Présentation des Entraves

Modérateur: MMJ

Présentation des Entraves

Messagepar MMJ » 23/08/2014 à 19:17

Vous trouverez ci-dessous une présentation des Entraves pour vous aider dans la création de votre BG. Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

GEOGRAPHIE :

Les Entraves sont un archipel d'îles situées à l'ouest du Garund, au sud de l'Oeil d'Abendégo. Elles occupent également une petite bande de terre sur le continent sur laquelle s'étend les Hautes Terres de Terwa.

Les îles sont couvertes de forêts et peu sont pleinement habitées (sans compter celles bien trop petites pour accueillir la plus réduite des communautés). Un grand nombre d'entre elles n'ont pas de nom précis. Celles occupées par les pirates reçoivent en général le nom de leur port d'attache. Les plus importantes sont :

-L'île de Port-noyé (9690 habitants), à l'extrême nord de l'archipel. Elle est située aux abords de l'Oeil d'Abendégo.
-L'île de Ollo (7340 habitants), à l'extrême ouest de l'archipel
-L'île de Quent (12560 habitants et l'un des plus large port des Entraves, après Port-Péril), au sud de l'archipel
-L'île de l'Arche du diable, au nord-est

Port Péril (43270 habitants), la capitale, n'est pas située sur une île, mais sur la terre ferme et toute la région qui l'entoure en a reçu le nom.

HISTOIRE :

Il y à des milliers d'années, Les Entraves abritaient le siège de l'empire Cyclope de Ghol-Gan, dont la culture et le génie rivalisaient avec celle des Azlant, tout en étant infiniment plus cruelle. Cependant, au fil des siècles, les Cyclopes furent frappés d'une lente dégénérescence, devenant avec le temps plus grossiers, plus frustres … Et ce jusqu'à devenir les créatures que l'on connais aujourd'hui : des brutes impulsives guère plus intelligentes que des ogres. Il n'est donc pas étonnant que leur empire ne soit aujourd'hui plus qu'un ensemble de ruines croulantes et perdues, que les Cyclopes eux-mêmes ont finit par déserter et oublier.

Après la fin de Ghol-Gan, les Entraves furent longtemps une région déserte. Excentrées par rapport au reste de la mer intérieure, et occupant une zone quasiment vierge de tout trafic maritime, les Entraves ne présentaient guère d'intérêt à être colonisées. Seule quelques îles éparses étaient peuplées, foyer d'un peuple indigène et primitif nommé les Kuru.

Les premiers à réellement s'intéresser à ces îlots épars furent les Chélaxiens, il y à 600 ans de cela. Après avoir fondé leur colonie de la Sargave, ils y envoyèrent une flotte d'exploration.
La première île sur laquelle s'arrêta l'expédition s'avéra être le siège d'un ancien temple Cyclope en ruine, datant de Ghol-Gan. Là, ils purent y contempler quantité de fresques et autres gravures immondes. Des représentations de sacrifices ignobles et de festins cannibales qui plongèrent les colons dans un profond malaise … A tel point qu'ils décidèrent de ne pas pousser leur voyage plus avant, déclarant qu'il valait mieux que ce genre d'endroit reste oublié à jamais.

Tout changea avec la mort du dieu Aroden. Suite à son décès, un ouragan perpétuel se forma au nord des Entraves, tourbillon surnaturel et puissant, capable de disloquer un Galion perdu en son cœur en quelques instants. Ce curieux phénomène fut nommé « L'oeil d'Abendégo », et il força nombre de nations à repenser leurs routes maritimes. En quelques années seulement, les Entraves devinrent un point de passage obligé pour quiconque voulait naviguer à l'ouest du Garund. La soudaine activité de la région mena naturellement à la création de ports d'attache … et commença à attirer de plus en plus de pirates, qui voyaient là une véritable aubaine.

En quelques dizaines d'années seulement, nombres de corsaires et autres coupes-gorges colonisèrent la région pour y installer des bases permanentes. Cela mena à un conflit avec les Kuru : ces derniers furent chassés de leurs îles et tués en nombre, forcés à se replier sur les îles les moins désirables. Ces exactions à leur encontre changèrent les Kuru. Ceux que l'on rencontre de nos jours sont devenus des sauvages cannibales, vénérant des dieux à la fois étranges et terrifiants, s'attaquant à tous, parfois même à leurs semblables.

Le début de la piraterie dans les Entraves fut pour le moins chaotique, une sorte de bataille continue sur le principe du « chacun pour soi », les pirates en venant même à se battre entre eux pour récupérer richesses et trésors. Il fallut attendre longtemps avant qu'une quelconque organisation se mette en place.
Avec la mort d'Aroden, nombre de colonies du Chéliax décidèrent de reprendre leur indépendance, et la Sargave fut de celles-là. Consciente que de tels actes causeraient rétribution, une fois la situation de l'empire stabilisée, elle fit appel aux plus improbables de protecteurs : les pirates.
Ainsi, en échange d'un tribu annuel aux pirates qui prendrait sa défense, la Sargave se constitua une ligne de défense désespérée. Lorsque la maison Thrune finit enfin par prendre les rennes du pouvoir au Chéliax, elle envoya une expédition punitive destiné à reconquérir la Sargave. Cependant, leurs lourds navires de guerre ne purent rivaliser avec des pirates disposant d'embarcations plus légères et donc plus rapide, connaissant ces eaux et, surtout, sachant naviguer les traîtres courant de l'Oeil d'Abendégo.

Ce fut cette victoire qui décida les pirates à s'organiser un peu : Ce fut l'avènement du 1er Roi de l'Ouragan et des capitaines libres. Depuis cette époque, la piraterie n'a eu de cesse de prospérer dans les Entraves, en dépit des efforts ponctuels du Chéliax et du Rahadoum pour mettre un terme à cela (ces deux nations étant celles qui souffrent le plus des déprédations des pirates). De temps à autres, des rumeurs de capitaines traîtres, espions à la solde de l'une ou l'autre de ces nations font surfaces, mais il s'agit la plupart du temps de rumeurs sans véritable fondement.

POLITIQUE :

Les Entraves sont gouvernés par le roi de l'Ouragan : il s'agit d'un pirate charismatique qui règne depuis la ville de Port-Péril. Il est le représentant des Entraves et, par défaut, le seigneur de tout les capitaines libres. Le Roi de l'Ouragan actuel est un humain, Kerdak Poing-d'os, nommé ainsi en raison de son étrange main droite squelettique. Connu pour être un fanatique des armes à feu, il possède ce titre depuis plus de 40 ans et dirige un vaisseau de guerre lourd, « Le Lucre Répugnant ».

Le pouvoir du Roi de l'Ouragan est contrebalancé par une assemblée, le conseil de pirates. Ce groupe à comporter un nombre de membres variables en fonction des époques, mais il ne peut disposer que de 25 membres au maximum. Les pirates qui siègent à ce conseil sont en général des noms bien connus des Entraves, ayant fait leur preuves plus d'une fois et ils possèdent tous leur île, voir leur ville personnelle.
Toute décision d'importance prise par le Roi de l'Ouragan est soumise à un vote du conseil. De plus, une fois par an, le conseil pirate organise une course maritime, la régate de capitaines libres. Doté d'un droit d'entrée de 500 Po, cette course dangereuse longe le bord de l'Oeil d'Abendégo, et présente donc un danger bien réel pour les participants. Le vainqueur de cette régate empoche une belle fortune (la somme des droits d'entrée de tout les participants) et se voit attribuer une île ou s'établir et une place au sein du conseil pirate. Voici quelques un des membres les plus célèbres de ce conseil :

-Tessa Fairwind : cette demi-elfe dirige la ville de Quent et navigue à bord de la corvette « La bonne pioche ». Elle est sans aucun doutes le membre le plus populaire du conseil, et beaucoup voient en elle le futur Roi de l'Ouragan.

-Avimar Sorrinash : cet humain dirige la ville d'Ollo et commande « La lune sanglante », un brick. C'est un homme connu pour son tempérament violent et son équipage sauvage et brutal. De l'avis de beaucoup, Avimar s'est lancé dans la piraterie autant pour assouvir sa soif d'or que sa soif de sang.

-Arronax Endimion : Un homme d'âge mur, dirigeant la ville de l'Arche du diable et commandant « Le Tyranique », une frégate. Endimion est une curiosité au sein du conseil, eu égard à son passé d'amiral au sein de la marine Chélaxienne.

-Le maître des vents : ce vieux druide humain est le seigneur de la ville de Port-noyé, bien qu'il y passe finalement très peu de temps par an et délègue la plupart des tâches quotidiennes à ses subordonnés. Auréolé de mystère, le maître des vents est connu à la fois pour ses formidables pouvoirs et sa maîtrise incontestée des flots, ayant remporté 5 années consécutives la régate des capitaines libres avant de s'en retirer définitivement, pour laisser leur chance à d'autres participants. Il commande « Le Kraken », un chebec.

En marge du conseil se trouve les nombreux capitaines libres des Entraves. Il s'agit généralement de pirates s'étant inféodés à un membre du conseil ou ayant prouvé ses capacités et son droit à être pirate (bien que les capitaines libres sans soutient soient plutôt rares). On ne devient véritablement un capitaine libre qu'en se faisant confier une lettre de marque par le Roi de l'Ouragan en personne. Lorsqu'un pirate rejoint les capitaines libres, l'information circule en général assez vite pour que la totalité des Entraves soit mise au courant en quelques semaines seulement.

Et enfin, on trouve les pirates sans allégeances. Ces derniers mènent une existence dangereuse : sans lettre de marque pour prouver leur affiliation à la nation pirate, ils sont généralement la cible de tous, aussi bien chasseurs de pirates revanchards que les autres pirates. C'est pourquoi la plupart redoublent souvent d'efforts pour rejoindre les capitaines libres.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions"
Avatar de l’utilisateur
MMJ
Commandant Couchtot
 
Messages: 2288
Inscription: 20/05/2008 à 18:11

Retourner vers Skull & Shackles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité