[Fabrik à jeu] Résumés de séances

Modérateur: Taverne Production

[Fabrik à jeu] Résumés de séances

Messagepar MMJ » 17/05/2017 à 22:55

Le sujet pour résumé vos impressions et vos aventures !
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions"
Avatar de l’utilisateur
MMJ
Commandant Couchtot
 
Messages: 2290
Inscription: 20/05/2008 à 18:11

Re: [Fabrik à jeu] Résumés de séances

Messagepar Aësir » 18/05/2017 à 12:15

Journal d'Idoel
Vous regardez un vieux carnet de mauvaise qualité. Celui-ci a une couverture en peau, et le papier est fin et fragile. Visiblement, il ne tiendrait pas le coup sous une pluie dense. Une lune semble avoir été gravée au couteau sur la couverture, et des inscriptions crayonnées parsèment les premières pages.

C'est le journal d'Idoel. Vous l'avez déjà vu de nombreuses fois. Quand elle n'est pas enfouie dans un bouquin, elle dessine, elle écrit, elle fait des cartes... Vous vous demandez parfois à quoi cela peut lui servir, mais tout au fond de vous, vous savez que cela pourrait vous être bien utile un jour.


L'annonce
J'EN FAIT PARTI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Je n'osais plus l'espérer, mais Uptal est venu ce matin pour me parler, il souhaitait me prévenir que je ferai parti du group de l'année pour le rite de la tombe de Kassen. Depuis le temps que j'attendais une occasion de m'aventurer plus loin que chez les tanneurs... Je crois que malgré mes efforts pour paraître grave, je n'ai pas réussi à cacher mon excitation et ma joie, j'ai clairement vue le petit sourire en coin et le regard amusé du maire.

Bon, certes il faudra faire attention, et Aodhân, Neren et Obi seront de la partie. Mais ils ne sont pas bien méchants. Aodhân sera le plus facile à vivre avec, nous passons déjà pas mal de soirées ou nuits ensembles à errer autour du village, en quête de quiétude, à rêvasser en regardant la lune et à écouter la nature (et je suppose que pour lui, coureur de jupons comme il est, à espérer mais quand même.. il a une odeur plus prononcée que Vuk!). Obi est curieux. Il a l'air intelligent, débrouillard mais il faut bien avouer que je ne l'ai jamais entendu se livrer personnellement ou vu sortir dehors, j'espère qu'il ne nous retardera pas trop et qu'il ne sera pas trop couard. Quant à Neren, il faudra bien que je fasse avec. J'espère qu'elle ne passera pas son temps à nous sermonner, le père Vonard a eu une influence bien plus grande sur elle qu'elle ne le croit.

Il faut que je me prépare, le départ est prévu dans quelques jours. J'ai hâte de faire mes preuves, et je pense que Vuk est curieux de s'aventurer plus loin. J'avoue cependant ne pas avoir envie d'en revenir de sitôt. Le père Prasst voudrait que je l'épaule et que j'étudies plus sérieusement les rites d'Erasthyl. Ce n'est pas que je n'en ai pas envie, mais j'ai peur de m'enterrer à Kassen.. Déjà que j'ai lu tous les livres disponibles dans le coin... Ahlala, si seulement je pouvais etre libre comme les nains commerçants ou comme un petit papillon...
Dernière édition par Aësir le 18/05/2017 à 15:38, édité 1 fois.
Aësir
 
Messages: 3
Inscription: 22/03/2017 à 12:19

Re: [Fabrik à jeu] Résumés de séances

Messagepar Aësir » 18/05/2017 à 12:33

Journal d'Idoel
Jour 1
Ca y est, aujourd'hui c'était le grand départ. Les vieux n'ont pas pu s'empêcher d'en faire tout un plat. Ils étaient tous rassemblés au petit matin sur la place du village, tout en noir, la mine grave ou presque. Papa avait du mal à cacher son regard confiant et son front n'était pas aussi plissé que d'habitude, donc j'imagine qu'il n'était pas si inquiet que ça et que nous n'avons pas trop à nous en faire, tant que l'on ne se perd pas.

Uptal a fait tout un rituel: les besaces, le discours, la mise en garde, la collaboration, les morceaux de carte, toussa toussa. Bon ok ça fait 170 ans que Kassen est parti avec une troupe s'amuser un peu dans la tombe mais bon quand même !

Bref. J'ai tenu à parler au prêtre Prasst avant de partir. Je n'ai pas pu en tirer grand chose malheureusement, mais cela m'a confronté dans l'idée qu'il n'y avait pas autant de danger que ce que l'on essaye de nous faire croire. Et puis, nous sommes quatre, nous nous connaissons depuis l'enfance et nous sommes bien équipés et ce n'est pas non plus le bout du monde, deux jours de marche aller, on rallume la lanterne, deux jours de marche retour.

On s'est donc mis en chemin tous les quatre, de bonne humeur et avec facilité pour démarrer. On est passé voir le père d'Aodhân en chemin et on s'est ensuite aventurés à travers les bois, sur un petit sentier qui ne doit pas être pris plus souvent qu'une fois par an.

C'est dans les bois que nous avons rencontré nos premiers orcs. Enfin, ce qu'on croyait être des orcs. Au début, c'était tendu, j'ai bien cru que Vuk allait y passer et qu'Aodhân allait tous nous massacrer. Il fallait voir le spectacle, il a massacré les trois orcs et était aspergé de sang de la tête au pied. Respect. Mais non, ce n'étaient que des images magiques mais vraiment réalistes, je n'avais jamais vu ça ! C'est un sort puissant, qui a du être lancé par un mage du niveau d'Holgast au moins. D'ailleurs j'ai distinctement reconnu son odeur après le combat, je commence à croire que les vieux se payent notre tête...

On a du s'arrêter avant la clairière, car Aodhân n'y voyait rien. On aurait bien poussé un peu, mais bon, je comprends qu'il n'aime pas se prendre des arbres à ...
- vous pouvez voir un trait, comme si Idoel s'était arrêtée brutalement d'écrire -
Waouh, cette fois c'était bien réel. Trois loups, affamés comme jamais, la peau sur les os, ont dû être attirés par notre feu de camps. Heureusement, Aodhân et moi connaissons leurs habitudes. Quand on a vu un premier loup se barrer, on a su que d'autres allaient rappliqués et on était prêts quand ils sont arrivés. Je crois qu'Obi et Neren se sont fait une frayeur, ils se sont fait mettre à terre par deux d'entre eux, et si Aodhân et moi n'étions pas intervenus... M'enfin, Obi se débrouille tout de même, sa bombe était assez impressionnante. De mon côté, pas de soucis, je suis prudente mais la lune est avec moi.

Je vais recopier les morceaux de cartes en quatre exemplaires complets, cela sera plus facile pour avancer, et si jamais on en perd un, au moins on ne sera pas complètement perdus.

Plusieurs pages ont été arrâchées

Jour 2
On prend déjà du retard. Aodhân s'est pommé... On s'est arrêtés près du grand lac, demain on sera à la tombe de Kassen.
Pas grand chose à signaler jusqu'au campement. Aodhân est tombé sur un corps... en mauvais état, à deux pas de la rive. Visiblement, un marchand s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Plusieurs morsures d'un serpent qui doit etre au moins aussi grand que le demi-orc. Brrrr, j'aurais pas aimé.
On a récupéré son épée - magnifique - et sa bourse bien remplie, autant que ça serve à quelqu'un. Visiblement il n'était pas seul, mais ses camarades n'ont pas l'air de l'avoir retrouvé.
Allez, repos maintenant, demain devrait être un peu plus intéressant.
Aësir
 
Messages: 3
Inscription: 22/03/2017 à 12:19


Retourner vers Le Val de Sombrelune

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité