Extraits d'informations reçues

Modérateur: giom

Extraits d'informations reçues

Messagepar giom » 19/03/2015 à 09:00

Pour faire suite à notre bilan / debrief d'hier, je vous colle quelques exemples d'informations personnalisées reçues entre parties.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Karl

Messagepar giom » 19/03/2015 à 09:02

Message reçu par Karl juste après la libération des personnes sur Anachréon


Vu ton état physique, tu es pas mal sédaté et n'a pas grand chose d'autre de mieux à faire que tenter de récupérer.

Pendant ton sommeil, par contre, affaibli comme tu l'es, tu as du mal à canaliser ou contrôler tes émotions et le fil des pensées qui s'enchaînent.
Les histoires d'hyperespace de cet ancêtre ont dû te marquer car tu vois l'image d'un personnage qui ressemble à ton grand-père en terme de silhouette mais avec des vêtements d'un autre temps, qui te font penser à ceux de Ruhan, avec le logo sith bien visible dessus. Cette silhouette est à bord d'un immense vaisseau archaïque et quitte une planète rougeâtre, sombre, prise au milieu d'une sorte de tempête d'énergie noire avec des éclairs violacés. Le vaisseau passe à travers et tu vois très bien la silhouette qui ouvre ses bras comme pour s'imprégner de la tempête cauchemardesque qui se déchaîne et passe à travers de la verrière du cockpit du vaisseau... d'ailleurs il n'y a même pas de verrière. Elle vient de disparaître de ton rêve ou elle n'a jamais existé ? Les traits du personnage se déforment et il entre dans un rire dément... quand tu aperçois de plus près le visage de ton ancêtre et le découvre : il s'agit du tiens !!!
Tu as le sentiment de hurler comme jamais mais sans que personne ne t'entende crier dans le vide de l'espace. Toi-même n'entends pas ta voix.
Tu tourbillonnes à travers l'espace à une vitesse folle tellement tu essaies de crier. Plus de vaisseau ! Rien que toi et les étoiles qui défilent à une vitesse folle. Plus vite qu'un vaisseau. Plus vite qu'un vaisseau en hyperespace. Personne ne t'entend crier. Personne ne pourra te sauver. L'espace lui-même semble de plus en plus noir et tordu sur lui-même. Tu tombes. Tu t'enfonces dans l'espace et le temps vers un point de non retour.
C'est à ce moment que tu vois une sorte de lumière percer la noirceur de l'espace. Le visage d'un jeune humain, blond, d'à peine 17-18. Une lueur d'espoir ? Tes yeux commencent à mieux voir. Son visage d'apparence juvénile est en réalité strié de quelques rides. Des traits noirs tranchent même sur la peau clair. Comme un milk shake au lait de bantha et cacao noir de Jendesh, non mélangé.
Il pose sur toi un regard compatissant. « viens vers moi et je pourrai t'aider ». Malgré les stries noires, son visage est irradié de lumière. Et déjà sa présence a de l'effet. Ta voix sort enfin de ta bouche et tu t'entends crier. Le noir de l'espace s'illumine et devient gris argenté, non plutôt métallique.
Tu sens de nouveau le poids de ton corps mais surtout les gouttes de sueur qui perlent tout le long de ton corps. Tu es trempé. Tes mains serrent fermement les draps. Tu es sur ta couche, à bord du vaisseau.

Rubbens est là et te tient le poignet, très inquiet : « tout va bien ? »
« un cauchemar », parviens-tu à balbutier en reprenant ton souffle.
De l'autre côté de la pièce, tu vois von Draco, ton grand-père, ta seule famille, qui pose sur toi un regard inquiet, méfiant, presque sévère....
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Kevan

Messagepar giom » 19/03/2015 à 09:13

Message reçu par Kevan sur Coruscant, après Anachréon

Pendant les quelques jours où vous êtes sur Coruscant, tu es contacté par le droïd-majordome de Chelicolav cal Podigno. Il t'informe que son maître a décidé de vous remercier des infos que vous lui avez apportez. Pour cela il vous offre personnellement la somme de 5000 crédits. Pour ce faire, il faudrait que vous me donniez un numéro de compte bancaire où transférer les fonds. A moins que vous ne préféreriez un versement en liquide...
De ce que tu comprends ces 5000 crédits sont pour toi et pas pour le groupe. C'est juste qu'il te vouvoie.

Le droïd précise ensuite qu'un spécialiste de l'achat-vente de vaisseau et des pièces détachées va venir vous voir pour vous aider à revendre votre vaisseau et à en racheter un autre.
Si tu acceptes, il analyse le vaisseau et te conseilles de le revendre en pièces détachées. Au final, c'est même une bonne affaire car tu peux revendre l'ensemble pour 130 000 crédits, soit plus que sa valeur de base. Il faut dire que le gars s'y connais et est bon commerçant. Tu as donc 130 000 crédits à dépenser dans un vaisseau... ou à garder pour soit mais bon c'est l'occasion de profiter gratos des services d'un spécialiste. A toi de me dire ce que tu privilégies.



Pendant ton séjour sur Coruscant, tu as reçu plusieurs messages :

Un message d'Illa Spears. Il pense que tu as de très bonnes capacités de combats et que tu aurais un bel avenir au sein des Tentacules. Il te propose donc un stage d'entraînement au sein des groupes de formation des Tentacules. Ce stage ne t'engage à rien. Mais si tu effectues l'entraînement avec succès, tu te verras sûrement proposer de devenir membre de ce corps d'élite. Si l'idée ne te tente pas après le stage, bah tant pis. Lui aura investi pour rien et toi tu auras appris certainement pas mal de choses au niveau combat.

Un message du Major Pelane, ton contact. En gros, il explique que tu l'as pas mal foutu dans la merde mais que si tu arrêtes tes conneries, il peut encore t'être utile. En effet, l'ISD Merciless s'est joint aux forces de l'Amiral Vushec. Il peut donc t'informer plus facilement de ce que font Deneb Ferman et ses amis.

Un message de la Colonelle Kamen Morgue (celle qui t'a tatoué un souvenir sur le visage). Elle se dit très flattée que tu aies ainsi pensé à elle. Elle te dit qu'elle adorerait te revoir. Elle te propose même un rendez-vous à des coordonnées très précises... quand tu voudras !
Ca sent évidemment le piège à plein nez. Mais par acquis de conscience tu as quand même regardé où c'était et c'est situé en plein dans le Noyau de la Galaxie, zone impraticable par les systèmes de navigation classique. Mais en tant qu'ancien impérial, tu sais que l'Empire avait trouvé une technologie pour voyager en hyperespace à travers l'espace dense du Noyau. C'était d'ailleurs là qu'était situé Byss, la nouvelle capitale de l'Empire, il y a 5 ans.



Besoin d'argent, c'est ça ? :siffle:

Et je parle pas de Morgue qui vous avait déjà donné les coordonnées de la base où seront enfermés plus tard Kevan et Terrik. :)
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

R0M3O

Messagepar giom » 19/03/2015 à 09:16

Message reçu par R0M3O sur Coruscant, toujours

Durant les quelques jours passés à travailler pour « son » maître, R0M3O en a profité pour apprendre un certain nombre de choses.
Sur les affaires de Chelicolav cal Podigno, déjà. Son maître a en effet pas mal de contacts hauts placés et, sans que rien d'illégal n'ait lieu, il utilise ses contacts au mieux de leurs capacités, en leurs rappelant à des services rendus par le passé. Tu as ainsi vu quelques personnalités passer chez cal Podigno ou cal Podigno se rendre à des rdv importants. R0M3O a d'ailleurs compris entre les lignes qu'un de ses contacts a d'ailleurs été chargé d'aider Kevan à revendre le vaisseau de la Guilde d'import-export que vous avez emprunté sur Anachréon.
Tu as également eu un léger aperçu des affaires de cal Podigno en termes de finance. Même avec 5D en Affaires (ce qui est un excellent niveau) tu n'as pas tout compris. Et vu l'aisance avec laquelle il jongle d'un montage financier à un autre, cal Podigno est plus que Maître dans l'exercice. Tu as remarqué qu'il a un portefeuille financier très varié. Historiquement placé dans l'industrie minière. Par la suite pas mal de fonds placés dans des trucs compliqués mais où tu as aperçu le nom de Shira à plusieurs reprises et en a déduis de l'argent investi chez les Hutts ou au moins chez Shira, sans comprendre exactement dans quoi. Depuis 5-6 ans, son capital s'est considérablement accru : de plusieurs dizaines de millions de crédits à quelques milliards. Ce sont des virements de fonds de sociétés dont tu n'as jamais entendu parler et qui ont l'air plus fictives qu'autre chose. C'est pour le moins étrange. Mais bon c'est ton maître et jamais il n'aurait fait quelques choses d'illégal. D'ailleurs, tu vois qu'il a reversé beaucoup d'argent (plusieurs dizaines de millions de crédits) à la Nouvelle République et à son armée, il y a 4 ans, une période difficile pour celle-ci. C'est aussi ce qui doit expliquer les nombreux contacts près à faciliter la tâche à ce riche mécène.
Dans les choses qui t'ont marquées dans ce que tu as aperçu : des fonds placés dans la société Dr.I.A.de Korp dont vous avez ravagé le siège, sur Corellia et où tu t'es fourni en IA ; des parts importantes dans la société armée privée Tentacules (des parts possédées par plusieurs structures appartenant plus ou moins directement à cal Podigno et qui, si elles étaient réunies, rendraient cal Podigno majoritaire) ; des parts (assez faibles mais quand même) dans la société de mode Maltignon...
Et bien sûr la très grande majorité de sa fortune investie dans la société Nouveau Rêve, dont la quasi-totalité du capital est dans le Sabacc Pur. Ce qui veut dire que si le Sabacc Pur avait été détruit, et mal assuré, cal Podigno aurait perdu une très grande partie de sa fortune...



Sur votre enquête au sujet de Ris et de Maltignon :

Ris a commencé à faire parler de lui en l'an 9 sur une planète indépendante : Dympo. Il y était le Président de la filiale de la Corporation Parasol-Dympo. Il avait corrompu le gouvernement en place pour esclavager une partie de la population et exploiter, aux dépens de la planète Dympo, ses ressources de minerai. Son activité s'est arrêtée brusquement, suite à des événements tous classés « secrets défense » dans les archives de la Nouvelle République. cal Podigno n'a fait aucune demande (que tu aies vue) pour accéder à ces dossiers. La filiale de Parasol a été dissoute mais la corporation en elle-même n'a pas été inquiétée.
Porté disparu et pas vraiment recherché, Ris est réapparu un an plus tard, à bord d'un vaisseau paquebot de luxe : le Flushton Paradise. Il s'est fait passé pour un représentant d'une boîte fabricant des chocolats... qui se sont avérés une arme bactériologique destinée à éradiquée quasi toutes les espèces, sauf les humains. Les réserves d'eau du Flushton Paradise ont été atteinte et le vaisseau entier a servi de test grandeur nature. Le pire pensait avoir été évité. Mais quand le vaisseau s'est arrimé à Calysto, la plus grande station spatiale civile de la Galaxie, le virus a malheureusement muté et s'est propagé, y compris sur les humains. Près de 30% de la station a ainsi été décimée, soit plusieurs dizaines de millions de morts !
Évidemment, Ris a disparu avant d'être arrêté et nul ne sait pour qui il effectuait ses tests et s'il a réussi à vendre ses « chocolats ».
La dernière fois qu'il est apparu c'était en l'an 11, sur Balmorra, où il a réussi à voler une partie des plans de fabrication des nouveaux blindés semi automatisés créés par les industries d'armement de Balmorra à destination de l'Empire... juste avant qu'elles ne trahissent l'Empire au profit de la Nouvelle République.
La Guerre s'est achevée quelques mois plus tard et on a jamais vu ces appareils ailleurs.

Maltignon est officiellement un Corellien pur souche. Les corelliens sont souvent très fiers de leurs origines, si elles sont de Corellia. Dans la réalité, aucune info sur qui était son père... ou sa mère...
Par contre, pas mal d'infos sur son CV. Rien de bien méchant, au début. Des riches études de commerce dans la plus réputée école privée de Corellia, payées par ses parents (dont on ne sait rien mais qui ont qd même payé des études qui valent une fortune). Marié à une Corellienne pure souche à l'âge de 24 ans. A créé sa boîte de prêt à porter à son nom : Maltignon. Sa boîte a super bien marché et s'est très vite orienté vers le segment du luxe, voir très grand luxe. Il y a quelques années, porter du Maltignon était la perle du raffinement... si on en avait les moyens.
Moltaril Maltignon s'est fait une place parmi l'élite bourgeoise de Corellia. Il était notamment devenu proche du Sénateur Dragan Telrone. Il devait même marier son fils à la fille du Sénateur, une certaine Nialye. Le mariage n'a jamais eu lieu car le fils en question est décédé à quelques mois du mariage.
Maltignon est resté un personnage influant sur Corellia, y compris, et même surtout, quand la période s'est avérée plus troublée sur place : séries d'attentats (dont contre la jeune Nialye Telrone, attaques de banques, vol de musées, …). Au final, les choses se sont calmées avec l'arrivée du Diktat : un gouvernement autoritaire et dur et ayant coupé tout pont avec l'extérieur (Nouvelle République comme Empire).
Maltignon a alors été très proche du pouvoir en place, arrosant de pots de vins les politiques. Il a même formé un « Club des 20 » : club des 20 plus riches hommes d'affaires corelliens pour mieux contrôler le gouvernement. Après la révolution corellienne (il y a 2 ans et demi), le procès qui a suivi a montré que Maltignon et les 20 œuvraient en réalité pour un Seigneur Sith. Leur objectif (consentant ou non, selon les hommes d'affaires jugés) : vider Corellia de sa richesse pour permettre à ce Sith de se bâtir une armée dans le seul but de prendre la place de l'Empereur.
Lors de la révolution sur Corellia, la plupart des hommes d'affaire ont été arrêtés et jugés ou tués pendant les combats. Mais Maltignon, aucune trace. Sa villa sur Corellia a été mise à sac. Sa villa sur Selonia (officiellement sa résidence principale) a été fouillée, sans infos notables sur son éventuelle fuite.
A noter que sa femme, Delve Maltignon, a été jugée et reconnue innocente des agissements de son mari et vit donc toujours sur Selonia.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: Extraits d'informations reçues

Messagepar xipehuz » 19/03/2015 à 10:04

Je veux pas dire, mais moi j'avais partagé l’intégralité des informations que j'avais collectées ... :twisted:
Pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on peut remettre à demain ?
Avatar de l’utilisateur
xipehuz
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 3408
Inscription: 05/07/2010 à 18:01
Localisation: Sucé-sur-Erdre

Terrik

Messagepar giom » 19/03/2015 à 10:45

Message reçu par Terrik

Quand il est allé voir ses messages, Terrik en avait deux.

Un du Professeur Jkshhenshss, l'Ithorien chercheur en langues et civilisations anciennes sur Coruscant.
Il a beaucoup bossé sur ton sujet, avec ses équipes mais il a eu un petit soucis. En fait un de ses étudiants, un Kaleesh, qui bossait sur les symboles a eu une crise en pleine journée. Il a commencé à s'énerver puis à renverser tout son matériel, a regardé méchamment son voisin et est tombé. Raide mort. Attaque cardiaque.
J'espère que ce n'est pas cette étude qui a tué Avien !
La police de Coruscant a ouvert une enquête et on m'a demandé ce sur quoi il travaillait. J'ai été obligé de dire sur quoi et de montrer les images. Par contre, je ne vous ai pas cité. J'ai juste dit que ça avait été trouvé dans l'épave d'un vaisseau et que je n'en savais pas plus. Je ne sais pas s'ils m'ont cru mais je suis assigné à ne pas quitter la planète et mon laboratoire et ma bibliothèque sont provisoirement fermées.
Cela dit, j'ai toujours une copie de mes travaux à mon domicile. Mieux, j'ai pu récupérer toutes les notes et avancées de l'étudiant. La police n'a aucune raison de perquisitionner chez moi. J'y poursuis donc mes recherches. Seul.
Figurez-vous que le jeune Avien, que son âme repose en paix, avait découvert pas mal de choses. Tout d'abord, il travaillait sur la théorie que les deux textes seraient liés et s'enchaîneraient, le second (toile chez Shira) avant le premier (gravure ds le vaisseau).
J'ai repris ces notes qui sont presque indéchiffrables, lui qui prend habituellement si proprement des notes. Et j'ai pu me copier quelques bribes de traduction sur le possible premier texte (toile chez Shira) :
« Dans 1999 grandes » ou « gigantesques » quelque chose
« du passé »... « du présent »...
un symbole récurrent qu'Avien a traduit par « Pilote » mais que j'aurais plus tendance à traduire par « Guide ».
Ce symbole est repris trois fois. Je crois que la troisième fois ça peut se traduire par « Je suis ce Guide » ou « je suis le Guide »

Sur le second (gravé ds l'épave) :
Ce même « Dans 1999 grandes » ou « gigantesques » quelque chose au début ce qui tendrait à conforter la thèse d'une sorte de prophétie sous forme d'anaphore.
Ensuite c'est plus flou mais j'y trouve des symboles que j'aurais tendance à traduire par :
« pic » ou « sommet » ou « apogée »
« vallée » ou « plus bas »
et, qui semble inscrit plus fort (gravé plus fort ? C'est une gravure le document d'origine ?), il y a quelque chose qu'il traduirait par « Puissance sans limites » ou « Pouvoir sans limites ».

Je suis de plus en plus intéressé par le sujet mais ne suis pas très à l'aise à en discuter par message. J'espère que nous pourrons nous voir pour en discuter. J'espère aussi que je pourrai participer à votre quête. Je me sens revivre depuis que je travaille là-dessus. Je ne dors quasi plus mais ça faisait longtemps que je ne m'étais pas autant senti en forme.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Karl

Messagepar giom » 19/03/2015 à 10:47

Message reçu par Karl, à peu près au même moment que le précédent :


Quand il a consulté ses messages, Karl en a reçu un de Garm Bel Iblis pour te remercier des infos sur Jun'Bar et Garim tadar, ainsi que le hutt.
Il te confirme que l'opération « bébé Mynock » (espion(s) infiltrés sur Anachréon) est lancée.

Karl a également reçu un message de cal Podigno rappelant qu'il voulait avoir l'occasion d'interroger Nawnan avant qu'il ne soit livré aux hutts. Il a l'accord de Shira sur le sujet.

Enfin, Karl a reçu un message de maître Solusar.
Celui-ci explique qu'il est parti vers Coruscant pour deux raisons :
1- en savoir plus sur la tentative d'assassinat sur la Présidente et poursuivre ton enquête (il te félicite au passage pour ton intervention et le début d'enquête très efficace, ila eu des messages très positifs en ce sens)
2- enquêter sur la mort assez suspecte d'un étudiant en civilisations et langues anciennes : crise et attaque cardiaque en plein milieu de son labo d'étude. Ca n'a probablement aucun rapport mais vu les éléments que tu as rapporté, il préfère s'en assurer de lui-même.

NB : les messages sont des messages de pseudos que Karl identifie facilement mais pas de Bel Iblis ou CCP directement, pareil pour l'Ordre Jedi. De même les textes sont clairs pour toi mais pas exploitables juridiquement si piratés.

Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Karl

Messagepar giom » 19/03/2015 à 12:17

Suite de messages reçus par karl, sur Charybde.

Alors que tu tentais d'utiliser la Force, tu tombes inconscient et est happé par un rêve. Celui-ci a duré plus de 6 heures dans la réalité mais tu as eu l'impression qu'il a duré des jours et des jours.


Tu es plongé dans un tourbillon, au cœur d'une tempête avec des vents violents, aux couleurs violacées. Ton esprit est ballotté, battu, martyrisé, porté par aucun corps physique. La tempête n'est pas naturelle. Enfin si mais pas « normale » ou pas juste climatique. C'est comme si c'était la Force elle-même qui était enragée et balayait tout sur son passage.

Ton esprit « monte » et quitte enfin ce cyclone déchaîné. Tu aperçois une flotte impressionnante. Impressionnante autant par le nombre de vaisseaux que par leur style. Il y a des centaines de vaisseaux, peut-être des milliers. Les plus gros sont de la taille d'un croiseur. Pas si gros pour un bâtiment militaire mais pour autant cette armée (car c'est une armée) dégage une impression de puissance, de danger, de peur. Et surtout ces vaisseaux ne ressemblent à rien de ce que tu aies déjà vu. Ils sont truffés de pics, de pointes, pas du tout lisses comme peut l'être un bâtiment mon Calamari. Une aura d’agressivité, de haine, se dégage de ces bâtiments.
Tu te rapproches du plus gros de ces vaisseaux et aperçoit un symbole sur celui-ci, ainsi que sur ses voisins. Ce symbole, tu l'as déjà aperçu quand tu faisais tes recherches dans l'Académie Jedi. Il s'agit de l'ancien symbole des vaisseaux Sith. D'ailleurs ce que tu vois ressemble à ce que tu as lu comme étant l'armée Sith que les Jedi ont combattu il y a 4000 ans de ça.

Tu es finalement attiré par l'orbite de la planète en contrebas, toujours balayée par cette tempête mystique et terrible.
Tu découvres une planète désolée, aux roches rouges et ocres, aux couleurs dures et hostiles, battues par les vents, dénuée de végétation presque. La vallée défile sous tes yeux, ravagée. Mais ce n'est pas la vallée que tu regardes mais les hauteurs au loin qui se rapprochent. Tu y aperçois des statues gigantesques, de plus de 30m de haut. Des statues qui représentent des guerriers terrifiants qui semblent te dévisager à mesure que tu avances.
L'entrée d'un temple construit à même la montagne. Des symboles d'une langue inconnue gravés partout.
Au pieds de la montagne taillée sur toute sa hauteur en un gigantesque temple, des clameurs qui montent.

Sur l'esplanade en haut du temple, la silhouette d'un homme qui crie, les bras en l'air... en bas, la foule considérable l'acclame et crie quelque chose qui ressemble à « Nador Sadow ». D'ailleurs, en fait non, ce n'est pas un homme. C'est un humanoïde, assez grand mais sa peau est violacée, ses traits tirés, déformés, ses yeux sont jaunes perçants, des sortes de mini tentacules partent du bas de son visage. Il ressemble presque à la description que tu as eu de Kardor, le Seigneur Sith qui avait été réveillé sur la planète AAS.
Il semble en transe et déclame une sorte de mélopée, de discours ou d'oracle, tu ne sais pas trop. Tu entends mais ne comprends rien à la langue.
Cela dit il entonne quelque chose qui est cyclique et qu'il répète en boucle... ou non, juste une anaphore ou un début de texte qui commence toujours pareil. En fait il y a cinq discours ou mélopées ou prophéties qui commencent tous/touttes pareil.
A la fin, il rentre dans le temple. Tu le vois entrer dans le Temple au sens propre. En effet, il ne descend pas les marches vers ce qui semble être le temple creusé dans la montagne mais ouvre avec la Force une gigantesque porte faite de roche. Derrière tu aperçois une lumière artificielle. Il rentre dedans. Le bloc de pierre se referme.
La clameur de la foule se tait soudainement.

L'image disparaît. Tes yeux se sont fermés.

Tu rouvres les yeux et découvres une planète verdoyante, ensoleillée...
[la suite au prochain épisode]


Tu rouvres les yeux et découvres une planète verdoyante, ensoleillée...
Tu survoles la vallée verdoyante et arrive à une superbe villa...
… dont les ouvertures du dernier étage semblent toutes méticuleusement fermées. Ton esprit passe à travers le mur pour découvrir une immense pièce ou se mélangent des odeurs de renfermé, de produits chimiques, et surtout une odeur extrêmement forte qui te rappelle les arrivages de peaux fraîchement tannées.
Tu t'habitues à la lumière et aperçois des toiles plus classiques mais aussi (et surtout) des peaux tendues un peu partout dans la pièce. Sur chacune d'elle, les mêmes symboles. Tu as comme l'impression qu'il y a une progression dans ces toiles. Les premières sont floues, approximatives, et sur du tissu... tandis que les dernières , sur peau, commencent à prendre forme...
Au milieu de la pièce, un homme, grand, amaigri, avec un pantalon devenu haillon, torse-nu, le visage usé, les cheveux longs et emmêlés, une barbe de plusieurs mois... A un moment tu crois voir ton grand-père, tant il lui ressemble... mais non. Ce n'est pas lui.
L'homme, le teint pâle, est en train de peindre sur une peau tendue devant lui. La toile est au trois-quart peinte. Aucun doute possible, c'est celle de Shira.
L'homme plonge son pinceau sur une palette trempée de rouge avant de se lancer dans des mouvements vifs mais précis sur la toile. Tu constates alors que ses veines au poignet gauche sont ouvertes... et que c'est son propre sang qui coule sur sa palette et qu'il utilise pour peindre.
L'homme finit la toile puis jette sans ménagement pinceaux et palette dans une gerbe de sang à ses pieds. Il titube à reculons et admire son œuvre. L'achèvement de sa vie. Un rictus dément de satisfaction s'affiche sur son visage... avant qu'il ne tombe sur le sol de tout son long.

La lumière du soleil de Chandrilla jaillit dans la pièce sombre quand la porte s'ouvre et qu'une femme, très belle, se précipite horrifiée : « Alves ! »
mais tu sais au fond de toi même qu'il est déjà trop tard...


Ton esprit flotte dans l'espace. Mais ce n'est pas vraiment le vide de l'espace tel qu'on peut le trouver un peu partout dans la Galaxie. Les radiations sont fortes. Les couleurs aveuglantes et lumineuses, allant du blanc au rouge en passant par du violacé. La visibilité est très limitée. L'espace semble incroyablement dense. Tes connaissances en astrogation sont malheureusement limitées mais ça ressemble un peu à ce que tu avais aperçu à travers la verrière du Sabacc Pur. L'intérieur d'une nébuleuse ? Ou peut-être plus l'espace tout proche du Noyau de la Galaxie, à la réflexion. Un vaisseau d'exploration... pourtant c'est impossible à ta connaissance de naviguer dans le Noyau...
Devant le vaisseau une sorte de matière noire épaisse, gluante, suintante qui se meut seule au milieu de l'espace.
Tu es à l'intérieur du cockpit du vaisseau et aperçoit deux nautolan* : le pilote et copilote. Tous deux regardent fixement cette matière noire. LA Matière Noire.
Tu les pensais unis mais ils commencent à se disputer sur la conduite à tenir. Au final ils décident de tendre le bras articulé du vaisseau et prélèvent un peu de cette matière noire...
La tension montent. Ils s'engueulent. Les commandent d'astrogation ne fonctionnent plus.
L'un des deux frappe son compagnon et se jette sur le levier d'hyperespace et l’enclenche... sans qu'aucune coordonnées n'aient été calculées. Même si tu ne connais pas grand chose en astrogation tu sais que les possibilité de survie à faire ça sont infimes. C'est suicidaire, tout simplement.
Le vaisseau bondit en hyperespace. Le trajet dure des heures et des heures, même des jours. Les deux nautolans en viennent plusieurs fois aux mains et finissent par s'entretuer... alors que, tu as la quasi-certitude qu'ils étaient très proches depuis des années.
Le vaisseau, avec plus aucun être vivant à bord, sort miraculeusement d'hyperespace indemne, dans l’atmosphère d'une planète aux bleus turquoises magnifiques. L'attraction de la planète attire inexorablement le vaisseau sans vie. Celui-ci s'écrase finalement dans les profondeurs d'un lac au milieu d'une montagne.




*Les Nautolans sont des humanoïdes amphibies originaires de Glee Anselm, planète recouverte de vaste marécages, de lacs et d'océans, et localisée dans la Bordure Médiane. Leur corps est recouvert d'une peau verte, et ils possèdent une paire d'yeux semblables à ceux d'un requin.
Les Nautolans ne possèdent aucune chevelure. A la place, ils ont au sommet du crâne plusieurs membres tentaculaires préhensibles qui n'est pas sans rappeler celle des Twi'leks.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou


Retourner vers Campagne Star Wars

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron