 fémen ce sont alors mise à courir seins nus dans des jardins d'enfant avant de se faire embarquer. Image
Cette nouvelle retentissante fut accompagné d'un petit fait divers relatant la mort du président DUMBARE par assassinat, poste repris par STATLE lui-même remplacé par une vieille connaissance, ancien chef d'équipe du COPS, fils de juge respecté (le père ou le fils on ne sait pas qui est respecté...) en la personne de MC ENROE qui venait d'effectuer le plus beau revers de sa carrière via ce magnifique coup droit au but sans passer par le filet de morue.
Erreur du MJ MAC ENROE est nommé directeur du cabinet du secrétaire d'Etat à l'INtérieur...
Le premier geste fort et symbolique de STATLE fut d'annoncer publiquement les excuses de l'ancien gouvernement envers l'équipe, leur réattribuant leur médaille et promouvant DIAMOND et AGOSTA au grade de sergent !
Plus étrange, l'assassin était connu de Marco qui est un peut le promoteur des truands voulant se faire un nom ou annoncer leur come back... Black Mask était donc derrière tout ça !!! Mais qui est Black Mask ? C'est ce que nous tenterons de découvrir prochainement ! (ou pas ?)

Le lendemain, alors que les membres se retrouvent chez Jose l'hispanique et son bar à tapas en bas du LAPD, pour boire un dernier verre à la santé pas fameuse de leur feu ex équipier ; un jeune homme se fait remarquer pour son entrée dans l'histoire. Il s'agit de Chester Ben LINCOLN PARK connu sous le nom de Chester LINK, Image
une ancienne tête brûlée du ghetto ayant fait les 400 coups d'un simple voleur à la petite semaine et arrêté à plusieurs reprises pour des faits plus grave du type falsification de documents officiels et officieux.
Peu intéressé par les gangs dont ils jugent les membres trop idiots pour faire autre chose de leur 10 doigts que de viser les urinoirs avec des pastilles désinfectantes parfum sapin des bois d'antan, il préféra se la jouer solo et se vendre au plus cher... Après tout, détenteur du BAC il n'allait pas prêter ses neurones à n'importe quel guignol et encore moins bénévolement. Longuement entretenu dans les couloirs des commissariats, certains ont du voir un potentiel à exploiter et après tout entre la prison pour kassos et rejoindre les forces de police avec le pouvoir et le salaire qui vont avec, le tout où l'on reconnaît les compétences même les plus douteuses, y a pas à tortiller du fion pour qui n'a aucune dignité ni aucun sens de l'honneur !

Parlant d'honneur, nous retrouvons notre jeune délinquant diplômé de l'académie de police chez le notaire chargé du testament de feu KUROSAWA, coup du destin car après avoir échoué à joindre Pamela ROSEWOOD la secrétaire du chef du LAPD (les relations ne servent que si elles sont disponibles!), Boby PINKLE ex avocat de notre ex détenu lui demande d'enquêter officieusement sur KUROSAWA et ses liens avec les yakuzas... après tout, il serait mal venu pour le bureau de la justice d'avoir fait tout ça pour un ripou ! Chester LINK se rend donc chez le notaire en compagnie de Jason son jeune escl... protégé. Image
Avant de pénétrer dans le bâtiment il confie à Jason un téléphone ainsi que la tâche de faire sonner la voiture du notaire quand le téléphone sonnera... Le plan « alarme fatale » était fin prêt.

En entrant chez le notaire, LINK rencontra un premier obstacle en la personne de la secrétaire rousse à l'entrée. Malgré sa tentative de la duper pour accéder au bureau principal, elle ne tomba pas dans le piège mais lui proposa un deal, le genre d'offre que l'on ne peut refuser entre deux adultes consentants ! Une fois franchi cette première épreuve et avec le numéro de la rouquine dans le creux de la poche, le plus dur restait à faire... Hélas le boss du game se révéla être un formidable adversaire qui survola les pièges tendu par notre jeune enquêteur. Mais, respectant le culot de son rival de joute, le notaire se permis de proposer un deal... décidément LINK a le cul bordé de nouille, pourvu qu'il fasse plus long feu que son homologue éventré.
L'accord fut passé par un LINK qui avait déjà toutes les cartes en main en plus des papiers concernant feu NEMCREVETTE ! Il se retira donc dans l'entrée et en parcourant les notes tomba miraculeusement sur le testament. Une idée lui traversa alors l'esprit... Après tout, l'intéressé, qui au passage n'avait rien de suspect dans ses relations avec l'une des familles de Little Tokyo, n'en saurait rien et surtout n'en avait plus rien à cirer ! Mais LINK se rendit rapidement compte que falsifier ce document dans ces conditions risquait d'être tendu.
C'est alors qu'il se ravisait par acquis de conscience que la secrétaire rentra de sa promenade accompagnée d'un petit Jason tout sourire. Ce dernier, malgré la récupération de la clé de l'office et d'une promesse de désactivation de l'alarme par sa nouvelle partenaire de pieu... se prit une réprimande et perdit la moitié du gain qui lui revenait. Ben oui, non respect des consignes ayant entraîné l’échec du plan initial... il faut savoir sévir pour bien éduquer même si ça ne fait pas plaisir ! Tant pis, LINK saura comment amadouer notre jeune ado rebelle !
Une fois Jason congédié son téléphone sonna, appelé par le sergent DIAMOND, qui se vit éconduire par le cynisme et le respect inexistant caractérisant le futur collègue pourtant chaudement recommandé. Mais lorsque c'est the DEADSHOT qui se charge des basses besognes, c'est une autre paire de cou... de manches ! Ni une ni deux, mais bien 15 min (oui je recycle les blagues mais on est dimanche soir et j'approche de la 4e page de récit x) ) furent accordées à LINK pour rallier le bar à tapas. [img]http://barcelona-home.com/blog/wp-content/upload/2013/12/table-full-of-tapas-955x508.jpg
[/img]
Une fois sur place c'est le bordel, une troupe de G.I Joes Image
débarque à la expandable et commence à menacer de tirer dans le tas ! C'est avec un sang froid remarquable que DIAMOND qui arrivait au même moment, se rua à l'intérieur du bistrot d'El Machette Jose, embarquant son futur collègue avec lui. Une pluie de balle commença à pleuvoir sur l'établissement. LINK ordonna aux hommes de se rendre, en présentant sa plaque, ce qui provoqua chez les assaillants un très léger : « TA GUEULE !!! ». Hélas les US Marines ne s'attendaient pas à une telle résistance lorsqu'ils entrèrent dans le bar. En lieu et place d'une bonne bière fraîche, l'un d'eux se prit à bout portant, une balle de Falcon 41... il en perdit la tête.

La bataille fit rage et la violence des coups de feu fit vaciller le sergent AGOSTA, à moins que ce ne soit le plomb des balles, toujours est-il qu'il ne s'en releva pas pour nous aiguiller sur le pourquoi du comment ! Alors que le combat tendait à s'éterniser, de grands hommes en chaussures noires (l'histoire ne nous dit pas s'ils étaient blonds), arrivèrent à point nommer, plus rapide que la cavalerie feignante du LAPD pourtant à seulement quelques mètres des lieux et surtout pas presser de protéger leur bistrot de fin de service favoris. Ah ça pour raccrocher au nez des officiers ils sont forts mais bon pour le reste il n'y a plus personne... Une honte !

Bref les hommes qui se définiront comme ceux d'El gordo, protecteur de RUSHMORE, firent ce qui restait de nettoyage c'est à dire pas grand chose ! Une fois la partie de « balles et prisonnier » sans prisonnier terminée, ils repartirent vers le soleil couchant nappé d'un voile de brume pour faire plus mystérieux ! Non sans laisser à l'équipe un jeune bébé en couche culotte... ce qui ajoute clairement du mystère et parce que faire dans le basique ne sied pas à notre MJ. Image (tu as osé la mettre sur ton FB... tu assumes ^^)

Nos amis maintenant réunis se regroupèrent, au passage, LINK et LAUWTON ne manquèrent pas de remarquer une étrangeté s'échapper du corps inanimé d'AGOSTA. Mais qu'à cela ne tienne, une enquête à la fois ! L'heure était à la fouille ! Et celle-ci ne fut pas vraiment rapporteuse d'abondantes richesses, sur le chef un simple mot signé de l'ex première dame, un ordre de mission stipulant : « Tuez DIAMOND et LAUWTON » bref rien que ne vaille la peine de se réveiller la nuit... en tout cas pour ceux qui ne sont pas cité dans la missive ! Quant au gamin, l’assistante sociale du LAPD ne devait plus tarder mais ceci... est pour une prochaine fois !
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 04/12/2017 à 09:10

J'adore ton résumé (même si j'ai préféré le début...on aurait dit un épisode de MIKE HAMMER https://www.youtube.com/watch?v=BTua5yI_jJo dont je suis aussi fan)
En plus bel ajout de photos et de commentaires plaisant (oui le MJ assume ses tenues)
donc tu mérites tes 18 xp.
Quand je dis que ça sert de faire des résumés...
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Eammix » 04/12/2017 à 12:13

Arf content que ça ait plu x) j'en referai d'autre et parole la prochaine fois je tente de le faire totalement en mode vieux privé comme on les aimes (mais je suis plus fan des voix rauques françaises pour le coup, elles m'inspirent mieux) y aura plus qu'à les lire en écoutant un petit Jazz policier ;-)
Faut se méfier des gens qui changent d'avis comme de chemise car bien souvent, quand le vent tourne, la veste suit !
Avatar de l’utilisateur
Eammix
D4
D4
 
Messages: 20
Inscription: 24/02/2017 à 18:59
Localisation: Nantes centre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Crepe » 09/12/2017 à 01:40

Aaaah je l'avais pas posté. Donc voici le résumé à la sauce Diamond, qui traîne sur un doc depuis deux trois jours. XD


Compte rendu de Mickael Samuel Diamond, filtré des nombreuses apartés de la partie

C'étai la Saint Valentin, alors j'ai invité Lily à la Tour dorée, le gastronomique français... et autant dire qu'on a pas été déçu. Je ne serai pas surpris que le chef ait été formé au restaurant de Paris.
Elle a apprécier son cadeau, je crois. Je dois donc une bouteille à Lisa et une soirée avec Lily. Je m'inquiète pas trop, elles ont assez de sujets de conversation pour s'apprécier.
On est interpellé par des gars étranges à la sortie du restaurant, mais rien de grave. Ils ne nous embêtent pas vraiment, balance juste une phrase random bizarre et on reprend notre soirée sans problème. On trouve de tout à L.A.
La soirée se poursuit tranquillement chez Lily puis ... Je sais pas, j'ai dût dire un truc qu'il fallait pas... En tout cas j'ai passer deux jours horribles en sachant que Lily m'en voulait.

Bon les collègues ont rien vu, il fallait continuer le boulot, c'est normal, mais bon... Au final, Lily reviendra et les choses vont bien mieux, mais la Saint Valentin a pas été de tout repos...

1er Mars 2031 ...
Deadshot nous demande de monter dans le Lilycopter. Il est à son image, c'est mignon, c'est confortable, mais ... j'espère que c'est pas pour le boulot.
Image

Il refuse de nous dire où on va, mais la surprise était pas mal. Il fait atterrir Acosta sur une estrade depuis laquelle part une haie d'honneur devant... la maison rose.
On est tous un peu paumé, faut le dire. Et ça s'arrange pas quand le Président Ducon... Dumbach débarque avec son secrétaire d'état, Cleavland Stuttle, pour faire un discours louant nos services pour nous filer la Silver Star, $2000 mensuels de prime et une unité perso à monter... Et il croit à tout ça en plus.
Et comme il y croit, il nous invite à la soirée normal de genre de cérémonie et nous invite dans son fumoir... Enfin on a pas compris tout de suite, il invite les hommes de l'équipe. C'est quoi cet arriéré de m*rde ?
Je vois Lily qui commence à lui faire une scène mérité, Dump Back veut forcer la fermeture de la porte, alors je la bloque et commence à lui expliquer la vie en 2031. Il commence à faire son président Cassecouille alors quand il veut récupérer sa médaille à la con, il la reçoit dans la gueule et on se casse de là... Visiblement il a pris aussi celle des autres, c'est vraiment un con...
Et comme il est attardé à ce point, on monte un dossier sur sa tête de noeud et on la fait diffuser sur les médias. J'espère que Stephan Bailey aura eût une promo pour son "enquête exclusive".
Image

Il a eût toutes les images de l'incident du Président Dumbach le Grand qui insulte ouvertement Lily Rushmore, représentante de la cause féminine du LAPD et Miss Californie. Une tuile politique qui va pourrir les médias pendant un moment. Tout les partis en profitent pour démonter le président par opportunisme...
On avait pas prévu qu'il se fasse butter le lendemain ... On le pleure pas, certainement pas, mais merde. Un gars qui se fait appeler Blackmask, un ancien tueur colombien qui travaillerai pour El Gordo et ses Desperados, a revendiqué le meurtre.

Cleavland Stuttle devient le nouveau président par intérim et nous rends ce que Dumbach nous avait retirer : La silverstar, l'unité et le salaire qui va avec.
Le mec soutient vraiment la police, alors le LAPD va peut être retrouver son budget. Il aurai été de la suprématie blanche mais ça veut rien dire. Lily aussi y était... jusqu'à ce qu'elle crache à la gueule de Xanadou... Encore un dont je pleurais pas la mort tiens... En tout cas, Stuttle est aux Ouvriers en Action maintenant.

Dans tout ça, y'en a un qui s'en sort super. MacEnroy Adjoint chef du cabinet ! Bravo mec, faudra que tu nous paye un verre pour fêter ça ! :claclap:
A ce train, il sera le 4e président par intérim de Californie. Bon je l'espère pas hein ! Mieux vaut qu'il soit élu quand même.

Lily est aller voir Marco Moff pour savoir comment il a eût les vidéos du Blackmask. Apparemment il est habitué à être contacté par les criminels pour faire de la com... C'est comme ça qu'on a sût qu'il bossait avec les despe.

On me donne le contact de Link Chestel, un gars assez bon sur le CV pour que je le soutienne pour rejoindre la 52. Acosta l'appellera Zelda, comme l'actrice Zelda Williams, j'imagine... même si je vois pas le rapport.
Image
Deadshot organise une réu au bar "Chez José", je leur parle de Zelda donc et je l'appelle... Un sale con, y'a pas d'autre mot... Mais bon, il parait qu'il est vraiment bon alors j'insiste et il finit par ramener son cul... Moi je vais courir car il m'a gavé en 2 secondes au tel...
Quand je reviens, je vois Acosta qui me fait des signes. Derrière moi, des gangers armés d'automatiques nous canardent. Moi et un petit gars qui rentrait dans le bar, on se met à couvert. Je mange pas mal dans mon saut, mais le gars va bien.
C'était Zelda en fait, mais j'le savais pas au début.

Les attaquants, c'est la mafia juive et apparemment, ils nous en veulent. Alors qu'on obtient des renforts Desperados : El Gordo nous envoie des gars qui balance la sauce... Au moins on a la confirmation vu que c'est pas la première fois qu'on les voit. Pour une raison ou pour une autre, El Gordo nous aime bien... Peut être qu'il protège Lily, vu ses réactions pendant le concours de Miss ... ou alors il soutient tout ceux qui luttent contre la C.A.R.T.E. C'est possible aussi vu certaines de ses interventions.

Acosta en prend sévère, moi je mange un peu mais j'arrive à me mettre à couvert et Deadshot(avec les Despe) dégomment les juifs. Les Desperados viennent nous voir, comme si de rien n'était... C'est la garde d'élite d'El Gordo, rien que ça.
On les laisse partir, ils viennent de nous sauver la vie... alors ils nous refile un mioche ... un amish apparemment dont la mère s'est fait butter ou je sais pas quoi... alors on le remet aux services sociaux.

Fin. A demain pour la suite... ou pas. :)
Pour du JdR en ligne, n'hésitez pas à venir sur le Discord du Manoir aux 1000 tortures : Par ici !
Avatar de l’utilisateur
Crepe
D8
D8
 
Messages: 139
Inscription: 10/12/2015 à 18:32
Localisation: La-Chapelle-sur-Erdre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 09/12/2017 à 10:07

J'ai bien aimé ton résumé et surtout le LILYCOPTERE même si ça m'a fait pensé à ce que font beaucoup de mes perso quand je suis PJ : le ZIZI COPTERE (désolé ex mili tout ça tout ça...).
Par contre une question: est ce exprès que tu passes à l'as la rencontre au "CHEZ MICKY"? Voir les autres résumés pour te rafraichir la mémoire...
Allez voilà 10 xp tout chaud mon petit EDERNounet.
Et je confirme à ce soir.
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Eammix » 09/12/2017 à 12:13

Oh le LilyCoptère il a la classe ! XD

Zelda Williams... Ah son défunt père va manquer au monde du cinéma et à la scène stand-up américaine ! (L'une des trois personnalités morte récemment, dont le décès m'a vraiment touché avec feu Alan Rickmann et feu Chester Bennington é_è)

Hey je viens de voir des photos... elle est pas mal du tout la mistinguette de papa Williams XD
Faut se méfier des gens qui changent d'avis comme de chemise car bien souvent, quand le vent tourne, la veste suit !
Avatar de l’utilisateur
Eammix
D4
D4
 
Messages: 20
Inscription: 24/02/2017 à 18:59
Localisation: Nantes centre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Crepe » 09/12/2017 à 15:39

Chez Micky ? Il s'est rien passé chez Micky :siffle:

Non c'est effectivement que j'avais oublié ce passage.
Pour du JdR en ligne, n'hésitez pas à venir sur le Discord du Manoir aux 1000 tortures : Par ici !
Avatar de l’utilisateur
Crepe
D8
D8
 
Messages: 139
Inscription: 10/12/2015 à 18:32
Localisation: La-Chapelle-sur-Erdre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Eammix » 09/12/2017 à 17:49

C'est qui c'est Micky ?
Faut se méfier des gens qui changent d'avis comme de chemise car bien souvent, quand le vent tourne, la veste suit !
Avatar de l’utilisateur
Eammix
D4
D4
 
Messages: 20
Inscription: 24/02/2017 à 18:59
Localisation: Nantes centre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Crepe » 09/12/2017 à 17:57

C'est le bar où on a passé l'accord pour le fusil de Pepito :P
Pour du JdR en ligne, n'hésitez pas à venir sur le Discord du Manoir aux 1000 tortures : Par ici !
Avatar de l’utilisateur
Crepe
D8
D8
 
Messages: 139
Inscription: 10/12/2015 à 18:32
Localisation: La-Chapelle-sur-Erdre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Badmoon » 10/12/2017 à 22:42

Salut les copains, j'ai trop kiffé le résumé de Eammix, donc moi aussi j'ai essayé de donner un ton bad ass à mon résumé, ça vaut ce que ça vaut ;)

Partie du 09/12 :
Ce matin du 21 mars 2031, il fait froid comme jamais semble t il. Enfin cela fait plus de cent ans qu'il n'a pas froid a pierre fendre au beau milieu du printemps...Foutu réchauffement climatique.
En plus je pieute chez Pépito à cause d'une panne de chauffage de mon immeuble, il bosse sur une enquete "off the grid", il semblerait que Macauley Kelkin fasse tester une nouvelle drogue sur des SDF, il a ponctionné 100 000 $ du budget de la mairie, pour faire ces tests. Il a beau m'en devoir une, là il va enore nous devoir quelques services si on ne décide pas de le mettre au frais. Cette drogue se repend aussi vite qu'une balle dans le cortex de Dumbach dans les milieux huppés par "cooptation".
Stattle m'appelle pour nous proposé une nouvelle recrue, un certain Alvares, nous qui croyions formé une unité "en dehors du réseau", on se retrouve à se faire imposer des candidatures par tout un chacun. Stattle devrait savoir qu'il nous doit sa place, enfin surtout à un certain "BlackMask"...Marre de ces super vilains, la mode Marvel c'est fini non ? Moi qui croyait etre original pfff c'est la mode, rien qui ne me revulse plus.
Donc ce Carlos Alvares, encore un hispanique, c'est un bleu bite, officier 1 rang 1, s'il fait l'affaire ce sera l'occasion de le former, sinon un accident est si vite arrivé...
Le rendez vous est donné chez José, le bar à coté du LAPD, on voit débarquer un méxicain, grosse moustache et barbe, une vraie pub pour les tacos "old del paso"...En plus il fleure bon le Mescal...Tiens et un soupcon d'hydrazine ? Ce type a des couilles il vient de ce pointer chez josé avec un Mckiddie !!! il va mettre le feu, je vais l'appeler Téquila !
Stattle nous appele, encore, bon c'est pour une mission la femme Amish assassinée et le bébé placé à l'assistance sociale, et bien il y a une soeur qui flippe grave. Michèle Larp vit encore dans ce trou pommé de Brnason city, quelque part pas trop loin de Salt Lake City. Elle a trouvé une carte Valet de Carreau, c'est comme des champignons ces merdes...et un badge du BACO.
Sur place nous aurons l'appui du Sheriff Aloicius Kemp, un gars du jus.
Dans les détails Michèle a surpris une conversation entre un ganger et un gars avec un masque en porcelaine, qui a fait tombé un badge du BACO. Ils se sont apercu quelle les avait entendu, ca urge avant qu'il la fasse taire. Comme sa soeur ?

On cherche une couverture pour entrer dans le village, Diamond a n contact chez les black Mamba, Sharky qui devait faire venir une cargaison de fusil aux villageois...n'est pas AMish qui veut, il semblerait qu'ils fassent quelque concession sur la modernité lorsqu'il s'agi de protéger leur cul.
Ces 50 fusils doivent etre vendus 50 000 $, bien sur ils n'y a des permis que pour 25 fusils. Le plan Sharky pue la merde. Bon Zelda semble avoir une ame d'artiste et fait quelques faux.
Zelda se renseigne sur la BACO sur place et il semble que le capitaine Neil Sullivan est 5 agents sur place. Au moins un est potentiellement un ripoux. Ca n'augure rien de bon.

Cette pute de stephan Bailey tourne en boucle à la télé et annonce la nomination du nouveau secrétaire d'état à l'éducation qui remercie Diamond personnellement pour l'avoir aidé à atteindre ce poste...Merde j'ai loupé un épisode depuis quand Baracuda nommine les ministres ?
Diamond appele un ancien chef de section avec qui il est en bonne relation, et en plus il est vivant, un certain McEnroe, secrétaire d'état. Cool le type nous envoie des habits discrets blindés. Je préfère les costards Rushmore mais on fera avec.

Sullivan serait un ancien Amish, du coup je l'appelle : il nous indique le le lieutenant Ramirez commande sur place, le nom de code "Roller blade" pour etre reconnu et le code 3332829
Ils sont sur une enquete de la main blanche, un gang juif... qui veut prendre le dessus sur la parti financière de l'UTAH...Bon s'ils veulent récupérer des poules et des carottes.
Un coup de Lilycoptère rose bonbon et on se retrouve à Salt Lake City, un coup de pickup et on arrive devant Branson city, nous sommes acceuilli par Cheffer, ou on nous demande de charger les fusils dans une charette! une putain de charette avec un cheval, je vois déjà Pépito qui tourne de l'oeil et non pas de réseau 5G ici.

On croise le révérend Wagner qui trimballe une urne dans l'église. On entre pour présenter les fusils. 6 personnes sont dans l'église, sa pue la pisse, cette urne leur file une peur bleue, ils flippent leur race avec cette urne qui doit servir pour une loterie...Une loterie pour quoi, personne ne veut en parler encore une éviction de la communeauté ou meme une mise à mort. Il va faloir eclaircir cela.
Je passe un message papier à Michèle Larp pour qu'elle se casse avec nous, c'est un peu le choc, il semblerait qu'on ne touche pas les femmes ici. Enfin sauf ceux qui en ont plusieurs. C'est vraiement un pays de tarés.

Bon le wagner il a l'oeil ou Zelda a fait de la merde, mais il capte direct les faux permis. Et voila Zelda qui tente de corrompre le révérend, j'aurai mieux fait de lui tirer cette balle dans la tete. On se fait virer du village.
Au dernier moment Pepito et Tequila sauve la situation. On peut rester mais macash woualou les fusils dans le cul, c'est Diamond qui va devoir expliquer cela à Sharky, ca va saigner...
Tequila est autorisé à participer à la loterie, on va en savoir un peut plus.

Il semblerait qu'ils attendent les gangers, du coup je demande à prendre la place dans un des miradors.
En effet je vois arriver 2 pickups. Bon je suis un peu fatigué, je ne tire par quand ils sont à 1km200 comme mon fusil me le permet mais j'attend qu'ils soient à bout portant...
J'élimine les deux gars qui étaient sur les mitrailleuses. A priori ils ont entendus le coup de feu malgré le bruit des moteurs et le silencieux sur mon fusil...Va falloir que je fasse réviser cela.

Je prend une balle qui passe entre deux lattes de bois du mirador et c'est dodo.
Dans la brume de la douleur j'entend que ca sulfate grave. Du coin de l'oeil je vois deux cents villageois armés de pierre près à buter Michèle, mon instinct était le bon, c'est pourri dans le coin. Ils ne méritent pas le prix du plomb pour les buter.
J'entend Pepito disserter Religion avec le révérend, il est bon, le révérend doute et décide de lacher l'affaire, les villageois se casse.
Michèle s'occupe de moi et un autre gars. CA va pas fort mais ca va, 2 cm plus haut et c'étair rideau !

Zelda fouille les cadavres et récupère un sept de carreau, encore la carte...

Les 5 agents de Sullivan sont venus nous préter main forte, je les remercie chaleureusement !
Ils nous conseillent de mettre Michèle sous protection des témoins dans certains quartier de LA (Duarte, Historic core, Bel flower, Civic center).
Pepito semble différent, il a une démarche inhabituelle, aurait il pris aussi du plomb dans l'aile ?
Michèle nous donne les infos qu'elle a, le ganger était en hummer.
Pepito analyse les pièces a conviction et trouve une mpreinte inconnue sur le valet de carreau.
Sur le sept de carreau, une empreinte de Marilyn (Darlene Bolgrew) du pole A du COPS.
On apprend que Rachel a été tué à Van huys.

Départ pour LA. Pepito propose la méthode de la chèvre. Je propose de prendre un sosie pour ne pas risquer notre seul témoin.

Une autre enquete nous attend en parallèle, des mutants aurait été vus pres de Northwalk suite à une fuite de la centrale, pas de quoi fouetter un chat selon moi.
Badmoon
D4
D4
 
Messages: 27
Inscription: 13/03/2017 à 22:06
Localisation: Nantes

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Eammix » 13/12/2017 à 22:07

Yeah ça roxx ! Pas mal du tout ton petit résumé ! Y a du rythme et des p'tites punchline sympathiques =) :bien:
Faut se méfier des gens qui changent d'avis comme de chemise car bien souvent, quand le vent tourne, la veste suit !
Avatar de l’utilisateur
Eammix
D4
D4
 
Messages: 20
Inscription: 24/02/2017 à 18:59
Localisation: Nantes centre

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Don Cortisone » 15/12/2017 à 17:55

Bon j'avoue pas mal le résumé. J'attends les autres et je donne les XP. Au fait DIAMOND tu vas avoir la chance de jouer avec le DON sur TRAVELLER? C'est cool tu vas faire connaissance avec LORD ZIZICOPTERE
Don Cortisone n est pas n importe qui!!
Avatar de l’utilisateur
Don Cortisone
D16
D16
 
Messages: 756
Inscription: 05/06/2008 à 09:12
Localisation: BOTZ EN MAUGES

Re: BLOOD AND GUN- Résumé

Messagepar Eammix » 18/12/2017 à 19:48

C'est d'une finesse -_-'
Faut se méfier des gens qui changent d'avis comme de chemise car bien souvent, quand le vent tourne, la veste suit !
Avatar de l’utilisateur
Eammix
D4
D4
 
Messages: 20
Inscription: 24/02/2017 à 18:59
Localisation: Nantes centre

PrécédenteSuivante

Retourner vers Cops

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron