Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Magie, mystère et danger dans un univers médiéval-fantastique pimenté d'une pointe de Science-fantasy.

Modérateur: Taho

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar daegron » 25/11/2008 à 14:31

Reï reste silencieux, surpris, une fois de plus, par de la vivacité du chasseur.
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 26/11/2008 à 10:11

Haguen vient saisir la main du Chaam, poigne d'acier contre poigne d'acier.

"Je n'en attendais pas moins de toi, Chevalier."

Puis il se tourne vers Reï et ajoute :

"Tu ne seras jamais un outil à mes yeux, mais un porte parole, un observateur. Ton jugement terre à terre et désintéressé sera inestimable dans les années à venir. Le fait même que tu considères le refus, tes objections, même, montrent à quel point tu es la personne idéale pour accomplir cette tâche. Mais je ne souhaite pas te mettre trop de pression non-plus. Je sais que tu as une famille et qu'elle compte énormément à tes yeux, tout comme la mienne compte aux miens. Va donc les retrouver. Nous en rediscuterons après. Ramène les ici ! Ils seront les bienvenus."

Puis à Sylriss :

"J'ai des titres sur lesquels tu dois apposer ton sceau pour valider les transferts de terre. Gardes ! Faites sommer mon majordome."

Un homme vieillissant à la carrure modeste entre à petits pas rapides, les yeux rivés sur le sol. Il porte sous le bras une liasse de parchemins qu'il pose sur le bureau.

"Voilà tout ce que vous m'avez demandé, votre altesse. ils sont prêts à recevoir les sceaux de sa majesté et du chevalier d'Amarwen. Et pour le Comté d'Ashiir ?"
- Pas encore, mon fidèle Ottar, fait Haguen en posant une main sur l'épaule de Reï. J'ai proposé une alternative à notre ami, et je lui laisse du temps pour y réfléchir.
- Bien votre altesse. Chevalier, si vous voulez bien vous donner la peine."

L'homme indique sur plusieurs parchemins rédigés en sirénéen ancien des emplacements où il doit apposer son sceau. Il lui tend également un bâton de cire et allume une bougie.
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar daegron » 26/11/2008 à 23:35

Reï se recule d'un pas, distraitement, partagé entre la fierté et la peur. Il est heureux pour son ami qui a trouvé sa place ici, entre places fortes et renommée. Il s'interroge, cet Honneur que défend le Chaam, cet honneur qu'on leur fait aujourd'hui ?
Qu'est ce que c'est ?
Toutes ces règles, ces codes à intégrer, pour vivre dans ce monde ...
Valets et majordomes ... non, c'est une bien trop étrange idée pour le tigré.

Indécis, entre envie et interrogations, il est attentif à ses amis, occupés par leurs formalités.
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 01/12/2008 à 10:00

Alors que l'empereur et le duc se chargent des formalités, un garde entre dans la tente et se met au garde à vous.

"Qu'y a-t-il, soldat ? demande Haguen.
- Des réfugiés se sont présentés au camp et clament être la famille du sieur Reï, votre altesse. La femme a été des plus... virulentes avec les sentinelles, votre altesse."

Haguen lève un sourcil et se tourne vers Reï.

"C'est pour toi, il me semble... Sieur Reï." Il lui sourit et lui fait signe qu'il peut se retirer.
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Serre-Rouge » 01/12/2008 à 12:51

-HAHAHA !! Une fois encore elle savait qu'il fallait pas te laisser seul avec nous !
Avatar de l’utilisateur
Serre-Rouge
D10
D10
 
Messages: 390
Inscription: 20/05/2008 à 18:45
Localisation: Carquefou

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar daegron » 01/12/2008 à 21:10

Le chasseur ne s'était pas préparé à cette arrivée soudaine, ses crocs se découvrent dans un sourire radieux,
- "virulente ?
ouaip, ça doit être pour moi, j'ai traîné un peu sur l'retour ...
je vous laisse un instant, et peut rediscuter de tout ça un peu plus tard, non ?
puis vous avez l'air d'avoir pas mal à faire entre grandes gens ! Sieur Reï vous salue bien messeigneurs !"


Avec une courbette ridicule vers ses compagnons, il se dirige vers la sortie,puis s'approche du garde, le visage rayonnant
- "C'est quoi ton nom ? Il répète, amical, et continue
- Merci, tu sais à quelle entrée ils ont étés accueillis ?"

Après la réponse du garde il salue l'assemblée d'un simple geste de la main, déchire la cuisse d'une dinde rôtie qui exhalait son odeur sur le buffet et, vivement, la chair tendre dans la gueule,cours à la rencontre des siens.
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 01/12/2008 à 21:40

Le garde accompagne Reï en restant des plus laconique, intimidé visiblement par la décontraction de ce guerrier étranger qui semble en si bon terme avec l'empereur. Il le mène à l'entrée sud en ayant tout juste marmonné son nom, Nelmund. Passé un certain nombre de rangées de tentes, d'aires d'entraînement, d'enclos à bestiaux et d'escouades en retour de patrouille, Reï aperçoit les silhouettes familières de sa petite famille. Katt a visiblement arrêté de crier sur les sentinelles et elle se tient devant la porte, bras croisés en tapant du pied. La petite est en train de jouer accroupie par terre avec un bâton pendant que le garçon pratique des mouvements que le père et professeur reconnaît immédiatement comme des formes de la danse du tigre.
Katt l'aperçoit et fait signe aux soldats auxquels elle lance une phrase qu'il n'entend pas avant de rentrer dans le camp sans plus de cérémonies, bafouant sans doute au passage un bon paquet de règles militaires. Les deux enfants se précipitent à sa suite, et les soldats, après une réaction aussi réflexe qu'inutile, décident de regarder dans l'autre direction, comme si rien ne s'était passé.

Reï a à peine le temps de les saluer que la petite famille s'est déjà jetée dans ses bras. En enlaçant sa femme, il sent le bandage au niveau de son abdomen et comprend qu'elle a dû être blessée.
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar daegron » 01/12/2008 à 22:12

Reï profite pleinement de ces retrouvailles, sans un mot, il enlace Katt, et ne lui adresse qu'un regard intrigué, après quoi il prend Nang Faah dans un bras
-"Salut vous deux, j'suis content d'vous voir !m'avez manqué dites donc ! Soulevant sa fille, il ajoute
c'est qu'tu grandis chaque jour un peu plus jeune fille, j'arrive presque plus à te porter,
Il regarde Iyevorn et le soulève sa main gantelée, en lui tirant la langue
- Par contre, toi, t'es un poids plume ! Dis moi petit tigre, ces mouvements, j'croyais qu'ça t'intéressait pas la dernière fois qu'on a étés avec les sylphes ensemble ! Tu t'débrouilles pas trop mal pour un débutant, un peu raide sur les frappes, mais ça promet."

Il repose le garçon, et, après avoir un peu joué et chahuté avec les enfants sur le chemin de sa tente, attentif et heureux, il les observe s'amuser entre eux et demande à Katt ce qui leur est arrivé.
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 02/12/2008 à 09:54

Le petit garçon prend un air sérieux et déclare sur un ton solennel :

"Je veux pouvoir protéger maman et Nang Faah.
- Il était présent lorsque nous avons été attaqués. L'attaque est venue de l'est, les Sylphes l'attendaient au nord. Les Chaams et les Kommoréens ont fait une percée dans la forêt et attaqué plusieurs villages avec le gros de leurs troupes pendant que d'autres leurraient Sirius au nord. Nous avons dû nous défendre comme nous le pouvions, et même si nos ennemis étaient affaiblis par la présence de la forêt, ils étaient plus nombreux et le combat a été rude. Heureusement, Sirius a vite redéployé ses troupes et nous est venu en aide pour les repousser. Ne t'inquiète pas pour moi, ma blessure est en voie de guérison, Vivianne s'est bien occupée de moi. Et pour vous, je vois que vous avez gagné, mais à quel prix. J'ai entendu dire qu'Eda Solaris était morte et que la bataille avait été très violente."
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Sylriss, Nang Faah, Haguen, Iyevorn, Katt et Reï : pu d'plac

Messagepar daegron » 02/12/2008 à 20:41

- "Ouaip, ça a pas été facile, nombreux sont tombés. J'aurais jamais cru que ces chiens iraient jusque dans la forêt, je regrette de vous avoir laissés ..."

Dans la tente il fouille son paquetage pour ressortir quelques herbes.
- "Je vais te préparer quelque chose pour ta plaie, mieux vaut nettoyer tout ça après le voyage. Vous êtes venus comment d'ailleurs."

Alors qu'ils sont ressortis, et que l'eau bout pour la préparation, il regarde la grande agitation qui règne dans le camp. Un air pensif sur le visage, il ajoute, calmement :
- "Tout l'Empire est à construire, toutes les terres de l'ouest sont a dessiner. Avec tout ça, on s'est pas mal rapproché d'Haguen, l'Empereur Haguen ...
Le duché d'Amarwen va s'étendre vers l'ouest, autour des rives du fleuve qui descend sur Sirenenn
"

Puis, presque hésitant,

- "Et, il m'a proposé des terres aussi, à la frontière Iten Kiosaï. Je lui ai dit que j'avais rien contre aller par là bas, mais que pour la gestion de domaine, ben j'étais pas au top ...
Du coup il a renchéri sur le fait que je pourrais être une sorte de messager dans son Nouvel Empire, avec tout ce qui se trame, il aurait besoin de quelqu'un pour faire la liaison avec les plus reculés, jouer les émissaires ou accompagner les diplomates.
"

- "C'est tentant, on pourrais pas mal bouger, et ça nous assurerai un lieu de vie plus tranquille, au moins le temps que Naëlin se calme"

- "Après, j'ai peur de devoir rendre pas mal de comptes, j'l'aime bien Haguen, mais bosser pour lui ...
J'veux pas avoir à vous laisser derrière chaque fois qu'il en a envie, ou besoin
"

Il regarde Katt tendrement, cherchant conseil.
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 03/12/2008 à 01:02

Katt lui explique qu'elle s'est téléportée jusqu'à Fegda par étapes avant de marcher jusqu'ici.

Une fois à l'abri dans une tente, elle s'installe et découvre sa blessure, une coup tranchant qui lui a balafré la hanche.

"Des terres, hein ? Et les honneurs d'un rang important dans l'Empire. Certains tueraient pour ce genre de reconnaissance... Et puis avec le temps, qui sait... Suivant de Haguen ?"

Elle laisse sa phrase mourir avec un sourire, sachant l'appel que peut avoir un tel titre, même pour un rustre comme son homme.

"Vu la situation en occident, reprend-t-elle après un moment, c'est vrai que nous sommes plus en sécurité ici en attendant d'en apprendre plus. Et puis, je ne suis pas sûre que Haguen de Mherak comprendrait que tu refuses un tel honneur. Lui dire non maintenant serait peut-être dangereux, et je ne sais pas s'il intercédera auprès de Naëlin. Après, il est peut-être possible de négocier les tâches qu'il te demandera, je ne sais pas..."

Reï sent alors une petite main lui tirer vigoureusement sur le bras.

"Papa ! fait Iyevorn. Viens m'aider à m'entraîner !"
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar daegron » 03/12/2008 à 11:07

- "Un instant Iyevorn, je m'occupe de ta maman et j'arrive, grimpe à l'arbre là bas pour t'échauffer un peu, j'te parie qu'avant que tu sois en haut, je serais déjà dehors"

Il termine de nettoyer, couvrir la plaie de l'onguent qu'il vient de préparer et la panser, sa femme est en très bonne voie de guérison, la blessure n'a du que peu la faire souffrir malgré les jours de marche,
- "Ca s'était un peu réouvert en marchant, mais ça se remettra vite, y'a pas à dire, Vivianne fait vraiment du bon boulot, te voilà presque comme neuve Il l'embrasse avant de reprendre
- Ben, c'est pas tant les honneurs que le fait de vous voir en sécurité, puis j'avoue que sa proposition me tente bien quand même, j'veux dire, de m'balader dans toute l'Altharie, en plus, je pourrais avoir accès à des infos sur les craons, ça peut-être pas mal. En fait, j'ai p'tet' pas été très diplomate. Je l'ai assuré de mon soutient quand il aurait besoin, mais aussi que je voulais pas être un outil, que les chaînes c'était pas mon truc, je crois pas qu'il l'ai mal pris.
Si ça s'est clair pour lui, que je peux être avec vous quand vous en avez besoin, j'crois que j'accepterai bien quand même ...
"
Dernière édition par daegron le 04/12/2008 à 12:15, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 04/12/2008 à 10:19

"Si tu es prêt à accepter, il faut que j'aille voir ce qu'il a à me proposer aussi. Hors de question que je reste bien sagement à la maison pendant que tu vas t'amuser. J'espère qu'il a prévu quelque chose pour moi aussi. Où alors..."

Elle reste pensive quelques instants pendant que Reï finit de bander sa plaie.

"Oui, j'ai une petite idée. Je vais le voir, je te laisse t'occuper des enfants. Chahyeul est avec lui, il me laissera entrer."

Elle se rhabille et quitte la tente. Nang Faah s'est assoupie sur la paillasse et Iyevorn revient à la charge, essayant de trainer son père hors de la tente pour qu'il l'entraine.

Katt se rend jusqu'à la tente de l'empereur et appelle de l'extérieur :

"Chahyeul, c'est moi, Katt."

Les gardes se regardent, intrigués par ce manque d'étiquette.

*

A l'intérieur, alors que le majordome est en train de ranger les documents, l'empereur et son duc entendent la voix de Katt les interpeler de l'extérieur. Haguen se gratte la tête :

"Eh beh, ça c'est de la déférence. On t'appelle, Chevalier."
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Serre-Rouge » 04/12/2008 à 23:20

Le Chaam sort de la tente, les bras grands ouverts

- B'alors Katt ! T'en a mis du temps !!! T'as laissé ton tigrou tout ce temps tout seul faire la gueguerre !"

Puis il va pour la prendre dans ses bras
Avatar de l’utilisateur
Serre-Rouge
D10
D10
 
Messages: 390
Inscription: 20/05/2008 à 18:45
Localisation: Carquefou

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 05/12/2008 à 08:45

Elle le prend dans ses bras, puis lui enchaine un coup de bâton sur le crâne avant de lui révéler son bandage :

"Et ça, c'est quoi à ton avis, une couche culotte ? On a pas fait que jouer à la poupée à Galthaïr, je peux te le dire. Et toi alors, raconte moi donc quel haut-fait héroïque tu as accompli pendant cette guerre. Tu as tué un suivant de Namtaar en combat singulier, j'espère, je n'attends pas moins !"
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Serre-Rouge » 07/12/2008 à 00:34

D'un air que seul ses proches amis peuvent comprendre comme blessé :
- Disons que Xaïa a payé sa dette de vie.

Se recul, change completement de visage, et ajoute,
- qu'est-ce qu'il s'est passé ? Vous vous êtes battus dans la foret ? ou c'est en chemin ? Les petits ?
Avatar de l’utilisateur
Serre-Rouge
D10
D10
 
Messages: 390
Inscription: 20/05/2008 à 18:45
Localisation: Carquefou

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 07/12/2008 à 10:28

Comprenant le désarroi de son vieil ami, Katt lui caresse la joue avec une infinie douceur, née de toutes ces années de complicité et d'amitié sincère, sans un mot, sans demander plus d'explication. Puis elle lui raconte son côté de la guerre, l'attaque surprise, l'invasion de l'Est de la forêt, la défense désespérée des villageois soutenus par les arrières, les premiers sur les lieux, avant l'arrivée de Sirius et de ses troupes qui leur sauvèrent la mise en repoussant les assaillants.

"Les enfants vont bien, mais il s'en est fallu de peu. Enfin, plus de peur que de mal, pour nous en tout cas, et maintenant, nous voilà ! Reï me dit que l'empereur organise une distribution gratuite de terres et de titres, alors je veux y participer. J'ai une proposition à lui faire. Tu crois que tu pourrais me faire entrer ?"
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Serre-Rouge » 08/12/2008 à 11:03

- Oula... si tu promets de pas le frapper. Après, il connait Reï, donc les chichis des nobles entre nous, ca va. Par contre, si quelqu'un autre présent, ca cool de pas trop déconner. Je te fais confiance là dessus. en faisant un clin d'oeil C'est assez compliquer avec Reï déjà là dessus, il s'écarte d'un bon pour éviter toute tentative de coup.

On attend ton Mâle ? Sinon, on y va. Là dessus, selon la réponse de KAtt, il avance vers la tente de l'empereur.
Avatar de l’utilisateur
Serre-Rouge
D10
D10
 
Messages: 390
Inscription: 20/05/2008 à 18:45
Localisation: Carquefou

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar Taho » 08/12/2008 à 12:43

"Non, pas besoin, il s'occupe des petits. Allons-y. Et ne t'inquiète pas, je saurai me tenir."

Ils entrent tous deux dans la tente, et les gardes restent impassibles.

***

Plus tard, les trois compagnons se retrouvent dans les quartiers du duc. Les enfants jouent dans un coin avec des figurines de bois sculptées par leur père. Ils sont un peu fatigués après avoir fait sa fête à tonton Chahyeul qui se remet de l'avalanche de câlins et de jeux que les petits l'ont poussé à accepter.
Avatar de l’utilisateur
Taho
M. Propre
 
Messages: 1079
Inscription: 30/04/2008 à 23:30
Localisation: Aubervilliers

Re: Sylriss, Reï : l'Altharie après la guerre

Messagepar daegron » 09/12/2008 à 15:05

Tout en dégrossissant une branche avant d'en faire une nouvelle figurine, toute en longueur, Reï, les oreilles suivant les mouvements de ses enfants, demande à ses compagnons ce qui s'est dit dans la tente. Il arrête son travail un instant, et regarde Chayheul, un sourire carnassier au coin de la gueule,

- " Elle a quand même pas osé demander à Haguen de bosser pour elle ? faire ses courses ou je sais pas ...
Il crispe le visage en se protégeant de son coude, puis, après la réaction de Katt, comme content de lui, il reprends, d'un air joyeux,

-"Non, sérieusement, c'était quoi ce que tu voulais lui proposer, c' que t'as pas eu le temps de me dire quand tu t'es précipité les rejoindre ?"
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les Chroniques de la Sphere

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron