[teohuacatli] Informations personnage

Modérateur: giom

[teohuacatli] Informations personnage

Messagepar giom » 13/09/2011 à 20:01

Sujet dédié au personnage de teohuacatli...
yeux indiscrets, s'abstenir
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 14/09/2011 à 21:45

Après la mise hors d’état de nuire des terroristes

1) J’interroge, si besoin avec insistance, le capitaine sur la disparition de la Sénatrice : après tout, c’est son badge de sécurité qui a été utilisé pour forcer ses appartements et celui-ci était dans sa veste quand nous l’avons « secouru ». Si possible, j'alerte la station orbitale des événements malencontreux que nous avons surmontés. Je demande qu'une équipe de gardes expérimentés soit constituée pour rechercher activement la Sénatrice.
Même s'il est possible que j'outrepasse légèrement ma position, je ne pense pas que l'état dans lequel est le capitaine et ses hommes (à moitié évanoui) leur permette de s'opposer vigoureusement à mes recommandations insistantes. Au pire, je demande l'aval du haut représentant de la Nouvelle République, qui n'est autre que mon camarade, l'Ambassadeur Evan !
2) Je participe, bien entendu, aux recherches pour retrouver la Sénatrice, en usant, s’il le faut, de mon don de détection de la vie (sur les endroits difficilement accessible, par exemple).
3) Je retrouve mes amis Rrahooni pour les informer que tout danger est écarté et qu’ils sont en sécurité et aussi du rôle que nous avons joué ! En un mot, avec quelques circonlocutions et passes rhétoriques, ils nous doivent leur survie… :ange:
4) Je présente mes hommages aux deux personnes importantes du casino pour leur tenir, grosso modo, le même discours mais en insistant peut être un peu plus sur les qualités qui nous ont permis de mettre à mal les terroristes (en cachant les dons particulièrement remarquables de notre ami R0M30. Bien sûr, loin de moi l’idée de leur demander une récompense ! Plutôt leur montrer l’habileté et l’efficacité de l’Ordre Jedi et peut être aussi son utilité lors de crises futures… 8-)
Tu me diras si je dois faire des jets de dés.

Je ne pense pas avoir le temps de réaliser d'autres actions (?)
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 15/09/2011 à 11:22

Les jets de dés en ligne on peut en faire. j'ai même un lien pr un lanceur de D6 méthode StarWars... mais à voir si utile.
Pour le moment on va se baser sur le niveau de cptce sans jets de dés. ca évitera les imprévus bons ou mauvais ou les complications.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 15/09/2011 à 11:48

teohuacatli a écrit:J’interroge, si besoin avec insistance, le capitaine sur la disparition de la Sénatrice


Le Capitaine, comme pas mal des officiers, bien qu'encore un peu groggy, semble maître de la situation et plutôt pro. Ce n'est certainement pas le premier venu. Après tout, si on a des centaines de millions de crédits à mettre dans un vaisseau, on doit être capable de mettre le prix pour recruter un équipage de qualité...
Mais en l’occurrence, cet équipage a été pris à défaut et, sans vous, s'en était fini.
Le Capitaine en est conscient et reste accessible pour discuter avec toi. Il est mal à l'aise et limite choqué par ton accusation à demi-mot mais explique qu'il ne sait rien de plus. Il s'est écroulé endormi par le gaz et a été réveillé par vous. Il avait son badge avant. Il avait son badge après... entre les deux il ne sait pas.
Tu penses qu'il est honnête. D'ailleurs, même s'il ne veut pas le montrer, tu penses qu'il culpabilise pas mal pour ce qui s'est passé.
Et c'est vrai que les terroristes, s'ils avaient la maîtrise du vaisseau ont pu faire les aller-retours dans le vaisseau sans soucis et beaucoup plus vite que vous.

teohuacatli a écrit: Si possible, j'alerte la station orbitale des événements malencontreux que nous avons surmontés.

Toute communication en dehors du vaisseau est bloquée. Ordre du Capitaine.
Celui-ci explique que la station a été prévenue en même temps que le propriétaire du vaisseau. Et en effet, l'une des premières chose que le Capitaine a fait après votre debrief global s'est de s'enfermer qq minutes dans ses quartiers où se trouve un système de communication longue distance.
Tu as beau argumenter pour contacter toi même l'extérieur, le Capitaine refuse de céder sur ce point.

teohuacatli a écrit:Je demande qu'une équipe de gardes expérimentés soit constituée pour rechercher activement la Sénatrice.

Plusieurs équipes sont envoyées. Et les meilleurs. Solina (perso d'Oscarte) en fait partie.
Mais vous apprenez très vite que la Sénatrice a été retrouvée saine et sauve par un des passagers qui vient juste de contacter le poste de Commandement.

teohuacatli a écrit:Je participe, bien entendu, aux recherches pour retrouver la Sénatrice, en usant, s’il le faut, de mon don de détection de la vie (sur les endroits difficilement accessible, par exemple).

Ton aide eut pu être utile mais elle a été retrouvée quasi au moment où vous neutralisiez les terroristes à bord de la cabine. (un autre héros à un autre endroit)

teohuacatli a écrit:Je retrouve mes amis Rrahooni pour les informer que tout danger est écarté et qu’ils sont en sécurité et aussi du rôle que nous avons joué ! En un mot, avec quelques circonlocutions et passes rhétoriques, ils nous doivent leur survie…

Ils sont très rassurés de te voir, ainsi qu'Evan. Il sont conscient que tout aurait pu mal finir et du coup, tu avais déjà un peu leur confiance mais maintenant ils te considèrent vraiment comme qq'un de proche et te remercient pour tes actions. Ils espèrent que tu resteras à leur côté ou pas trop loin tant qu'ils ne seront pas rentré chez eux. Chacun d'eux t'invite d'ailleurs à venir profiter de leur hospitalité respective.

teohuacatli a écrit:Je présente mes hommages aux deux personnes importantes du casino

Lesquelles ? Y en avait pas mal de personnalités. Tu pensais à des personnes en particulier ?
(je compléterai ce point une fois précisé)

teohuacatli a écrit:Je ne pense pas avoir le temps de réaliser d'autres actions (?)

Non en effet, (c'est même déjà beaucoup;) ) tout ceci te prend de longues heures... et d'ailleurs, la fatigue se fait un peu sentir maintenant que l’adrénaline est retombée...
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 15/09/2011 à 22:18

Je ne l'ai pas noté, mais je me souviens qu'il y avait deux personnes qui sortaient du lot par leur niveau social.
L'une d'entre elle était un Hutt, un négociant je crois. L'autre était une femme, pas plus d'info. Il me semble que tu nous avais donné des images de ces deux personnages.
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 15/09/2011 à 22:44

J'ai donné les images de quelques PNJ parmi pas mal d'autres... mais j'ai regardé dans mes notes et j'ai retrouvé

En effet, deux personnages ont marqué Karl. Il s'agit d'un hutt qui, comme beaucoup de sa race de ce qu'en sait Karl, semble plutôt aisé. Pas Et d'une jeune femme, sûre d'elle et à l'esprit vif.

La jeune femme est avide du récit du jeune Jedi. Elle sort même très rapidement un petit micro-caméra pour enregistrer et filmer Karl. Du coup, hésitation. Le discours de Karl risque-t-il d'être utilisé ? et si oui à quelle fin ?
[là à voir si tu évites de détaillé ou "profite" du micro pour te lancer dans un discours éloquent... et pour le coup on fera peut-être un petit jet de dés en complément de ton discours que tu peux écrire (tu as l'avantage par rapport à ton perso qui doit improviser ;) )]

Le Hutt est occupé à discuter longuement avec un humain et envoie limite promener le jeune Jedi, genre il est occupé et n'a pas envie d'écouter les remarques d'un inconnu... Tout le contraire de la jeune humaine !
Mais alors que Karl s'éloigne... Il se retourne. L'humain avec le hutt, il s'agit de celui qui avait passé par la verrière devant l'entrée de la piste de fonceurs.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 20/09/2011 à 20:18

Avant tout discours, j’aimerais d’abord savoir à qui j’ai affaire : une journaliste ? une fan de Jedis ? une veuve en quête de conquête et qui tente une nouvelle méthode de drague ?
Si c’est une journaliste accréditée, je peux bien lui donner une petite interview…
Le contenu de mon discours :
« Une fois encore, la Nouvelle République et ses serviteurs ont pu, grâce à leur courage et leurs talents, contrecarrer les forces du mal qui menaçaient ce vaisseau, ici incarnées par de sombres terroristes. La preuve est ainsi faite qu’il faut maintenant compter sur une nouvelle force capable de stopper les plus farouches scélérats. Oui, Mesdames, Messieurs, la Justice étant son bras sur des secteurs de plus en plus vastes, protégeant de ce fait un plus grand nombre de personnes vulnérables. Oui, Mesdames, Messieurs, l’Ordre Jedi est de retour. Que la Force soit avec vous ! »
Bien entendu :
- Pas un mot sur R0M3O
- Pas un mot sur la défaillance du capitaine et de l’équipage
- Pas un mot sur le propriétaire du vaisseau
- Pas un mot sur les Rrahoonis
Je lui sers juste ma déclaration et je n’en dévie pas. Je peux lui proposer une invitation à l’Académie Jedi, si mon Maître (dont je tais le nom) l’y autorise.
Si elle tente de me tirer les vers du nez, j’utilise ma volonté (5D, ça devrait aller…) 8-)
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 20/09/2011 à 20:37

Une journaliste ?
Si ce n'est pas le cas, ça y ressemble. En tous les cas elle te laisse déclamer ton très beau discours et enregistre tout.
Elle te harcèle de question mais tu résistes... difficilement mais tu résistes quand même.

Voyant que ça ne mène à rien, elle s'adapte. Elle te remercie de ton invitation à venir faire un reportage à l'Académie Jedi...
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 20/09/2011 à 22:39

Voici enfin mon journal personnel !!! :claclap: Comme ça prend pas mal de temps, je n'ai pu y raconté que le premier scénar..... :oops: Bonne lecture !

Journal personnel de l’apprenti Jedi Karl.

Enfin. Enfin ma première mission d’importance ! Moi, jeune apprenti Jedi, j’allais représenter l’Ordre au côté de la Sénatrice de Corellia, Nialye Telrone et ce, pendant toute la durée de ses déplacements jusqu’à la base orbitale « Maison ». Je fus, bien entendu, très honoré quand mon Maître, le noble Tyrel, me confia cette charge. C’est d’abord un sentiment de surprise qui m’envahi car, mon arrivée à l’Académie Jedi ne datait que de 6 mois et je n’aurais jamais imaginé qu’on me juge digne d’accomplir cette noble mission au bout de si peu de temps d’apprentissage. Et puis, je dois bien l’avoué, mon cœur fut ensuite rempli de fierté d’avoir été désigné et peut être aussi d’un peu d’orgueil… Mais après tout, n’étais-je pas l’un des plus cultivés de mes pairs ? N’étais-je donc pas l’un des mieux placé pour être ambassadeur de l’Ordre auprès de la Sénatrice de la Nouvelle République ? Mais passons ces considérations, sommes toutes, assez futiles.
Petit aparté sur la Sénatrice Nialye Telrone : c’était une femme à qui on pouvait attribuer l’âge de 30 ans, alors qu’en faisant abstraction de sa beauté et en prenant quelques instants de réflexion, on l’évaluait plutôt à presque 40. Elle était la fille d’un Sénateur, aujourd’hui disparu et elle était dotée d’une très grande fortune, un bon parti en somme. De plus, même si elle était parfois frivole ou abordait des sujets très éloignés de notre mission, ses conversations étaient des plus intéressantes et démontraient qu’elle ne brillait pas que par son apparence.
J’accompagnais donc la Sénatrice sur Corellia où, avec un très grand talent d’oratrice, elle déclama un discours magnifique sur la paix et la prospérité retrouvées, grâce à l’union des peuples face à la barbarie, qui fut incarnée par l’Empire et ses sbires, grâce à la résistance et à ses héros qui sacrifièrent leur vie pour cette noble et juste cause, et bien entendu, grâce à la Nouvelle République et ses nouveaux représentants… Après deux jours passés sur cette douce planète, nous prîmes le chemin du Sabac Pur, un majestueux astronef, qui devait nous emmener jusqu’à la station orbitale « Maison ». Ce fut en fait son premier vol, car sa construction venait tout juste d’être achevée après trois ans de travaux. Il abritait en son sein le plus grand casino qu’un navire spatial puisse transporté à son bord. D’ailleurs, lors de ce voyage, les membres d’équipage, ainsi que les plaisanciers étaient en nombre réduit. Une remarque digne d’importante, le propriétaire n’était autre que l’époux de la Sénatrice… Mon maître n’avait pas jugé bon de m’en informer, un oubli sans doute. A son bord, je devais remplir l’autre facette de ma mission : rencontrer un ambassadeur de la Nouvelle République, son excellence Evan Pone-Srecat et participer en sa compagnie à des discussions avec le peuple Rrahooni, des humanoïdes avec des traits de félins, qui habitaient une planète récemment découverte. Mon Maître m’avait indiqué que leur niveau technologique était équivalent à celui d’un monde médiéval, mais il souhaitait que j’apporte mon aide à l’ambassadeur dans ses négociations pour que cette planète rejoigne la Nouvelle République. Sur le coup, je n’ai pas compris l’intérêt de cet engouement pour une société aussi peu avancée ! Avions-nous réellement besoin de poteries ou de boucliers. Après réflexion, ils pouvaient être détenteurs d’une sagesse ancestrale. Certains pourraient-ils être sensibles à la Force ??

Lors de notre première soirée, son excellence Evan et moi-même étions attablés avec les représentants de ce peuple félin. Nous essayâmes alors d’entamer une conversation avec eux, mais la tâche se révéla rapidement ardue, car ils ne bafouillaient que quelques mots de galactique. Heureusement, grâce à mes dons innés pour les langues, je pus rapidement entamer une conversation simple. Et je fus très surpris par son contenu ! J’en appris tout d’abord un peu plus sur la « civilisation » Rrahooni : ce groupe qui nous faisait face était en fait une somme d’individualités, chacun représentant une peuplade ou une tribut différente. Je dois bien l’avouer, je l’ai plus déduit par leur manière d’être et leur tenue vestimentaire que par l’exposé en langue rrahooni de leur société… Mais ce fut surtout quand ils décrirent leur monde, que mon intérêt grandit : sur un des pôles, des ruines avaient été découvertes, des ruines suffisamment intéressantes pour que trois Jedis décidèrent de les explorer ! Vu le peu de Jedis en activité aujourd’hui, je reconnu assez facilement à sa description l’un des trois personnages, mon Maître !! Mon Maître Tyrel avait déjà rencontré les Rrahoonis, et sur leur planète en plus ?! J’eu beaucoup de mal à cacher ma surprise… Après tout, peut être que mon Maître avait voulu me protéger en taisant ce sujet, en tout cas, je le souhaitais. Malgré tout, j’accomplis ma mission du mieux que je pus : les Rrahoonis n’étaient pas très à l’aise dans cette environnement qui leur était totalement étranger, enfin pas totalement, ils avaient déjà vu le vaisseau de mon Maître ! Je fis alors tout mon possible pour les rassurer, leur signaler qu’ils pouvaient compter sur nous pour les guider dans ce grand astronef… En résumé, j’essayais d’apaiser leurs craintes devant cet univers qui leur était inhabituel et tentais d’établir un contact d’où naîtrait, je l’espère, un sentiment de confiance. Bien entendu, je n’avais aucune inimitié envers ce jeune peuple et au fil des discussions, leur réserve, leur écoute, leurs inquiétudes me touchèrent et j’eu envie de mieux les connaître, non pas par curiosité anthropologique, mais parce qu’ils faisaient partie, comme nous les humains, de la grande famille des êtres pensants.
Hélas, cet esprit de communion ne dura guère, il fut brisé quand je sentis un trouble dans la force ! Une impression fort désagréable qui ne pouvait présager qu’un événement tragique. Peu de temps après, nous constatâmes que le Sabac Pur sortait de l’hyperespace, ce qui n’était absolument pas prévu sur son programme de vol. Puis nous eûmes la surprise de voir un écran de communication géant apparaître au centre de la pièce, où se dessina le visage du capitaine du vaisseau. Grave, avec une légère appréhension dans la voix, il nous informa que le vaisseau avait rencontré quelques soucis sans importances et qu’il allait reprendre sa course normalement. Bien entendu, en tant qu’apprenti Jedi, je ne croyais pas aux coïncidences !
Il me fallait absolument des réponses et rapidement. Au cours du voyage, je m’étais entretenu avec un droïde de protocole affecté au service du bar. J’avais été fasciné car il semblait avoir été conçu avec un haut degré de technologie et je m’étonnais qu’il fût relégué à apporter des boissons aux passagers. J’avais alors « discuter » avec cette machine, il se nommait ROM30 et son propriétaire n’était autre que celui du vaisseau. Un détail m’avait surpris, il n’y avait pas de système de désactivation d’urgence visible… Je me dirigeai donc vers ce droïde pour tenter d’en savoir plus et s’il pouvait me procurer de plus amples informations sur la situation. Après plusieurs secondes et, sans doute, quelques calculs en astrogation, il m’alertait sur le fait que le prochain saut spatial nous amènerait, non pas à côté de la station orbitale « Maison » mais DANS la station !!
En conséquence, la situation réclamait des mesures énergiques et urgentes. Je prévins immédiatement l’ambassadeur Evan des risques pour les passagers et nous décidâmes, tous les trois, de nous rendre aurprès de la Sénatrice pour mieux assurer sa sécurité. Nous n’avions pas remarqué que des droïdes de sécurité s’étaient placés aux sorties et ascenseurs de la grande salle. Devant l’ascenseur le plus proche, nous arguions le fait que nous faisions partie de la suite de la Sénatrice et que nous exigions de pouvoir quitter la salle sur le champ. Ceci n’eut aucun effet. Quand soudain, deux hommes lourdement armés débarquèrent au cœur de la foule et commencèrent à mitrailler à tout va. Le pire est que les droïdes de sécurité leur emboîtèrent le pas. Ma mission première étant de protéger la Sénatrice, je n’eu d’autre choix que de force le passage de l’ascenseur avec mes nouveaux camarades. Au passage, une très jeune garde du corps, nommée Solina, se joignit à nous. Au moment où il commença à s’élever, les terroristes nous prirent pour cibles et il ne fallut pas longtemps à la verrière de protection de voler en éclats. Nous nous plaquâmes au sol pour éviter les tirs de lasers et, lorsque notre étage fut le bon, nous nous faufilâmes en dehors de ce piège ce cristal pour rejoindre au plus vite les appartements de la Sénatrice. Après quelques portes de sécurité rapidement forcées par l’habile droïde (peut être une bonne recrue pour la Nouvelle République ?), nous arrivâmes enfin à sa suite. L’habile R0M3O força le passage, en n’oubliant pas de nous indiquer que cette porte avait été ouverte avec le badge du Capitaine du Sabac Pur. Restant sur nos gardes à l’ouverture de la porte, j’utilisais la Force pour percevoir des signes de vie, hélas je n’en détectai aucun… Six corps jonchaient le sol. Tous tuer avec une rare violence. Les traces de sang sur les murs pouvaient en attester !
La Sénatrice avait du être enlevée. L’objectif principal devenait maintenant le suivant : empêcher coûte que coûte le Sabac Pur de rentrer en collision avec la station orbitale « Maison ».
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 22/09/2011 à 13:02

Super !
J'adore le style personnalisé du résumé.
Quelques précisions quand même que j'ai eues en le lisant hier soir :
- ne pas confondre Rebellion (Alliance Rebelle des films au niveau de la Galaxie vs Empire, avec Leia, ...) et résistance sur corellia (il y a 3 ans, au niveau de la planète et menée par des Nialye Telrone, cal Podigno, ... et vs la dictature sur Corellia) ; Les deux ont les mêmes idéaux et sont proches (Nialye est devenue Sénatrice auprès de la NR, ...) mais ce n'est pas la même chose
- Ordre Jedi et Nouvelle République ne sont pas liés. Ils ont des "liens" très proches mais l'un ne dépend pas de l'autre
- pas de traces de sang dans la suite de la Sénatrice mais des traces de blaster. D'ailleurs le blaster fait rarement saigner mais provoque plus des brûlures. A la difference des armes blanches ou des armes archaïques à feu.


Retour sur le jeu avec une précision : pendant les 6h à un moment tu as senti une double sensation à l'intérieur de toi : une impression de fierté puis une impression de méfiance. C'est une sensation venue de l'extérieur et que tu as interpréter comme une manifestation à travers la Force provoquée par ton maître Jedi. (dis-moi si pas clair)
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 23/09/2011 à 14:15

Pour ce résumé, tu gagnes 2pps que tu peux dépenser (avec d'autres pp normaux) en Investigation, Culture, Technologie, Illégalité et Systèmes Planétaires... ou garder pour plus tard
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 26/09/2011 à 17:57

Suite à l'échange de Karl avec M. Caran, un des hauts-bureaucrate du sénat Galactique sur Coruscant, il en est ressorti que les principaux sujets traités sont les planètes ou systèmes qui vont être amenés à rejoindre ou non la Nouvelle République à court terme... et toutes les ramifications liées à ça que cela implique.

Nialye est impliquée dans ces débats et commission d'enquête. Difficile pour lui de te dire comme ça son niveau d'implication sur l'une ou l'autre. Mais Caran t'invite à venir le voir sur Coruscant. Depuis son bureau il pourra répondre de façon beaucoup plus précise à tes questions.

Mais d'ici là il t'a listé de mémoire la liste des systèmes et planètes concernées à court terme :
le système Kuat, le système Blissar, le système Medy, la planète AAS (celle des Rrahooni), la planète Carratos et le double astéroïde Charybde et Scyllah. Il y a aussi eu un débat animé poru savoir si les survivants de Carida devaient avoir un espace d'exil dédié et quel statut ils devaient avoir un rôle politique et si oui, lequel, au sein de la Galaxie et de la République.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 29/09/2011 à 17:52

Fêtes de la vie, J3 : retour de virée dans l'espace ; second briefing de Spears ; discussion avec Catan et récupération de la liste des dossiers d'alliances en cours de débats au sein des instances politiques de la NR (cf. post précédent)


Fêtes de la vie, J3 : rdv avec la Sénatrice.
Discussions avec ton Maître Jedi
dans la nuit => infos sur le droïd assassin ; ce qui te fait un départ en même tps que les autres, en gros. Et donc tu peux avoir les infos et leur dire où tu va ou leur donner tes infos... si tu en as envie bien sûr...

Pour ce qui est de ton Maître, je vais préciser ce qu'il t'a dit :
Ton Maître a analysé le wookiee mort (ou ses restes) et il sait plus ou moins qui c'est. En fait, il avait un a priori qui s'est confirmé scientifiquement. Il avait un ami Jedi et wookiee il y a quelques années. Cet ami est mort il y a 3 ans. Mais le wookiee que vous avez tué était... son fils, en quelque sorte.
Ton Maître pensait qu'il était mort aussi, depuis le temps. Mais non.

Pour ce qui est du mode de transport, ton Maître t'a arrangé un transport rapide vers Corsuscant (en x1, le top du rapide!). Faudra que tu te débrouilles après. Mais la Nouvelle République pourra probablement t'aider. M. cal Podigno te file également un peu de fonds. De l'ordre de 1000 crédits (ce qui est assez large pour voir venir). Si jamais tu venais à manquer, contacte directement ton Maître. Mais bon faut que tu aies de bonnes raisons pour dépenser plus de 1000 crédits.


Enfin, concernant la question de savoir comment ne pas tuer son adversaire il t'explique que pour cela, il faut éviter la voie du combat autant que possible. Mais si elle est inévitable alors il faut utiliser sa maîtrise du combat pour protéger les autres et sa propre vie. Ce que lui fait souvent c'est de détruire les armes (blasters, sabrelaser, ...) de ses adversaires, qui ont alors plus tendance à écouter !

« C'est pour protéger les autres et neutraliser les adversaires qui ne veulent pas entendre raison que les Jedi apprennent le combat, mais neutraliser ne veut pas dire tuer. »

Et pour que tu puisses progresser et t'entraîner seul, vu que tu es parti pour le voir moins souvent, il te laisse une sphère d'entraînement (comme a Obi Wan dans l'épisode IV)


Enfin, il te donne quelques enseignements rapides au sujet de la Force et de comment sentir la présence de quelqu'un en particulier. Si tu t'entraîne correctement tu devrais être à même de maîtriser assez rapidement ce pouvoir.
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 20/10/2011 à 17:50

Les informations que tu as pu avoir, en plus de ce que j'ai dit hier (et que je ne remet pas ici) auprès du collaborateur de Caran (appelé Caran ou Catan selon les post, bravo la rigueur du MJ!) :
Kuat : proche des mondes du noyau. Passée pr NR en l'an 8, reprise par l'Empire en l'an 10. Réputée pour ses chantiers navals. Principal founrisseur de vaisseaux de guerre pour l'Empire il y a encore une 20aine d'années
Système Blissar : 7 planètes dont 3 d'habitables. La principale est Blissar IV. Rien de plus sinon
Système Medy : rien de plus
Planète AAS (celle des Rrahooni) : rien de plus
Carratos : la planète était sous le joug impérial il y a qq années puis la pègre s'y est installée au fur et à mesure que la présence de l'Empire s'est faite moindre
Double astéroïde Charybde et Scylla : rien de plus
Carida : proche du noyau de la Galaxie. Une des planètes les plus fidèle à l'Empire, même après la mort de l'Empereur. L'ambassadeur de Carida tenta même d'empoisonner Mon mothma, la Présidente, il y a 3 ans. La planète fut détruite à peine quelques semaines ou mois plus tard par une forcenée à bord d'un immense vaisseau de guerre. Les survivants sillonnent la galaxie comme marchands, se sont enrôlés comme mercenaires ou restent désœuvrés et sans but, selon.

Tu as pu acheter des bloc de données sur chacun des systèmes. Par contre il y a plus ou moins d'infos sur chacun.
Coût des achats : 700 crédits. Temps pour tout lire, plusieurs mois. Temps pour dégrossir sans tout lire 3 à 4 jours.

D'autres achats prévus sur Coriscant ? D'autres choses prévues sur Coruscant ?
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 25/10/2011 à 16:26

Peux-tu me dire ce que tu envoies comme infos à ton Maître sur votre découverte du vaisseau abandonné ? Tu lui racontes tout ?
Tu précises ou insiste sur certaines choses ?
Si tu peux me résumer en qq mots que je vois quelle réponse il te fait, stp. Merci
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 30/10/2011 à 16:34

Désolé, j'étais sur Paris pour le boulot, j'ai pas eu trop le temps de m'occuper de Star Wars... :oops:
Sinon, je me souviens plus du nom de Lucy :oops: :oops:
Voici mon rapport sur les événements :

Rapport sur l’exploration d’un vaisseau inconnu

Maître, je tiens à vous envoyer ce rapport le plus rapidement possible, car il me semble que cette affaire est extrêmement grave.
Tout d’abord, un de vos contact me présenta une femme (sans doute mercenaire) se nommant Lucy XXXX sur Coruscant (elle semble bien vous connaître d’ailleurs).
Nous partîmes vers Tatouine et juste avant de rejoindre cette planète, l’ordinateur de bord arrêta notre course : un message de détresse avait été capté et le vaisseau émetteur dérivait droit devant nous. Peu après, mes compagnons (du Sabac Pur) furent stoppés de la même manière. Nous décidâmes tous d’aborder ce navire pour tenter de venir en aide aux passagers survivants. Cependant, je ressentis rapidement une sensation désagréable à l’approche de ce vaisseau : il était totalement peint en noir avec une inscription rouge des plus sinistres ([NdA] je joins la description). Une fois à bord, le doute n’était plus permis : quand je vis les corps démembrés au sol, leur armure me rappela un des cours reçus à l’Académie Jedi ; ils s’agissaient de nos ennemis héréditaires ! Peu après, mes compagnons perdirent la maîtrise d’eux-mêmes et tentèrent de s’entre-tuer ! (sans doute ce qui était arrivé à l’équipage) Je réussis la plupart du temps à les raisonner et nous pûmes explorer le vaisseau. Une des causes de leur trouble était une matière noire qui recouvrait ci et là les parois : celle-ci pouvait se mouvoir ! (j’avais positionner des repères). Seulement, je fus moi-même attaqué et il me sembla que ce fut l’œuvre d’une intelligence ! Je pus heureusement fermer mon esprit à cette intrusion.
L’exploration finie, nous constatâmes :
1) Que le capitaine de ce vaisseau avait sans doute pu s’échapper, qu’il maniait le sabre laser (blessures d’hommes d’équipage). Dans sa cabine, nous avons trouvé une sphère d’entraînement, des hiéroglyphes ([NdA] je joins la description) et un cube d’où suintait la matière noire.
2) Que ce vaisseau venait de Monoï et se dirigeait vers le système Coreillien ; son journal de bord datait de moins de 4 ans !
3) Que sur Monoï, ils avaient trouvé dans un lac une épave de vaisseau datant de plusieurs centaines d’années : il s’agissait d’explorateurs qui avaient prospecté vers le noyau et avaient trouvé une émanation énergétique se déplaçant dans l’espace. Ceux-ci enfermèrent cette énergie dans une « cage » (le cube suintant du capitaine ?)
Nous décidâmes de détruire ce vaisseau en l’envoyant directement dans un soleil.
Nous enregistrâmes toutes les données sur des datablocks.
Mes compagnons et moi-même fûmes très troublés par cette exploration, je les fis donc méditer dans l’espoir d’apaiser leur esprit.

En espérant avoir promptement de vos nouvelles et de vos conseils.

L’apprenti Jedi Karl.
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 30/10/2011 à 17:40

Un debrief de très bonne qualité... qui ne manquera pas d'avoir une réponse :)
Juste une remarque : il se dirigeait vers le secteur Corellien et non le système Corellien. C'est quasi la même chose mais le secteur est plus large que le système. Vous ne savez pas s'il se rendait dans le système ou dans un point au milieu de nul part dans le secteur corellien mais en dehors de la frontière de son système solaire.

Uno le nom de famille de Lucy.

teohuacatli a écrit: Ceux-ci enfermèrent cette énergie dans une « cage » (le cube suintant du capitaine ?)

oui
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 30/10/2011 à 23:48

La suite de mon journal !! Je prends trop de retard... Bonne lecture

Journal personnel de l’apprenti Jedi Karl

Le sauvetage du Sabac Pur – Partie 2

Nous partîmes donc tous en direction de la passerelle de commandement pour arrêter la course mortelle de ce vaisseau. Après avoir interrogé R03MO sur le parcours le plus rapide (il avait téléchargé les plans du Sabac Pur), nous décidâmes d’emprunter la piste de fonceurs ! Et bien entendu, qui parlait piste de fonceurs, impliquait assurément PILOTER un fonceur… Je devais bien avouer que ce n’était pas mon point fort et je n’étais, hélas, pas le seul dans cette situation. Quand nous arrivâmes aux hangars des pilotes, nous trouvâmes deux types d’engins : des monoplaces et des biplaces. Bien entendu, je me proposais de transporter un camarade moins habile que moi (mais si, il en existait). Je conclus donc avec R03MO qu’il serait mon copilote, l’autre duo serait formé par son excellence Evan et la garde du corps Solina. Après quelques recherches sur les panneaux de contrôle, le droïde remarqua qu’un des hangars était verrouillé et semblait abriter un fonceur certainement de meilleure facture ou doté d’un programme de course plus performant (ceci se rencontrait surtout chez les pilotes qui ne brillaient pas par leur probité…). Au moment où le droïde allait forcer la porte de l’entrepôt, nous entendîmes une vive explosion : à quelques mètres en hauteur, à un endroit où le public aurait pu regarder la course, nous vîmes les débris d’une verrière s’écraser sur le sol et peut être autre chose, mais impossible de le savoir car les tirs commencèrent à pleuvoir et il fallut rapidement nous protéger de cette averse de feu. Malgré son très jeune âge, Solina tenta de riposter courageusement et promptement à ces assauts, avec plus ou moins de succès, mais l’important n’est-il pas d’essayer de défendre son prochain ? Nos assaillants n’étaient autres que les deux terroristes rencontrés précédemment dans la grande salle. Nous nous protégions du mieux possible en espérant pouvoir déguerpir le plus tôt possible. C’est alors qu’un droïde de combat entra en scène et pas pour nous jouer son meilleur rôle…
Soudain l’accès, situé dans notre dos, s’ouvrit avec fracas et nous aperçûmes une silhouette humaine nous faire face : d’après son uniforme, il s’agissait d’un des gardes du vaisseau, certainement alerté par les bruits et déflagrations et venu nous prêter mains fortes pour contenir ces lâches terroristes. Avec force et panache, il se dirigea diligemment vers le hangar, chevaucha un fonceur, fit rugir son propulseur et dans une impressionnante cavalcade, il démarra en trombe, passa devant chacun de nous, emprunta la piste de course et… disparu.
Sans vraiment comprendre pourquoi, je pensai immédiatement à une brigade légère ; sans doute la vieille lecture d’un texte ancien…
R03MO s’afférait donc à déverrouiller les sécurités des fonceurs à l’abri du seul hangar ouvert. Je le rejoignis le plus discrètement possible, avec comme plan de ramener un fonceur auprès de mes camarades et d’ainsi, secourir la jeune Solina et l’ambassadeur Evan. C’était sans conter l’habileté de mes adversaires (j’eus peut être un peu trébuché…), un tir de blaster me toucha de plein fouet, me renversant violemment contre le sol. Je dus utiliser toute ma volonté [NdA 3 points de perso…] pour me relever et me diriger rapidement vers le hangar et retrouver ainsi R03MO. Son excellence Evan fit de même et embarqua avec lui, le droïde. Notre groupe de deux fonceurs se dirigea donc vers l’avant du vaisseau, l’un plus rapidement que l’autre car je ne pu suivre l’allure de l’ambassadeur ; Solina était bien jeune comme copilote… Sans compter que deux autres engins étaient lancés à notre poursuite ! Je ne pus maintenir mon allure et j’entendis mes adversaires se rapprocher ; heureusement, une déflagration se fit retentir signifiant qu’un des fonceurs avait du avoir un accident ! Sans doute une erreur de pilotage ou un mauvais virage… Cependant, il restait toujours un fonceur ennemi. Tout à coup, un autre appareil me fit face ! C’était le garde de sécurité que nous croisâmes peu de temps auparavant et que nous croisâmes de nouveau… (il s’entraînait ou quoi ??) Je m’engageai alors sur une ligne droite en prenant un peu d’avance sur mon poursuivant. Soudain, une verrière éclata et un Wooki se dressa au milieu de la piste ; en me rapprochant, je vis qu’il brandissait un sabre laser. Pour épargner sa vie, je tentai une esquive pour le contourner, hélas pour moi, mes talents de pilote ne me permire pas cette manœuvre et je le percutai de plein fouet. Sous le choc, Solina et moi furent projetés à plusieurs mètres, sans prendre de dégâts. Ce ne fut pas le cas du Wooki, qui fut tué sous la violence du choc. Je me dirigeai rapidement vers lui en demandant à Solina de me couvrir, car je savais que ce Wooki n’appartenait pas à l’Académie Jedi, je devais donc enquêter pour découvrir qui il était. Malheureusement, il n’y avait que peu d’indices : je récupérai tout de même son sabre laser.
Nous entendîmes nos compagnons discuter, nous terminâmes donc notre parcours à pieds : ils faisaient face à une porte massive qui entravait la piste. Nous les prévînmes de l’arrivée d’un fonceur ennemi dont nous nous occupâmes promptement. Nous furent alors rejoints par le garde de sécurité (il était temps !!) : il se présenta en tant Kevan Sand, pilote à bord du Sabac Pur. Tandis que nous faisions hâtivement connaissance, R03MO nous informa que nous avions quitté l’hyperespace : ils nous étaient par conséquent possible de contourner cet obstacle infranchissable dans l’espace ! Nous avions vingt minutes…
Grâce aux plans téléchargés par R03MO (quelles compétences, ce droïde…), nous filèrent vers le hangar le plus proche pour enfiler des combinaisons spatiales et faire une sortie dans l’espace en enfourchant des scooters spatiaux. Le problème c’était que je n’était pas pilote… mon scooter cala, je lâchai prise et commençai à dériver dans le vide sidéral. J’en appelai alors à la Force [NdA et à mes points de perso…] pour me raccrocher à la coque. Plus une minute à perdre, le vaisseau allait de nouveau entrer en hyperespace, je me dirigeai donc vers le premier sas de secours et je rencontrai… R03MO, apparemment il avait pris un peu froid (quelle idée aussi de ne pas porter de combinaison, il me décevait un peu). Nous ouvrimes la porte du sas et il se connecta au réseau informatique ; il put nous situer dans le vaisseau et retrouva la piste de Solina (elle n’avait pas fait mieux que nous). J’indiquai au droïde de stopper l’alarme qui signalait notre présence et de faire croire au système à un dysfonctionnement. Puis nous avançâmes dans les couloirs et rejoignîmes Solina et l’ambassadeur Evan. Nous étions dans les appartements privés du propriétaire du Sabac Pur, qui n’était autre que le mari de la Sénatrice Nialye Telrone, le sieur Cal Podigno. En observant rapidement les photos affichées aux murs, je m’aperçu que Cal Podigno connaissait tout le gratin de la galaxie ! Je le vis même avec mon maître, habillé en contrebandier !! Et une autre info que mon Maître m’avait caché, une de plus : il fallait vraiment que je lui en parle.
Nous poursuivîmes alors notre chemin (non, je n’ai pas vu son excellence Evan embarquer une bouteille de wisky corellien…). Par la suite, nous traversâmes le zoo privé de Cal Podigno, en nous faisant attaquer par un tigre à dents de sabre dans une jungle (que Solina cassa en deux avec deux doigts – jeune mais efficace) et par un ours polaire sur une banquise : comme Kevan commençait à prendre froid et R03MO à faire de la luge vers cet ours, j’eu l’idée de l’effrayer avec mon sabre laser et il décampa.
Nous arrivâmes enfin à la passerelle dont l’accès était bloqué par une porte blindée. R03MO se connecta et tenta de forcer les systèmes pour stopper le Sabac Pur. Après plusieurs efforts, il ne put réussir totalement son intrusion, il déverrouilla alors la porte et nous attaquâmes les deux gardes (j’avais préalablement utilisé la Force pour détecter les sources de vie). Nous les maîtrisâmes promptement et je vis R03MO filer vers la passerelle, avec un blaster… (de plus en plus curieux ce droïde). Après peu de temps, tous les agresseurs furent maîtrisés ou hélas, tués (nous échappâmes à une dernière attaque suicide). R03MO pu se connecter à la console et stopper le Sabac Pur. Les passagers étaient sauvés ! Néanmoins, où était la Sénatrice ?
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar giom » 31/10/2011 à 13:32

Merci pour le résumé. J'ai pris bcp de plaisir à le lire. Vivement la suite (dur de rattraper le retard :) ) !
Et hop, 2pps en cadeau.

Quelques remarques quand même :
Kevan Sand est apparu en tenue d'officier pilote du Sabacc Pur et non pas en costume de garde.
On écrit wookiee avec un "e", même pour les mâles
Le zoo est un zoo accessible à tous les passagers du Sabacc Pur, donc "privé" plus ou moins
et puis bon, attention au passé simple de la première personne du pluriel (nous passâmes, nous filâmes, ... et non passèrent, ...) :D
Avatar de l’utilisateur
giom
D24
D24
 
Messages: 2150
Inscription: 01/10/2010 à 15:11
Localisation: Vertou

Re: [teohuacatli] Informations personnage : Karl

Messagepar teohuacatli » 18/11/2011 à 00:08

La suite....
Il me semblait qu'il s'était pas passé grand chose et j'en ai pour trois pages............. et encore, j'ai abrégé :D
Pas le temps de trop relire, mais bon comme toi t'arrives à faire des fautes avec trois lignes :siffle:

Journal personnel de l’apprenti Jedi Karl

A la poursuite des terroristes

Mille Hourras ! Nous avions mis hors d’état de nuire les terroristes ! Le but était maintenant de retrouver le plus vite possible la Sénatrice. Cependant, avant de réclamer au Capitaine du vaisseau de lancer une escouade à son secours, je devais m’assurer de sa loyauté : en effet, le badge qui servit à forcer les appartements de la Sénatrice venait d’être retrouvé dans une des poches de son uniforme ! J’entrepris donc de l’interroger, et si besoin, avec insistance pour connaître la vérité. Son embarra était tel qu’il ne pu s’empêcher regarder fixement ses souliers quand il me répondit, je n’ai d’ailleurs pas tout compris tant il bégayait lors de ses réponses. Mes doutes s’estompèrent au fur et à mesure de la conversation et je compris qu’il n’était qu’une victime… morte de honte ! Pour ne pas le froisser, je lui glissai que sa petite forme était sans doute due au gaz paralysant utilisé par les terroristes et l’informai de l’enlèvement de la Sénatrice. Je le priai donc de former le plus rapidement possible une équipe de gardes expérimentés pour la rechercher activement et que j’aimerais contacter la station orbitale Maison pour l’alerter de l’attaque terroriste. J’eus en réponse un refus catégorique ! En plain milieu de notre conversation, nous apprîmes que la Sénatrice avait été retrouvée vivante, ainsi que son garde du corps, dans une capsule de sauvetage : une formidable nouvelle ! Sur ce, le capitaine s’excusa et m’informa qu’il allait dans ses quartiers pour passer une communication longue distance ; il allait prévenir la station et le propriétaire du vaisseau des tristes événements : j’espère qu’il évoquera le rôle décisif de notre groupe !
Je n’oubliais pas mes objectifs personnels : redorer le blason de l’Ordre Jedi, j’entrepris donc de parler de la réussite de notre groupe (et de moi-même) dans le sauvetage des passagers aux personnes les plus notables du Sabac Pur. Mais avant tout, je devais rassurer le peuple Rrahooni qui avait certainement du être très éprouvé par les récents incidents. Quand je les retrouvai, je tentai immédiatement de les rassurer : je sentis que mes paroles ne furent pas inutiles car ils étaient en effet sous le choc de l’attaque des terroristes et, une fois mon discours terminé, je compris dans leur attitude, leurs gestes, leurs regards, un profond apaisement. Je tentai ensuite de m’entretenir avec un Hunt, un des notables de cette assemblée. Après tout, ce n’était pas le premier que je voyais… Hélas, il me congédia poliment : il tenant une conversation avec ce qui semblait être un mercenaire (quand même pas très épais…). Ne l’aurais-je pas déjà vu ? A ce moment, un bruit de verre brisé résonna dans ma tête… Quelques instants plus tard, je fus abordé par une jeune femme qui se présenta comme journaliste, une certaine Magde Al’tassine. En faisant appel à ma mémoire, je me rappelai qu’elle était la fille de la célèbre Telma Al’tassine, journaliste people de la galaxie ! Je supposai qu’elle désirait prendre la relève… Je lui tins ce simple discours :
« Une fois encore, la Nouvelle République et ses serviteurs ont pu, grâce à leur courage et leurs talents, contrecarrer les forces du mal qui menaçaient ce vaisseau, ici incarnées par de sombres terroristes. La preuve est ainsi faite qu’il faut maintenant compter sur une nouvelle force capable de stopper les plus farouches scélérats. Oui, Mesdames, Messieurs, la Justice étant son bras sur des secteurs de plus en plus vastes, protégeant de ce fait un plus grand nombre de personnes vulnérables. Oui, Mesdames, Messieurs, l’Ordre Jedi est de retour. Que la Force soit avec vous ! »
Bien entendu, je n’évoquai ni R03MO, ni la défaillance de l’équipage, ni le propriétaire du vaisseau, ni les Rrahoonis et je dois avouer que ce fut très difficile : je pus m’apercevoir que ce n’étais sa première interview et qu’elle avait un certain dont pour délier les langues. Néanmoins, elle n’y parvint pas et je gardai ces informations cruciales pour moi : j’avais reçu un entrainement Jedi après tout ! [NdA merci mon 5 en volonté !!]. Au terme de cette interview, je lui proposai de venir sur Yavin IV pour lui présenter l’Académie Jedi, si mon maître (dont je tus le nom), m’autorisait à l’y emmener. Elle accepta en m’informant qu’elle s’y rendrait très prochainement… Je devais avouer que ce n’était pas exactement mon offre ! Mais bon, si ceci pouvait rendre plus visible les Jedi dans la Galaxie.
Quand nous quittâmes l’hyperespace et que nous nous rapprochâmes doucement de la station orbitale « Maison », nous fûmes tous conviés dans la salle principale. Nous découvrîmes, avec l’ensemble des passagers et membres d’équipage, qu’une estrade avait été montée et qu’un petit groupe y siégeait déjà. Un homme se leva et prit la parole : il était richement vêtu, mais rien d’ostentatoire. Il n’était pas paré de bijoux extravagants ou de tenues excentriques. Non, son costume était des plus simples. Cependant, il était parfaitement taillé, sans doute confectionné avec les plus belles soies car il paraissait parfaitement lisse, sans aucun pli malencontreux. Un ou deux accessoires renforçaient son éclatante prestance comme cette magnifique écharpe aux légers reflets argentés qui sortaient certainement des meilleures manufactures corelliennes ou sa surprenante cravate aux couleurs multicolores qui créaient un contraste saisissant avec ses habits plutôt sombres (presque macabres). Cette tenue, alliée à un charisme naturel, rendait cet homme incontournable. En observant mieux son visage, mes compagnons et moi-même reconnûmes le propriétaire du Sabac Pur : difficile de ne pas s’en souvenir, tout une partie de ses appartements privés était recouverts de ses portraits en compagnies de ses nombres relations. Néanmoins, ce n’était pas tant son argent ou son pouvoir qui nous impressionnait, mais cette aura naturelle, plutôt rassurante et apaisante, qui semblait émaner de ce personnage.
Il commença donc son discours par se présenter (nous étions peut être les seuls de la pièce à ne pas le connaître…). Cet homme se nommait Cal Poginio. Il présenta ensuite ses plus plates excuses aux passagers pour les désagréments du voyage. Cependant, il affirma que le service de sécurité à bord, ainsi que les membres d’équipage, se redirent rapidement maître de la situation en contrecarrant les plans des terroristes (LA BONNE BLAGUE !!). Bien entendu, il ne fit aucune mention de notre groupe et encore moins des Jedi. La colère menait au côté obscure, c’est pourquoi je me tus et mordis mes lèvres jusqu’au sang ! Dévouement, abnégation, esprit de sacrifice. Dévouement, abnégation, esprit de sacrifice… Après quelques minutes de méditation, je rouvris les yeux, calmé et apaisé. Ce n’était que partie remise, j’avais toute ma vie pour redorer le blason de l’Ordre Jedi et le côté obscure n’était certainement pas la voie que j’avais choisie pour y parvenir ! Il finit son discours par quelques banalités que tout le monde salua par de vifs applaudissements (c’était un politique, c’est sûr). Je tentai d’apercevoir les personnes qui guidaient son regard, mais je ne pu rien déceler. Une fois terminé, mon attention se porta vers un petit groupe de soldats situé à quelques pas de lui : je n’avais pas remarqué sur le coup, mais ils arboraient tous une splendide armure avec, à leur poitrine, un symbole que je reconnus tout de suite : il s’agissait d’un céphalopode rouge comme une pieuvre ou une seiche. La personne qui donnait d’imperceptibles ordres avec ses mains, ne pouvait être qu’Illa Spears, le chef des célèbres et efficaces mercenaires « Les Tentacules ». Ce Cal Podinio avait donc d’importantes relations et un portefeuille bien garni pour s’offrir leurs services !
C’est alors que je revis ma jeune journaliste (plus jeune ou plus veille que Solina ? Difficile à dire, sans doute plus vieille, sinon, elle ne pourrait pas se déplacer sans chaperon). Elle se dirigea promptement vers Cal Podinio pour tenter de l’interviewer. Dès qu’elle posa sa première question, plutôt incisive, sur le manque étonnant de sécurité sur un vaisseau comportant autant de passagers, il réussi à lui renvoyer la question en affirmant que ses hommes avaient, sans problème, repris le contrôle du bâtiment, et, par une pirouette, lui proposa, vu son énergie, d’être la future responsable de sécurité du Sabac Pur ; ceci fit éclater de rire l’ensemble de la salle et lui permit d’interrompre tout en douceur cette conversation… J’en conclus que ce Cal Podinio devait être un grand politicien et que les batailles d’arguments avec la Sénatrice pour déterminer le tour de qui ferait la vaisselle étaient sans doute passionnantes ! Puis, la jeune Magda se dirigea vers moi et me demanda si je ne connais pas un Jedi nommé Tyrel ; je lui répondis qu’en effet je le connaissais puisqu’il était mon maître, elle acquiesça d’un signe de tête et repartit. Au moment où elle avait prononcé le nom de mon maître, j’avais discerné un léger sourire inquisiteur, le connait-elle personnellement ?
Quand la foule se dispersa, j’eus l’heureuse surprise d’apercevoir mon maître se diriger vers moi ! Après des salutations chaleureuses et respectueuses, je le priai de me suivre dans un lieu à l’abri d’oreilles indiscrètes ; sans un mot, je sortis le sabre laser que j’avais récupéré sur le cadavre du Wookiee ; malgré son expérience et son niveau d’entrainement pour conserver son calme, j’aperçus un intérêt naître dans ses yeux, tout comme une certaine appréhension ! Je lui racontai comment je l’avais « combattu » et lui demandai s’il avait des informations sur ce personnage, il ne me répondit pas. Je lui demandai ensuite s’il connaissait une jeune journaliste du nom de Magda Al’tassine, il ne me répondit pas. Et Cal Podinio dans sa jeunesse, habillé en contrebandier, il ne me répondit pas. Ah mon maître, si vous n’étiez pas là, que deviendrais-je… Après ce court silence, assourdissant, il m’interrogea sur l’avancée de l’enquête au sujet de l’attaque terroriste (ah bon, je devais m’ingérer dans une enquête officielle ? Avec quelle légitimité ?). Je lui répondis que je n’avais pas encore commencé les investigations, mais si c’était son souhait, je m’en chargerais immédiatement. Puis, il me pria de le suivre, pour nous entretenir avec Cal Podinio…

Nous rejoignîmes donc les appartements privés du sieur Cal Podinio où nous retrouvâmes le bouillonnant mercenaire, Illa Spear, le droïde R03MO, la jeune aventurière Solina, l’officier (surtout pilote de fonceur…) Kevan Sand et une autre personne que j’avais vue tomber d’une verrière et discuter avec un Hutt ! Il se présenta : il portait le nom de Terrik Ganfield et avait comme profession, joueur de Sabac (c’est ça, prends moi pour un dindon). C’était à ce moment que choisit une petite fille pour rentrer dans la pièce, poursuivi par sa nourrice, elle avait cinq ans environ et était sans doute la fille de Cal Podinio et de la Sénatrice Nyale. Cette porte ouverte nous permit d’entrevoir une partie de l’intimité d’un des couples les plus riches de la galaxie car je reconnus tout de suite la voix bruyante de la Sénatrice : leur conversation semblait très agitée !! Enfin, notre hôte entra dans la pièce, avec une apparence de sérénité impressionnante (j’aimerais bien participer à ses cours de dialectique ou de politique). Un autre personnage fit son apparition : d’après mes lectures, j’aurais pu l’apparenter, par son allure, à un samouraï : il se nommait Doriane et se présenta comme le maître, enfin, le concepteur de R03MO (je croyais que c’était Cal Podinio le maître, ça ment un droïde ? D’un autre côté, ça n’a pas de bouton d’arrêt d’urgence et ça tire au blaster !!). Ce fut ensuite l’excité Illa Spear qui prit la parole et présenta son rapport sur les événements : il nous décrit la longue liste des informations glanées sur les protagonistes de notre affaire (Les frères Tuch, le droïde assassin IBK28, l’informaticien Mojo et deux sœurs jumelles, apparemment les leaders de l’attaque) qu’il qualifia de petites frappes. Je lui fis alors remarquer que devant le professionnalisme et le talent de ses services de sécurité affichés pendant cette crise, j’étais persuadé que l’affaire serait résolue extrêmement rapidement : il dégaina son arme et menaça de tirer à la prochaine remarque, j’en conclus qu’il n’appréciait pas beaucoup l’ironie… Enfin, une copie (filtrée ?) de ce rapport nous fut remise, les pièces étaient en place, l’enquête commençait !
Que le colibri t'accompagne dans ta course vers Huitzilōpōchtli
Avatar de l’utilisateur
teohuacatli
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 1965
Inscription: 13/07/2011 à 22:04
Localisation: Nantes

Suivante

Retourner vers Campagne Star Wars

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité