Histoire de Scarn

Les persos ont grandi ensemble dans un orphelinat, mais depuis peu ils ont dû quitter leur ville au nord de la Darakeene pour s'aventurer dans le vaste monde...

Places disponibles : 0

Modérateur: yoda

Histoire de Scarn

Messagepar FredTGZ » 01/05/2008 à 17:09

Les Terres Balafrées ne le furent pas toujours. Il y a moins de deux siècles, le monde de Scarn était plein de vie — ses forêts étaient vertes, ses mers pures, et son cœur pulsait de magie. Les races mortelles défrichèrent les terres et chassèrent les monstres, bâtissant des civilisations entières pierre par pierre. Ce n'était pas un paradis, mais un monde prospère.

De tous les êtres de Scarn, magiques ou communs, les plus fabuleux étaient les titans. Les titans étaient des entités au pouvoir monstrueux, et leur force venait de Scarn elle-même. Les éléments du monde et des cieux les nourrissaient, leur conférant des pouvoirs quasi illimités. Avec suffisamment de temps et de patience un titan pouvait sculpter des chaînes de montagnes et des îles, ordonner le cours des rivières, et insuffler la vie à des espèces entièrement nouvelles de créatures. En unissant leurs pouvoirs ils pouvaient créer des continents entiers. Malgré cela c'étaient des entités de fureur primaire, des forces de la nature à qui il manquait l'étincelle vitale qui aurait fait d'eux autre chose.

Aussi puissants que fussent les titans, ils n'étaient pas encore des dieux. Mais leurs enfants...

Bien que les philosophes aient des difficultés à expliquer exactement comment et pourquoi cela put se produire, les enfants des titans n'étaient eux-mêmes pas vraiment des titans. Comme leurs géniteurs une partie de leur puissance provenait du monde de Scarn, mais le reste de leur force venait des races mortelles, se nourrissant de l'intensité des croyances et de la vitalité de la condition des mortels. Le pouvoir que ces enfants puisaient des races mortelles fit d'eux quelque chose de nouveau et de supérieur. Ils devinrent des dieux.

Le lien privilégié que les dieux entretenaient avec les mortels de Scarn était destiné à les opposer à leurs parents. Car si les titans étaient en phase avec les éléments fondamentaux des cieux et de la terre, ils se préoccupaient peu du monde dont ils avaient la charge. Si un titan était déçu de la manière dont une côte se développait, il la réduisait simplement à l'état de sable à grands coups de raz-de-marée, la nettoyant comme une ardoise. Si une titane commençait à trouver ennuyantes les races mortelles de son domaine, elle pouvait fort bien donner naissance à d'horribles monstres afin de rendre les choses plus "intéressantes".

Les dieux, qui ressentaient la souffrance des races mortelles jusqu'au plus profond de leurs âmes, décidèrent que le règne de leurs parents devait prendre fin. Même le plus cruel des dieux comprit que si les titans décidaient par caprice d'effacer les races mortelles du monde, — ce qui était tout à fait possible — la perte de la foi et de la vitalité des mortels rendrait les dieux infirmes ! Aussi ces Seigneurs célestes se rencontrèrent en secret et fomentèrent une rébellion. Quand Denev, titane de la terre en personne, prit la parole pour critiquer les siens, les dieux comprirent que le moment était venu, la guerre des Dieux commença.

Huit dieux et une titane se dressèrent contre une douzaine d'autres titans. La révolution ébranla les piliers du ciel, secoua les rues d'acier brûlant de l'enfer, et fit rage sur toute la surface du monde. Sous l'impact des coups des combattants, les montagnes se brisèrent en plaines de rochers éparpillés. Des îles furent englouties quand les guerriers les utilisèrent comme les pierres d'un gué. Les dieux comme les titans engendrèrent des races d'humanoïdes et de monstres qu'ils utilisèrent comme infanterie dans leurs batailles. Et le sang divin coula à la surface de Scarn, souillant la terre même.

Aussi terrible que la guerre fut, elle connut finalement une fin. Avec l'aide de Denev, les dieux furent victorieux. Ils ne pouvaient pourtant pas tuer les titans une bonne fois pour toutes, car même eux ne possédaient pas une puissance suffisante. Chaque titan devait être contenu ou entravé, pour l'empêcher de regagner son pouvoir et de chercher vengeance. Les dieux arrachèrent les dents de Gaurak le glouton avant d'enterrer le titan affamé sous la terre, en s'assurant ainsi qu'il ne puisse se frayer un chemin pour sortir. Ils coupèrent Mormo Mère des Serpents en morceaux avant de les disperser à travers le monde pour empêcher la Reine des Sorcières de se reconstituer. Et les dieux procédèrent ainsi avec chaque titan, leur retirant leur pouvoir et les enfermant dans l'isolement.

Aujourd'hui Scarn n'est plus le monde qu'il fut. La terre porte d'horribles cicatrices là où les dieux terrassèrent les titans. Les monts Kelder sont fissurés de crevasses laissées par une hache gigantesque. Les arbres de la forêt des Licornescies sont déformés et noueux d'avoir bu le sang du coeur de Mormo. De grands déserts et des terres stériles ont remplacé des champs jadis verdoyants. Une mer entière devint rouge du sang du titan qui est encore aujourd'hui enchaîné dans ses profondeurs. Le monde s'est transformé de manière difforme là où des titans ou leurs morceaux reposent. Nombre d'espèces monstrueuses créées par les titans ou les dieux existent encore, survivant dans les recoins torturés du monde. Les races favorisées par les dieux prospèrent tandis que celles des titans sont moins fortunées, surveillant et attendant dans leur exil lointain, espérant ramener le règne de leurs créateurs tombés.

Scarn n'existe plus. Pour nombre de ses habitants seules restent désormais les Terres Balafrées — Un monde meurtri qui n'a pas encore guéri.

Mais il y a de l'espoir. Les cités ont recommencé à prospérer sous l'œil bienveillant de leurs divinités. Les mortels aiguisent leurs arts de la guerre et de la magie et chassent les créatures monstrueuses qui guettent les faibles et les blessés. Les serviteurs des dieux sont restés vigilants, veillant à ce que les séides éparpillés échouent dans leur entreprise pour libérer les titans. Les Terres Balafrées sont un monde de féroce barbarie et de lutte impitoyable — mais maintenant les races mortelles aspirent à quelque chose de plus. Avec un peu de chance, de courage, de sorcellerie et de compétence — sans oublier un coup de pouce des dieux — les Terres Balafrées pourront être reconstruites. Scarn pourra peut-être être restaurée.

Mais tout d'abord, ses héros vont devoir survivre...

Source : Ce qu'il reste du défunt site de D20 Magazine...
J'aime les blaireaux ! La preuve je leur donne de la lecture...
Avatar de l’utilisateur
FredTGZ
Mesquin Sans Frontières
 
Messages: 4353
Inscription: 28/04/2008 à 14:10
Localisation: Thouaré-sur-Loire

Re: Histoire de Scarn

Messagepar yoda » 01/03/2009 à 18:59

Un peu d'histoire-géo : nations et chronologie.
Les langues (je n'appliquerai pas les modificateurs)
Yoda

C’est pas parce que 38 millions de mecs font la même connerie que c’est pas une connerie.
Avatar de l’utilisateur
yoda
-= Osez... =-
 
Messages: 3430
Inscription: 30/04/2008 à 15:28
Localisation: Nantes

Re: Histoire de Scarn

Messagepar Chacal » 02/03/2009 à 17:52

Intéressant.
Et nos persos, ils en savent quoi ?
Avatar de l’utilisateur
Chacal
Membre de l'association
Membre de l'association
 
Messages: 145
Inscription: 10/05/2008 à 20:54

Re: Histoire de Scarn

Messagepar yoda » 09/03/2009 à 16:07

Tout dépend de leur score en connaissance(géographie), de l'éloignement de la contrée de Darakeene (ou autre contrée d'origine), de son importance dans l'histoire du monde ou des persos et de l'humeur du MJ.
Archimald vous a quand même donné quelques bases minimum en culture générale...
Yoda

C’est pas parce que 38 millions de mecs font la même connerie que c’est pas une connerie.
Avatar de l’utilisateur
yoda
-= Osez... =-
 
Messages: 3430
Inscription: 30/04/2008 à 15:28
Localisation: Nantes


Retourner vers Terres Balafrées

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron