Résumé

Modérateur: ketzol

Résumé

Messagepar ketzol » 25/09/2011 à 11:06

Séance du 24/09/2011

PJs :
- Liek
- Meryn
- Jarth'd (sans le joueur ;) )
- Plato

Après avoir reçu une lettre de Rathann, le drake qu'ils ont aidés, où celui ci les convie à un diner, Les PJs se rendent à l'auberge du fin gourmet. Une auberge quelque peu bourgeoise, et où nos PJs n'ont pas forcément pour habitude de se rendre. On leur remet même une carte ! Et les plats présents sur celle ci sont très ... imagés. (tranche de noix du chercheur de truffe accompagné par son mélange de fruit de racine.)
Après les explications du tenancier, et de rathann, qui semble un client régulier, nos amis passent commandent.
Malgré l'apéritif qui dure, Kortelio et Garesh sont absent... Le repas commence donc en leur absence.
Entre temps est arrivé Plato, un sylphelin, qui semble connaitre Rathann.
Rathann, leur explique qu'il a besoin de personne de confiance pour transporter un objet. Bien entendu, il ne peut entrer dans les détails (on se mêle rarement des affaires draconiques... )
L'objet se trouve dans une boite en bois de 8x5x5cm grosso modo. Il souhaite que les PJs remettent cet objet à un nain du nom de Bartok, qui se trouve à Port aux Ruines. En échange de cet objet, Bartok leur remettra un autre objet, qu'il devront lui ramener en retour.
Bien entendu, la plus grande discrétion est de rigueur. Il leur remettra l'objet le lendemain matin sur la place des sirènes à Grand Foire. Pour les préparatifs, il leur remet un acompte de 50 Po. A leur retour, un solde de 150 Po les attend en remerciements.
Rathann, laisse ensuite les PJs profiter du reste de la soirée, en payant d'avance le tenancier de l'auberge. L'occasion pour Jarth'd de conter quelques légendes au nouvel arrivé de la troupe, Plato.
Le lendemain matin, Meryn est convoqué par la milice. Celle ci vient en effet de trouver un corps, et le nom de Meryn apparait sur un document que portait la victime. La milice souhaite identifier le corps. Après vérification de Meryn, il s'agit de Garesh... Celui ci a semble t'il été égorgé, et jeté dans un cul de sac rempli d'urine et d'excréments.
Liek quant à lui reçoit la visite d'un messager, qui lui porte une lettre de Kortelio.
Liek,
J’ai découvert des informations nouvelles et de première importance quant à la disparition de mon père. Je pense être de retour très rapidement, et à mon retour, j’aurai très probablement besoin de tes services, et de ceux de Meryn, et de Jarth’d.
Comme tu le sais, l’enlèvement de mon père, est lié d’une manière ou d’une autre au culte de la grande chasseresse, que nous avons pourchassé dernièrement lors de la découverte des dagues de Cara Fahd.
Il semble, d’après mes informateurs, que ce culte aurait une base d’opérations au sein de Port aux ruines, la bourgade se trouvant à la périphérie de Parlainth, la cité oubliée. Je fais juste un aller-retour auprès de mon informateur, Dwilir, un ami d’enfance Nain afin de vérifier ses dires, car si ce qu’il me remonte est vrai, alors la situation de Barsaive tout entière est en péril…
A bientôt.
Kortelio

Nos Pjs se rendent ensuite au lieu de RDV, mais n'évoque pas l'absence de Kortelio et de Garesh avec Rathann...
Ils récupèrent le coffre en bois, et décident de partir pour Port aux Ruines via un navire aérien. Le rapport cout-temps leur paraissant très raisonnable. Sauf pour Liek qui tique un peu (beaucoup)...
Le voyage se passe sans encombre, les pirates aériens étant moins nombreux dans cette partie de la région de Barsaive. Il dure 2 jours, au lieu d'une bonne semaine à cheval.
Une fois arrivé à Port aux ruines, les PJs se rendent donc chez Bartok.
Celui ci les recoit, et se présente comme un archéologue. Après un bref échange, celui ci prend la boite pour la mettre en sécurité, et en profite pour aller chercher l'objet qu'il doit leur remettre.
Sauf qu'il ne revient pas...
Heureusement, Meryn ne met pas trop de temps à réagir, il interpelle Bartok au bout de deux minutes. Celui ci ne répond pas.
nos amis courent donc dans la maison, et découvre une sortie à l'arrière de la maison, dans la cuisine, et voit au loin le nain, s'enfuir le coffret à la main.
une course poursuite commence donc, Meryn encoche une flèche, et touche le nain au bas du dos.
Quatre malfrats s'interposent afin de couper la route aux PJs. Un Nain, un Ork, un Humain, un T'skrang.
Liek, et Jarth'd foncent sur l'ork et l'humain, tendit que Plato avance, mais en prenant de l'altitude. Alors que Liek est en prise avec l'ork, le malfrat nain se met également à lui asséner un coup. Meryn s'occupe donc de lui avec son arc.
Le T'skrang quant à lui recule, voyant que Plato prend de la hauteur, il tente de couvrir la fuite du nain qui a la boite.
L'Ork perd une jambe dans la bataille, par un coup asséné par (Liek ou Jarth'd, je sais plus, liek il me semble... :siffle: ) Il crie de douleur, et tente de se dégager de la mêlée.
Le nain tourne au détour d'une rue, et le t'skrang le suit, Plato tente alors de lancer un sortilège, mais sans succès...
Le nain blessé, et presque acculé, donne la boite au T'skrang qui commence alors à courir à toute vitesse.
Meryn et Plato ne le rattraperont pas, mais Plato, remarque qu'il a jeté la boite par une fenêtre ouverte. Il va donc la récupérer chez une vieille dame un peu "surprise" de son arrivée par la fenêtre...
Meryn se jette sur le Nain qui avait la boite, et l'immobilise. Celui ci est au bord de la mort. Les autres malfrats quant à eux sont morts. Liek donne une potion au Nain, afin de le garder en vie pour l'interroger.
Entre temps, deux autres intervenants, un Humain et un Troll ont tenté de s'interposer. N'ayant pas tout les tenants et les aboutissants de la scène, ils souhaitent comprendre et s'interposer pour calmer la situation.
Il faut dire que le Nain avec la boite dans sa fuite à crié : "au voleur ! Aidez moi !". Ce qui n'a pas forcément aidé à la bonne compréhension de la scène pour les badauds.
Jarth'd s'occupe de calmer la situation pendant que les autres PJs retourne chez Bartok pour l'interroger.
Ils découvrent d'ailleurs dans la cave le corps du vrai Bartok (a priori...) et donc que le nain qu'ils ont vu n'est pas Bartok.
A l'étage, ils découvrent une pièce rempli d'oeuvres archéologiques, dont l'une, dissimulé, sur laquelle est posé un papier avec écrit "Rathann". Il s'agit d'un cristal au sein duquel est fossilisé un papillon.
Jarth'd qui revient, annonce avoir trouvé sur le malfrat nain une lettre daté d'il y a deux jours à Port aux ruines.
Bunder,
Je te supplie d'enfin entendre raison. Ces hommes que tu fréquente ne t'apporteront que des ennuis. Je sais que Ranael t'as influencé pour les rejoindre. Il as toujours eu l'ascendant sur toi.Je te supplie une dernière fois avant qu'il ne soit trop tard.
Ta bien aimée sœur, Tila

Nos amis décident donc de vérifier si ce nain est Ranael. Et c'est le cas.
il découvre également qu’il porte des marques de corruption, des plaques brunes se trouvent sur son corps. Jarth'd se rend compte qu'il est à la fois apeuré, mais soulagé.
Après interrogatoire, Ranael, avoue qu'il travaille pour Shalk-Lak, un ork qui se trouve à Parlainth. Il ne sait pas pourquoi il voulait cet objet.

NB : Finalement vous l'avez tué ou pas ?
NB2 : Si vous voyez des choses que j'ai omises, ou des erreurs n'hésitez pas.
(A suivre...)
Avatar de l’utilisateur
ketzol
D20
D20
 
Messages: 1699
Inscription: 30/04/2008 à 15:16

Re: Résumé

Messagepar Danilo » 25/09/2011 à 13:39

Eh ben ! Ca a du être mouvementé tout ça !
Pour ma part, Jarth'd s'oppose à l'exécution du Nain, car aussi corrompu qu'il puisse être, il peut nous être encore utile. Et puis n'a-t-on pas le droit à une seconde chance ?
Les PJ naissent grosbill et ego en droit.
Avatar de l’utilisateur
Danilo
Silence... Blague !
Silence... Blague !
 
Messages: 2704
Inscription: 13/10/2008 à 13:49

Re: Résumé

Messagepar Fitzguern » 25/09/2011 à 14:41

pour le nain je suis désolé, mais je crois qu'il est trop tard.
N'est important que ce qui nous touche personnellement !
Avatar de l’utilisateur
Fitzguern
D10
D10
 
Messages: 483
Inscription: 23/05/2008 à 14:19

Re: Résumé

Messagepar Anorryl » 02/01/2014 à 11:36

Méryn a fait une petit résumé complètement partial mais qu'il souhaite mettre à votre disposition pour vous préparer à la suite de l'aventure qui arrive bientôt.
Donc voici un lien car le document envoyé à la bibliothèque de Throal est dans un nouveau format appelé PDF ???

http://sdrv.ms/18Z6RBj

Si toutefois un de mes compagnons s’aperçoit qu'il manque quelques détails, n'hésitez pas à m'en faire part.
Mais il y a de fortes chances que je n'en tienne pas compte :D .

Bonne lecture.

Méryn D'urden
La seule façon de renforcer notre intelligence est de n'avoir d'idées arrêtées sur rien, de laisser l'esprit accueillir toutes les pensées. J.K
Avatar de l’utilisateur
Anorryl
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 922
Inscription: 03/06/2008 à 15:35
Localisation: Nantes

Re: Résumé

Messagepar Anorryl » 19/03/2014 à 22:45

:bien:
La seule façon de renforcer notre intelligence est de n'avoir d'idées arrêtées sur rien, de laisser l'esprit accueillir toutes les pensées. J.K
Avatar de l’utilisateur
Anorryl
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 922
Inscription: 03/06/2008 à 15:35
Localisation: Nantes

Re: Résumé

Messagepar CoreyDrako » 20/03/2014 à 12:58

Hola compagnons,
La première version de "Sale Piège" étant catastrophique en terme d'orthographe de certains noms propres (désolé monsieur Pivot), voici une nouvelle version de notre dernière aventure. Merci à ce cher Liek pour les corrections.

https://drive.google.com/file/d/0B0huD2Gs_Q6TLVl1OFJhZFBFaFk/edit?usp=sharing
Adieu et bonjour, comme toujours
Avatar de l’utilisateur
CoreyDrako
D8
D8
 
Messages: 198
Inscription: 17/11/2013 à 12:46

Re: Résumé

Messagepar ketzol » 20/03/2014 à 13:19

CoreyDrako a écrit:... Merci à ce cher Liek pour les corrections....



Euh... T'es pas crédible là.... :D ;) :D
:twisted: :twisted: :twisted: :twisted:
Avatar de l’utilisateur
ketzol
D20
D20
 
Messages: 1699
Inscription: 30/04/2008 à 15:16

Re: Résumé

Messagepar CoreyDrako » 20/03/2014 à 13:34

ketzol a écrit:
CoreyDrako a écrit:... Merci à ce cher Liek pour les corrections....



Euh... T'es pas crédible là.... :D ;) :D
:twisted: :twisted: :twisted: :twisted:


Sachez maître Ketzol que l'art du voleur, outre les bourses allégées et les gorges tranchées consiste aussi bien souvent à savoir séduire ses cibles en les flattant. tenez, vous par exemple, si je vous dis que vous êtes sans nul doute, et de très loin, le plus grand MJ de tout Barsaive ( :amen: :amen: :amen: ), c'est à peine plus crédible. Cependant ces quelques mots s'il vous prends de les faire vôtre pourraient me rapporter quelques points de légende généreusement lâchés :ange:

Votre dévoué Corey Drako, Voleur du troisième cercle
Adieu et bonjour, comme toujours
Avatar de l’utilisateur
CoreyDrako
D8
D8
 
Messages: 198
Inscription: 17/11/2013 à 12:46

Re: Résumé

Messagepar Anorryl » 20/03/2014 à 19:10

CoreyDrako a écrit:...Sachez maître Ketzol que l'art du voleur, outre les bourses allégées...

Si ça te permet d'aller plus vite :ptdr:
La seule façon de renforcer notre intelligence est de n'avoir d'idées arrêtées sur rien, de laisser l'esprit accueillir toutes les pensées. J.K
Avatar de l’utilisateur
Anorryl
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 922
Inscription: 03/06/2008 à 15:35
Localisation: Nantes

Re: Résumé

Messagepar Fitzguern » 20/03/2014 à 22:58

Pas de corrections d'orthographe très cher MJ, juste quelque nom propre.
N'est important que ce qui nous touche personnellement !
Avatar de l’utilisateur
Fitzguern
D10
D10
 
Messages: 483
Inscription: 23/05/2008 à 14:19

Re: Résumé

Messagepar Akaihana » 25/04/2014 à 23:48

Pour l'ambiance avant la partie de demain, un ti' texte concernant la dernière partie du point de vue de mon bonhomme.

Or'thylian a écrit:Cher Takaris, puisse cette lettre te trouver en bonne santé.

J'ai fait mes adieux au Bois de Sang. Je ne saurais te décrire à quel point cet exil me déchire le cœur mais l'espoir balaie toute appréhension. Une nouvelle vie s'offre à moi et, avec elle, les paysages de Barsaive qui m'étaient jusqu'alors inconnus. Nombreuses sont les péripéties qui m'attendent, comme autant de promesses de souffrance. J'entends m'accomplir au travers de cette douleur réconfortante et m'épargnerait ainsi la nostalgie de notre forêt sacrée. Lorsque j'ai quitté le Bois de Sang, jamais je ne me suis retourné pour admirer sa lugubre beauté ne serait-ce qu'une dernière fois...

Mon voyage a commencé avec de longs jours de marche sans guère de repos, trop pressé que j'étais. J'avançais déjà vers mon avenir à vive allure ! Bientôt, chaque nouveau pas devint agréablement douloureux. Mon empressement oblige, je remarquais m'être rendu trop au Sud par rapport à ma destination. Mais Thystonius daigna me récompenser pour cette marche forcée. J'étais aux prises avec une grotesque créature serpentine lorsque je les rencontra :
Liek'N'Marshill Ill'Surdanell m'apparut en premier. L'éclaireur me cria de ne point croiser le regard du "naga" que j'affrontais. Une mise en garde qui m'épargna l'humiliation d'être hypnotisé par la laideur incarnée. Tout alla ensuite très vite. Liek décocha une flèche, blessant la créature qui se détourna de moi en offrant son flan à mon épée. Je répandais ses viscères dans la clairière quand une nouvelle flèche l'acheva promptement. Le tireur s'avéra être Meryn D'Urden, le maître d'armes. Les deux elfes dont tu m'avais vanté les mérites se tenaient devant moi. Ils étaient accompagnés par Jarth'D Chant de l'Aube, un impressionnant Troll, et par le dénommé Corey Drako qui disait être marchand. Je ne tarderai pas à apprendre que celui-ci était en réalité un adepte voleur, comme le suggérait mon intuition.

Je venais de faire la connaissance des Chasseurs de l'Aube ! Alors que je devais les chercher dans la ville de Grand-foire, l'ironie du sort veut que je les ai trouvé en me perdant. Une dénommée Allydenma se tient également à leurs côtés. Une elfe séduisante qui n'est autre que la maîtresse de Liek, et ce probablement à plus d'un titre. Les chasseurs de l'Aube se sont montrés prudent à mon égard lorsque nous nous sommes rencontrés. Ils venaient de Kratas où ils ont dû laisser quelques affaires en suspens... Il n'empêche que leur accueil fut très amical. Après avoir répondu à leurs questions en faisant preuve de mes bonnes intentions, ils ignorèrent ma lugubre nature outre mesure.
Nous partageâmes cette nuit là un gueuleton improvisé autour d'un feu de camp qui marqua le début de mes aventures aux côtés des Chasseurs de l'Aube. La satiété et l'ivresse furent au rendez-vous, si bien que Jarth'D Chant de l'Aube se fendit d'une histoire dont il a le secret. Elle concernait notre Bois de Sang et je pus ressentir son atmosphère à travers ses mots puissants. J'aurais alors préféré qu'il me compte un récit qui ne parlait pas du foyer que je venais de quitter, mais j'ai rapidement compris que l'ami Troll connaissait une multitude d'histoires toutes dignes d'intérêt...

Et puis l'histoire, je vais surtout la vivre aux côtés des Chasseurs de l'Aube. Le lendemain de notre rencontre, nous combattions déjà des cadavéreux et autres rejetons d'Horreurs. Nous mîmes à mal l'une de ces abominations nommée Chantera qui hantait un Kaer vidé de toute vie... Cela avant de se présenter aux portes du Royaume de Throal où je fis connaissance avec le reste de leur Compagnie. Celle-ci est bien implantée à Grand-foire et parfaitement informée quant aux remous de la politique du Royaume. Ce n'est pas pour rien que les Chasseurs de l'Aube comptent dans leurs connaissance un Drake qui sert le Dragon Aile-de-Givre. Dragon qu'ils vont rencontrer sous peu avant de choisir quelle sera leur prochaine aventure. Et quelle qu'elle soit, j'ai la ferme intention d'y prendre part.

Tu comprendras donc que je délaisse ma plume au profit de mon épée désormais dévolue aux Chasseurs de l'Aube. Si je crois avoir trouvé ma place, j'entends faire ce qu'il faut pour la mériter... La prochaine missive que je t'adresserai sera une histoire fascinante ou ne sera pas !
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Re: Résumé

Messagepar CoreyDrako » 27/04/2014 à 14:45

Voici un compte rendu, fidèle vous vous en doutez, à notre aventure d'hier...
https://drive.google.com/file/d/0B0huD2 ... sp=sharing
Adieu et bonjour, comme toujours
Avatar de l’utilisateur
CoreyDrako
D8
D8
 
Messages: 198
Inscription: 17/11/2013 à 12:46

Re: Résumé

Messagepar Akaihana » 31/05/2014 à 15:41

Image
« Seigneur Dragon, je vous tends l'oreille pour qu'à l'avenir vos paroles fassent mes actes ! »
Or'thylian, s'adressant au Grand Dragon Aile-de-Givre.


Alors très bon résumé, et toujours aussi impartial ! Il y a tout de même quelques erreurs à relever. ;)

Ça ne changera probablement pas grand chose mais je tiens à préciser une nouvelle fois que je n'ai jamais eu l'intention de voler l’Œil de Garthlik ! Je ne savais même pas que vous l'aviez en votre possession lorsque je vous ai rencontré. C'est au tour d'un feu bien arrosé que j'ai compris de quoi il retournait. J'ai vu là l'occasion de me débarrasser de la dette contractée auprès de Vistrosh qui m'a permis de quitter le Bois de Sang vivant. Je souhaitais me débarrasser au plus vite de toute obligation auprès de ce personnage peu recommandable. Voilà pourquoi je lui ai fait parvenir un message l'invitant à agir au plus vite pour asseoir sa position à Kratas, prétextant avoir dégoté une information disant que Garthlik était plus faible qu'à l'accoutumée suite à la perte de son "Œil". Je me suis bien gardé de citer votre Compagnie pour éviter que tout cela me retombe dessus. Mais j'ai sous-estimé Vistrosh qui a chargé ses hommes de me retrouver, et ce sans la moindre discrétion. C'est dire le respect qu'il me porte... Bref, quoi qu'il en soit, j'estime avoir payé ma dette auprès de cet énergumène. Dorénavant, c'est envers les Chasseurs de l'Aube que je suis débiteur.

Et pour Vistrosh mon cher MJ, je lui envoie une lettre pour lui faire part de ma déception. Le contenu sera grosso modo le suivant :
Il n'a hélas pas su tirer profit des informations que je lui ai fait gracieusement parvenir, mauvaise interprétation oblige. Pire encore, il a jugé bon de me mettre dans l'embarras en confiant une mission à deux incapables qui m'ont porté préjudice. Mais n'étant point rancunier, j'ai tout de même daigné lui rendre service une dernière fois. Ses hommes qui ont échoué dans leur tâche n'oseront plus jamais le confronter directement. Le voilà donc débarrassé de deux incompétents qui ont probablement préféré la fuite au courroux de leur maître, car il est certain qu'on ne les reverra pas de si tôt... Toujours est-il que cette lettre scelle notre relation qui fut agréablement brève. Je lui souhaite un bon courage quant à sa lutte face à Garthlik, tout en lui rappelant qu'au royaume des aveugles les borgnes sont rois ! Aussi devrait-il penser à garder les yeux grand ouverts... Amicalement !
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Re: Résumé

Messagepar CoreyDrako » 07/07/2014 à 15:11

Bonjour compagnons,
Avec un petit peu de retard, voici le résumé du 31 mai. Il n'est jamais trop tard !!!

https://www.dropbox.com/s/cxhq2dhfcl9ts ... ratas.docx
Adieu et bonjour, comme toujours
Avatar de l’utilisateur
CoreyDrako
D8
D8
 
Messages: 198
Inscription: 17/11/2013 à 12:46

Re: Résumé

Messagepar Akaihana » 12/07/2014 à 16:02

Voilà le CR de notre dernière partie. Je n'aurais pas le temps de le terminer d'ici ce soir, sorry. Mais je le poste tel quel car je tenais à mettre en avant la position de mon perso sur certains menu détails. :siffle:
Or'thylian a écrit:...La jungle de Servos est un endroit dangereux, à tel point d'ailleurs qu'elle me fait penser par certains aspects à mon bois natal. Là forêt y est pareillement hostile et parfois tout aussi funeste ! C'était donc confiant que je m'engageais en son sein, d'autant que le début de notre expédition ne laissa rien présager des épreuves que nous allions rencontrer.

De l'accueil des indigènes amicaux...

Les Chasseurs de l'Aube, Corey Drako et moi-même eûmes la chance de rencontrer dès le premier jour des indigènes forts hospitaliers ; les Katans. La tribu qui nous accueillit vit dans un village relativement important, perché dans les arbres, où nous pûmes nous reposer. Nos hôtes nous mirent en garde quant aux principaux dangers de la jungle, parmi lesquels figurent des peuplades cannibales ou encore d'étranges créatures voleuses d'enfants aux pieds inversés. Mais la plus grande des menaces est sans nul doute le monstre colossal dont la forme est celle d'un gigantesque serpent que les autochtones prennent pour l'esprit de la forêt. Il est dit qu'il ferait près d'une lieue de long. Forts de leur savoir, Jarth'd le studieux et Bromar le rocailleux nous apprirent qu'il s'agissait d'une redoutable Horreur dont je tairais ici le nom. Son apparition serait même antérieure au Châtiment. A l'instar des Elfes de Sang, le peuple Katan a donc survécu à cette funeste période sans la magie des dictateurs Thérans. Le respect que je leur porte n'en est que plus fort ! Ce fut donc avec un réel intérêt que je m'intéressais à leur culture le temps de notre étape. Situé à quelques heures de leur village, ils nous invitèrent au pied d'un arbre titanesque qu'il vénère tel un dieu. Il y en aurait ainsi plusieurs dans la jungle de Servos. L'ami Jarth'd et Liek virent dans cet arbre majestueux la manifestation de la Passion Jaspree, aussi se recueillirent-ils. Et si je ne suis pas autant dévoué qu'eux, rien ne m'empêcha de profiter de la beauté de ce lieu sacré et de l'honneur que nous faisait les indigènes. A noter que nous crûmes ressentir plusieurs êtres vivants cachés au sein du tronc de l'arbre géant mais nous décidâmes de ne pas enquêter plus avant. Certains secrets doivent rester scellés, sans compter qu'il nous fallait respecter les rites de nos hôtes bienveillants.

Des rites parfois très étranges. Comme lorsque la nuit venue, je vis une jeune enfant s'éclipser discrètement de sa hutte pour se diriger vers les taillis où quelque chose était tapi. La fillette rebroussa chemin lorsque je me dirigea vers elle. Sa fuite n'était pas due à mon apparence, d'autant qu'elle portait un baluchon sur l'épaule. Hélas, je ne parvins pas à la rattraper. Le dernier à l'avoir vu disparaître dans les bois fut Bromar qui campait en dehors du village. Mais ce fut Corey qui, étant davantage indiqué pour pister l'enfant, me succéda. Pendant ce temps, les Chasseurs de l'Aube s'étaient lancés à la poursuite de ce qui s'était caché dans les buissons. S'ils ne parvinrent pas à rattraper les fuyards, il s'avéra qu'il s'agissait probablement de deux hommes qui avaient reculé dans leurs propres pas avant de se retourner pour fuir à grandes enjambées. C'est ce genre de procédés qui a dû donner naissance aux mythes des voleurs d'enfants aux pieds inversés, le plus étrange résidant dans la complicité desdits enfants. La chose pourrait être plus dramatique si ces derniers ne réapparaissait pas à l'âge adulte. Lorsque nos hôtes ont été prévenus de la disparition, il n'y avait qu'à voir la résignation dans leur regard pour savoir que ce n'était probablement pas la première fois. Les Katans sont des gens endurcis. Il ne peut pas en être autrement lorsqu'on vit dans un pareil endroit. Libre à eux de croire à l'existence de ce « Curopira » s'ils le souhaitent. Après tout, il y a une part de vérité dans chaque histoire. J'en veux pour preuve les traces que Liek découvrit par hasard durant la traque des supposés ravisseurs ; celle d'un immense serpent qui couche les arbres sur son passage !

Il nous fallait reprendre au plus vite notre expédition sur les traces de XXX, le père du défunt Kortelio. Seulement lorsque l'aube se leva, Corey Drako manquait à l'appel. Si Liek avait finit par revenir après plusieurs heures de pistages infructueuses, personne n'avait revu notre distingué voleur depuis les événements de la nuit passée. Il était peu probable qu'il ait retrouvé la fillette, alors où pouvait-il bien se trouver ? Si la situation ne semblait pas alerter les Chasseurs de l'Aube outre mesure, je passa plusieurs heures à chercher Drako... sans résultats. Il fallut nous résoudre à continuer notre périple sans lui. Je savais le personnage débrouillard et je comptais sur les katans pour l'aider s'il venait à se manifester. Peut-être pourrait-il encore nous rejoindre à la rivière de Servos.

De l'accueil des indigènes hostiles...

Après avoir longuement progressé dans la jungle de Servos, nous arrivâmes enfin jusqu'au fleuve que nous recherchions. Les Katan nous avait raconté que le gigantesque serpent se dissimulait dans le lit de la rivière qui figurait en bonne place sur son cheminement hasardeux. Nous pûmes rapidement juger de l'exactitude de cet avertissement lorsque nous vîmes sur les berges du fleuve un navire fluvial rempli de cadavres, Humains et Tsrang confondus. La plupart de l'équipage était mort le sabre à la main. Et si leur corps ne souffrait d'aucune blessure apparente, leurs armes elles étaient comme rongées par l'acide. Il apparut que toute l'énergie vitale de ces pauvres bougres avait été aspirée jusqu'à ce que mort s'en suive. Un triste sort pour ceux qui avaient tenté en vain de se défendre. Tout cela correspondait à la description du démon géant de la forêt qu'on nous avait faite  ; une Horreur qui tuait toute vie sur son seul passage. Liek et Meryn repérèrent des traces d'éventuels survivants qui avaient dû fuir dans la jungle. La nuit tombant, nous décidâmes d'installer notre camp pour partir à leur recherche l'aube venue. Cela allait s'avérer inutile puisque nous fûmes attaquer par un groupe de cannibales qui avaient probablement croisé les infortunés membres d'équipage restants. La bataille fut âpre. Il fallut débusquer nos ennemis qui nous avait encerclé, la plupart perchée dans les arbres pour mieux nous cibler avec leurs sarbacanes. Je fus touché par un trait qui s'avéra empoisonné. Mais la douloureuse et agréable chaleur qui en découla ne m'empêcha nullement de tuer mon lot de cannibales dégénérés. Si leur bouches était peinturlurées de sang, c'est leurs cadavres entiers qui en furent bientôt recouvert. J’allai chercher mes ennemis jusque dans les arbres, de liane en liane. Je ne compte plus le nombre d'adversaires qui trouva la mort sous les lames du redoutable Meryn d'Urden. Ce frère elfe si élégant peut parfois laissé place à une profonde rage, comme peuvent en attester les jurons qu'il profère alors à tue-tête. Quant à Bromar, il arrachait tout bonnement les arbres pour en faire tomber nos ennemis que Jarth'd se fit un devoir de réceptionner. Ajouter à cela quelques flèches bien senties de la part de Liek et les derniers cannibales encore debout prirent la poudre d'escampette. La nuit fut courte, car en plus de cette attaque qui vint troubler notre repos, chaque remous de la rivière nous faisait penser au gigantesque serpent de la forêt.

A l'aube, nous embarquèrent sur le navire après avoir érigé un bûcher funéraire pour son défunt équipage. Je profitais de ces flammes mortuaires pour allumer une torche que j'allais entretenir durant les longues journées qui allaient suivre, dans l'espoir que ce feu nous protège du démon de Servos. Je priais Thystonius pour que la vaillance de l'équipage nous accompagne si nous venions à affronter ladite Horreur ! Si certains d'entre nous aurait préféré se passer du navire, le temps qu'il allait nous faire gagner était essentiel. C'est pourquoi nous descendîmes la rivière de Servos en direction du Sud, comme l'indiquait nôtre carte. L'ami Jarth'd était à la barre, utilisant son savoir des navires volants pour naviguer sur des eaux étrangement calmes...

Des dissensions internes...

Deux jours plus tard, nous aperçûmes un ponton dissimulé sur les berges du fleuve. Une vieille embarcation s'y trouvait. Cela correspondait à l'endroit indiqué sur la carte. Nous n'avions plus qu'à retourner dans la jungle et nous y serions après un ou deux jours de périple. Nous rencontrâmes rapidement une nouvelle tribu Katan qui se montra tout aussi accueillante que la précédente. Approchant de notre but, nous choisîmes de jouir de leur hospitalité pour nous requinquer. Nos hôtes nous apprirent qu'ils avaient rencontré XXX il y a plusieurs lune maintenant. Ce dernier était accompagné par une personne (YYY) que Jarth'd reconnut comme étant un membre de la compagnie de son maître Troubadour. Les deux aventuriers avaient ensuite poursuivis leur route au cœur de la jungle pour ne plus jamais réapparaître.

Le chef de la tribu nous raconta que leur campement changeait souvent d'endroit pour éviter de croiser le chemin du gigantesque serpent. Il est relativement clair que les Katans ont survécu au Châtiment en s'accommodant tant bien que mal du démon de la forêt. Cette Horreur est si puissante qu'elle doit probablement repousser – si ce n'est dévorer – ses plus faibles congénères. L'ironie est frappante. Personnellement, j'ai grandement apprécié de ne pas être repoussé par les autochtones de Servos malgré mon apparence. Si une méfiance légitime était de mise, ils n'en ont pas moins alimenté ma soif de connaissance à travers leurs nombreux récits. Un peu à l'instar de Jarth'd. Si ce dernier n'a pas son pareil pour raconter des histoires passionnantes, il est bien moins doué pour ce qui est de monter la garde. Se réveiller en s'apercevant que personne ne veille est guère apaisant. Bromar et lui s'étaient éclipsés malgré leur obligation pour laisser libre cours à cette étrange sensibilité qu'ils partagent tous deux. Ils avaient ressentis une forme de corruption non loin du campement. Il s'avéra rapidement que les Katans retenaient des cadavéreux dans une grotte scellée. A ceci près qu'il s'agissait de leurs parents qui avaient trouvé la mort d'une façon ou d'une autre. En somme, c'était pour eux une espèce de rite funéraire. N'en déplaise à Bromar, le Purificateur voulait exterminer ces rejetons d'horreur jusqu'au dernier. Il se moquait bien d'offenser nos hôtes, fin prêt à en découdre s'il le fallait puisqu'il les jugeait corrompus. Heureusement Jarth'd le sage parvint à calmer son frère de pierre. Ou tout du moins obtint-il un répit. Les Chasseurs de l'Aube décidèrent de s'occuper d'abord de retrouver XXX avant de revenir assainir les morts des Katans. L'ami Troll souhaitait respecter la culture de nos hôtes dont il comprenait la démarche à défaut de la partager, mais il était impossible de faire fléchir l'Obsidien. Pour ma part, j'ai refusé catégoriquement de prendre part à cette épuration. Il y avait peu de chances pour que les indigènes nous laissent détruire leur grotte sacrée sans se battre. Et je ne suis pas de ceux qui coupent la main qu'on leur tend. La voie du guerrier m'a enseigné de ne point prendre part aux combats inutiles.

Je peux comprendre Bromar qui a tout perdu à cause des Horreurs, aussi est-il normal qu'il est voué son existence à les exterminer. Moi même, j’abhorre ces monstres que je combattrai inlassablement. Quoi qu'en dise l'histoire, les Horreurs sont à l'origine du Bois de Sang. On ne compte plus les atrocités qu'elles ont commises. Mais quelle race de donneur-de-noms n'a pas payé le prix fort durant le Châtiment ? Tous veulent voir ces démons disparaître de la surface de Barsaive. Mais il faut garder à l'esprit que les Horreurs sont plus puissantes que nous le sommes. Il faut donc les combattre intelligemment. C'est jouer leur jeu que de succomber à un fanatisme irréfléchi. Provoquer le chaos sous prétexte de les affronter ne fait que rajouter à l'épouvante provoquée par ces monstres. Alors oui, je me réjouis de voir que les Katans ont réussi à s'accommoder de l'enfer dans lequel ils vivent. Le fait qu'ils honorent leurs morts-vivants enlèvent à la peur que les cadavéreux sont sensés charrier...

Il est bon de prendre les Horreurs à leur propres jeu, de la même façon que nous traquons sans relâche les séides de la Grande Chasseresse.

Pour la fin, on la racontera ce soir à Corey. ;)
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Re: Résumé

Messagepar Akaihana » 17/10/2014 à 12:49

Voilà à quoi ressemble la toile d'Or'thylian, peinte avec le sang de quelques cochons qui furent ensuite dégustés durant la cérémonie d’intronisation. A noter que la viande était un peu nerveuse...

C'est ce qu'on appelle une peinture au couteau, littéralement.

Image
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Re: Résumé

Messagepar Danilo » 17/10/2014 à 13:15

:bien: :claclap: :amen:

Note que je salue le dessin du joueur (ou la peinture du perso, comme tu voudras), mais que Jarth'd n'apprécie que modérément cet étalage de sang même s'il en comprend les raisons.
Les PJ naissent grosbill et ego en droit.
Avatar de l’utilisateur
Danilo
Silence... Blague !
Silence... Blague !
 
Messages: 2704
Inscription: 13/10/2008 à 13:49

Re: Résumé

Messagepar CoreyDrako » 17/10/2014 à 13:30

Danilo a écrit::bien: :claclap: :amen:

Note que je salue le dessin du joueur (ou la peinture du perso, comme tu voudras), mais que Jarth'd n'apprécie que modérément cet étalage de sang même s'il en comprend les raisons.


Il en va exactement de même pour Corey, qui n'a pas apprécié du tout la véritable boucherie (enfin, plutôt "cochonnerie") qui a ponctué la fin de cette belle cérémonie. Il reste perplexe sur l'attitude de son jeune compagnon aux épines. D'autant que ceci à achevé Symbela, déjà fort meurtrie par les tristes événements qui se sont enchaînés.
Bon, à part ça, bravo pour l'oeuvre du joueur !
Adieu et bonjour, comme toujours
Avatar de l’utilisateur
CoreyDrako
D8
D8
 
Messages: 198
Inscription: 17/11/2013 à 12:46

Re: Résumé

Messagepar Aephrom » 17/10/2014 à 14:13

Pareil pour moi. Le joueur apprécie. Le compagnon un peu moins...
"Monde de merde..."
Avatar de l’utilisateur
Aephrom
D10
D10
 
Messages: 380
Inscription: 13/11/2010 à 21:17
Localisation: Nantes

Re: Résumé

Messagepar Anorryl » 17/10/2014 à 14:25

Moi j'aime bien le cochon, bon après c'est vrai on aurait pu garder un peu de sang pour faire du boudin, j'aime bien aussi le boudin, et les boyaux on les a gardé ? parce que pour faire le boudin c'est quand même mieux :siffle:
La seule façon de renforcer notre intelligence est de n'avoir d'idées arrêtées sur rien, de laisser l'esprit accueillir toutes les pensées. J.K
Avatar de l’utilisateur
Anorryl
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 922
Inscription: 03/06/2008 à 15:35
Localisation: Nantes

Suivante

Retourner vers Earthdawn - Shadowrun

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité