Terres Déchirées - Tribu Dent-de-dragon

Modérateur: Poly

Terres Déchirées - Tribu Dent-de-dragon

Messagepar Poly » 02/09/2020 à 19:23

Description générique :

La tribu humaine des Dent-de-Dragons vit sur une lande, avec de nombreuses falaises, au bord d'un
immense océan d'eau salé.

Il s'agit de la seule tribu ayant accès à une grande étendu d'eau salée, et sont les fournisseurs de
certaines denrées (sel notamment) prisée des autres tribus.

Les membres des Dent-De-Dragons vivent donc pour beaucoup de la pêche et du sel. Il s'agit d'une
vie assez difficile et les membres de cette tribu ne vivent pas dans l'opulence, mais s'en sortent
grâces aux échanges commerciaux avec d'autres Tribus. La vente du sel leur étant indispensable pour
pouvoir acheter de quoi survivre

Cette tribu n'a pas accès à beaucoup de Dolmen, mais a des contacts réguliers avec la Tribu de l'Ours
et les Brise-Monts.

La tribu est en tension permanente avec celle du Lièvre : ils considèrent en effet que c'est l'avidité de
la tribu du Lièvre qui les empêche d'avoir accès à plus de territoire, et des échauffourées ont lieu
régulièrement entre les 2 tribus.

Ils ont néanmoins accès grâce à un Dolmen sur une ile à un passage vers les Brise-Monts avec qui les
échanges commerciaux sont indispensables à leur survie.

Territoire des Dent-De-Dragon

Le territoire peut être décomposé en plusieurs zones :
- Les landes : c’est simplement une lande boisée de quelques pins, parcouru par les vents
assez forts de cette région. Ceux qui vivent dans la lande élèvent des animaux, le territoire
étant peu propice à l’agriculture. Les habitants de la lande vivent dans les petits hameaux
d’une poignée d’habitant jusqu’à quelques dizaines mais pas plus. La majorité de la population
s’étant réfugié dans les mers loin de la tribu du lièvre

Plus on s’enfonce dans les terres, plus le territoire devient plus clément, avec des forêts, mais
malheureusement la partie la plus clémente du territoire est contrôlé par la tribu du Lièvre.
La tribu du lièvre a pris contrôle des terres fertiles et patrouille très régulièrement les
frontières. Le Lièvre contrôle notamment le Passage des Brise-Mont, qui est devenu avec le
temps le passage le plus fréquenté vers le marché Brise-Mont. Avec le temps le passage est
devenu une ville assez grande pour les terres déchirées, passage obligé d’une grande partie
du commerce.

- La dent du dragon : la côte vers l’océan est en réalité une très grande falaise, et la dent du
dragon, une pointe surplombant l’océan, est également le point culminant. C’est au bout de
la dent du Dragon, que le premier village Dent-De-Dragon, appelé La Point a été fondé.
La Pointe reste le village le plus peuplé de la tribu. Des escaliers ont été creusés dans la
falaise pour atteindre l’océan, en bas de la falaise, les dents de dragon ont construit toute
une plateforme en bois, formant un port artificiel pour les bateaux qui ne cessent d’aller et
venir vers la Pointe

- La mâchoire du Dragon :
la Mâchoire du Dragon est une partie plus calme de la mer de Sel,
protégé des grandes vagues et aléas de l’océan par la Langue du Dragon. La Mâchoire est
parcourue par de nombreux bateaux de pêcheurs, et les habitants de la tribu ont élu
domicile sur chaque petit Ilot de la mâchoire (qui ne sont pas forcément sur la carte)
- La langue du Dragon : la langue du dragon est un grand territoire assez plat, à peine audessus
du niveau de la mer, recouvert de marécage d’eau salé. C’est ici que la tribu exploite
le Sel qu’ils revendent ensuite aux autres tribus.

Les iles au nord de la Langue sont moins marécageuses, mais le vent qui frappe les terres
rend toujours difficile l’agriculture (elle reste possible mais limitée). Terdessel est le second
plus gros village de la tribu, et c’est ce village qui le plus grand port de la tribu. C’est
également à Terdessel que sont généralement construit les bateaux de la tribu

- La mer de Sel : au-delà de la Langue du Dragon se trouve un océan dont les membres de la
tribu n’ont pas encore trouvé les limites. La Mer de Sel est battue par les vents et les pluies y
sont fréquentes. Les vagues sont plus hautes que dans la Mâchoire ce qui rend la navigation
plus difficile.

Néanmoins de nombreux pêcheurs y viennent, et des bateaux font régulièrement l'aller-retour
vers l’archipel de la Tempête ou se trouve un Dolmen vers des terres sauvages, par
lequel arrivent notamment les marchands de la tribu de l’Ours.

Les terres sauvages de l’autre coté de ce Dolmen sont une terre rocailleuse et aride que la
tribu n’a pas réussi à domestiquer.

Les bateaux les plus solides font également voile plus vers l’est ou se trouve une autre ile
avec un Dolmen qui amène proche du territoire des Brise-Monts. Malgré la route navale
dangereuse pour parvenir à ce Dolmen, sont accès est indispensable à la tribu pour pouvoir
vendre et acheter ce qui lui est nécessaire.

Les dirigeants des Dent-De-Dragon

Le chef de la tribu est Keith FeuDragon – à noter que FeuDragon est le titre donné à tous les chefs de
la tribu.

Le chef de la tribu dirige généralement jusqu’à sa mort. Un nouveau chef est ensuite désigné lors
d’une grande cérémonie par le conseil des Dragons.

Le conseil des dragons est en réalité un groupe de Druide de différents cercles à qui le premier
FeuDragon aurait donné la responsabilité de désigner la personne qui sera la plus apte à diriger la
tribu.

Au jour le jour, le conseil des Dragons co-gouverne avec le chef de la tribu et ses propres conseillers
et a son mot à dire sur l’ensemble des décisions affectant la tribu, sauf tout ce qui est militaire.
L’aspect militaire

Il y a très peu d’armée dans la tribu Dent-De-Dragon. Il existe bien des guerriers entrainés et payer
pour faire protéger les frontières ou les membres important, mais ils sont peu nombreux, la tribu
n’étant pas assez riche pour pouvoir payer équipement logement et nourriture pour entretenir une
armée

En conséquence et afin de se protéger les bases du combat sont enseignés de parent à enfant, en
particulier pour les habitants des landes, qui subissent des attaques de la tribu du lièvre ou de
brigands venus de l’ouest.

En cas de menace un appel aux armes peut être fait par le FeuDragon et une partie plus ou moins
importante de la population peut être amené à se battre

Il arrive également que des marins soient attaqués par des créatures aquatiques plus ou moins
intelligentes, certains venant probablement de terres encore inconnues.

La vie du peuple

A part la Pointe et Terdessel, il n’y a pas de village de plus de quelques dizaines d’habitant dans la
tribu. La majorité de la tribu est éparpillé dans de petits hameaux permettant de vivre moins
difficilement avec peu – quelques poissons de la pêche, ou quelques animaux chassés dans les
landes, ou quelques récoltes faites

Chaque communauté de la tribu reste très solidaire, et les membres de la tribu sont fières.
La maison typique Dent-De-Dragon est une petite chaumière de pierre et de terre, avec un toit en
chaume.

La vie dans la tribu est difficile. Il faut imaginer des vents violent fréquents, beaucoup de pluie, une
température fraîche mais pas chaude. L’agriculture est difficile et la chasse et la pêche suffisent à
peine nourrir la tribu. C’est là qu’entre en jeu la Distribution

Le sel et la Distribution

La grande richesse de la tribu est sa production de sel, qu’ils vendent aux autres tribus, et sur laquelle
ils ont un quasi-monopole.

La production du sel n’est pas faite individuellement, mais administré par le conseil des Dragons. Ce
sont eux qui dirigent les exploitations des marais salants et qui récupèrent l’argent de la vente du sel.
Une partie de l’argent récolter sert à payer (faiblement) ceux qui travaillent le sel.

Une autre (grosse) partie sert à acheter le bois et tout le matériel nécessaire à la construction et à
l’entretient des bateaux

La dernière partie sert à acheter divers denrées alimentaires (céréales par exemple, mais également
vêtements) pour être mis à la Distribution. Environ une fois par mois, les Druides font le tour de la
tribu, distribuant à chaque habitant une part des denrées qui auront été acheté avec la vente du sel.
Selon leurs besoins et la période, les membres de la tribu peuvent refuser tout ou partie de leur
Distribution, et appliquent leur droit d’Echange. L’Echange permet aux membres de la tribu de
recevoir un peu d’argent à la place de la Distribution, leur permettant éventuellement d’acheter ce
qu’ils ne pourraient pas autrement.

La religion

La vie étant difficile, le peuple de la tribu s’est tourné naturellement vers le ciel et ses constellations.
Les Dieux les plus présents, et les plus vénérés sont :
 Thorval le Dieu de l’eau
 Malannen la déesse du vent et du mouvement
 Elinor la déesse de la lumière et de la vie

Awyn la déesse du savoir est présent de façon assez neutre sur ce territoire.

En revanche Bera’ch les dieux du feu et Edryd. les Dieux de la mort et du renouveau brillent
faiblement. En conséquence la température reste fraiche en permanence, et les nuits sont assez
courtes dans ce territoire.

Il n’y a pas de temples dans la tribu, mais les membres de la tribu rendent hommage aux Dieux via
différents autels disséminés un peu partout sur le territoire. Un clergé existe, en particulier de
Thorval et Malannen mais reste peu nombreux. Le pouvoir politique reste surtout contrôlé par les
Druides.
Poly
D10
D10
 
Messages: 251
Inscription: 24/04/2019 à 09:47

Re: Terres Déchirées - Tribu Dent-de-dragon

Messagepar Poly » 02/09/2020 à 19:40

Carte moche du territoire dent-de-dragon

Image
Poly
D10
D10
 
Messages: 251
Inscription: 24/04/2019 à 09:47


Retourner vers Monde de L'hesta D&D5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité