Présentation - "Fire Is Coming"

Modérateur: Akaihana

Présentation - "Fire Is Coming"

Messagepar Akaihana » 23/08/2012 à 18:00

Le Trône de fer - A Game of Thrones / A song of Ice and Fire - est une série de romans qu'on ne présente plus. Écrite par George R. R. Martin, cette saga de fantasy connait un plus grand succès encore depuis son adaptation télévisée par la chaîne américaine HBO.

L'histoire prend place sur le continent de Westeros où l'été peut durer des années et l'hiver une vie entière. Dans cette société féodale, les luttes d'influences font loi. Que cela soit au travers de sombres manigances ou au fil des épées, les maisons nobles s'affrontent pour siéger sur le Trône de Fer car quiconque y pose son "royal" séant se voit devenir le maître des Sept Royaumes. Mais pendant ce temps, d'anciennes et terribles forces trop longtemps ignorées se réveillent au Nord, dans les terres du froid éternel situées au-delà du Mur. L'hiver est aux portes de Westeros, et avec lui arrivent bien des périls...
Il faut croire que nul homme ne retient les leçons du passé car le chaos s'est déjà dessiné à maintes reprises depuis la Conquête de Westeros par Aegon Targaryen, premier du nom. Cela fait près de trois cent ans maintenant et, quand bien même la paix a-t-elle déjà régné sur le continent, c'est toujours un flot de tourments qui lui succède...
Bien avant la Guerre des Cinq Rois, quand les majestueux dragons volaient encore dans le ciel de ce qui n'était alors que les Six Royaumes, le peuple connut une période particulièrement paisible qui dura près de quatre vingt ans. Le réveil n'allait en être que plus douloureux...

"Cela fait bientôt sept ans que l'été n'en finit plus, garant de nombreuses récoltes abondantes, sous le règne du bon roi Viserys I Targaryen. Seulement, les Mestres confirment l'arrivée de l'Automne. L'hiver ne saurait tarder, avec les nombreux malheurs qu'on lui prête. Le froid étreindra-t-il Westeros aussi longtemps que la chaleur ne l'a bercée ?"

C'est en l'an 129 que l'histoire commence, et il vous appartient de l'écrire !
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Cartographie de Westeros

Messagepar Akaihana » 28/08/2012 à 16:18

Ci-présent la carte de Westeros.

Notez qu'à l'époque où nous allons jouer, on parle du royaume des Six Couronnes puisque Dorne est alors indépendant vis à vis du Trône de Fer.
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Histoire de Westeros

Messagepar Akaihana » 28/08/2012 à 16:33

NOTES : Le texte qui suit provient de l'excellent site de LA GARDE DE NUIT, et est sous licence Creative Commons by-sa.

La Garde de Nuit est une mine d'informations intarissable sur l'univers du Trône de Fer. C'est une encyclopédie, sous forme de wiki, qui représente une source d'informations inestimable pour mettre sur pied un cadre de campagne digne de ce nom. Et si je m'emploie à recopier ici des textes de la Garde de Nuit, c'est pour vous éviter de possibles spoilers. Le site est si riche qu'il faut faire attention aux nombreuses révélations qu'on peut trouver au hasard de ses pages. Il serait dommage de vous gâcher le plaisir de la lecture de cette saga... S'y trouve également des informations sur la période où votre histoire prend place. Le mieux serait que vous vous absteniez de les consulter, mais sachez tout de même que le gros de vos aventures ne se trouvent nulle par ailleurs que dans les méandres de ma vieille caboche tourmentée. :D


Selon les traditions, l'histoire des Sept Couronnes et de Westeros couvre une période de douze mille ans. En deçà de ces siècles, bien peu de mestres ont connaissance des peuples qui vivaient sur ces terres. Les enfants de la forêt sont sans doute le plus ancien, mais nul ouvrage ne relate leur histoire avec exactitude, et la connaissance que les habitants actuels du royaume en ont se perd aujourd'hui dans les légendes et les mythes. Les premiers peuples de Westeros ne connaissaient pas l'écriture et les premiers récits historiques datent de l'arrivée des Andals, il y a quatre mille ans, ce qui rend sujet à caution les récits sur les événements antérieurs. Si bien que de nombreux érudits dénient même toute valeur historique aux récits des âges antérieurs.

L'ÂGE DE L'AUBE

L'Âge de l'Aube correspond à une époque légendaire lors de laquelle Westeros n'était habité par aucun humain. Les seuls habitants connus étaient alors les enfants de la forêt ou encore de soi-disant géants. Les enfants de la forêt ne bâtissaient pas de cités, préférant vivre dans de vastes forêts et dans les profondeurs de cavernes gigantesques. Ils ne travaillaient pas le métal, portaient des tenues de feuillage et de bois léger. Ils adoraient les dieux sans nom de la forêt, du vent et de la pierre, et qu'on nomme aujourd'hui les anciens dieux (par opposition à la religion des Sept). Les enfants de la forêt ne semblent pas avoir possédé de système d'écriture, ce qui fait que les informations concernant l'Âge de l'Aube sont issues des traditions orales transmises par les Premiers Hommes et transcrites ensuite par les Andals (cf ci-dessous). Ainsi, les légendes racontent que les enfants de la forêt possédaient des dons tels que la prophétie, le pouvoir de communier avec les animaux et de créer des musiques si belles qu’elles provoquaient les pleurs des plus impétueux. Ce furent les enfants de la forêt qui gravèrent les visages dans l’écorce blanche des barrals, afin que nul n'échappe à leur attention. L'Âge de l'Aube pris fin avec l'arrivée des Premiers Hommes à Westeros, il y a près de douze mille ans.

L'ÂGE DES HEROS (de -12000 à -6000)

Les Premiers Hommes (vers -12 000)
Au début de l'Âge des Héros, les Premiers Hommes arrivèrent d'Essos par le Bras de Dorne, isthme qui reliait alors les deux continents. Ils montaient des chevaux, portaient des boucliers de cuir et maniaient des armes de bronze. Désireux de s'établir dans ces terres, ils abattirent les barrals pour se construire des fermes et provoquèrent ainsi l'ire des enfants de la forêt qui répondirent violemment à l'invasion. Selon la légende, les enfants de la forêt usèrent de puissants sortilèges pour arrêter l'invasion en causant de grands cataclysmes marins. L'un rompit l'isthme entre Westeros et le grand continent est, faisant du Bras de Dorne le Bras Cassé. Un autre s'abattit sur le Neck. Mais finalement, même la magie des enfants de la forêt ne parvint pas à faire reculer les Premiers Hommes qui marchaient de conquête en conquête, se répandant sur le continent jusqu'aux îles de Fer.

Le Pacte (vers -10 000)
La guerre entre les enfants de la forêt et les Premiers Hommes dura plusieurs siècles, peut-être près de deux mille ans, avant que la paix ne se fasse enfin entre les deux peuples par un pacte. Celui-ci fut conclu sur l'Île aux Faces et dura près de quatre mille ans. Sur cette île, chaque barral incarnait l'une des traditions ancestrales des enfants de la forêt. C'est sous le regard des faces blêmes que furent partagées les terres de Westeros. Les enfants de la forêt cédèrent les plaines, les côtes et les montagnes aux hommes. Les hommes cédèrent les profondes forêts aux enfants. Les Premiers Hommes promirent également de ne plus abattre les barrals et au fil des ans commencèrent d’associer leurs propres dieux aux anciens dieux des enfants de la forêt, incarnés par les arbres blancs. C'est à partir du pacte de l'Île-aux-Faces que débute l'Âge des Héros au sens strict.
Durant cet âge, des centaines de royaumes humains s'élevèrent et chutèrent alors que les enfants de la forêt se retiraient petit à petit. De cette lointaine période viennent certaines des coutumes les plus anciennes de Westeros, encore respectées aujourd’hui par les Nordiens, descendants des Premiers Hommes.
La Longue Nuit (vers -8000)
Il y a huit mille ans, un froid comme jamais l'homme n'en avait connu s'abattit sur Westeros et le soleil ne réapparut pas pendant toute une génération. La famine ravageait les châteaux comme les chaumières. Alors, dans ces ténèbres, du lointain Nord vinrent les Autres pour la première fois. Descendant lentement vers le cœur des terres, ils montaient des cadavres de chevaux livides, et chaque homme qu'ils tuaient se relevait pour venir grossir les rangs de leurs armées de morts-vivants. Alors que les Premiers Hommes semblaient devoir être balayés, un héros partit avec quelques compagnons, son cheval, son chien et son épée à la recherche des enfants de la forêt, espérant que leur magie pourrait repousser les Autres. Sa quête dura des années, et il y perdit tous ses compagnons. Il finit par se trouver seul et désarmé dans une forêt gelée, les Autres le suivant à la trace. La légende veut qu'il ait été sauvé par les enfants de la forêt bien qu'on ne connaisse pas les détails de histoire. Toujours est-il que le « dernier héros » joua un rôle important dans la bataille de l'Aube qui vit les ténèbres ployer, et les Autres enfin vaincus. C'est également à la bataille de l'Aube que naquit l’ordre des frères noirs, qui fit reculer les Autres dans leurs enfers de glace. L’héritage de la Longue Nuit fonda l’ordre des frères jurés de la Garde de Nuit à qui incombe la surveillance des lointaines terres du Nord où furent repoussés les Autres. C’est également après cette période que fut fondée la puissante maison Stark.

L’Âge des Héros pris fin il y a six mille ans avec l'arrivée des Andals sur le continent. C'est aussi à partir de cette période que nous disposons de textes de première main chroniquant l'histoire de Westeros

LES ÂGES HISTORIQUES (de -6000 à aujourd'hui)

Les Andals (vers -6 000)
Les Andals vinrent de la partie occidentale d'Essos. Ils étaient armés d'acier et suivaient la religion des Sept. Les Andals et les Premiers Hommes luttèrent pendant des siècles et c'est lors de ces conflits que les enfants de la forêt disparurent au delà du mur et que nombre de barrals furent coupés. En deux mille ans, les Andals occupaient tout Westeros, à l’exception du Nord où régnait la maison Stark et les rois de l'hiver. Les Andals apportèrent donc la religion des Sept, ainsi que la chevalerie et surtout l'écriture.

Le peuple Rhoynar (vers -750)
Après les Andals, la dernière migration majeure que connut Westeros fut celle du peuple Rhoynar, quelque mille ans avant le règne de Robert baratheon. Originaires des berges de la Rhoyne sur le grand continent est, le peuple Rhoynar et leur reine guerrière Nymeria accostèrent les terres de l'actuelle Dorne avec dix mille navires et une armée composée en majorité de femmes. Quelques années après l'invasion, Nymeria épousa lord Mors Martell et les deux époux œuvrèrent à la défaite de leurs rivaux et à l'établissement de la principauté de Dorne dont Mors Martell fut le premier prince.
Le peuple Rhoynar apporta ses propres coutumes et ses propres dieux dont les traditions persistent encore à Dorne. Ainsi, les souverains de Dorne furent nommés princes au lieu de rois et leur succession fut établie au premier-né quelque soit son sexe. Et si une grande partie du peuple Rhoynar s'est mis à adorer les sept dieux des Andals, une minorité révère toujours les anciens dieux de la Rhoyne.

Le Fléau de Valyria (vers -100)
Avant d'arriver sur Westeros, le peuple Rhoynar avait été poussé à l'exode par le puissant empire de Valyria. Il y a quatre cents ans, celui-ci, qui existait depuis plus de cinq mille ans et avait notamment abattu l'antique empire Ghiscari, fut détruit par un gigantesque cataclysme. Ce dernier, connu sous le nom de Fléau de Valyria, rompit la péninsule à partir de laquelle s'étaient développées les Possessions qui constituaient l'empire de Valyria, ne laissant qu'un archipel d'îles au milieu d'une sinistre étendue d'eau, la mer Fumeuse. Il est dit que le déclin de la magie fut entamé quelques années avant ou après la chute, nul ne sait avec exactitude. Les survivants de cette chute fuirent le cataclysme par la mer. Une des principales maisons de la noblesse valyrienne s'établit à Dragonstone : la famille des Targaryen. L'empire de Valyria a néanmoins marqué de son empreinte l’ensemble du monde connu. Sa langue ancienne est encore parlée dans plusieurs lieux, comme les neuf cités libres, anciennes colonies épargnées par le cataclysme. Des routes construites par ses terrassiers existent elles aussi, et certains textes en haut valyrien peuvent encore être trouvés. Mais la plupart des savoirs antiques ont disparu, comme les connaissances académiques des Valyriens sur les redoutables dragons.

L'ÈRE DES TARGARYEN (de l'an 1 à aujourd'hui, en cette cent vingt neuvième année)

La Conquête d'Aegon (an 1)
Les Targaryen demeurèrent à Dragonstone pendant près de deux siècles avant qu'Aegon et ses sœurs-épouses, Visenya et Rhaenys, ne se décident à conquérir Westeros. Le premier camp d’Aegon et de ses hommes fut un fortin érigé en bois et en terre. Pendant des années, ce simple fort allait s’élever jusqu’à devenir l’imposante cité du roi : Port-Réal. Systématiquement en infériorité numérique, les Targaryen étaient néanmoins capables de vaincre ceux qui se dressaient devant eux grâce à la puissance de leurs dragons et purent conquérir six des sept royaumes de Westeros.
Déterminés à en finir avec les Targaryen, les rois Loren (Lannister) du Roc et Mern du Bief unirent leurs armées pour vaincre Aegon et ses sœurs. Dans la troupe des deux rois alliés flottaient six cent bannières et chevauchaient cinq milles chevaliers. Cinquante mille francs-coureurs, cavaliers légers et épées liges marchaient contre une force de moins de dix mille hommes. Sur la plaine du Bief, foulant les champs, les deux armées des rois alliés chargèrent de concert et brisèrent les lignes targaryennes. L’ost des deux rois avait remporté la victoire. Et la victoire fut leur jusqu’à ce qu’Aegon et ses sœurs-épouses libèrent les dragons. Les chanteurs évoquent ce qui suivit comme la bataille du Champ de Feu. Les trois dragons des Targaryens, Vhagar, Meraxès et Balerion, fondirent ensemble sur les forces des rois unis. Quatre mille hommes périrent en quelques minutes dont le roi Mern du Bief. Loren du Roc fuit la bataille et ploya le genou par la suite, jurant fidélité au roi Targaryen Aegon. L’intendant du roi Mern, Harlen Tyrell, rendit Hautjardin après la mort de son suzerain et fut élevé à la position de seigneur du Bief.
Orys, demi-frère d’Aegon et un de ses commandants, tua Argilac l'Arrogant le dernier des rois de l'Orage et reçu ses terres. Harren le Noir, alors roi des îles de Fer et du Conflans, se réfugia dans l’épique citadelle d’Harrenhall mais apprit à ses dépens que les dragons pouvaient brûler la pierre. Lord Edmyn Tully fut élevé à la seigneurie du Trident qu’il dirigea au nom d’Aegon. Dans les îles de fer, Aegon permit aux survivants d’Harrenhal de choisir leur nouveau seigneur et Vickon Greyjoy fut désigné. Torrhen Stark, dernier roi du Nord choisit finalement la reddition après que tous les autres rois eurent déposé les armes.
Le roi Aegon consacra son pouvoir en forgeant le trône de Fer avec toutes les épées des seigneurs qu’il avait vaincus. Les six royaumes vaincus (le Nord, le Val d'Arryn, l'Ouest, le Bief, les terres de l'Orage et les îles de Fer) furent unis sous le sceptre targaryen. Seule la principauté de Dorne parvint à échapper à l’ost des Targaryens, et cela pendant plusieurs générations. Les Dorniens tinrent bon face aux Targaryen en basant leur stratégie sur des tactiques de guérilla, n’amassant jamais d’importantes troupes de manière à échapper aux dragons.

La guerre de la Foi (ans 37 à 48)
À la mort d'Aegon le Conquérant, la noblesse de Westeros et le clergé des Sept tentent de chasser ses descendants, ce qui entraîne une dizaine d'années de troubles connus sous le nom de guerre de la Foi. Mais ces tentatives échouent, et l'emprise des Targaryen sur le Trône de Fer en est encore renforcée.
La rébellion de la Foi Militante dure pendant les cinq années du règne d'Aenys I (fils d'Aegon et de Rhaenys) et se poursuit après l'avènement de son successeur Maegor le Cruel (fils d 'Aegon et de Visenya) conduisant ce dernier à prendre des mesures énergiques : il interdit les ordres guerriers de la Foi et met à prix la tête de leurs membres. Mais les troubles ne font qu'empirer et, à sa mort en l'an 48, le royaume est au bord de la guerre civile.
Aussi le nouveau roi Jaehaerys I (fils d'Aenys I) entreprend de faire la paix avec la Foi : il promulgue une amnistie générale envers les anciens membres de la Foi Militante, sans pour autant la rétablir. Il retire également au clergé des Sept toutes ses prérogatives en matière de justice. En compensation, il concède à la Sainte Foi la protection du Trône de Fer. Cette décision semble rétablir la paix dans le royaume, et le roi y gagne son nom de Jaehaerys le Conciliateur.

Le Vieux Roi (ans 48 à 103)
Le règne du roi Jaehaerys I Targaryen dure près de cinquante-cinq ans durant lesquels le royaume connaît la paix et la prospérité. Celui qu'on surnomme le Vieux Roi est apprécié de tous, et plus encore sa sœur-épouse, la reine Alysanne, qui est aimé du peuple avec qui elle se montre très charitable. Jaehaerys est proche de sa femme qu'il associe à ses conseils et à ses décisions. Alysanne le pousse notamment à abolir la tradition de la « la première nuit ».
Le roi voyage fréquemment dans son royaume avec son épouse, et il ordonne le tracé de la route Royale. Il se rend notamment à Winterfell (avec six dragons et la moitié de sa cour). C'est là que sa reine, émue par la détresse de la Garde de Nuit, pousse son époux à lui octroyer une extension du Don (des terres sous l'autorité de la Garde visant à lui assurer subsistance), qui allait devenir le Neufdon. La Garde remercie la reine en renommant Porte Nevé, un des châteaux du Mur, en Porte Reine.

A la mort de Jaehaerys I Targaryen en l'an 103, eut égard à la longueur exceptionnelle de son règne, c'est son petit-fils Viserys qui lui succède...
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

Combien de temps encore ?

Messagepar Akaihana » 29/08/2012 à 17:04

Près d'un siècle de paix pour le Trône de Fer (où votre histoire commence)
Nous sommes en l'an 129, sous l'autorité du bon roi Viserys I Targaryen qui siège sur le Trône de Fer depuis un quart de siècle maintenant. La paix règne sur Westeros. Viserys a sagement perpétué la politique de son grand père Jaehaerys I, dit le Conciliateur. Cela fait plus de quatre-vingt ans que le continent n'a pas connu de conflits majeurs. La lignée des Targaryen n'a jamais été aussi prospère, forte de nombreuses branches cadettes et autres ramifications mineures.

Le roi Viserys a la cinquantaine. C'est un homme agréable et jovial, au ventre rebondi, qui aime à raconter des plaisanteries durant les nombreuses soirées auxquelles il prend part... De sa première épouse issue de la maison Arryn, le roi Viserys n'eut qu'une fille, Rhaenyra, et deux fils morts peu après leur naissance. C'est après ces deux enfants mâles morts-nés que le roi éduqua sa fille unique comme héritière légitime, l'associant à son conseil tout juste était-elle adolescente. A cette même époque, la femme de Viserys qui avait toujours été d'une santé fragile décéda. Il se remaria plus tard avec lady Magdala Hightower. Sa seconde épouse, jeune et pleine de vie, lui donna trois fils et une fille. Aegon, Aemond, Rhaegor et Shaelya. Tous figurent en bonne place au sein des instances de Port-Réal ou de Dragonstone...

Pour autant, Viserys n'a jamais officialisé son premier fils - Aegon - comme futur héritier du trône. C'est sa fille aînée qu'il a toujours considéré comme son successeur. Aussi lorsque le roi rendra son dernier souffle, c'est la princesse Rhaenyra qui sera appelée à régner sur Westeros. Après s'être adonnés à la polygamie et l'inceste, il semblerait que les Targaryen fassent maintenant fi de la loi de primauté masculine quant à la succession du pouvoir. Assurément, la lignée des dragons n'obéit pas aux règles qui régissent les autres maisons du royaume. Reste que nul ne trouve à y redire, du moins officiellement...

La princesse Rhaenyra approche de sa trente-cinquième année. Elle a eu trois enfants lors d'un premier mariage avec Ser Lyonel Fort qui est aujourd'hui décédé. Ce dernier a été la Main du Roi Viserys durant de nombreuses années. Rhaenyra s'est depuis remariée avec un cousin Targaryen dont elle a eu deux fils âgés aujourd'hui de onze et huit ans. Elle a appelé l'aîné Aegon, tant pour rendre hommage au Conquérant qu'à son demi-frère Aegon, afin de souligner l'union qui fait la force de la maison Targaryen.

La vie suit son court sur Westeros et le peuple loue son roi, Viserys Targaryen premier du nom, pour son règne juste et bon...
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere

La naissance de la maison Coldburn

Messagepar Akaihana » 01/09/2012 à 10:32

Le dragon et la louve
La maison Coldburn a soixante-dix ans d’existence. Elle a vu le jour sous le règne de Jaeherys le Conciliateur et de la bonne reine Alysanne. Celui qui allait devenir son fondateur était alors un chevalier issue d'une branche cadette de la maison Targaryen. Une version plus fantasque veut qu'il ait été le jeune frère du couple royal. Que cela soit vrai ou non, il est certain qu'il avait toute leur sympathie. Ce jeune homme se nommait Aestar Targaryen.

Le chevalier accompagnait souvent le roi Jaeherys et son épouse durant leurs nombreux voyages. Tout comme eux, il montait un dragon. Aussi faisait-t-il partie de l'importante délégation qui se rendit à Winterfell, en l'an 59 après la Conquête. La moitié de la cours était du déplacement, et pas moins de six dragons. Le Nord était la dernière étape d'un long voyage entrepris par Jaehaerys pour rencontrer tour à tour les gouverneurs de son royaume, toujours dans l'optique d'entretenir la paix qui lui était si chère. Le roi traita de divers sujets avec le gouverneur du Nord, comme le tracé de la route royale. De son côté, la reine Alysanne laissa son époux à ses affaires pour pousser son périple jusqu'au Mur. Elle souhaitait en savoir davantage sur les dangers qui se tenaient de l'autre côté. Le chevalier Aestar l'escortait, et plusieurs soldats de Winterfell rejoignirent le cortège afin de le guider. La plus jeune fille de la maison Stark était également du voyage. Elle s'appelait Lydia et avait un caractère bien trempé, si bien que son père ne lui refusait rien. Elle avait donc insisté pour être de l'expédition tant elle admirait sa reine qui l'avait prise en affection. On dit qu'Alysanne la fit monter sur son dragon Vif-Argent durant le trajet, volant jusqu'à une tour de guet qu'on renommerait plus tard "Reine-Couronne" en son honneur. Là, elle conversa toute la nuit avec la jeune fille qui buvait ses paroles. Aujourd'hui encore, la teneur de leur discussion reste un mystère. Quand le gros des troupes les rejoignit au petit matin, le cortège poursuivit son chemin...

Seulement, l'hiver était tombé depuis peu lorsque la suite royale arriva au Mur. Le temps se fit exécrable, avec un vent si glacial qu'il en était tranchant, au point d'empêcher la reine et les siens de chevaucher leur dragon. Un épais brouillard régnait sur les terres. Alysanne rencontra alors la Garde de Nuit à Nightfort, se rendant compte des conditions extrêmes qui étaient les leurs. Elle put s'en faire une idée plus précise encore lorsque le Mur essuya l'attaque éclair d'une horde de sauvageons. Ces derniers s'étaient frayés un passage à une dizaine de kilomètres à l'est de Nightfort. Une bataille s'engagea avec la Garde de Nuit à laquelle s'étaient joints les soldats de la reine, le chevalier Aestar en tête. Bien que gênés par un temps calamiteux, les dragons jouèrent un rôle important durant les combats et, avec l'acharnement des guerriers noirs, les sauvageons furent rapidement défaits. Mais une fois le tumulte de la bataille passée, il apparut que la jeune Lydia Stark manquait à l'appel. Nul ne sait comment, mais une petite troupe de sauvageons était parvenu a enlever la benjamine de la maison Stark pour l'emmener de l'autre côté du Mur. Le conflit avait fait office de diversion.
Dès qu'il en fut informé, Aestar se lança à leur poursuite séance tenante. Et en dépit du climat funeste, il gagna les cieux sur son dragon pour se rendre par-delà le Mur.

Les jours se succédèrent sans qu'on ait de nouvelles d'Aestar ou de la jeune Lydia. Des patrouilles de la Garde de Nuit avaient pourtant passé le Mur pour les retrouver mais leurs recherches les menèrent trop loin dans les terres de l'hiver. Ils n'eurent d'autres choix que de rebrousser chemin, la mort dans l'âme. Au bout de plusieurs semaines, tous s'entendaient pour dire que le chevalier Aestar et la jeune Lydia Stark étaient morts, ou pire... Le gouverneur du Nord était accablé par la disparition de sa fille, lui qui avait déjà perdu sa femme depuis peu, et la reine Alysanne se sentait responsable. C'est suite à ces évènements qu'elle demanda à son époux Jaehaerys I de doubler les terres allouées à la Garde de Nuit, afin que les guerriers noirs aient les ressources nécessaires pour combattre les ennemis tapis derrière le Mur. Le roi abonda dans le sens de sa femme et la décision fut entérinée. C'est ainsi que le Neufdon vint grandir le Don-Bran. Le lendemain, Aestar réapparu sur le Mur, et Lydia Stark était à ses côtés.

Contre toute attente, le chevalier Aestar avait sauvé la jeune fille. A n'en pas douter, son périple fut éprouvant. Si les détails de cette terrible épreuve demeurent un mystère, on sait que le fidèle dragon d'Aestar trouva la mort bien au-delà du Mur. Le chevalier lui-même fut gravement blessé. Il perdit plusieurs doigts avec la morsure de l'hiver, d'autant plus qu'il avait recouvert la jeune Lydia de sa lourde cape pour la préserver du terrible climat. Car si Aestar se défit des ravisseurs de la jeune Stark, son principal adversaire était clairement le froid effroyable qui gouverne ces contrées maudites...

Le roi récompensa le valeureux chevalier pour sa bravoure, en lui octroyant le droit de fonder sa propre maison. Afin de ne jamais oublier les épreuves endurées, Aestar choisit Coldburn pour nom de lignée. Ses terres seraient situées au pied des montagnes du Nord, non loin du Mur, au sud du Don. La maison Coldburn allait d'ailleurs entretenir un lien fort avec la Garde de Nuit... A noter qu'Aestar se vit offrir la main de la jeune Lydia par son père, le gouverneur du Nord.


[Ainsi naquit la maison Coldbrun (?) Blabalabbala... :zinzin: A TERMINER]
Le Doodle pour la campagne Game of Thrones. "Civil War"
Avatar de l’utilisateur
Akaihana
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 503
Inscription: 21/05/2008 à 12:12
Localisation: Neverwhere


Retourner vers Game Of Thrones

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité