Alter-egos

"Exil est la perle noire d'un océan tragique"
Arvil de Nessim, voyageur et écrivain

La rumeur de l'immense Océan Noir n'est couverte que par le ronronnement incessant des machines sous vos pieds et le fracas du vent glacial qui vous transperce de part en part. Une pluie éparse mais alourdie par les suies et les fumées s’abat sur vos épaules. La brume s’effiloche autour de vous, rendant blafarde la lumière des éclairages : quelques becs de gaz fumant et, un peu plus loin, au détour d'un quartier rupin, la clarté vive et aveuglante d’une machine-soleil fait briller mollement les angles métalliques d'une passerelle suspendue.

Partout, la nuit, et le murmure étouffé d'une cité tentaculaire, aussi incroyablement vivante qu'elle a été créée sur la mort, ses piliers d'acier ancrés profondément dans les cyclopéens tombeaux d'obsidienne des Anciens.

Vous voilà en Exil, la Cité verticale, la Cité d’Acier.

Modérateur: daegron

Alter-egos

Messagepar daegron » 27/03/2015 à 13:42

Dr Schreber a écrit:
C'est notre aptitude à l'individualité, nos âmes, qui nous rend différents d'eux. Ils pensent pouvoir découvrir l'âme humaine s'ils comprennent comment fonctionne notre mémoire.

Kiefer Sutherland, Dark City (1998), écrit par Alex Proyas


Mr Mur : Vous allez encore recevoir des choses bientôt, Anna.
Emma Murdoch : Je ne suis pas Anna.
Mr Mur : Vous le serez bientôt.

Bruce Spence et Jennifer Connelly, Dark City (1998), écrit par Alex Proyas


Ici vous pourrez discuter de vos personnages, leur histoire, leurs liens entre eux, et de leur évolution (j'essaierai d'y tenir vos fiches à jour comme pour L'Enigme de l'Acier ou Loup Garou).

Toutes les idées sont bonnes à prendre et re brassera ça ensemble pour donner un peu d'unité au groupe.
[...]l'exercice est meilleur que l'art – l'exercice est bien utile sans art mais un art n'est pas très utile
sans exercice
Johannes Liechtenauer,cité par ses suivants dans le Kunst des Fechtens
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Alter-egos

Messagepar daegron » 29/03/2015 à 15:31

Les premières idées de concepts et relations entre vous pour le moment :

Muriel : mercenaire (des guerres forgiennes ?) séparée (depuis ?) de sa soeur (jumelle ?) Angel
Nono : quelque chose autour des scientistes (enfant d'un couple scientiste : pourquoi lui ne l'est pas ?, scientiste répudié ?)
Aurel : Ouvrier/mitier

Je vous en dit plus rapidement, mais le système de création permet d'appronfondir rapidement avec des choix ou jet sur des tables d'historiques qui permettent de complexifier le back assez simplement et rapidement.
[...]l'exercice est meilleur que l'art – l'exercice est bien utile sans art mais un art n'est pas très utile
sans exercice
Johannes Liechtenauer,cité par ses suivants dans le Kunst des Fechtens
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Alter-egos

Messagepar Akaihana » 03/04/2015 à 12:38

Bon bon bon, je ne suis pas encore vraiment fixé sur le bonhomme que je veux jouer perso. Même si j'ai une 'tite idée qui commence à se préciser, connaître notre concept de groupe me permettrait de peaufiner le bousin. :)

Sommes-nous tous membres d'un modeste Journal à l'image du Keupon à Vapeur ? Un canard qui dénoncerait l'insensibilité de la société Exilèenne qui fait de ses citoyens des moutons à boulons...
Formons-nous un groupe de Saltimbanques qui se produisent ici et là dans Exil ? Des artistes dont les numéros apportent de la chaleur aux habitants d'une cité bien trop "froide"...
A moins que nous soyons un gang qui fait régner sa propre loi dans les passantes ? Quoi de plus légitime dans un monde où seuls les plus forts sont amenés à survivre...
Ou dans un tout autre registre, peut-être avons nous créé un groupe de soutien aux immigrés Forgiens ? Il n'y a qu'à voir le traitement réservé aux gens qui aident les pauvres bougres coincés à Calais pour comprendre que pareille chose nuirait gravement à la concorde sociale d'Exil, une société encore un peu plus inhumaine que la nôtre...

Bref, on y va pour le Brainstorming. Allez allez ! :D
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Re: Alter-egos

Messagepar Saori » 06/04/2015 à 12:29

Hello,

alors tes idées sont sympas Aurél, du coup je me dis qu'un groupe de soutien aux immigrés forgiens en mode "Robin des bois" , donc un peu sans pitié envers la loi exiléenne, ça peut être vraiment sympas ! On pille les patriciens pour donner aux immigrés :-)).

Dans ce contexte, un perso infiltré dans l'administration mais en mode haut fonctionnaire, pourquoi pas. Ou alors je suis la mercenaire qui vit dès le départ au sein du groupe, qui fait partie des fondateurs, avec un des autres perso et Mumu joue la haut fonctionnaire qui joue un double jeu et on garde le concept twin. Ce qu'il faudrait pour la jouer romanesque, c'est qu'entre "sista" on est un lien fort mais qu'il y ait juste un petit truc sur lequel on est en opposition ou un truc qui l'a pas fait ou qui ne le fait pas (un secret de famille, un amoureux qu'on aurait eu en commun...ou autre truc du genre..). Il faudrait un groupe hyper actif genre les anonymous, avec un masque, une marque reconnaissable, des hackers, une planque de ouf. Je m'enflamme....Un de nous peut jouer un genre de commissaire Gordon aussi, ça fait nous deux infiltrés.

Sinon une troupe d'artiste j'adore aussi !

à vos claviers. :bien:
"The Road goes ever on and on Down from the door where it began."

J.R.R Tolkien, The Fellowship of the Ring
Avatar de l’utilisateur
Saori
D6
D6
 
Messages: 50
Inscription: 20/05/2008 à 10:23
Localisation: Nort sur Erdre

Re: Alter-egos

Messagepar NoNo » 07/04/2015 à 11:53

je rebondis sur ta proposition d'anonymous/hacker....
En fait, j'ai refléchis, et je ferais bien évoluer mon concept de perso vers un genre de hacker du réseau des IA mécaniques / du réseau d'information exiléens. Après, je sais pas si c'est possible...
avec une couverture du genre petit employé technicien dans la maintenance des réseaux...
Avatar de l’utilisateur
NoNo
D4
D4
 
Messages: 48
Inscription: 03/11/2008 à 10:52
Localisation: Couéron

Re: Alter-egos

Messagepar daegron » 07/04/2015 à 16:41

NoNo a écrit:... je ferais bien évoluer mon concept de perso vers un genre de hacker du réseau des intelligences mécaniques / du réseau d'information exiléens. Après, je sais pas si c'est possible... avec une couverture du genre petit employé technicien dans la maintenance des réseaux...


Un méca-hacker, pirate de chromatographe, chromato-pirate, chromatograforban ou chromatotruand ? Ca me paraît tout à fait jouable, voir même très intéressant ! J'ai jeté un oeil à une petite aide de jeu sur les IM que j'avais récupéré pour voir si ça le fait en jeu, ça le fait, c'est cool, et ce serait peut-être loin d'être inutile :claclap:

Question groupe, un comité de défense des migrants forgiens ça peut être très sympathique et bien renforcer certains aspects de la campagne, donc tout à fait partant, sachant que les persos peuvent toujours avoir différentes sensibilités quant au moyens nécessaires pour arriver à des fins communes ;)

Ou mêler différents aspects précités par notre cher Aurel ? Habitants d'un squat artistico-politiques, certains plus artistes, d'autres plus politisés (keupon ou ou aide des forgiens), ou plus concernés parce qu'immigrés clandestins ? ce qui vous donnerait, en tant que groupe, des accès à différentes strates de la société exiléenne, et une "base secrete" commune. (sachant qu'un ou deux persos de la haute pourrait y être souvent pour s'encanailler/profiter du délire artistique ou préparer des actions/meetings politiques)

Plusieurs choses intéressantes en tout cas !
[...]l'exercice est meilleur que l'art – l'exercice est bien utile sans art mais un art n'est pas très utile
sans exercice
Johannes Liechtenauer,cité par ses suivants dans le Kunst des Fechtens
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Alter-egos

Messagepar Saori » 26/04/2015 à 09:05

Ou mêler différents aspects précités par notre cher Aurel ? Habitants d'un squat artistico-politiques, certains plus artistes, d'autres plus politisés (keupon ou ou aide des forgiens), ou plus concernés parce qu'immigrés clandestins ? ce qui vous donnerait, en tant que groupe, des accès à différentes strates de la société exiléenne, et une "base secrete" commune. (sachant qu'un ou deux persos de la haute pourrait y être souvent pour s'encanailler/profiter du délire artistique ou préparer des actions/meetings politiques)


Je trouve ça bien, car effectivement ça laisse le champs libre aux perso pour exprimer leurs individualités comme ils l'entendent et ça donne accès à différentes sphères de la société exiléenne (ce qui est un avantage en jeu mais qui peut être une difficulté aussi [ on ne sait pas trop où donner de la tête et on peut s'y perdre, mais en même temps on se creuse les méninges et on explore le monde exiléen de fait, donc c'est une difficulté sympa]). Et je kiffe la base secrète à la batman, rhooooooo.

:claclap: ça va être chouette !!!!
"The Road goes ever on and on Down from the door where it began."

J.R.R Tolkien, The Fellowship of the Ring
Avatar de l’utilisateur
Saori
D6
D6
 
Messages: 50
Inscription: 20/05/2008 à 10:23
Localisation: Nort sur Erdre

Re: Alter-egos

Messagepar Serre-Rouge » 28/05/2015 à 11:09

Bon, ben du coup, moi j'avais pas compris. Je pensais que nos petites affaires d'imigrés forgiens c'était un peu tout sauf officiel. Genre on court-circuitait l'Administration. Mais en fait non, on est une pitite association à la bonne de l'Admin.

Ou alors c'est notre couverture officielle, l'asso où on est tout plein (50-100 ?) et de notre côté (a nous 6) on fait les sales besognes ?
Avatar de l’utilisateur
Serre-Rouge
D10
D10
 
Messages: 390
Inscription: 20/05/2008 à 18:45
Localisation: Carquefou

Re: Alter-egos

Messagepar daegron » 28/05/2015 à 11:36

Serre-Rouge a écrit:Ou alors c'est notre couverture officielle, l'asso où on est tout plein (50-100 ?) et de notre côté (a nous 6) on fait les sales besognes ?


C'est comme ça que je l'avais compris et/ou interprété 8-)
[...]l'exercice est meilleur que l'art – l'exercice est bien utile sans art mais un art n'est pas très utile
sans exercice
Johannes Liechtenauer,cité par ses suivants dans le Kunst des Fechtens
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest

Re: Alter-egos

Messagepar daegron » 29/05/2015 à 16:39

Petit récapitulatif des personnages et leurs interconnections (entre crochet les informations à creuser par moi ou vous, à remplacer plus tard ...) :

Officiellement, vous êtes unis sous la bannière de la défense des droits des forgiens, officieusement, vous avez quelques accointances avec certains mouvements mafieux (en particulier [forgiens], et certains parmi vous trouvent les méthodes de votre association de défense des droits des forgiens bien au dessous du minimum nécessaire pour faire changer les choses ... et seront prêts à prendre les mesures nécessaires. Si l'association a son office dans le dédale, auprès des passerelles forgiennes. Votre comité se réunit dans une vieille imprimerie abandonnée située en contrebas de la passerelle appartenant à notre chère Ana, dans le quartier des passantes, plus précisément dans [à définir].

Les personnages maintenant :
Hannibal [Arnaud] et Doyle [Meven] se connaissent depuis [toujours], et ont étés accompagnés par Arkady [Aurélien] dans un certain nombre de mauvais coups à partir de l'adolescence, alors que celui ci débarquait du bidonvilles des portes d'Airain, les mains dans les poches mais avec déjà un lourd bagage en tant que criminel. Ils se rapprochent ensemble des "milieux d'affaires" du dédale pendant [quelques années]. Jusqu'à ce qu'ils ne se séparent un temps, quand, au grand désarrois de ses amis, Doyle ne suive la voie de son père et intègre (...) SURETE, et Hannibal ne soit repéré pour servir d'aide à un futur ingénieur de renom, Noliène Concras, qui travaille aujourd'hui sur les portes d'Airain. Arkady pendant ce temps monte son propre gang, les déboulonneurs, amené se faire un nom rapidement dans le Dédale.

Adèle [Angela] et Anastacia [Muriel], ont grandi chacune dans un pays différent, la première en Exil auprès de son père ancien diplomate auprès de [à définir] en Forge, et Ana, sur Forge, en [idem]. A l'adolescence, Ana apprend de ses parents qu'elle a une jumelle, emmenée par un diplomate Exiléen qui avait, à l'aide d'un scientiste, utilisé sa mère comme porteuse pour un enfant, le diplomate n'avait "commandé qu'un seul enfant, et était reparti avec un seul, laissant la (sa ?) seconde fille aux jeunes ouvriers forgiens, avec une somme rondelette qui leur permit d'ouvrir leur commerce (artisanat d'armes), et payer des études à leur fille. Il lui faut plusieurs années pour pouvoir se payer le trajet vers Exil, mes ses compétences en médecine et quelques deniers bien placés lui ouvrent les portes d'Airain. Elle retrouve le scientiste responsable de leur naissance, dans un dispensaire des passantes [bloc à définir]. Elle devient son adjointe pour la gestion du dispensaire, pratiquant plus souvent à la morgue qu'auprès des vivants, sauf urgences. Immigrée, elle prend contact avec l'association de soutien aux immigrés forgiens, et rencontre Hannibal, Arkady et Doyle, qui l'aident à retrouver sa soeur.

Mortimer [Fabrice] a grandi dans les passantes lui aussi, mais n'a rencontré le groupe que des années plus tard. Mitier depuis des années, il entretien les passerelles exiléennes et empêche la prolifération des spores et des maladies. C'est dans le cadre de son travail qu'il a du participer à la désinfection de tout un bloc des passerelles forgiennes, détaché pour l'occasion. la maladie était virulente et il fut le seul survivant de son équipe. Il a rencontré Ana au dispensaire durant sa quarantaine, et c'est par ses soins experts qu'il a pu ressortir. Après cette époque il devient indic pour Doyle et l'aide dans certaines de ses enquêtes.

Lorsque les soeurs se retrouvent enfin, Adèle décide d'acheter une passerelle dans le bloc [], et c'est sur les conseils de Mortimer qu'elle trouve l'endroit idéal pour assurer ses réceptions mondaines à la lumière des machines soleils, et s'occuper de leurs affaires à l'ombre des passerelles.

[dites moi si j'oublie des choses :)]
[...]l'exercice est meilleur que l'art – l'exercice est bien utile sans art mais un art n'est pas très utile
sans exercice
Johannes Liechtenauer,cité par ses suivants dans le Kunst des Fechtens
Avatar de l’utilisateur
daegron
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1457
Inscription: 22/05/2008 à 18:25
Localisation: de Rhône en Seine, toujours à l'ouest


Retourner vers Exil: Peste urbaine et ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron