Page 1 sur 1

Journal de Bord de Samantha Macklin

MessagePosté: 07/11/2016 à 17:11
par ketzol
<<<12/12/568<<<
Direction Pavalas, fossé des Nouvelles Hébrides. Notre mission, reçue par Erina Terki de l’UAT et le Pr Stahl du Département de l’Industrie et des mines consiste à retrouver un prospecteur minier répondant au nom de Denys Pelgram. Il ne donne plus de nouvelles depuis plus de vingt jours, et cela inquiète nos commanditaires.
J’apprécie leur intérêt pour lui. Envoyer notre équipage à la recherche d’un seul homme… Il doit être important pour risquer tant de vies humaines.
J’en profite pour échanger avec Neil Hawkins, toujours aussi intéressant avec toutes ses histoires ! Alek Doukeur, lui semble très intéressé par le sauvetage de Pelgram, et attache beaucoup d’importance aux autres. Être un élu du Corail semble décupler son empathie envers les autres, même l’autre pilote… Faudra d’ailleurs que je vois si ce mutant ne pourrait pas se faire muter… Ce serait mieux pour lui, et surtout pour moi, j’en peux plus de voir sa gueule dès que je traverse une coursive…

Nous faisons une escale à Pavalas, qui nous confirme que Pelgram y est bien passé, mais a quitté le site 2 cycles plus tard pour partir en direction de Menetys. Les gens de Pavalas semblent bien le connaître, et en parle comme d’un prospecteur sympathique et rendant facilement service. Sa réputation tient la route, et visiblement on peut lui faire confiance.

Nous partons donc en direction de Menetys, et c’est là que les emmerdes démarrent… Nous sommes amenés auprès de Gurtho Galan, celui qui administre la station. Petite station, en passant. Il n’est pas bien le garçon… nerveux, énervé.
Les installations de la station ont été attaquées et des vols ont eu lieu, apparemment menés par des pirates (étonnant !). La dernière qui a eu lieu s’est déroulée sur la Ferme des Hébrides, et ils ont même enlevé du personnel. C’est étrange, cela ne correspond pas à des pratiques pirates telles que je les conçois.
Pelgram devait prospecter dans le coin, il est donc fort probable qu’il ait lui aussi été confronté à ces pirates, et subi leurs assauts. Gurtho nous confirme que Pelgram est bien passé par la station, et qu’une autre femme recherchait également son navire. Ça doit être un gros poisson ce Pelgram !
Le big boss de la station, Bolbat Davino, nous évoque le fait que l’aide demandée à Pavalas tarde à venir. (Qu’est-ce qu’il veut qu’on y fasse… ! Je comprends son désarroi, mais là clairement il ne s’adresse pas aux bonnes personnes !).
Nous allons ensuite dans la meilleure taverne de la station (ouais, soit disant meilleure…), et y rencontrons son patron, Koniakov, qui nous confirme qu’une femme avec un implant sur l’oreille recherche bien Pelgram. Tricia, c’est son nom, dit être une proche de Pelgram.

Nous repartons vers le Fossé, et faisons une pause rapide à la Ferme des Hébrides qui ne nous apprend rien d’autre. On leur laisse deux trois bricoles pour les aider, mais il est vrai qu’ils sont dans une sacrée merde.

Nous finissons par tomber sur l’épave du Discovery II, le navire de Pelgram. Il est coupé en deux, et un autre navire (ressemblant à celui qu’on nous a décrit comme celui de Tricia, le Sdap), est présent sur les lieux. Après une brève prise de contact nous abordons sur le navire de cette Tricia. Physiquement, elle déboîte comme dirait les mâles à mes côtés. J’espère juste que ce n’est pas une pouffe comme tant d’autres. Elle est accompagnée de deux mâles.
Ils ont retrouvé deux corps dans le navire.
S’en est suivi une petit partie de « vas-y que j’te bluffe » entre elle et mes compagnons, notamment Alek, afin de savoir qui dit vrai dans tout ça… Ça a le don de me gonfler !
Une fois qu’elle a fini par comprendre que nous étions bien de l’UAT et seulement à la recherche de Pelgram, elle a fini par, apparemment, nous accorder sa confiance. (Merci Princesse Tricia, vous êtes trop bonne !...)
En réalité, elle recherche un autre gus, du nom de Volme Jardan, qui se serait trouvé sur le Discovery II. D’après Alek, cet homme aurait été récupéré dans les abords de la fosse par Pelgram et ses compagnons.
D’après l’autre pouffe, un rapport de Pelgram indique une grotte, et elle nous propose de faire équipe afin de retrouver nos deux cibles.
Neil nous fait alors part d’une idée lumineuse, c’est là qu’on voit qu’il a pas mal bourlingué. Il propose d’utiliser une balise de détresse du Discovery loin de la grotte afin d’attirer/éloigner les pirates. Cela nous laissera quelques minutes pour opérer dans cette grotte.
Et effectivement, nos deux hommes et les personnes enlevées à la ferme se trouvaient là dans des cages dignes des Hégémoniens. Deux prisonniers sont d’ailleurs morts suite à leurs conditions de détention. Qu’est ce qui peut pousser ces pirates à agir de la sorte ?
Après plusieurs allers retours nous rapatrions tout le monde sur nos navires.

Volme semble mentalement très affecté, et divague. Il nous parle de créatures immenses, de cimetière d’épaves, et de navires sortis de nulle part !
Tricia lui porte du respect car elle le vouvoie, mais lui pose plein de questions, elle lui parle d’une vidéo. Lui, s’enferme dans son mutisme, et répond qu’il ne sait pas, ne se souvient pas. Pauvre homme !

Nous déposons les fermiers à Menetys, et retournons à Pavalas.



Journal de Bord de Sam’
<<<26/12/568<<<
Nous retrouvons notre patronne, Erina Terki, accompagné du Pr Stahl pour notre débriefing à Azuria. Pelgram est avec nous.
Pelgram connait Jardan, ils ont bossé ensemble par le passé. Jardan, lui, est totalement amnésique, et ne se souvient plus de rien, même de son compagnon Pelgram.
Pelgram nous raconte qu’il avait appris que Jardan, son ami avait eu des soucis sur Equinoxe, et souhaitait donc le retrouver.

Journal de Bord de Sam’
<<<27/12/568<<<
Une journée comme une autre. Bien qu’en repos, je passe par le bureau pour l’anniversaire de Jack. J’en profite pour relever mon courrier et je croise l’équipage, Neil, Alek, et les autres qui ont tous, comme moi, reçu une invitation pour une fête organisée par Xarex Industries le 4/1/569 au Palais des Glaces pour un spectacle de sculpture de lumière solide.
J’appelle Tricia pour la remercier, mais visiblement je l’emmerde… Enfin, elle me le dit plus poliment. J’essaye de voir comment va Jardan, et elle m’indique qu’il ne va vraiment pas bien. Dans une telle situation, j’aimerais qu’on me prévienne, j’informe donc Pelgram de l’état de son ami.
S’ensuit quelques jours de congés. J’en profite pour me reposer, et voir mes amies.

Journal de Bord de Sam’
<<<4/1/569<<<
Après avoir enfilé un tailleur (putain, ça coûte une blinde cette merde !), je me rends avec mes compagnons au Palais des Glaces pour la soirée. En route je m’amuse à penser à l’aut’ naze ! Il m’a vraiment cru quand je lui ai dit que les invitations ne devaient pas être nécessaires pour entrer… Quel con ! Ah ces mutants…
En tout cas, la soirée démarre sous de bons augures !
La réception comporte environ 300 personnes, quelle foule ! Le lieu est magnifique, et même une légère brise parfumée caresse notre visage. Quelle sensation orgasmique ! Comment ne pas aimer tant notre belle nation pour tout ce qu’elle nous offre ?
Un homme semble attirer l’attention autour de lui, il s’agit d’Adrian Mynes, le Président Fondateur de Xarex Industries. Il dégage un charisme impressionnant, presque magnétique.
Jynn, notre diplomate nous indique qu’il y a du beau monde. Tout cela me semble bien superficiel malgré tout.
Helena Wolfe, celle qui nous a envoyé l’invitation (qui s’occupe du bien-être et de la relation clients chez Xarex Industries… Bref, qui gère les p’tits fours…), vient à notre rencontre et nous accueille chaleureusement.
Elle nous amène à Tricia, qui nous présente à cet Adrian Mynes. Celui-ci est à l’image qu’il projette. Hautain, imbu de lui-même. Pas étonnant qu’il attire autant les pouffes. Je n’étais pas insensible à son charme, mais ses manières l’ont définitivement tué à mes yeux !
Il nous propose d’apprécier le spectacle de sculpture depuis sa loge privée. Nous sommes enfin reconnus à notre juste valeur… Bref, on accepte ! Cela ne peut pas se refuser.
Neil m’indique qu’il se sent observé/surveillé. J’ai beau chercher, je ne perçois pas de mystères autour de nous (hormis toutes ces sardines tournant autour d’un banc de plancton…).
Le spectacle de sculpture démarre, c’est absolument magique, et magnifique. Très abstrait, il est difficile pour nous de tout comprendre, percevoir, mais malgré tout, cela nous touche profondément. Nous ne verrons pas un tel spectacle tous les jours.

Après le spectacle, Tricia nous invite dans un salon privé en comité restreint. Elle souhaite nous proposer un job.
Jardan ayant été enlevé à Equinoxe, pour elle, cela a forcément un lien avec notre mission récente. Ils auraient fait un film qu’ils n’ont plus depuis et qu’elle recherche. Ce film intéresserait Adrian Mynes (on y vient…).
En tant que collectionneur des objets du temps d’avant, il est à la recherche d’objets très divers. Et cette vidéo pourrait être en rapport avec le monde d’avant. Tricia nous propose donc de refaire le trajet de Jardan afin de retrouver cette vidéo.
Selon elle, Jardan se serait rendu à trois endroits bien précis sur Equinoxe :
- Au Neptune (Niv 0)
- Au Tangage (Niv -1)
- A L’Alyzé (Niv -3)

Nous finissons la soirée avec Pelgram, et en profitons pour lui demander comment lui et Jardan se sont rencontrés. Il nous raconte alors qu’ils se sont connus en faisant de l’exploration, mais que leurs voies se sont finalement vite séparées. Selon Pelgram, Jardan est quelqu’un de plutôt ermite par nature.



Re: Journal de Bord de Samantha Macklin

MessagePosté: 04/10/2017 à 09:07
par ketzol
Et voila !
J'espère n'avoir rien zappé d'important. Bonne lecture !


Journal de Bord de Sam’
<<<XX/XX/569<<<

Nous sommes toujours sur Azuria, l'Espadon - notre navire-, et le Barbarus - celui de la Horde Behemoth- sont prêts.Nous avons appris via Marcus Bennett que le Cyprus - le navire qui cherche Anthéa- est parti en direction d'Equinoxe... La bonne blague !
Bref, direction la fracture de Vema (le cimetière d'épaves), là où est censé se situer l'Anthéus (l'épave).

Journal de Bord de Sam’
<<<XX/XX/569<<<

Aujourd'hui, nous avons échangé avec Noghai sur la Horde Béhémoth afin de mieux les comprendre, les cerner... Bon... Comment dire... Je ne sais pas si je suis mieux maintenant que je sais qu'ils sont peut être encore plus cinglés que ces foutus mutants !
La horde existe apparemment depuis près de 300 ans. Les hordiens seraient à l'origine des des descendants des dissidents des généticiens. Ces généticiens en quête de l'être parfait, parfaitement adapté à son environnement. Ce qui soit dit en passant est totalement inutile puisque seul le corail est parfaitement parfait. Intégrité de son être et parfaite osmose avec son environnement... Passons.
Ils se trouvaient donc, dans d'immenses vaisseaux généticiens, des navires laboratoires à la recherche de ce soit disant être parfait, et dans ces vaisseaux une Intelligence artificielle répondait au nom de Béhémoth.
Je ne sais pas si je raconte la suite, ou si je la garde pour moi ordinateur... Parce que la accroche toi, tu vas voir c'est fumeux... enfin... fameux !
Il s'avère que Béhémoth, l'IA s'est rebellé contre ces créateurs : les généticiens. Et que la Horde l'a élevé au rang de Dieu ! (N'ont il plus aucune humanité ? ) Au passage je me demande si ces dissidents ne seraient pas finalement le résultat des expériences généticiennes sur l'être parfait et qui aurait complètement échoué à cause des théories fumeuses d'un généticien complètement cramé à une substance interdite !
Bref, ils ont donc désormais un dieu. Aouhm, gloire à l’IA, aouhm ! *rires*
La suite devient intéressante malgré tout. L'IA existe encore. (et si elle est vraiment bien codé, elle doit sacrément se marrer dans les tréfonds de ses circuits ! )
Elle est ... malade (Sic ! )
Enfin bref, elle est en panne d'une certaine manière. Les généticiens (encore eux ! ) l'ont attaqué avec un virus apparemment.
Étonnant d'ailleurs qu'il ne l'ai pas totalement détruit dès sa rébellion... On parle d'une IA, des lignes de codes stockés sur un serveur. Ils étaient peut être bien cramé effectivement les généticiens de cette opération.
Bon, j'ai désormais un autre regard sur Noghai. Il va devenir difficile de ne pas me marrer dès qu'il aborde ce sujet. Ce qui est finalement étonnant c'est qu'ils soient aussi nombreux et si puissants en apparence.
La horde Béhémoth comprend 9 cuirassés (c'est pas rien ! ) et recherche la cité antique d'Anthéa. Et on ne sait toujours pas trop pour quoi au final... Et ça, ça m'emmerde ! Ils disent juste qu'il s'agirait d'un ordre qu'ils auraient déchiffré via l'IA. Mais bien sur ! Pas clair cette affaire !
Ils disposaient de 9 clans au départ (autant que de cuirassés), et ne sont plus que 6 clans désormais. (Environ 1 000 à 6 000 âmes par clan.)
J'en ai pas finit avec eux, c'est vraiment pas clair leur affaire.

Journal de Bord de Sam’
<<<XX/XX/569<<<

Suite a une défaillance technique, nous nous arrêtons deux jours dans une colonies afin de réparer. (Nom de la colonie SVP ? )
C'est une colonie qui vit aux côtés de sortes de méduses, ils utilisent les tentacules et bras de ces animaux, en récoltant une partie, qui repoussent naturellement. Cela leur permet de faire du tissus. Une rencontre très intéressante et enrichissante.

Journal de Bord de Sam’
<<<XX/XX/569<<<

Nous détectons plusieurs navires sur les radars.
1 frégate sirène, 2 escorteurs congre, 5 chasseurs rémora.
Le Barbarus nous informe de nous préparer à l'affrontement.
La flotte attaque rapidement le Barbarus, et nous descendons afin de nous éloigner légèrement car notre puissance n'est pas celle du Barbarus. 2 Chasseurs se dirigent malgré tout vers nous.
La flotte appartient à la Fraternité Sanglante, des Forbans connus pour leurs manque total de pitié ! Elle est dirigé par Meslar Main Rouge.
Nous parvenons à toucher l'un des chasseurs qui va s'échouer sur les récifs.
Le Barbarus, quant à lui parvient à se dépêtrer de ses assaillants, et les mets finalement en fuite. Victoire !
Nous rejoignons le Barbarus alors que le flotte de la Fraternité Sanglante s'enfuient.
Alek, se dirige vers le Barbarus pour s'occuper des réparations nécessaire. Neil, Dreto, Dick, Noghai et moi même descendons visiter l'épave du chasseur qui s'est échoué.
Nous y découvrons 4 survivants. Après les avoir remonté dans le Barbarus, nous les interrogeons.
Ils parlent rapidement, on sait y faire ! La fraternité sanglante a été semble t'il engagé par un groupe de la République du Corail. Ce traitre d'Adrian Miles est donc bien de mèche avec Tricia...
Bon la journée n'aura pas été perdu, nous récupérons quelques armes, 14800 sols, et pour ma part un gilet en Kevlar qui me sied particulièrement bien !

Journal de Bord de Sam’
<<<XX/XX/569<<<

Nous parvenons finalement à la faille, la fracture de Vema. Celle ci fait plusieurs kilomètres de longueur. Et Alek détecte rapidement quelque chose au sein de la faille.
Des Sackar/sirènes semblable à la vidéo.... En réalité, non, il s'agit de Gorgones, des algues semblable au corail avec une forte influence électro-magnétique qui détraque nos systèmes. Semblable au corail, mais aucun lien... Un cousin lointain au côté sombre plutôt...
Des plongeurs du Barbarus descendent en exploration, et nous descendons quand à nous doucement dans la faille.
Après quelques manœuvres, nous découvrons l'épave d'un cuirassé. Serait ce l'Anthéus ?
Nous comptons bien le découvrir. Nous décidons de nous poser pour sortir l'explorer !


Re: Journal de Bord de Samantha Macklin

MessagePosté: 04/11/2017 à 15:24
par ketzol

Journal de Bord de Sam’
<<<4/5/569<<<
Les Hordiens se préparent à descendre, et semblent surexcité ! Des vrais gamins ! Du coup, moi, ça me fait plutôt flipper...
Ils causent dans une langue qui m'est inconnu, mais qui semble cousine de l'Azuréen. Pourquoi ne veulent il pas que nous les entendions... Enfoirés !
Dick détecte un bruit qui provient de l'intérieur de l'épave via les sonars. Nous décidons de descendre. Nous restons vigilant car la pression semble plus forte à l'intérieur, et la structure est peut être fragilisé.
Nous avançons vers le navire et entendons un bruit aigu via les sonscans, Nous entrons dans la carcasse.
...
Quelle bonne idée !
Des Sachar, sortes de sirènes, arrivent et nous tournent autour dans la carcasse de l'épave. Elles sont effrayantes, un mélange d'anguilles et d'humains avec des griffes... Encore des saloperies de mutant ! Dreto leur cousin, ne mouche pas. Alors que là, il pourrait se rendre utile !!! Il parle la même langue bordel !
Un Hordien attaque une des créatures, mauvaise idée... Elle rétorque en attaquant son système de respiration de son armure. C'est qu'elle est loin d'être conne la petite. Les Sachar ondulent et se mettent à danser devant nous, tel un avertissement que nous sommes sur leur territoire. Je suis séduite par leur danse. Elles semblent en parfaite osmose avec l'océan...
Alek éteint la lumière de son armure, deux des sachars fondent vers lui et dansent autour. Il est absorbée par ces créatures. Nous reculons.
Une grosse phase d'hésitation/interrogations à alors lieu entre nous... Que faire ?!
Alek tente de communiquer. Dreto, lui, entend une fréquence parasité.Dick essaye de nettoyer ce message parasité pour en tirer quelque chose. Le message semble robotique. Pour Dick, il pourrait s'agir de cette salope de Tricia !
Un appel à l'aide...
Apparemment, elle serait seule.
Les Hordiens attaquent les Sachar, tandis que nous nous dirigeons à l'arrière de l'épave pour entrer avec un découpe carlingue.
Nous entrons et entendons un bruit sourd. Surement Tricia qui cogne à un mur, une porte. Nous traversons un sas, et j'ouvre de force la porte d'un sas. A l'intérieur se trouve 2 armures. L'une d'elle contient Tricia, debout. Et une autre est couché, avec Jordan à l'intérieur. Il ne semble pas à première vue mort.
Nous les rapatrions, et je récupère une boite noire que Tricia porte sur elle, et qui nous permettra d'en savoir plus je l'espère.
Je souffre en portant Tricia, et Dick m’envoie un grappin pour m'aider et me rapatrier sur l'Espadon.
Nous ôtons nos armures et combinaisons, et je colle un énorme coup au sternum de cette grosse putain de salope de Tricia ! Ça soulage !!!
Nous finissons par l'interroger.
Selon elle, les Hordiens sont des fous (sans déconner...), au service d'une IA qui serait au main d'un généticien... Ce généticien voudrait s'emparer d'Azurea 3 - Une Station Azuréenne.
Elle nous dit Qu'Adrian Miles serait le créateur des Fils d'Alsyon et qu'elle s'y est infiltré pour les utiliser et les comprendre mieux.
Selon elle, Miles ne serait à la recherche que de reliques, rien d'autres.
Nous ne parvenons pas à déchiffrer la boite noire, dommage...
Tricia aurait soit disant vécu à la surface, mais oui... Mais sa mémoire étant défaillante, difficile de vérifier, savoir...
Elle se déshabille pour nous montrer qu'elle ne porte aucun implant coralien. (Évidemment ! Le corail choisit ses élus...)
Elle trifouille cependant un implant derrière son oreille, et nous révèle sa véritable apparence, celle d'une vieille femme avec des séquelles physiques de quelqu'un qui aurait effectivement vécu à la surface...
Il faut que nous trouvions quelqu’un pour déchiffrer la Boite Noire... Apparemment codé en Azuréen.

Nous hésitons soit a partir en direction de Rhodia. Une communauté indépendante aidé par le culte du trident. Soit vers Gateo, une petite colonie tenu par un ancien membre du culte du trident.
Ce sera finalement Gatéo !