[Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Modérateur: berolson

[Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 16/06/2015 à 20:49

Me voila embarqué dans une mission qui pour l'instant semble routinière : nettoyer les alentours d'un comptoir commercial de sa population de bandits locale. Mais plus nous avançons, plus il me semble que nous nous rapprochons d'une communauté de brigands structurée.
Ceci (la mission, pas la communauté structurée) avec un groupe de femmes.
Volontaires, même, mais néanmoins des femmes. Dont une naine revêche selon qui je n'ai rien dans le pantalon -je règlerai ça avec elle plus tard- qui aime bien taper le carton avec une cartomancienne (à quoi servent donc ses tirages de cartes quotidiens???), une rôdeuse indéchiffrable et une paladine qui a adopté une petite fille étrange. Elle a l'air plutôt mignonne, je me demande ce qu'elle a pu vivre pour rester ainsi muette.

Je n'ai pas le choix, pour le moment je n'ourdirai aucune vengeance sans pouvoir et sans or. Qui sait, j'arriverai peut-être à les supporter.
Quelque chose me dit qu'il serait bon ne ne pas s'aliéner les faveurs de ces petites bestioles que je nommerai du nom générique de "fées".

Ah oui, il y a aussi ce Dhavik. Qu'il surveille sa bijouterie personnelle, celui-là. Je n'oublie jamais les insultes.
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 05/07/2015 à 20:45

Nous avons affronté un grizzli, prêtre maudit du dieu Erastil, ce qui a conduit à la purification du temple, et retrouvé par la suite le cadavre d'un trappeur peu recommandable qui plaçait ses pièges n'importe comment-la jambe de Dame Miranda s'en souvient encore. Pour la première rencontre, je dirai : et alors? Je n'ai jamais beaucoup cru aux dieux. Ils n'effacent pas les cicatrices, les marques de coups et ne réparent pas les jambes brisées quand on les prie, nous enseignant que certains d'entre nous sont voués à la douleur.
Quant au trappeur... bon débarras. On nous avait laissé entendre que c''était un nuisible. Ce qui m'a épaté, c'est que c'est Pervilash, notre-nouvel-ami-dragon-féérique qui l'ait tué. Brave petit, il nous a épargné un sale travail. Celui-là semait le chaos là où il aurait dû y avoir de l'ordre.

Par contre, "Messire ordre", l'arrogant capitaine Garess, qui tourne les talons quand on veut parler affaire avec lui, ferait mieux de ne pas me tourner le dos deux fois de suite. J'ajouterai, aux insultes que je n'oublie jamais, les offenses. Il est noble, soit. De cette noblesse puante et sclérosée qui réserve l'exécution à la lame aux sangs bleus. Qu'il prenne garde que je n'occupe pas un jour un rang trop élevé.
En attendant, espérant que notre employeur, Caulverse de Restov, puisse me donner quelque renseignement, direct ou indirect, sur la fille de la famille Bhrostra.

Les groupes de bandits organisés, semblables à des cafards en liberté, doivent être rayés de la carte de la région. Les nobliaux arrogants doivent être mis au pas.
Il faut que j'arrête de déguster la cuisine de Dame Svetlana où je vais grossir.
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar MMJ » 06/07/2015 à 14:07

Mais pourquoi est-il aussi meuchon ?

Sinon, je pense que tu à confondu Miranda (Score) et Talya (moi) pour ce qui est de la victime du piège à loup. Miranda, le piège, ça l'aurait à peine égratinée et elle l'aurait arrachée avec les dents ... :siffle:
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions"
Avatar de l’utilisateur
MMJ
Commandant Couchtot
 
Messages: 2280
Inscription: 20/05/2008 à 18:11

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 06/07/2015 à 14:17

Oui en effet... Désolée les filles
^^
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar scordellamor » 07/07/2015 à 07:51

arracher avec les dents faut peu etre pas pousser, je suis forte d'un entrainement militaire et paladdine, pas une géante des montagnes.

On sent le coté mystérieux, l'obligation de sa mission personnelle et ca donne du caractère a la lecture, intéressante a lire. continue
Avatar de l’utilisateur
scordellamor
D10
D10
 
Messages: 340
Inscription: 07/07/2010 à 23:17

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 08/07/2015 à 14:09

Merci, Scor.
Ca prend le contrepied du journal de Talia, qui tient le journal de bord du groupe.
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 21/09/2015 à 14:08

Nous voici alliés avec un bourbiérain, c'est à dire un humanoïde-crapauïde... qui l'eût crut? Pas moi en tout cas, je lui aurai foncé dedans sans sommation, quand nous avons atterri dans son territoire. Mais ça, c'était il y a cinq ans... Avant que je ne voyage avec des amateurs de parlote. Le côté positif, c'est que ça nous fait un combat de moins. L'exploration de cette région nous réserve décidément bien des surprises. Je sais qu'au moins, quand nous serons -encore- un peu plus forts, j'aurai moins de scrupules à canarder un tertre errant dont nous avons repéré le territoire. Qui c'est, ce pourrait être lui l'agresseur d'une licorne que nous avons trouvée morte dans une clairière? C'est pas que ça me fasse pleureur, mais autant assainir la région.

Madame-la-loi-c'est-moi m'a coupé l'herbe sous les pieds, en poignardant (après son habituel discours sur la loi et ceux qui la bafouent) un bandit qui comptait parmi les survivants d'une embuscade qui nous a été tendue non loin du comptoir. En le questionnant, nous aurions peut-être pu en apprendre davantage sur le bandit-en-chef qui se terre dans un campement pas loin d'ici. Non que je ne veuille pas écrabouiller sans aucune pitié les bandits-en-chef qui se prennent pour des rois, mais les méthodes de traverse, ça peut aussi être utile.

Notre employeur n'a toujours pas donné réponse à ma demande d'information... je gage qu'il me faudra être devenu plus puissant et plus influent pour qu'il daigne enfin considérer ma requête. S'il le faut je me dérangerai moi-même. Mais il entendra parler de moi encore et encore. On ne m'ignore pas plus impunément qu'on ne m'insulte.
Ce que ces femmes peuvent m'ennuyer, entre la magicienne trop bavarde, la paladine psycho-rigide et la druidesse naine qui provoque des feux de forêt... Il n'y a guère que la rôdeuse que je trouve supportable et la petite Galatée -sans doute parce que l'une est peu bavarde (à moins que ce ne soit parce qu'elle est demi-elfe) et l'autre pas du tout. Mais ressentir de l'ennui est toujours préférable à susciter du mépris ou ressentir de la peur.
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar MMJ » 22/09/2015 à 11:57

luthiel a écrit:la magicienne trop bavarde


Naméhoooo ! :evil:

N'empêche que si je causais pas à plein, on serait pas devenus amis avec Joe le crapaud, et on aurait pas eu le droit de manger des boooooons champis bien gluants des marais. Alors merci qui, hein ? hein ?
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions"
Avatar de l’utilisateur
MMJ
Commandant Couchtot
 
Messages: 2280
Inscription: 20/05/2008 à 18:11

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar Freyja » 25/09/2015 à 10:56

Ouf, j'ai échappé à un adjectif désobligeant :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Freyja
D6
D6
 
Messages: 89
Inscription: 02/11/2008 à 01:15

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 03/10/2015 à 18:07

Cette fois-ci, notre exploration de la région des marches de l'action s'est caractérisée par de l'action, Oui, oui. Notamment lorsqu'une meute de loups affamés a osé attaquer notre campement. Nous étions alors dans la clairière de Pervilash et Mademoiselle Tigg. Talia faisait, comme d'habitude, assaut de ses efforts de diplomatie habituelle pour leur annoncer la mort d'une licorne que nous avions trouvée, amputée de sa corne, dans une autre clairière. Agacé par ses rodomontades destinées à ménager ces deux fées, j'ai préféré mettre dans le mille en leur annonçant la mauvaise nouvelle, autant qu'ils sachent. Mais au fait, mauvaise nouvelle pour qui? Cette charmante bestiole n'était qu'un canasson féerique après tout. Je ne me serais pas moi-même risqué à la tuer -je n'en vois pas l'intérêt et pas envie d'avoir une féroce druidesse de ma connaissance sur les bras- mais ça ne me faisait ni chaud ni froid.
Bref, ils se sont saoulés plus que d'habitude, suite à une bouteille qui leur avait été offerte par Toreka, si bien qu'ils étaient comme des pauvres choses mortes sur l'herbe.
Heureusement qu'on les a fourrés dans un sac, sinon les loups les aurait mangés pour leur apéritif.

Deux autres événements notables au cours de notre exploration nous ont permis d'envisager l'apport de bonus : dans un premier temps l'exécution d'un sanglier nommé Gouttière (qui lui a donné ce nom rididule?) qui paraissait inhabituellement agressif, même pour un animal sauvage -en même temps, le pâté de tête ça me botte moyen, je vois d'ici le gars qui a déposé l'annonce, va ENCORE me regarder en faisant la tête de "qui c'est celui là, il est moche il est tout blanc on dirait qu'il sort d'une peinture délavée", qu'est ce que j'y peux, moi, si je suis né comme ça???? Bref, pour moi, c'est pour la gloire qu'on l'a tué, cette bête. Ça n'a pas rapporté la moindre pièce d'or.
Et dans un second temps la trouvaille de baies sauvages -dans un buisson infesté d'araignées machouilleuses, horreur- que nous avons apportées à notre ami le potionniste dérangé. Un type qui m'inspire à la fois de la pitié et de l'incrédulité. D'où est-il fou comme ça, mais après tout, ce n'est pas moi qui jetterai la pierre. Personne ne peut soupçonner que la folie fut ma douce compagne pendant cinq années de captivité.

En cours de route, nous avons trouvé une sorte de chien sauvage-marsupial piégé dans une fosse que notre dame-druidesse-défenseur-de-la-nature (je suppose qu'il en faut, mais je ne partagerai JAMAIS ses conviction, qu'est ce qu'elle a fait pour moi la nature, hein????) a souhaité sauver. Il a fallu que je dépense mon précieux sort de sommeil pour sortir Médor de là, et j'attends encore le MERCI. Après avoir entendu que je n'avais RIEN DANS LE PANTALON.

Nous sommes par ailleurs tombés sur un réseau de grottes habitées par de sales petites bestioles bleues appelées les Mites (est-ce un nom ou une bonne blaque), relativement faciles à écraser sauf lorsqu'un groupe d'entre elles a attaqué, l'une montée par une tique géante qui m'a pris pour son dîner. Je dois encore m'en remettre, elle m'a affaibli. Mais je n'attends RIEN DE PERSONNE, je me soignerai tout seul. C'est ce que mes années passées avec les bandits de ce chien de "faux prince" Lairsaph m'ont appris, que les démons l'émasculent -(mais si je le trouve avant je m'en chargerai, après lui avoir brisé méthodiquement la jambe, comme il a brisé la mienne).

Nos étapes au comptoir d'Oleg deviennent de plus en plus pesantes : du monde, des regards suspicieux... je vais finir par me trouver un pied à terre seul (enfin, avec Scarecrow bien sur) jusqu'à ce que j'ai acquis assez d'influence pour qu'on s'écarte avec respect sur mon passage quand j'y remettrai les pieds.
Dernière info, Oleg annonce la venue prochaine d'érudits. Des bourgeois? Des nobles? Des soldats instruits(ça existe d'ailleurs, ça???)?
Une piste de plus pour mes recherches?
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar Freyja » 04/10/2015 à 12:49

C'est intéressant ! Et on en apprend un ptit peu (en tant que joueur bien entendu :D ) sur le pourquoi il est grognon le sieur Seltiyel !
Avatar de l’utilisateur
Freyja
D6
D6
 
Messages: 89
Inscription: 02/11/2008 à 01:15

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar scordellamor » 04/10/2015 à 12:59

ah lala , ca me donne envie d'aller lire le résumé officiel de ton perso, mais c'est aussi intérréssant de pas le lire pour le découvrir au fur a mesure. heureusement que je suis patient.
Avatar de l’utilisateur
scordellamor
D10
D10
 
Messages: 340
Inscription: 07/07/2010 à 23:17

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar MMJ » 08/10/2015 à 22:08

Yop,

je donne mon avis comme demandé dans l'autre sujet de résumés. Je trouve les impressions de Selthyel complémentaires aux lettres de Talya.

Avec les miens, on à l'image globale, le résumé de tout ce qui s'est passé : j'ai beau écrire en format "lettre", le but avoué reste de tout notifier pour que l'on se rappelle ce qui s'est passé d'une séance sur l'autre (ce qui fait aussi que ça manque parfois de naturel - dans une vraie lettre, on ne s'épanche pas autant). Avec les tiens, on se fixe sur des détails qui on marqués ton personnage ou qui font échos à son passé. C'est plus intimiste et ça permet une vision différente des choses. Et en soi, c'est plutôt intéressant.

Voila, voila ...
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions"
Avatar de l’utilisateur
MMJ
Commandant Couchtot
 
Messages: 2280
Inscription: 20/05/2008 à 18:11

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar scordellamor » 27/12/2015 à 19:00

dommage du coup il manque un résumé. il était sympa a lire également. faut vite refaire une partie pour avoir un résumé ;)
Avatar de l’utilisateur
scordellamor
D10
D10
 
Messages: 340
Inscription: 07/07/2010 à 23:17

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 24/01/2016 à 13:33

Fortlonde commence enfin à ressembler à quelque chose : une ville (enfin… une bourgade pour le moment) de près de 2000 habitants. Ce n’est encore qu’une petite concentration urbaine (même pas fortifiée) égarée au milieu de la campagne sauvage. Mais nous ne sommes déjà plus des aventuriers de base, engagés par quelque obscur –très obscur- écuyer au Restov pour défricher une région hostile. Nous portons les titres de Seigneurs et régnons sur un petit royaume émergent, même si beaucoup nous le contestent encore… comme ce type que nous avons poliment mais fermement reconduit hors de la ville, après avoir réglé un problème de loups-garous qui commençaient à massacrer des bouseux bien tranquilles aux proches abords. Je suis convaincu que ce mécontent est un agent des royaumes voisins.
Que je ne le rencontre pas seul, ou je lui apposerai ma marque.
Autre fait intéressant, ce couple de marchands du peuple venus nous voir pour demander la permission de s’établir dans un secteur proche, mais en dehors des limites du royaume. Ils comptent ouvrir une auberge, s’attendant à ce qu’une route la relie prochainement à notre ville. La décision sera prise collégialement avec l’ensemble du groupe.
Le groupe, justement. Je ne peux toujours pas me résoudre à leur faire confiance. La paladine me percera à jour tôt ou tard, elle aurait déjà pu me faire pendre plusieurs fois. La cartomancienne est plus sympathique de prime abord, elle montre une confiance en elle que je n’ai pas connue mais je m’en méfie tout autant. Je ne comprends pas ses talents et je gage qu’ils peuvent se retourner contre moi. Torekka semble à des milliards de li de moi, à part son respect horripilant pour la nature je préfère m’en tenir éloigné. Quant à Mériée, elle ne s’est pas encore fendue de réflexions racistes à mon égard, c’est toujours ça.
Ils travaillent tous à leurs propres intérêts, derrière le vernis du sourire ou de la compassion, même quand ils distribuent quelques pièces d’or aux pécores du coin.
Un fait m’inquiète quand-même : Pervilash et Mademoiselle Tygg ont quitté leur tanière. Pourquoi et où sont-ils allés ? Ils sont les seuls à n’avoir pas posé un regard hostile sur moi, un regard qui ne porte pas de jugement. Certaines choses ne s’oublient pas. J’espère qu’ils vont bien.
Quant à toi, Sioria, je ne sais où te trouver…
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar ryuu » 05/02/2016 à 08:28

:claclap: :bien:
Dans le doute, frappe encore!!!
ryuu
D10
D10
 
Messages: 220
Inscription: 08/04/2013 à 11:53
Localisation: Puceul

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar Freyja » 08/02/2016 à 21:43

:bounce: :claclap: :bien:
Avatar de l’utilisateur
Freyja
D6
D6
 
Messages: 89
Inscription: 02/11/2008 à 01:15

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 06/03/2016 à 15:51

Salut,

Je me mets en mode "relai de Talya" à titre exceptionnel en proposant une entrée un poil plus longue que d'habitude histoire de faire un résumé. Si j'ai oublié un truc, n'hésitez pas à le dire.
J'attends vos avis!


Nous étions tous bien tranquillement à vaquer à nos affaires, chacun dans son coin, ce qui m’allait très bien.

Un Conseil a eu lieu, avec notamment Jodd, le prêtre d’Erastyl, Svetlana, la femme d’Oleg, et le capitaine… comment déjà ? Peu importe, je ne retiens pas le nom de la vermine arrogante. Bien sûr, il fallait ouvrir des boutiques, un cimetière, des prisons… bref, chacun prêchait pour son Temple. Comme quoi, tout le monde est individualiste, ils me font tous bien marrer avec leurs grands principes moraux. Chacun d’entre eux cherchait à s’attirer les faveurs des gens qui commençaient à devenir importants, ces dames et moi en l’occurence. Qu’ils en profitent tant qu’ils peuvent. C’est connu, les puissants accordent des faveurs en début de règne… En début seulement. nous nous sommes décidés pour faire construire un cimetière et des commerces de base.

Et puis ce Varn a débarqué : chef d’un pays voisin, qui était né et s’était développé à peu près en même temps que Fortlonde. Il a bien fallu le recevoir. Il s’était arrogé le titre de baron. Quand nous l’avons reçu, c’est là que je me suis souvenu d’une chose extrêmement déplaisante : l’un d’entre nous n’est pas seulement porte parole, il est officiellement dirigeant. En temps et en heure, je lui rappellerai de ne pas oublier la subtilité sur laquelle j’avais insisté au début.
Bref, le baron de Varnhold (il se peut que je me trompe sur le nom) a développé son commerce. Mais il a des difficultés à s’étendre : géographiquement d’abord, stratégiquement ensuite : une tribu de centaures susceptibles lui barre le chemin de l’expansion, a t’il dit.
Nous avons signé avec lui un accord double : commercial et défensif. Si on l’attaque, on accourt pour l’aider –et réciproquement. Je me méfie de ce genre d’accord, mais sur la route du pouvoir, on n’a pas le choix : il faut en passer par les traités.
Du coup, après avoir discuté le bout de gras un moment avec les codirigeantes, nous nous sommes décidés pour un traité.
Après ce pénible épisode diplomatique, Daigle, mon nouveau collaborateur, a porté à mes oreilles en pointes une étrange affaire : enlèvement d’enfant. Ce n’est pas que je sois folichon de la marmaille, mais c’est arrivé à une famille de notre ville et laisser faire ça aurait fait désordre. Pour que ça roule, il faut que les choses soient en ordre, la loi respectée. Bref, que le pécore de base se sente en sécurité, sinon il se tire.
Nous sommes donc allés voir la « famille éplorée ». Cela arrivait alors qu’une curieuse épidémie s’était déclarée chez nous. Curieux d’ailleurs, les épidémies se déclarent plutôt au printemps, en hiver leurs miasmes mystérieux sont engourdies.
Pas normal.

C’était une famille de bouseux sans histoires. Leur chiard, Todd, avait été enlevé par leur nourrice, pensaient-ils (en tout cas c’était le seul suspect disponible). Une nana au nom imprononçable. Et une curieuse en plus : une femme grande avec des cheveux courts (étonnants, les cheveux courts chez une femme, sauf chez les catins) et une mèche blanche. Ils n’étaient même pas foutus de dire où elle habitait.
En sortant de chez eux, alors que nous devions faire face à une brochette de gens du peuple mécontents, j’en ai repéré une qui souriait. Franchement pas normal comme réaction. Je me suis donc lancé à sa poursuite, bien vite aidé en cela par Torreka. A nous deux nous l’avons rattrapée et réussi à lui faire dire que la nourrice, Malgor-quelque chose, n’avait pas voulu d’elle dans son groupe et habitait dans le quartier de la taverne. Nous avons donc enquêté du côté de prostituées qui créchaient par là-bas, puisque cette bouseuse nous avait communiqué un nom : Messy –je crois-, une prostituée plus très fraiche qui officiait encore.
Il a fallu l’effrayer. Même les quelques pièces d’or dont j’ai consenti à me défaire pour la faire parler ne lui ont pas délié la langue. Il a fallu en venir aux menaces –mais la noble Dame Miranda s’y entend mieux que moi. Peu m’importe de menacer ou martyriser des vieilles putains ou des paysannes qui sourient stupidement au mauvais moment : les premières ont toujours une dague cachée dans leurs bottes pour vous poignarder au plus mauvais moment (quand vous ne repartez pas poivré de chez elles). Les secondes ne servent pas à grand chose. Et à moins qu’on ne change mon alignement de pensées, je ne changerai pas d’avis là-dessus !

La vieille Messy a finalement craché que Malgor-quelque chose emmenait les chiards quelque part sous un rocher le long de la rivière qui court à la limite de Fortlond. Après ça, Miranda l’a fait mener en prison. J’aurais presque eu de la pitié, tiens. J’en aurais peut-être un jour pour quelqu’un qui passera comme moi cinq années entières de sa vie dans les geôles, victime de tortures en tous genres.
Je m’égare. Cher Scarecrow, c’est bien pénible d’écrire quand notre scribe gouailleuse varisienne en titre est clouée au lit.
Nous avons donc poursuivi notre prospection. Mériée a déployé à l’occasion ses talents de rôdeuse en découvrant l’entrée d’un antre souterrain extrêmement bien cachée. Aucune des misérables petites frappes de bandits au service de mon bâtard de père n’aurait été capable d’en faire autant. Et pourtant… ils vivaient tous en forêt. Je leur arracherai leurs génitoires, les uns après les autres, et je les leur ferai manger.
Oups, je m’égare.
En attendant, Mériée est un peu plus douée en détection de passages secrets qu’en dressage de chevaux –même si le sien vient désormais quand elle l’appelle.
J’aurai intérêt à faire des portes plus dérobées que cela si je veux sortir en catimini du château. Parce que rien n’échappera à son œil.
Bref. Ce n’était pas que j’étais motivé pour aller défaire un groupe de femmes enragées qui enlevaient des mioches, mais bon : en tant que dirigeant il fallait être crédible : pas de sacrifice sous le manteau chez nous.
Malgor-quelque chose et ses disciples –des femmes ni très fraiches ni très jolies- célébraient leur foi en s’apprêtant à sacrifier trois bébés et en préparant dans un chaudron une potion particulièrement toxique. Notre groupe se scindant en deux, nous les avons défaites en les prenant en partie à revers –Miranda s’étant chargée de la carne la plus coriace, cette Malgormachin. C’était une adepte de Gironna, une déesse priée par les prostituées, les adultères, les concubines larguées (si je me souviens). Nous sommes parvenus à quitter ce repaire en emmenant les trois chiards, pas tous très frais (eux aussi bien que nous) car la potion des sorcières était un maléfice de mort vaseuse, responsable de l’épidémie.
Bref, nous avons rendu les loupiots à leurs familles et enrayé l’épidémie.
C’est que je vais avoir des cals aux doigts à tant écrire. Le problème, c’est que notre scribe en chef est indisponible. C’est donc à titre tout à fait exceptionnel que je ponds une entrée de journal plus longue que d’habitude.

Je vais approcher la famille Bhrostra d’une autre manière : je vais faire valoir l’importance d’un message qui doit leur parvenir en me faisant passer pour un noble envers lesquels ce seigneur a une dette d’honneur. Je répandrai l’ignominie sur celui-ci en faisant croire qu’il n’a pas de morale, qu’il a assassiné sa femme et qu’il est fou. Et je le ferai empoisonner. Son agonie sera longue et douloureuse. Et quand j’aurais fait la peau au mari de ma mère, je ferai payer mon père. A moins qu’on me fasse tout oublier, je les poursuivrai jusqu’à ce que ma vengeance soit consommée et ma sœur retrouvée.

Ah oui… j’oubliais une information d’importance dont j’ai eu vent : il y a, non loin d’ici, un site où la frontière entre notre monde et celui des fées serait très mince. A surveiller.
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar scordellamor » 06/03/2016 à 16:30

merci luthiel, il manque effectivement des evenements

vous avez passer au soltisce d'hiver le rituel du cerf blanc. tu oublie bien vite la nuée de vermines

l'épidemie est arrivé en ville. en janvier ( vive la nouvelle année )

les villageois était devant la maison avant , on a eu affaire a eux non pas en sortant mais dès l'arrivé

je rajoute également pour mmj que la ville possède a présent des commerces et un cimetière. Elle s'est agrandit, augmente ses fermes, nous ne sommes pu en déficit de consommation. Vas falloir trouver de quoi bien booster notre économie ( pas encore assez de PC pour faire la fonderie)
Avatar de l’utilisateur
scordellamor
D10
D10
 
Messages: 340
Inscription: 07/07/2010 à 23:17

Re: [Résumé]Impressions personnelles de Seltiyel

Messagepar luthiel » 06/03/2016 à 16:39

Merci, Scor.
Il est vrai que j'avais retiré un point de caractéristique depuis un moment déjà pour le pacte avec le cerf blanc -désolée de l'avoir oublié celui-là. En gros, pour MMJ, un cerf gigantesque nous a fait rentrer dans une non moins gigantesque emprunte de sabot, mais mea culpa, je ne me souviens plus qui! Seltiyel, Torreka et Mériée, c'est bien ça?
Nous avons finis recouverts par la vermine avant que celle-ci ne se retire, nous laissant tous avec une curieuse empathie avec la nature. C'est suite à cela que nous avons été en mesure de deviner qu'il existait un site où la frontière mortels - fées était particulièrement ténue. J'avais signalé de nouveaux commerces et le cimetière, mais il est vrai, pas les nouvelles fermes.
luthiel
D8
D8
 
Messages: 114
Inscription: 27/08/2013 à 09:50

Suivante

Retourner vers Pathfinder - Kingmaker

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité