Journal de Casius

Modérateur: vinnica

Journal de Casius

Messagepar asarius » 11/10/2010 à 14:54

Après que RossVell ce fut lancé, je fais de meme.
Tout comme ecris sur son post, juste pour les yeux, vos personnages n'en n'ont pas conscience ;)
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 11/10/2010 à 14:55

Où en étais-je, à oui, je suis retourné au château car avec les derniers incidents et la guerre, j’étais plus en sécurité ici.
Un serviteur vient me chercher pour m’informer que je suis convié à une audience avec le roi Random.
Je décide de bien me vêtir pour faire honneur à mon rang.
Je suis étonné en arrivant dans le vestibule de voir deux autres personnes, la première étant une femme plutôt belle, bien habillée, je dirais de sang royal et qui dit se nommer Suldrune de Lyonnesse.
Le second, hum, ses habits sont dans un état plus que pitoyable, il se nome Gerdonius et ce qui est étonnant c’est que Suldrune l’appel cousin comme moi-même.
Mais pas le temps de réfléchir que la porte s’ouvre à nouveau.
Un homme avec une forte prestance, habillé de façon élégante avec une toge et de beaux atouts, assez hautain de par son allure, rentre avec une guerrière.
Cela se voit tout de suite à son allure, elle est très grande, blonde avec une carrure masculine et élancée et de plus elle porte une armure.
Il s’agit en fait tout simplement du Prince Llediwel et de Neptuna qui est la gardienne d’Erbma.
Nous faisons rapidement connaissance et pour ma part je vais chercher Slayer car sa présence pourrais m’être utile.
Lord Henden viens nous ouvrir afin de nous annoncer devant le roi et nos pairs. Je remarque tout de suite mon père dans l’assemblée, bien sur tout le monde est élégant avec de magnifiques tenues.
Il n’y a que la famille qui est présente ainsi que l’intendant du château.
Nous nous présentons au roi avec déférence, il y a cinq de ses sœurs et frères.
Tout d’abord à sa droite, une femme rousse avec des vêtements de velours que je reconnais tout de suite, qui n’est autre que Fiona, la gardienne des marelles et ma tante préférée.
Il y a aussi le prince Bleys, tout aussi roux que Fiona avec une allure combattante, une belle épée qu’il porte à la taille. Pour sa part il s’occupe des relations diplomatiques avec les cours du chaos.
Ensuite viens le prince Gérard, il est le commandant de la flotte d’Ambre et comme son physique nous le montre, un combattant.
A la gauche du roi, un homme habillé avec beaucoup de raffinement, une élégance naturelle qui n’est autre que mon père, le prince Caine, grand défenseur d’Ambre et celui qui à tué le traitre Brand qui voulais détruire la marelle. Il s’occupe actuellement des relations avec les ombres du cercle d’or.
Et le dernier présent, n’est autre que le prince Julian, gardien de là foret d'Arden qui donne accès à Ambre, toujours en armure et prés au combat.
Le roi nous explique que le royaume est dans une situation délicate, la dernière guerre a laissé un royaume exsangue, les relations avec les cours du chaos sont difficiles, que le roi Swaywill est apparemment malade et vieillissant.
Il nous indique qu’il a souhaité que nous soyons réunis afin de nous confier une mission, mais aussi qu’un danger plane sur nos têtes mais que nous sommes nous-mêmes un danger pour Ambre.
Quand je vois mes cousins, je ne m’attends pas trop a un grand danger de leur part, il y a juste Llediwel et Neptuna qui on l’air de vraiment savoir se battre.
Le roi ne va pas par quatres chemins, il nous expose directement les faits.
L’ombre Oria, une des ombres du cercle d’or, subit des attaques venant d’une autre ombre. Notre mission va être de rassurer les chefs de l’ombre et de trouver l’origine de ses attaques. Car cette ombre n’a pas de grande valeur stratégique à part ouvrir une faille dans nos défenses proche d’Ambre. Nous ne faisons que le commerce de nourriture avec Oria.
Le roi va nous donner une missive pour le conseil de marchand qui gouverne ce monde. Mon père nous indique la présence d’un réseau d’espion travaillant pour nous sur l'ombre, il nous indique qu’il ne pense pas y avoir de traitre au conseil, qu’une sorte de chef à été vue regrouper les forces ennemies avant les attaques, mais qu’il ne participe jamais.
A ce moment la, Suldrune demande si les créatures viennent de route noire, on nous informe que normalement non.
Cette femme la en saurait elle plus qu’elle ne veut bien le montrer ?
L’audience avec le roi prend fin, mais nous restons avec ses frères et sœurs, cela me permet de converser un peux avec mon père.
Il m’informe discrètement que je dois me méfier de chacun de ceux qui m’entourent. Seul Suldrune reste afin de discuter et je vois ma tante Fiona se mettre à l’écart pour voir ce qu’il se passe.
Hum, cette Suldrune est très bavarde, ca se voit qu’elle n’est pas la depuis longtemps, j’ai moi-même du mal a m’en débarrasser pour rentrer tranquillement dans mes appartements.
Et donc me voici avec une mission confiée par le roi, mais je vais devoir faire avec mes cousins, nous allons bien voir où cela va nous mener, mais il est clair pour moi qu’étant le fils de Caine, ils devront m’écouter.
Mon père est quand même le meilleur espion d’Ambre et cela va de sois que son fils a hérité de ses qualités.
Je demande à Slayer s'il a put glaner des informations lors des conversations et comme toujours il se montre une bonne source d’information.
Le pauvre j’espère qu’il ne s'est pas trop ennuyé mais bon, il m’apprend que Gerdonius est le fils de Benedict, que Lady de Lyonesse ne connais pas son parent et le recherche, mais qu’il ne s’agit pas de Gérard, ni Bleys ni mon père, puff heureusement quand même.
Avant de me coucher je demande à un serviteur de me réveiller de bonne heure, il est normal de ne pas faire attendre une mission mandatée par le roi.
Au petit matin, je rejoins le bateau qui nous a été affrété, je retrouve sur place Llediwel en tenue de combat ainsi que Neptuna qui à une sorte de familier sur l’épaule, étrange créature qui le corps d’un chat et le buste d’un oiseau. Slayer est interloqué par la créature.
Du bruit viens du quai et nous voyons Gerdonius arriver avec une meute de chien, ils sont nombreux et n’ont pas l’air très accueillant, je comprends mieux maintenant ses vêtements et l’odeur qu’il dégage.
Et enfin, après un bon quart d’heure de retard voila enfin Suldrune avec une espèce de grand chien a ses cotés, ainsi hautain l’un que l’autre.
J’ai l’impression que tout le monde ne prend pas cette mission aussi au sérieux qu’elle devrait l’être.
Le capitaine du navire, Danarian, nous informe que le trajet prendra une journée, nous décidons de nous regrouper afin d’établir un plan. Le pli pour le conseil des marchands est donné à Llediwel. Au bout de quelques heures nous arrivons à nous mettre d’accord sur la meilleur approche et notre présentation dans la cité.
Gerdonius étant habitué à voyager se mêlera à la populace et soutirera des informations au gens qui l’entourent. Pour ma part j’irais avec Neptuna à la rencontre de l’espion de mon père. Mes cousins restant iront se présenter le lendemain au conseil comme représentants d’Ambre.
Nous sommes débarqué un peux avant la ville afin de ne pas évoquer de soupçon, pour ma part j’ai mis une bure sur mon armure afin de paraitre aux yeux de tous comme un homme d’église.
Une carte de la zone et de la ville nous à été donné, ainsi qu’une autre carte plus bizarre, je remarque que cela ressemble a un atout, il semblerait que Suldrune a plus d’une carte caché sous sa manche, à surveiller.
Nous approchons de la ville à cheval, bien sur mes talents nous ayant permis de trouver les montures facilement. Un peux de magie ne peux pas faire de mal, de toute façon je n’avais pas envi de marcher.
Nous arrivons à la ville et celle-ci a l’air en état de siège, des gardes nous demandent ce que nous venons faire ici.
Après une légère discussion, nous apprenons où se loge Dirk et nous nous dirigeons vers l’auberge de la lance d’or.
On remarque rapidement qu’il y a beaucoup de patrouilles de soldats dans la ville et très peux d’habitant dehors, étonnant quand même pour une ville de cette taille la. Il y a comme un mal être présent parmi le peu de population.
L’auberge n’a pas l’air terrible, mais je saurais m’y faire, du moment qu’il y a un lit agréable et de la nourriture qui me comble mon estomac. Une fois rentré, une serveuse nous propose un ragout de lapin et je lui demande d’aller chercher Dirk. Après un petit moment, nos ragouts arrivent, sa qualité laisse à désirer mais le gout s’améliore tout à coup. Dirk fais aussi son apparition, il est très méfiant au départ, ne nous connaissant pas. Je lui fais comprendre qui je suis et nous commençons à parler de ce qui se passe ici.
Je suis assez déçu je l’admets, j’aurais pensé qu’il serait une source d’informations, mais à part savoir que la dernière attaque à été il y a deux jours et qu’une sorte de magicien amènerait les créatures ici, il ne nous apprend rien de plus que ce que nous savions.
Il m’informe que la population est plutôt mécontente de la guerre qui commence à ravager l'ombre et que le premier conseiller, François Delatour n’est pas forcement dans leur cœur.
Nous discutons tranquillement avec Neptuna, elle a l’air d’être quelqu’un de confiance, en tout cas pour ce qui est de protéger un prince comme moi.
Nous allons nous coucher, bien sur dans des chambres séparées, je n’ai pas encore assez confiance pour partager la même pièce qu'elle.
J’espère que Gerdonius aura plus d’informations que nous, car pour le moment nous n’avons pas beaucoup avancé.
Il faut que Llediwel et Suldrune fassent forte impression demain, en même temps, avec l’ego de Suldrune et l’aisance de Llediwel ca devrait aller.
Au petit matin, nous décidons d’aller avec Dirk sur le lieu où est apparu le mage. Nous prenons bien sur toutes les précautions d’usage qu’il se doit. La zone étant en dehors de la ville, cela ressemble a un point culminant, une colline extérieure donnant vue sur la ville et pas protégé du tout, un bien belle endroit pour donner un assaut. Ce qui est le plus étonnant c’est que Gerdonius nous rejoint comme ca, lui aussi voulais voir ce lieu. Nous apprenons de sa part que les attaques ont commencé après la nomination du premier conseiller.
Pour ma part, je mets mes sens a contribution et je commence à détecter une sorte de magie, il y a trois jours avec de la dissimulation et du transport. Malheureusement les traces ne sont pas assez fortes pour moi.
Tout cela me parais bien bizarre quand même, il est rare que les choses arrivent pas défaut.
Une ombre proche d’Ambre se fait attaquer juste après la guerre au moment où nos défenses sont les plus faibles, un sorcier qui amènerait ses troupes. Un conseil franchement élue qui ne fait pas le nécessaire pour défendre les meilleurs chemins d’accès a la ville.
Que de coïncidence auquelles je ne crois pas, mais la possibilité d’un piège est également envisageable.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 27/10/2010 à 17:14

Et bien, nous sommes encore sur cette colline lorsqu’une espèce de distorsion de l’espace se fait devant nos yeux.
D’après mes souvenirs, il s’agirait d’une utilisation d’un Atout.
J’en deviens tout de suite crispé comme Neptuna, car il pourrait très bien s’agir de notre ennemi qui revient sur les lieux.
Un homme de stature grande et fine en sort, il porte des habits de voyageur, mais reste tout de même plutôt élégant.
Il se présente à nous comme le prince Razor, je fais pour ma part semblant de connaitre le nom, bien sur cela n’étant qu’une feinte.
Alors c’est la confusion par contre, ca va très vite, mais c’est le bazar et j’aime pas ca.
Il nous dit venir de la part de Benedict, que celui-ci est sur une ombre nommée Dreiland et qu’il poursuit le sorcier noir. Il nous informe que c’est Benedict qu’il lui a remis cette Atout ainsi qu’un autre jeu complet.
Mais sérieusement, j’ai un doute sur la personne et je ne suis pas le seul, Neptuna est plus que sur la défensive par rapport à cette personne, elle en vient même a un moment à sortir son arme.
Lorsque je lui demande de me donner l’Atout par lequelle il est venu ici, il refuse, il me le montre juste de face et quand j’insiste pour voir le dos de la carte, il y a un rat comme signature.
On sait déjà que cette Atout ne peux pas être fais par un ambrien.
Nous décidons donc de retourner en ville avec notre nouveau « cousin » même si nous gardons un œil ouvert sur lui. Depuis quand les princes apparaissent comme ca comme dans un tour de passe passe voyons.
Nous rejoignons Llediwel et Suldrune dans la salle du conseil et en arrivant nous les voyons en grande discussion avec les généraux de la ville. On dirait bien que Suldrune a décidé de se rendre utile.
A oui, une chose qui m’a fortement étonné, Gerdonius est un métamorphe, il a pris l’apparence de Benedict sur la colline, encore un qu’il va falloir tenir a l’œil, il m’inspire de moins en moins confiance.
Llediwel nous explique la situation de la ville et je dois dire que cela ne me plais guère, j’apprends que François, le premier conseiller de la ville, a fait fortune et acquis le trône au moment des premières batailles. Que celui-ci est un incompétent en plus d’être un arriviste.
Que les généraux ne connaissent pas la guerre à part le plus jeune, que les mages n’ont pas encore participé à une seule bataille. Qu'en plus il ne reste quasiment plus de troupe pour défendre la ville et qu’au combat, celle-ci sera surement rasée.
Bon, chacun va faire de son mieux pour aider à la défense de la ville, pour ma part, je pense qu'évincer François sera la meilleur chose, je vais donc m’isoler dans une salle.
Je mets mes pouvoirs à contribution pour conjurer de l’or.
Avec cet or, nous allons racheter les commerces de François et réduire son empire financier a zéro. Dirk sera chargé de faire les acquisitions et son nom sera celui du nouveau premier conseiller.
Mais bon, alors que je sors de ma salle, je vois Dirk en discussion avec Suldrune, il l’informe que des troupes ennemies viennent d’apparaitre sur la colline, pour le moment elles sont peux nombreuses.
Que faire ? Nous ne sommes que quatre, deux de mes cousins sont absents. Nous décidons rapidement d’aller à la rencontre des monstres avec quelque soldat en renfort.
En bas de la colline, nous entendons des tambours de guerre, Razor, par un immense effort nous dévoile en courbant le ciel les troupes ennemies, j’en profite pour faire parler ma puissance magique. Mais ces foutues ennemis sont en ligne, seulement un tiers péris sous mes flammes.
La horde descend vers nous et voici que Neptuna part à leur rencontre avec les soldats, pour ma part je préfère veiller sur Razor qui a l’air très épuisé et Suldrune qui ne fait rien, comme à son habitude.
Alors la franchement, j’ai vue une reine guerrière, Neptuna est comme une déesse de la guerre, son maniement de son épée est des plus surprenant, fauchant les ennemis par dizaine.
C’est une faucheuse, en deux minutes le combat est finis, mais on voit une immense troupe débouler la colline derrière eux, je m’attends a un combat plus dur, mais en fais Llediwel est a leur tète.
Et la c’est finis, plus une trace d’ennemie, il s’agissait en fait d’une toute petite attaque, comme les premières.
Nous retournons à la ville afin de faire le point sur la situation et comme par hasard notre ami Gerdonius arrive en même temps que nous.
François sort à ce moment de la maison du conseil en furie, criant que c’est un complot et un scandale.
Voila mon plan a fonctionné, Dirk est le nouveau premier conseiller, notre assise au pouvoir est la meilleur.
Ca ne plaira peux être pas à mon père, mais au moins, cette saloperie de François n’est plus le premier conseiller.
Alors Gerdonius nous apprend que l’atout a été dessiné par un chaosien, une personne de la famille Anchar.
Je me demande bien comment il a peux avoir ses informations la, j’ai de grands doutes sur lui franchement, déjà il se métamorphose et la il trouve des informations sur le chaos.
Bon avec les mercenaires recrutés par Llediwl, on à assez de troupe pour tenir, on sais qu’un homme vêtu de noir recrute dans les ombres, il possède beaucoup d’argent.
Je dois contacter ma tante pour avoir des informations et lui dire ce qu’il se passe ici, je n’ai pas confiance du tout en Gerdonius et Razor est arrivé comme ca.
Elle me confirme que Razor est bien un prince d’Ambre, que Dreiland est une ombre très avancée technologiquement, à moitié composé d’humain et de cyborg. Que l’ombre est protégée car une personne assez puissante y a séjourné il n’y a pas longtemps, qu’il a restreint l’accès que par ascenseur.
Razor se vente de savoir comment y aller, mais il ne détient pas toute les informations, c’est encore moi qui vais apporter la dernière pièce manquante pour y voyager.
Et hop, en route pour Dreiland, ca prend quelque temps, mais nous y arrivons.
Bon cette planète, je n’aime pas, polluée, il n’y a aucune saveur de magie, ici mes pouvoirs n’auront aucun effet.
On apprend que le pouvoir est en place depuis 200 ans, que c’est l’ordre de Bouther qui contrôle l'ombre, un ordre scientifico religieux.
Razor nous apprend que le lieu de rencontre avec Bénédicte est en dehors de la ville, en pleine campagne, une petite cabane en bois.
Bon voila qu’on approche de la cabane dans un véhicule de la planète et Slayer s’énerve, c’est comme si on approchait d’un danger, les autres animaux dans le véhicule ont la même réaction et puis plus rien.
On sort du véhicule pour approcher doucement de la cabane, plus personne n’a l’air d’y habiter, mais quand on rentre dedans, Llediwel remarque des armes a l’intérieur.
Après une étude plus approfondie, il remarque qu’elles sont trafiquées en faite.
Pour ma part, je sens comme une trace de logrus dans la cabane, utilisé très récemment par une personne de même psyché que moi. Donc il y avait un chaosien de même pouvoir ici.
Je ne suis pas le seul à le sentir, mais certains ont l’air bien discret dans leur découverte, comme si nous n’étions pas dans la même équipe ou alors a la recherche de la même chose.
Moi, je n’ai pas peur d’en parler aux autres, ben je trouve ca normal, je préfère les avoir avec moi si on doit combattre.
Llediwel se décide d’aller tester les armes sur Oria, car les changements sur les armes nous inquiète. Mais bon, têtu comme il est, il y va encore seul, quoi que je l’en remercie tout compte fait.
Il passe par un atout pour rejoindre l’ombre et on garde le lien ouvert et la BOUM, ben oui, ca lui a pété à la guilde. Terrible franchement, il y a un cratère à la place, mais bon, on n'a pas le temps de rigoler, faut aller le chercher pour le soigner.
On décide d’amener Llediwel à l’hôpital pour qu’il le prenne en charge et le soigne, l'ombre étant bien avancée technologiquement, ca se fera facilement.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar vinnica » 02/11/2010 à 21:08

J'ai fait quelques petites corrections, surtout sur les noms. bravo continue comme cela...
Avatar de l’utilisateur
vinnica
Comptoir Général du Troll
 
Messages: 708
Inscription: 07/06/2008 à 09:19

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 27/11/2010 à 13:49

Bon, on vient de sortir de l’hôpital avec Llediwl et il nous apprend qu’il va retourner à Ambre pendant quelque jour, je pense qu’il n’a pas apprécié ce qu’il vient de se passer.
Et pendant ce temps, Razor commence à faire des recherches sur le réseau sur le propriétaire de la cabane, on apprend qu’elle appartient a un certains Asric, qu’il l’a acheté il y a 6 mois de cela.
Après plusieurs discussions entre nous, on se rend compte qu’Asric est très proche d’Osric, le frère de Bénédicte mort ou disparu il y a quelque année.
On y apprend encore que Lord Bouthere et une personne très importante, ou étais vu le nombre d’année qui c’est passé depuis la formation de son ordre, ca remonte à 200 ans.
On apprend aussi que Bénédicte est un client régulier de l’hôtel continental, c’est un voyageur, les autorités sont au courant car toute la population a une puce, ainsi que les voyageurs, il faut se déclarer auprès des autorités.
Et là ca pars en vrille, encore une fois vous me direz, des voitures de police arrivent au loin et nos animaux nous indiquent un danger, avec Razor, en mettant nos talents en commun, nous arrivons à en réduire leur nombre, pendant qu’on recherche si Bénédicte est venu il y a peux sur la planète.
On utilise alors l’atout pour rejoindre Oria, mais pendant le trajet Razor se prend une blessure au laser dans l’épaule. On arrive sur Oria et la, surprise, c’est un véritable cratère, c’est énorme ce que l’explosion a fais sur la planète, heureusement que Llediwl l’a testé si loin de la ville.
Bon on vient d’arriver et pouf Neptuna disparais comme ca, bon encore un truc qu’il faudra expliquer, notre roi nous avais pas dit de rester ensemble, on perd un combattant car son ego est pas contant et la pouf, le deuxième.
Après un léger moment, le temps de concevoir mon sort, je soigne Razor, il est vrai que mes talents sont bien utiles.
On se décide a aller voir Dirk pour savoir comment ca se passe et il nous informe de dissension dans le conseil, on avait bien besoin de cela.
Je lui demande de réunir le conseil afin de leur parler, mais avant ca, allons manger.
J’ai un appétit d’ogre et un bon bain me ferait du bien aussi.
Bon nous voila devant le conseil, je leur informe que nous travaillons et fessons le nécessaire pour renforcer Oria au maximum et que Ambre est heureuse des efforts que font les conseillers. Que bien sur le premier conseiller Dirk à toute notre estime.
Je remarque de suite qu’il y a trois conseillers qui n’ont pas l’air très heureux de mes paroles, les mêmes qui étaient au petit soin de François, tous ca pour de l’argent et du pouvoir je suis sur.
Et la comme par enchantement, oui je sais ca fais drôle dans ma bouche ce mot, mais bon, Neptuna apparais à coté de Suldrune. Les conseillers sont un peux étonner, mais bon passons.
Un des conseillers qui n’a pas l’air d’aimé Dirk demande à prendre la parole et commence à nous faire part que les choses ne vont pas aussi bien que ca. Que tout d’abord le sois disant sorcier noir qui serais mort sur l’explosion de la colline, ca parais peux probable. En effet c’est nous qui avais fais exploser la colline, bien sur on leur dit pas.
Ensuite il nous dit comme quoi Oria n’aura surement pas assez de troupe et ne possède pas d’école de magie et que le commerce sur l’ombre est au plus bas.
Mais il me prend pour un con j’ai l’impression et la je m’énerve, je lui dis clairement que si ils pensaient moins à leur pouvoir, a leur argent, la planète irais beaucoup mieux. Avec leur connerie de soutien à François ils ont plongé la planète dans le chaos et c’est leur fête, à eux, pas la notre. Et que nous allons faire le nécessaire pour y remédier. Mes cousins et cousines essayent de me calmer et de rattraper la chose car il trouve que je m’immisce trop dans la politique de l’ombre.
Mais moi je sais ou est ma place, je suis un prince d’Ambre, Fils de Caïn et il n’y a que le roi ou mon père duquel j’accepterais des reproches.
La discussion est animé, mais on arrive a trouver plusieurs solution, j’incite fortement les conseillers à mettre leur moyen financier a disposition pour leur requête.
On congédie le conseil, moi de mon coté je discute un peux avec Dirk en lui disant que mon père va faire le nécessaire pour ce qui est de son poste.
Neptuna nous apprend qu’elle était allée voir Llediwl car elle se sentait mal de l’avoir laissé partir comme ca.
Faudrait pas quelle nous plante en plein combat par acquis de conscience quand même.
Bon, on va rencontrer les trois mages présent sur cette ombre et faire le point avec eux, car avec des défenses efficaces sur la planète ca serais mieux quand même.
Je me rends vite compte que ces mages la sont bien faibles, enfin c’est pas mal pour des humains, mais face a des chaosien ou des mages de combat ils ne tiendraient pas longtemps, franchement il va falloir encore que je fasse tout le boulot.
Je me décide de partir sur Shania, une ombre qui n’est pas très loin sur laquelle j’ai gardé de très bon contact avec des mages.
Je pense que si je ramène quelque professeurs en plus ca ne fera pas mal.
Pendant le trajet je me prépare à contacter Neptuna pour lui dire ce que je suis partis faire.
Comment ca j’aurais peux en parler avant, ben le temps il n’attend pas, oui suis un peux presser et puis zut.
Bon le problème c’est qu’une fois arrivé sur place, impossible de rentrer en contact avec Neptuna, sois elle sait déplacer sois il y a autre chose, rha, ca m’énerve.
Mon travail est fais, j’ai plusieurs mages qui pourront enseigner leur savoir et d’autre qui pourrons protéger l’ombre le tant que de jeunes apprentis sois formés.
Et me voila de retour, bon certains de mes cousins sont pas content que je sois partis aussi sans prévenir, mais c’étais pour le bien d’Oria et donc d’Ambre, on me dit encore que je fais de l’ingérence, la Suldrune elle me gonfle Desbois.
Les mages vont être mis sous les ordres d’Aldor, premier mage de la planète.
Là, ca va être moins drôle, je me décide à contacter mon père pour faire le point avec lui, je me permets d’emprunter son atout a Razor.
Allez, le compte rendu commence et je vois que ca ne plait pas forcement a mon père, je lui explique ce que nous avons fais, mes soupçons, mes craintes et je m’excuse si j’ai mis le bazar dans ses projets.
Il m’explique que cela va changer un peux la donne, mais qu’il va s’en occuper.
Il m’informe aussi que nous devons être de retour à la cour dans deux jours car Blé reviens de sa mission diplomatique, il me dit aussi que Gerdunus a bien des contacts dans la cour du chaos.
Et chose auquel je n’avais pas réfléchis, il me demande pourquoi François premier avais évincé les mages.
Je le remercie pour les conseils et les informations.
Oui pourquoi François ne voulait pas des mages et si lui-même en étais un, je sais qu’une confrontation va être nécessaire.
On se regroupe tous ensemble pour parler des différentes pistes que nous avons, d’un coté il y a Dreilant sur laquelle Razor veux retourner pour enquêter sur la présence de Bénédicte et d’un autre coté la piste de l’ancien premier conseiller.
On se décide à partager le groupe en deux afin de faire le plus vite possible avant le rendez vous a la cour.
Neptuna reste avec moi alors que nos cousins et cousine parte sur Dreiland.
Franchement c’est moi qui m’en sors le mieux, en plus d’avoir la meilleur combattante avec moi, j’ai le plus jolie, Suldrune est pas trop mal mais avec son caractère de cochon.
Je demande à des hommes de Dirk de m’informer sur les faits et geste de François et prépare mes sorts pour sentir s’il est mage et rentrer en contact avec son esprit.
Bon ben je me suis planté, François n’est pas un mage, mon sort me renvois rien, par contre quand je rentre dans son esprit, ouah.
C’est une belle pourriture, mais surtout un idiot, que Vincent Maison Neuve en à fait sa marionnette. Je m’aperçois que l’ascension de François a fais des morts, qu’il a rendu des familles malheureuse.
J’en profite pour lui dire qu’il va donner tout son argent à ses familles, qu’il va réparer tous les dommages qu’il a faits et que plus jamais il ne voudra être riche.
Cette petite ordure n’est plus un souci, mais maintenant allons voir Vincent, lui il est la cause des soucis.
Donc me voici a nouveau à préparer mes sorts et oui il faut du travail, vous croyez que mes talents ca se fais comme ca.
Nous allons tranquillement avec Neptuna rencontrer Vincent, une fois sur place je commence à l’embobiner pour pouvoir lancer mes sorts et la, ca pars mal.
Il est puissant le bougre, je ne peux rentrer dans son esprit et celui commence à se faire menaçant, heureusement Neptuna et Slayer réagisse rapidement se montrant prés au combat.
Super car en plus d’être un chaosien, il se transforme en torche humaine et s’enfuis en fessant exploser la porte. Mais c’est quoi ce mec bordel, alors la suis énervé, il résiste a mes sorts et nous met en danger.
On le poursuit et j’envois Slayer alerter les mages pour nous aider. On arrive au niveau du cratère, la ou les emmerdes avaient commencés.
Et la, encore une surprise, il se transforme en tigre géant avec des tentacules qui partent de son dos pour aller dans le ciel.
Je prépare un de mes sorts les plus violents et lui envoyé la foudre directement sur lui, Neptuna le charge et le blesse profondément et Razor apparais juste à coté de lui pour lui donner le coup de grâce.
Razor repars aussi vite qu’il est apparu, je pense que nos cousins gardais un œil sur nous, hum, par sécurité ou pour autre chose ?
On se décide avec Neptuna de repartir pour Ambre avec le corps du chaosien, car il va falloir avertir la cour de ce qu’il se passe.
Entre temps, nous avons trouvé le corps du vrai Vincent dans son logement.
Quand on arrive, notre bon Lord Henden viens nous chercher pour nous informer qu’ils faut qu’on aille dans mes appartements et qu’on y dépose le corps, bien sur cela dois rester très discret.
Une fois le corps déposé chez moi, quel manque de gout, j’espère que ca va pas sentir trop mauvais âpres, on nous informe que le roi veux nous voir de suite.
Bon, on va encore se faire passer un savon, ca promet un moment sympa.
Lorsqu’on nous présente devant le roi, il est accompagne de Blé et de Dame Fiona, nous commençons à faire notre rapport sur les différents problèmes et le chaosien.
On nous confirme que Razor est le fils de Derdre, il donne l’atout du chaos a Fiona et elle nous dit rapidement que c’étais un piège, en aucun cas c’étais Bénédicte qu’il avait rencontré et que l’atout ne servais qu’a nous espionner.
Bon, en plus d’avoir été un peux idiot, ont à été inconscient, super comme information.
Mais pour eux, le Chaosien qui est mort n’est pas le même que le magicien noir.
On se décide d’aller voir le corps et le roi appel l’ambassadeur Chaosien pour lui expliquer.
La jeune femme qui viens se présenter comme l’ambassadrice, se nome Marylin Syldaric, le roi lui présente l’incident diplomatique en tournant ca d’une façon parfaite.
Mais lorsqu’elle voit le corps, sont teint devient livide, l’homme que nous avons tué n’est autre que son frère, lord Asrim Syldaric.
Elle nous informe qu’elle veut rapatrier le corps dans les cours du Chaos et que son frère était contre la politique diplomatique de son frère.
Bien sur, le roi nous demande notre silence, chose que nous ferons bien sur.
Mais plusieurs questions reste en suspend, il va falloir faire marcher plus notre matière grise, même si chez certains, j’ai des doutes sur la présence.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 18/01/2011 à 19:04

Bon on est toujours au château, on attend des informations de notre Roi.
Enden vient nous voir, pour nous annoncer que l’ambassadrice est de retour avec une missive des cours du chaos.
On nous demande de nous rendre a ce rendez vous pour être présent.
Après avoir enfilé une belle tenue, je me rends à la réunion.
Je retrouve mes cousins et cousines la bas, mais il y a plusieurs de nos oncle et tante aussi, il y a même le roi Random et la reine Viale.
L’ambassadrice Marylin arrive, elle est très bien habillé, je dirais même attirante, deux soldats l’accompagne, ils portent comme blason des tigres argenté avec des yeux rouges.
Elle va donner un document que Random prend et commence à lire.
Alors la, je ne suis pas très content du contenu du parchemin, Le roi des cours du chaos ne demande n’y plus n’y moins un procès un tribunal dans les cours après la mort d’Asrim.
La présence d’Asrim est sois disant expliqué par une enquête sur un artefact très puisant, l’Autel des générations.
Notre bon roi demande deux jours afin de réfléchir à la requête.
Tout de suite Llediwel invoque des doutes sur la présence du chaosien, on explique clairement les faits devant nos oncles et tantes, de toute façon, nous étions chez nous. Que fessais ce minable chaosien dans le cercle d’or a part vouloir nous nuire.
Car a pars l’artiste qui a piégé l’atout, personne d’autre ne sais ce qu’il sait passer vraiment, on va sans doute le voir au procès celui la.
J’aimerais bien mettre la main dessus afin de le faire taire.
Gerard nous informe que nous trouverons des informations sur l’autel des générations dans le carnet de Benedicte et certains de mes cousins vont enquêter dessus.
Moi pour ma pars je préfère allez voir Marylin afin de lui présenté mes condoléances et voir si je ne peux pas tirer des informations d’elle. Mais la conversation est plutôt neutre.
Suldrune et Llediwel sont aussi allé voir Marylin, pour ma pars je reste dans les parages afin de voir ce qu’il se passe.
J’ai l’impression que certains ou certaines caches des choses.
On se réunit le lendemain afin de parlé des priorités, plusieurs choses sont en jeux, qui a fais l’atout, l’autel et les armes trafiquées.
On apprend qu’un prophète pourrais détenir des informations que l’autel, il se trouverait sur l’Ombre Vernes, purée, va falloir voyager encore.
Quand on arrive sur place après un petit voyage tranquille, on découvre une ombre assez avancée dans tous les domaines, on peut voir au loin une magnifique tour et nous allons vers elle.
Il faut savoir que Random nous a donné quelque jour de répit, mais qu’il accepte le procès, âpres les termes sont à definir, moi je n’aime pas ca, mais bon.
Nous voila à la tour, elle est immense, magnifique, mais bizarre.
Le prophète en sors, il nous dit qu’il va répondre a toute nos questions, mais que avant, nous devons subir une épreuve, un seul de nous pourra faire l’épreuve, les autres regarderons.
On rentre dedans, bon, ca commence, je ne sens plus ma magie et j’ai du laisser Slayer dehors.
On arrive devant un éboulis et Llediwel se décide à le déblayer, franchement ca m’arrange, pas envi de me fatiguer.
Et nous voila dans un magnifique stade, il est immense et en plein milieu un homme en armure, il vient nous voir et propose directement le second défis, un combat contre lui.
Bon, ca ne peux être que Neptuna, elle est la force incarné chez nous.
Et bien sur elle n’en fait qu’une bouchée, trop facile pour elle, un coup deux coup et plus personne en face.
Bon, nous voici dans un couloir qui monte, il monte beaucoup, il y a des formes bizarres sur le coté qui n’arrête pas de se mouvoir, nous arrivons dans une salle sphérique, mais le sol a l’air plat.
Un homme en robe bleu avec des formes qui se mouves sur lui se tiens dans la pièce, il nous propose un test mental, je m’y colle. Bon franchement c’est de la rigolade, a quand un vrai défis pour mes talents.
Ensuite on arrive a un oasis avec bédouin, me demande franchement c’est quoi cette tour, un vrai bordel la dedans ou c’est notre imagination peut être.
Bon c’est Razor qui va s’y coller, il doit aller au bout du désert pour prendre une clé et nous la ramener ici, pour ouvrir un coffre. On lui donne un atout pour faire le retour.
Razor nous ramène la clé, mais bon, il a fallu attendre, il n’est pas bien rapide le cousin.
On ouvre un coffre avec la clé et dedans on trouve une carte avec un joker.
Allez, encore un couloir a monté et nous voila dans une salle de marbre blanc, nous voisin à la dernière épreuve, surement la magie.
Bon, ca sent mauvais car je sens la magie puissante ici, mais aucun de mes cousins n’a ce genre de talent.
Bon, on décide d’aider Suldrune, car franchement, ce n’est pas quelle est nulle, mais elle n’est pas doué la dedans, je lui prête ma bague dans laquelle je lui mets deux sort, j’espère que ca va suffire, mais le temps presse.
Suldrune arrive à gagner le combat, mais sans la bague elle était morte.
Et enfin, on arrive en haut de la tour, le prophète est la bien sur, comme si lui il n’avait pas besoin de marcher.
Il nous dit que l’autel des générations est un artefact, il s’agit d’un autel de sacrifice et qu’il permet de décupler les pouvoir au prie d’un sacrifice d’un parent direct.
Il nous dit que la Vie du milieu nous mènera la seconde étape.
L’arbre vivant, Ygg, se trouve au milieu, il pourrait s’agir de lui.
Je sais que ma mère est toujours en vie, des idées me viennent à l’esprit.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 10/02/2011 à 15:47

Nous voici devant un dilemme, on va chercher ce fameux autel ou alors on va chercher le mage noir.
Après une bonne discussion, on se décide d’aller voir le mage, mais il faut mettre une sécurité ici, pour qu’on soit prévenus au cas où quel vient ici.
Pour ma part je mets une alarme magique sur la porte de la tour et je laisse un gardien sur place.
On se décide d’utiliser la marelle pour suivre la trace du magicien noir, le pouvoir est avec nous.
Nous arrivons sur une ombre qui à l’air médiévale, lorsque nous marchons, je me rends compte qu’il y a beaucoup de créature fantastique, la planète est très verte et la magie est puissante.
Un lieu qui me plais bien, faudra que je pense a venir visiter cette ombre plus en profondeur.
Nous arrivons devant une magnifique cité, avec plusieurs styles d’architecture, un quartier du style romain, un autre grecque et encore d’autres.
Nous apprenons que la cité est gouvernée par un magicien du nom d’Andrius, il est le Maitre de la tour.
Llediwl se promène dans la rue et demande s’il existe un portrait d’Andrius afin de voir si son visage est bien celui que l’on connait. On nous indique qu’un artiste pourrais peut être nous faire son portrait, Llediwl le charme avec ses belles paroles et on arrive à un marché, un objet magique contre le portrait.
Je me rends compte que quasiment tous mes cousins et cousines portent sur eux des objets de grande valeur.
En sortant, Suldrune nous informe qu’une personne approche de la tour et nous voila de retour sur l’ombre, nous arrivons derrière celle-ci afin de ne pas nous faire voir.
On récent en utilisant nos pouvoir que l’homme est un Ambrien, on ne voie pas son visage.
Je me décide alors de bloquer la magie, les atouts et la marelle, que du bonheur de voir l’impuissance dans cette personne.
Nous approchons de l’homme et de pars sa carrure, il nous fait penser a Gerard.
Il s’agit bien de Gerard et nous commençons à le questionner sur sa présence ici et pourquoi il nous suit.
Sois disant qu’il veut finir le travail et détruire l’autel, moi je le trouve sur ses gardes, je suis sur qu’il veut l’autel pour lui. Une fois Gerard partis, même si on est sur qu’il reviendra, j’informe Fiona, je ne peux avoir confiance que en elle et encore.
Bon, je ne sais pas dans quoi on s’est mis encore, mais c’est le bordel, un de nos oncles fait des choses pas très clair, sois disant qu’il est défenseur d’Ambre, mon œil.
Et nous revoilà partis a la recherche de notre mage noir, bon le comité d’accueil n’est pas agréable à notre arrivé, on nous attend.
Mais bizarrement pas de violence, on nous informe qu’on doit quitter la ville, certains auraient envies d’en découdre, mais on sort gentiment en fin de compte.
Suldrune nous dit qu’elle peut nous faire aller dans une pièce de la tour et qu’une fois arrivé, je vais bloquer la magie et les atouts dans la tour.
Bon allez, encore du boulot à faire.
Et hop nous voila dans la tour, une espèce de piège magique ce met en place, mais il ne résiste pas longtemps à mes capacités.
On se décide d’aller vers le haut de la tour, on pense que les appartements d’Andrius doivent y être.
Une fois dans les appartements, on découvre personne, comme si il était déjà partis, par contre nous trouvons un atour d’Oria mais avec une licorne au dos. Il s’agirait bien de l’atout qui lui a permis d’attaquer l’ombre.
Tout a coup Fire s’agite, il a sentit un danger et les autres familiers font de même, Llediwel qui regarde par la fenêtre ce qu’il se passe nous dit que du Logrus est en bas de la tour et en mouvement et a peine nous avons le temps de prendre l’information qu’un éclair fais bouger la tour.
Hum, a croire que les enfers se déchaine, Suldrune se décide a nous faire un portail d’atout vers le bas de la tour, bon on va me dire que la curiosité est un vilain défaut, mais quand je vois tous ses livres de savoir, je ne peux m’empêcher de vouloir en prendre quelqu’un.
Et bien sur, suffit que je passe le dernier pour qu’un morceau de la tour me tomber dessus, qui a foutu une tour aussi dégradable.
Bon, je suis sur de la terre on dirait, bizarre Suldrune est avec moi, on dirait qu’elle me veille, ou va le monde, me serais trompé sur elle, elle prendrait soins des autres ?
J’ai un mal de chien à la tête, je ne vous dis même pas.
Nous rejoignons nos cousins qui parle avec un homme au visage bleuté tigré, il dit se nommé Marik Enchar, pouah un chaosien.
Le mage noir n’est pas très loin, inconscient.
Bon, ce qui suit, n’est pas un bon souvenir, donc je vais faire cours, cette espèce de petit salopard de Marik veut des informations et il est prés à nous tuer si besoin. Bien sur il recherche l’autel, il commence à sortir plus ou moins de vagues informations sur la mère de Razor et je le sens a deux doigts de craquer.
Bon, je pense que m’a langue à été plus vite que mon esprit, mais ce fumier me blesse à l’épaule et je suis hors combat, je sais que je vais avoir besoin de soins, mais en même temps, comme c’est lui qui nous a espionné, nous pourrions faire jouer l’agression dans notre camp.
Je ne sais plus trop comment, mais Julienne arrive et Marik s’en va, la queue entre les jambes hélé.
Bon, nous voici a Ambre, pour ma pars je vais me faire soigner, s’en prendre a un prince d’Ambre, la honte quand même, je pense qu’il va falloir que je travail sur des objets qui me protégeront un peux plus que ca quand même.
Mon père viens me voir et me dit que c’étais une folie, que sir Marik n’avais pas besoin de moi, il m’aurait tué, je dois faire plus attention la prochaine fois.
Et nous voici de nouveau devant le roi Random, bizarrement il est seul.
Nous lui expliquons l’histoire au sujet du mage noir, de l’atout, de l’agression de Marik et des attaques sur Oria.
Il nous informe qu’il aimerait qu’on espionne Marik, alors la excuser moi, mais je pense qu’il est fou, car il veut retrouver Benedicte.
Bon, je propose à mes cousines et cousins d’aller prendre une collation et de discuter des événements.
Pour ma pars je demande a Henden de venir prendre un verre pour connaitre les dernières rumeurs de la cour.
Il nous dit que Random ne prend conseil en ce moment qu’auprès de sa femme et que Gerard chercherais a retrouver Corwin.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 29/03/2011 à 18:11

La nuit c’est bien déroulé, apaisante comme j’aime et me voila en train de prendre mon petit déjeuner sur ma terrasse.
Un serviteur frappe à la porte, oui ca ne peux être que ca, il a un mot pour moi.
Slayer est en train de dévorer un jambon dans un coin, il a raison de bien manger, je l’ai fais travailler durement ces derniers jours.
Mais bon, qu’il y a-t-il sur ce mot, hum, Gerard m’invite a le retrouver à l’auberge du chat doré pour discuter en tout discrétion.
Et ben, je me serais pas attendu a ce genre de message, bon ca va pas m’empêcher de finir mon déjeuner.
J’ai bien réfléchis dernièrement, j’ai l’impression que mes pouvoirs sont puissants qu’avant et que la mort est beaucoup plus proche.
Ma réflexion va plus loin que ma propre vie, bon que je me mette en danger c’est une bêtise certes, mais que je mette en danger mes cousines et cousins, c’est hors de question.
J’ai convié tout le monde autour d’un bon repas. J’ai le plaisir de vois mes cousines et cousins arrivés, il ne manque que Llediwel.
Un excellent repas est servis a mes convives et j’en profite pour m’excuser sur mon comportement cavalier, je leur explique que le fait d’avoir été si proche de la mort m’a ouvert les yeux. Je ne peux agir bêtement sans me mettre en danger et les autres aussi. J’ai des responsabilités en tant que prince et ma bêtise ne serait m’empêcher d’atteindre mes buts.
Nous parlons ouvertement entre nous pour une fois et je me livre entièrement, j’espère que cela permettra qu’il me donne une seconde chance.
Nous décidons aussi d’aller voir Gerard car en fais tout le monde a reçus une invitation.
Bon, on se croirait dans un jeu de question réponse, Gerard enquête sur l’autel lui aussi, il pense que nous sommes manipulé et en danger par rapport à nos parents et l’autel.
Il nous apprend aussi que l’autel peut être utilisé a volonté.
Il nous redit sa volonté de détruire l’autel, pour lui il est trop dangereux pour resté entier.
De plus, comme on ne connaît pas les parents de Suldrune et de Neptuna, c’est un beau bordel.
Bon, ca va être un beau merdier, le père de Neptuna est l’ancien amant de la Reine Moire, donc elle est sa mère.
Et on sait que Julianne connait le père de Suldrune.
On se décide à aller enquêter sur les parents de chacun et aussi aller voir Fiona.
Donc Neptuna va aller à Erbma se reposer et chercher des informations.
Suldrune va aller demander des informations a Julianne.
Quand à nous trois, on va voir Fiona pour parler de l’atout.
En tout cas, cet atout beaucoup de monde l’a eux en main et les armes ont bien de l’énergie qui vient de la maison Anchar.
Elle connait la marelle de Corwin, mais elle ne l’a pas traversé et elle ne sait pas ou elle est.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 02/05/2011 à 11:46

Ambre

Bon, nous avons un plan, c’est peut être pas le bon, mais au moins on en tient un.
On va forcer le contact avec un des lieutenants de l’autre chacal de Marik, on va en faire une de nos marionnettes.
Mais avant ca, on va se faire une petite ballade a Tir-Na-Noght, il s’agit du reflet d’ambre dans le ciel.
Il est vrai que je ne suis jamais allé le voir, je me rappel que mon père m’en avait déjà parlé, mais je n’ai jamais eux le temps ou l’envi d’y aller.
Ca fait un peux peur quand même car c’est très haut dans le ciel et si par hasard cette illusion disparait, la chute pourrais être fatal.
Nous sommes les seuls à y aller, comme d’habitude, Gerdonius n’est pas la, surement a conspiré dans les cours du Chaos.
Nous décidons d’aller vers le château, c’est là bas qu’il y aura le plus de chose à voir, mais en route, nous voyons l’auberge ou Gérard nous avait reçus. On le voit en train de boire et de rigoler avec des matelots, plusieurs d’entre nous sont étonnés d’entendre des sous, il parait que d’habitude le silence est d’or ici.
Allez en route pour le château, on ne va pas s’arrêter a chaque coin de rue quand même, à l’entrée de celui-ci, nous voyons un individu immense avec une grande épée a deux mains.
L’homme possède le visage de Bénédicte, mais ensuite il devient Gerdonius, cela est bien étonnant, ca veut dire quoi ?
Oula, ca s’accélère, je n’ai pas le temps d’agir que l’homme porte un coup d’épée a Slayer, mon cœur s’arrête un instant, mais Slayer n’a rien, il me regarde étonné et moi de même. Mes cousins et cousines jettent des regards en coin a Slayer et me dévisage.
Quoi, j’ai rien fait moi, pourquoi un crétin de fantôme viens semer le doute encore.
Slayer aurait-il fait des bêtises, non pas son genre.
Bon, le principal les portes s’ouvrent devant nous et nous rentrons, maintenant la question vers ou aller nous allé.
Nous décidons d’aller vers les appartements de Corwin, mais en chemin on voit Gérard, un de mes cousins va le suivre.
Nous sommes devant les appartements de Corwin, on frappe à la porte, nous restons des gens bien élevés quand même.
On nous dit de rentrer, et ben, les fantômes parlent.
Corwin est assis au coté d’une jeune femme rousse, je ne l’ai jamais vue.
On entend du bruit dans la pièce a coté, Llediwel nous dit qu’il y a un enfant de sexe féminin d’environ trois ans.
Corwin nous parle, il connait nos noms, pour ma part je reste a la porte, je n’ai aucune confiance dans cette homme, il sent la traitrise.
Il nous être dans l’ombre Paris, avec sa marelle et nous invite à venir le voir.
En ressortant, Razor nous informe des déplacements de Gérard, nous décidons d’aller vers les appartements de Derdre, la porte est grande ouverte et nous voyons comme deux scènes, l’une derrière l’autre. Dans chacune on peut voir un château, le premier ne me dit rien, mais le second, il s’agit du château de ma mère, je vois un groupe d’individu qui est en train de pénétrer dans l’enceinte.
Je n’aime pas ca, une incursion au château de ma mère, il faut que je l’alerte, c’est réel ou pas. J’avance vers la scène, mais tous disparait. Je vois que Suldrune est aussi blême que moi, s’agirait-il du château ou elle est née ? Lyonnesse de quelque chose.
En tout cas, il va falloir se pressé à sortir d’ici, mon cœur s’accélère et mes pensés vont vers ma mère.
Nous allons ensuite vers les appartements de tante Fiona, mais la quand on ouvre la porte, ca ne ressemble à rien au appartement de ma tante.
C’est une bibliothèque immense, beaucoup plus grande que celle d’Ambre, sur une table il y a les carnets de voyage de Bénédicte et ce chien galeux de Marik approche et commence à les consulter.
Que j’aimerais le voir crever, bruler de mille douleurs.
Une autre personne apparait, il lit un livre sur la succession du trône de la cour du chaos, il porte une robe de mage noir et rouge, ces couleurs me rappel une des familles ennemies au roi actuel des cours.
Ensuite nous partons vers les appartements de Blé, a notre plus grand regret, ils sont vides, mais une personne étais la il y a peux.
Il reste peux de temps et nous partons vers la salle du trône, Llediwel nous informe que pour sa part il va aller vers la marelle.
Sur le trône nous voyons Random, il nous parle, sa voix est inquiète. Il nous demande si nous avons trouvé qui nous en veux, il nous informe que les attaques depuis la forêt d’Arden se font de plus en plus présente, que Julianne serais mort en allant combattre.
Et la, derrière le trône, apparait un homme avec une couronne et un visage impossible a voir, il décapite Random si rapidement que aucun d’entre nous n’a le temps de réagir.
La seule chose que nous avons le temps de voir avant que la scène disparaisse c’est qu’il porte le joyau du jugement en bague.
Et voila c’est la course, il faut redescendre el plus vite possible, puff, je n’aime pas courir, mais bon, ca va nous sommes arrivés en bas tranquillement.
Bon, tout le monde est là. Ha non, Suldrune n’est pas là, pourtant elle était derrière moi, étonnant.
Bon, je n’ai pas le temps de m’occuper d’elle, je vais en direction des appartements de mon père et je lui demande de me donner un atout de ma mère, celui-ci est étonné, mais me le donne.
J’invite mes cousins et cousines à venir prendre le petit déjeuner dans mon logement.
Une fois ceux-ci arrivés, je l’ai informe que je vais contacter ma mère via l’atout.
Bon, je suis assez stressé car j’espère qu’il ne lui ait rien arrivé.
Ma mère apparait, elle a l’air calme, je dirais même qu’elle est heureuse de me voir, Suldrune me pose sa main sur mon épaule et se joint a la conversation.
Déjà je n’aime pas trop qu’on me touche comme ca, mais en plus qu’on prenne pars a une conversation sans y être invité, je trouve ca très déplacé.
J’informe ma mère des craintes que j’ai et la Suldrune se permet de prononcer un mot qui fais un shang.
Je vois ma mère qui pâlit un peux et j’écarte Suldrune de moi, mais elle se prend pour qui cette princesse de mes deux, agressés ma mère comme ca, Slayer se met tout de suite en défense prés à intervenir. Elle m’informe que ses parents ont êtes enlevés et qu’un metamorphe avais pris leur place.
Nous entendons des bruits de combat dans le couloir via l’atout, je ne réfléchis plus et j’attire ma mère ici.
La pauvre est assez déboussolé, mais je lui dit qu’il faut qu’elle me fasse confiance, des serviteurs vont s’occuper d’elle.
Je fous de rage, déjà envers Suldrune mais encore plus contre ces maudits bâtards qui s’attaque a la demeure de ma mère.
Suldrune fais vite fais un croquis de la pièce et pendant ce temps elle s’explique sur son comportement.
Nous passons a travers l’atout car les bruits de combats on l’air très proche, nous voyons la porte exploser et deux individus se ressemblant entre avec huit gardes derrières eux.
Nous leur prions de rendre les armes, que cette ombre est sous protection d’Ambre, mais ses chiens de chaosiens s’en moque bien et commence les hostilités.
Tout va très vite, je déclenche un sort pour faire tomber nos ennemis au sol, Neptuna fonce sur un des officiers et Razor sur l’autre. J’entends un mot et mon sort s’arrête-la ou il a commencé.
Les familiers de Suldrune se mêle au combat, Slayer s’attaque au garde et les met hors services.
Le combat est quand même assez impressionnant, je me sens désarmé car mes sorts sont limités, je n’aime pas ca, ce sentiment commence à me déplaire.
Neptuna arrive à défaire son ennemis avec l’aide de Llediwel, celui que Razor affrontait disparais.
Il n’est pas encore mort, même si sont état est grave, on s’en encore le souffle de la vie en lui, j’ai des envies de meurtre, mais il va falloir d’abord l’interroger.
Bon, lui il s’appel Esteban Karshtir, l’autre c’est Aiden Maldir, le Aiden, si je le chope, il va prendre cher.
Ils sont venus ici sur ordre de Marik pour enlever ma mère et faire pression.
Ils ont rencontré Marik sur ombre.
Ils se sont alliés pour renverser Swayvill.
On décide de retourner dans mes appartements avec le corps d’Esteban.
On décide ‘inviter l’ambassadrice des cours du chaos dans mes appartements.
Une fois celle-ci arrivée, elle est étonné de tous nous voir. On l’informe de ce qui vient de passer.
Elle nous informe qu’Alband à coupé les ponts avec sa famille et qu’il est un peux fou.
Elle nous dit que ceux qui ont rejoins Marik sont des parias.
Elle nous dit qu’elle va voir pour un procès d’Alband et Llediwel en profite pour demander s’il serait possible de rencontrer son père, Sir Sildaric.
En tout cas, je la trouve de plus en plus séduisante cette ambassadrice, elle est même talentueuse.
Bon, nous voila seul, il ne reste plus qu’une chose à faire, ce que nous voulions faire des le départs, ha, mes talents sont bien supérieur quand même a mes cousins et cousines, Suldrune se débrouille pas trop mal. Llediwel nous cache bien sont jeux lui.
En tout cas, nous avons un espion dans la place.
Je trouve Slayer distant en ce moment, je ne le comprend plus, il se passe quelque chose je le sens.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 03/05/2011 à 12:24

L'ombre Feltus m'a vue grandir, j'aime cet endroit simple et qui sent la magie.
Il sera mon refuge, Slayer pourra retrouver les siens et sa liberté car je pense que c'est de cela qu'il a besoin.
Je sais ou vont aller mes priorités, je vais avoir besoin des talents de Suldrune, je pense qu'elle me doit bien ca après ce qu'elle a fais a ma mère.
J'aurais besoin d'aller visiter une ombre, Aarklash, une chose m'attire la bas, mais seul je pense que c'es risqué, pourquoi ne pas proposé a Neptuna cette agréable défis, avec elle je ne crains rien.
En tout cas, ce qui est sur, c'est que je dois développer mes pouvoirs mystique et seul le temps va me le permettre.
J'ai discuté un peux avec ma Tante, j'aime bien quand nous avons des discussions sur la magie, elle est une vraie source de connaissance pour moi.
Je comprends mieux aujourd’hui le type de sort que je dois utiliser suivant les circonstances, mais aussi ce qui me manque pour pouvoir les utiliser comme ils faut.
J’ai envi d’aller voir Marylin aussi, cette femme m’attire clairement car elle est si secrète qu’on a envi de savoir ce que ca cache, c’est peut être une erreur, mais bon, étant prince d’Ambre, j’ai le droit d’être aimable avec notre hôte.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 07/05/2011 à 08:50

Image

Moi
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 12/05/2011 à 11:53

J’ai passé un très bon moment avec Marylin, je me rend compte que c’est une femme délicieuse, mais qui possède un esprit avise et plein de ressource.
J’ai déjà une petite idée pour lui faire plaisir, je pense que je trouverais sur Feltus une personne capable de me faire un violon de maitre.
J’espère que nous allons avoir bientôt la chance de nous revoir, en attendant je dois penser aux informations que j’ai eux.
Je suis chez moi, tranquillement à lire, lorsque je reçois un contact d’atout, après une légère réflexion, je l’accepte.
Il s’agit tout simplement de Suldrune, elle me demande pourquoi je souhaite la voir. Je l’informe mon envi d’aller sur une ombre et elle se décide à me rejoindre dans mes appartements.
Par la même Neptuna arrive et au moment ou je l’accueil, Razor contact Suldrune, celle-ci me demande si j’accepte sa présence et je l’invite à nous rejoindre.
Devant mon auditoire, je leur explique que j’ai besoin d’aller dans l’ombre d'Aarklash afin d’y trouver un objet magique.
Je l’ai informe que c’est Fiona qui m’a informé de la présence de cette objet sur cette ombre et que les gens qui ont rejoint Marik dans sa lutte de pouvoir serais aussi a la recherche de cette objet.
Le souci, c’est que cette ombre est constamment en guerre et seul je ne pense pas réussir, mes cousins et cousines ont l’ai de plutôt bien accepter ce que je leur dit et accepte de venir m’aider dans ma quête.
Le moyen le plus rapide pour y aller est d’utiliser la marelle et c’est moi qui m’y colle.
Je cherche à me rapprocher de l’objet, mais aussi d’être en sécurité. Oui il ne faudrait pas que je tombe dans un piège ou alors sur des gens qui gardent l’objet.
Et la, franchement, j’ai failli rigoler en arrivant sur l’ombre.
Deviné qui est devant moi, c’est Llediwel, bon il à l’air aussi surpris que moi et en plus il est fatigué.
Il me demande ce que je viens faire la, ben moi je suis franc et je lui dis ce que je recherche, lui comme d’habitude reste très vague sur sa présence, comme si par hasard il était présent ici, un simple voyage de curiosité.
Mes cousins et cousines arrivent ensuite, Llediwel est autant surpris qu’eux de les voir, mais bon, on n’est pas ici pour papoter.
Llediwel nous informe sur ce qu’il se passe autour.
Quand il est arrivé, il a vue une bataille entre deux armée et il a voulut s’approcher pour voir ce qu’il se passait.
Une sorcière à la tête de créatures plus ou moins démoniaque l’aurait alors attaqué et aurais réussi à percer ses défenses de la marelle. Il nous dit qu’elle est très puissante et qu’elle possède plusieurs objets magiques.
Au loin nous voyons une forteresse vers laquelle se repli les soldats qui ont perdus la bataille. Llediwel pour une fois ne proteste pas pour aller les rejoindre, comme si il cherchait quelque chose lui aussi.
Nous trouvons des chevaux dont les maitres ont étés abattu et nous allons vers la forteresse.
En route, je lance un sort qui permet de Llediwel de retrouver un meilleur teins, on dirait que la sorcière l’a bien secoué.
Alors que nous avançons tranquillement, Suldrune nous informe qu’un groupe nous suit et qu’ils sont bien plus rapides que nous.
D’après les détails il s’agirait de créatures démoniaques, en tout cas donne pas envi qu’elles nous rattrapent.
Ce qui est marrant en fait, c’est que tout le monde a l’air d’avoir des informations sur cette ombre.
On se décide a tendre une embuscade aux créatures et Suldrune nous dévoile un peux plus.
Bref, j’adore l’échange entre nous, moi je balance mes informations, j’essaye de faire confiance et l’autre, faut qu’elle attente qu’on soit presque en combat pour nous dire que cette ombre est en fais un terrain d’entrainement pour nos oncles et tantes.
Génial, on va combattre des créatures pour savoir si on est de vrai prince ou princesse.
Bon, plus le temps de réfléchir, Razor et Neptuna se mettre en travers de la route et tire sur la troupe qui arrive.
Razor sort une drôle d’arme, mais tue un ennemi directement, la flèche de Neptuna atteint sa cible, mais se brise sur la carapace de la créature.
Bon, ca va très vite, car on a deux combattants d’élite, mais une saloperie de tigre cuirassé se jette sur Suldrune et moi qui étais resté en arrière en soutien.
Tout de suite Slayer se met en opposition, pas comme le couard de truc a patte de Suldrune, mais à peine j’ai le temps de dégainer mon arme que Slayer est mortellement avaler par la créature.
Alors la, je n’ai qu’une envi, terrasser cette chose et cette ordure qui contrôle ces forces.
Moi qui pensais retourner tranquillement sur Feltus après le voyage pour redonner sa liberté a Slayer, mais non, il m’aura défendus jusqu’au bout.
Mon cœur saigne, une haine immense s’immerge en moi, j’ai beau taper la créature, mes talents ne sont pas assez puissant.
Llediwel viens me prêter main forte et terrasse la créature.
Mes cousins et cousines ont fais deux prisonniers et commencent a les interroger, franchement, j’y pense même pas, la mes pensées vont Slayer.
On a appris le nom de notre ennemi, Sasia Samaris, une magicienne qu’on appelle la rose du désert, ma prochaine cible.
Celle qui commandait les troupes qui se sont battus contre elle se fait appeler la Lionne Rousse.
Mais bon, ca nous donne rien de plus, la seul chose qu’on peut faire c’est de continuer vers la forteresse, on voit au loin les troupes de la Lionne y rentrer après avoir discuté à l’entrée.
Bon, nous arrivons à notre tour au niveau de la porte, les gardes en haut du mur on l’air d’être bien armé en tout cas. Une sorte de sergent nous demande ce que nous venons faire ici.
Franchement j’ai pas la tête à parler, je laisse Llediwel s’exprimer et il a l’air bien a laisse ici.
La chose que je sais, c’est qu’un certains Sered, templier du Sud viens nous parler et nous sondes.
Seul Suldrune fais des siennes et ont est obligés de lui demander de se laisser sonder, rha, sont chiant a toujours vouloir cacher des choses.
Bon nous voici à l’intérieur de la forteresse, ce Sered nous dit combattre Sasia, il nous dit qu’il suit la voie de Merin, bon, peut être, mais il a l’air un peut fanatique quand même.
Nous discutons un peux de la politique de l’ombre et des batailles et c’est ce moment que choisis la Lionne rousse pour nous rejoindre.
Nous fessons rapidement connaissance.
Et la, c’est encore plus drôle, une fois que Sered pars, la Lionne parle de chose qu’elle ne devrait pas connaitre et pouf elle devient brune, une ambrienne du nom de Gaëlle.
Elle nous apprend que Sasia utilise une magie bien spéciale, il s’agit de la technomancie, elle tire la puissance dans du sang.
Etonnant comme moyen quand même, mais cela m’intéresse de comprendre comment elle peut utiliser du sang pour augmenter sa puissance des sorts.
Gaëlle pense que Sasia est une chaosienne, mais Llediwel lui est certains que ce n’est pas le cas, hum, qui croire.
En tout cas voici le plan, on la contacte via la marelle et on force son esprit pour lui implanter des informations et ensuite on l’attire ici via un croquis d’atout.
Encore une fois, je rigole intérieurement quand Suldrune rentre dans l’esprit de Llediwel pour pouvoir faire son croquis.
Ca sent encore les futurs ennuis ca, surement des secrets à découvrir.
Bon allez, on se concentre et nous la contactons via la lentille, Sasia résiste un peux au début et après son esprit nous est ouvert.
Ensuite, Suldrune la fais apparaitre devant nous et a peine elle est dans la pièce que Sered la décapite.
L’anneau est a moi, enfin, mais bon, il me reste tant de chose a faire.
Llediwel propose a Gaëlle de nous accompagner dans la suite de notre aventure, c’est bizarre ce comportement, cela ne lui ressemble pas. Pourquoi il veut amener avec nous une personne qu’il ne connait pas.
Le lendemain, nous décidons a contacter l’espion que nous avons chez Marik, nous apprenons plusieurs choses.
Tout d’abord il prépare un assassinat sur la personne de Lady Illyana Maldir afin que Aiden, la fille renégat puisse prendre le contrôle de la maison. Il s’agit d’un plan de Marik et plusieurs soldats de la maison ont déjà été remplacé.
On apprend aussi que Marik est retourné dans sa forteresse, mais rien de plus.
Pour ma pars je me décide de contacter Marylin rapidement afin de l’informer de l’assassinat.
Comme d’habitude le contact se passe très bien, elle m’informe au passage que nous sommes accepté pour nous rendre au passe Sildaric ainsi qu’a la bibliothèque.
Elle me rappel les règles a respecter et me remercie aussi pour le cadeau que je lui ai envoyé.
Comme j’aimerais être avec elle pour pouvoir l’entendre jouer, mais Ambre doit passer avant.
Après avoir mis au courant mes cousins et cousines, nous nous décidons de partir vers les cours du Chaos.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 06/06/2011 à 12:12

Pendant le trajet, j'ai eux le temps de peaufinner mes sorts, je pense que mes cousins et cousines vont être agreablement surpris.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 16/06/2011 à 10:49

Donc nous voila en route pour les cours du Chaos, mais bon, c’est moi qui vais guider nos cousins et cousines sur la route donc je préfère passer par la voie royale afin d’éviter tout problème.
En route nous croisons Gerdonius, comme par hasard vous allez dire, mais moi je ne crois pas au hasard. Il nous informe être ici a la demande de Suldrune, comme quoi, on peut se fier a personne.
C’est a ce moment la qu’on décide de faire une pause afin de nous reposer. On demande a Gerdonius de nous expliquer quand même comment il nous a retrouvé, aller vers une ombre c’est un fais, mais sur un chemin, la je me questionne vraiment. Il nous dit connaitre la bibliothèque et qu’il l’a déjà visité. Lady Helene Karsthir est la gardienne de la bibliothèque, il nous dit que c’est une amie de son père et je sais qu’il possède un atout d’elle.
Il a une protectrice dans les cours et pas n’importe laquelle, comme quoi ce Gerdonius est vraiment chaotique.
On prépare la zone et la, Suldrune nous dit que ces corbeaux nous surveillent, Neptuna le prend très mal, en disant qu’ils nous espionnent, pour ma pars je pense de même, mais il est vrai que ca fais un moment qu’ils agissent. Je suis sur que ce sont de formidables espions pour elle.
Bon, l’ambiance est tellement sympa, que je lance mon sort de repas et la tout le monde se tait.
On a un bon repas chaud, bien copieux, même si la présence de Gaëlle étais pas prévus.
Nous passons une bonne nuit, comme quoi, avoir un guide est utile.
Le matin, Gerdonius nous informe qu’il connait des ombres pas loin de cours et que cela pourrais réduire le délai de voyage. Mais en voila une bonne idée, tout de suite Suldrune se propose de voir l’image de l’ombre dans l’esprit de Gerdonius, hum quelle bonne idée, je me propose de suite de l’aidée, tout cela afin de peaufiner mes sorts pour nous aider.
Mais bien sur, Suldrune après avoir surement vidé l’esprit de Llediwel va faire la même chose à Gerdonius, mais avant que j’ai le temps de prendre pars au contact, celle-ci déjà fais son office. Pour ma pars je n’ai rien a cacher, je vais juste voir ce que nous a dit Gerdonius sur la bibliothèque et cela confirme ses dire, il a un atout de Lady Helene et c’est comme ca qu’il peut aller là-bas.
En tout cas, elle cache son jeu la petit Suldrune avec ses cartes, comme quoi, elle fait comme Llediwel, elle n’agit que dans son intérêt. Je pense que si Gerdonius savait ce qu’elle a fait, elle serait déjà morte.
Nous nous rendons donc dans cette ombre avec le croquis d’atout qu’a fais Suldrune.
Et voila que certains recommencent, Llediwel veut prendre la tète pour nous emmener au cours du chaos, tu parle, je suis sur qu’il veut encore faire un détour par les abysses, il y a quelque chose qui l’attire la bas.
Notre environnement commence a changer, mais cela change et encore, mais de plus en plus vite, que se passe t’il, j’ai l’impression que Llediwel a perdu le fil du chemin, oula ma tète est lourde, certains commencent a s’évanouir, les yeux me piquent, mon cœur bas la chamade et tout est noir.
Hum, le sol est froid, ou plutôt le lit ou je suis, je sais des picotements sur ma poitrine, il y a des électrodes, je les enlèves rapidement.
Je vois que mes cousins et cousines sont la aussi.
Il n’y a pas d’entrave sur nous.
« Bonjour, il y a quelqu’un ? he oh »
Un homme d’une quarantaine d’année rentre dans la pièce, il a l’air amical et pas du tout dangereux.
Il nous dit s’appeler Jettero Heller, nous sommes actuellement sur l’ombre Soltan, une des ombres du cercle noir.
A première vue, il s’agit d’un scientifique, un homme de science, il va mettre utile pour analyser le sang.
Mais tous nos pouvoirs ne fonctionnent pas ici.
La seule qui roupille encore c’est Suldrune, Llediwel a beau essayer de la réveiller, elle ne bouge pas, attend j’ai la solution moi.
Je lui enlève une chaussure et je la chatouille et bien sur faut qu’elle réagisse mal, un bola s’entoure autour de mes mains. Elle n’a vraiment pas le sens de l’humour.
Bon passons, notre amie Neptuna décide d’aller voir dehors, elle a besoin d’air. Quand à nous, nous allons manger un morceau, pendant le trajet et le repas, Jettero nous apprend qu’il vient d’une ombre nommé Voltan.
Qu’il est ici pour trouver une source d’énergie afin de sauver sa planète qui se meurt petit à petit.
J’en profite pour faire analyser le sang par Jettero.
D’âpres lui nous sommes arrivés par la route devant sa « pyramide », mais nous ne sommes pas les premiers visiteurs, Marik et Eden sont déjà venus pour lui dire qu’il appartenait au cours du chaos et ils lui ont demandés s’il connaissait l’autel des générations.
Jettero nous dit ne rien connaitre sur l’autel et qu’il a chassé Marik et Eden de chez lui.
Les analyses sont finis et il me les redonne, je vais pouvoir savoir ce qu’il y a dedans, ca va être bien intéressant.
Et nous voila déjà dehors, j’aurais bien aimé passer plus de temps afin de découvrir en quoi la technologie peux se mêler a la magie afin de l’améliorer.
Et franchement, c’est noir, super noir, on voit rien dehors.
Nous avançons tranquillement sur la route et on voit autour de nous le décor changé, nous sommes en train de changer d’ombre, c’est sur.
Au loin nous voyons une cité portuaire, il y a l’air d’y avoir pas mal d’activité. Quand on approche, deux gardes nous demandes nos noms et ce qu’on vient faire.
Suldrune dit aux gardes que nous sommes Voltarien et donne de faux nom, tout le monde se prête au jeu et moi je m’appel Delta 2, nous apprenons que la ville se nome la cité coquillage.
Nous rentrons dans la cité, celle-ci à l’air assez immense, mais il y a beaucoup de démon ici, il va falloir faire attention. En tout cas je suis confiant, j’ai retrouvé mes pouvoirs, si on me cherche je pourrais me défendre.
Alors que nous allons vers le port, on entend une femme crier à l’aide, mon sang ne fait qu’un tour et je me dirige vers la ruelle ou j’entends les cris.
Je vois une femme, très belle et habillé de tenu légère se faire agresser par trois démons.
J’ordonne aux créatures de laisser la femme tranquille, mais ceux-ci pensent que je plaisante, le premier succombe à mon javelot de feu, le second lorsqu’il me charge est transformé en cendre et le dernier s’écrase contre mon armure magique. Neptuna profite de ce moment la pour le tuer. Suldrune est apparu à coté de la femme et se dirige vers nous en sa compagnie. Je vois que Llediwel et Gaëlle sont restés bien tranquille dans la rue.
Elle nous dit s’appeler Corsir d’Algarie, la fille de Lady Dana d’Algarie, princesse des cours.
Llediwel ne trouve rien de mieux que dire que nous sommes des Ambriens, nous sommes obligés de nous présenter.
Elle me dit me devoir une faveur et je lui demande alors de nous emmener chez les Syldaric, je sens dans sa voix qu’elle n’aime pas trop Marylin.
Elle nous dit aussi qu’Alban est mort, nous n’en savons pas plus.
En tout cas elle est ravissante, j’ai beau au fond de moi savoir que je suis épris de Marylin, j’ai du mal à résister aux attraits de cette femme.
Nous allons vers le port ou elle dit connaitre un capitaine de navire qui pourra nous emmener dans les cours. Le capitaine du navire se nome Mendaric Torfin.

Le voyage commence plutôt bien, je discute tranquille avec Corsir et celle-ci m’emmène dans sa cabine, je me rends pas trop compte de la tournure que prend cette conversation et je me retrouve rapidement dans ses bras sur son lit.
J’ai beau ne pas l’avoir dans le cœur, ce moment fut juste charnelle, bien que j’ai essayé de me préserver. Je ne souhaiterais pas qu’elle soit mère de mes enfants.
Nous arrivons rapidement au passe Algarie, un peux trop vite au gout de Corsir d’âpres ce que je vois.
Une fois sur place, nous demandons a Dame Corsir d’aller rapidement aux passes Syldaric, celle-ci est un peux dessus, elle voulait que nous prenions un verre ensemble, ou plutôt Llediwel. Cette femme n’a pas d’intérêt pour une seule personne en fait.
Deux des gardes de la maison vont nous conduire, ils nous informent des dangers de la route et nous disent de bien rester au milieu, le décor correspond vraiment a un chaos.
Llediwel nous demande encore de passé par les abysses mais nous sommes fermes la dessus, nous allons d’abord nous présenter a Sir Syldaric.
La cité est magnifique, elle est sur des pilotis en pierre, les gardes de la maison Algarie nous laisse aux gardes de la maison Syldaric, après nous être présenté, ceux-ci nous invite à les suivre.
Nous rentrons dans une magnifique tour, attendant dans un petit salon.
Tristan Syldaric rentre alors et nous salue.
Nous le saluons bien sur avec toute la déférence qui conviens, nous lui présentons nos condoléances aussi.
Rapidement Llediwel en viens au fais, Tristan nous dit que Derdre est bien en vie, mais elle est coincé dans les abysses pour le moment.
Les plongeurs ont passés un pacte avec la famille Maldir afin d’avoir le pouvoir de descendre et de remonté des abysses.
Nous savons aussi que grâce aux informations données à Marylin, le complot n’a pas eux lieu et que Marik à éliminer les preuves.
En tout cas, cela conforte mon idée, Llediwel a besoin de retrouver Derdre, mais je ne sais pas pourquoi, en tout cas cela semble suspect.
La famille Maldir n’a pas le pouvoir nécessaire pour le moment pour la sortir des abysses.
Il va falloir faire attention a ce qu’on dit et ce qu’on fais dans les cours, tenir nos ennemis à l’œil, mais aussi nos cousins et cousines.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 19/09/2011 à 12:37

Le soir tombe sur la demeure de Sir Sildaric.
Je me permets de lui demander s’il connait la technomencie, mais il m’informe qu’il n’a pas d’information à me donner et que j’en trouverais surement à la bibliothèque.
Je profite de la nuit pour travailler un peux sur mes sorts et sur le sang que j’ai récupéré.
Nous prenons tranquillement le petit déjeuner avec Tristan, Llediwel en profite pour le questionner sur les abysses et on apprend que seul les Maldirs gèrent et peuvent utiliser les abysses.
On apprend aussi qu’Ambre n’a pas d’ambassade ici.
On choisi d’aller d’abord au passe Maldir et demain d’aller à la bibliothèque.
Malheureusement Tristan ne pourra venir avec nous car il a été convoqué par le roi.
Et nous voila partis pour les passes, le chemin est encore chaotique, nous avons la chance d’être escorté. Nous traversons un espèce de pont de singe, ensuite une forêt dans laquelle nous entendons des bruits bizarre. Nous voici dans un désert aride au bout duquel nous voyons une sorte d’escalier qui donne dans un noir profond, le plus drôle, l’escalier est droit, comme si les lois de la physique n’existant pas ici.
Nous montons tranquillement les escaliers lorsque le noir qui nous entoure se perturbe, des démons sortent de porte le long du passage.
Les démons sont clairement la pour nous attaquer et ils le font.
Les Kendalins qui nous accompagnaient sont décimés par les attaques magiques d’un démon.
En réponse, nos attaques ne font pas d’effet, comme si nous ne pouvions pénétrer dans le vide autour de l’escalier.
Comme a son habitude le combat se déroule dans notre sens, Llediwel tue un espèce de gros démon bélier et Neptuna tue l’autre alors qu’il la blesse quand même.
Le dernier s’enfuit et nous apprendrons plus tard qu’il venait de la maison Elgast.
Je profite du calme pour soigner Neptuna.
Et nous sortons enfin de cet escalier, nous continuons notre route, mais Gerdonius nous arrête pour nous dire que son père l’a contacté et qu’il serait prisonnier dans les environs.
J’en profite pour demander à Marylin avec l’accord de mes cousins et cousines qui est dans la tour que Llediwel a vue. Elle nous dit qu’il s’agit de Sul Elgast, le frère du roi et le démoniste impérial.
Quand nous arrivons aux passes Maldir, comme nous l’avions imaginé, un immense et magnifique manoir est présent et plonge en partis dans les abysses.
Nous rentrons donc dedans et nous rencontrons Dame Elianna.
Llediwel a beaucoup de question et mène la danse lors de la rencontre, on apprend que Derdre est dans une zone très profondes des abysses.
On apprend aussi qu’Elianna ne sais pas comment faire pour invoquer de plongeur assez puissant pour la remonter. On apprend que si elle avait accès à la fontaine du chaos ou coule le sang du serpent, elle aurait assez de pouvoir. Mais celle-ci est contrôlée par la Ravensul dans les passes Darkside.
Elle nous dit aussi que sa sœur a tué leur mère avant qu’elle puisse leur apprendre plus de chose et que c’est pour cette raison qu’elle a été bannie.
L’entretien est courtois, mais nous n’apprenons rien de spécial.
Je sais déjà que cette fontaine peut m’être utile pour augmenter mes pouvoir et lié mes sorts plus facilement.
Quand on sort de la demeure, nous avons droit à un beau comité d’accueil, un chevalier en armure sur une monture de guerre avec d’autre chevalier autour de lui.
Il dit se nommer Brendan Silfide et possède une convocation du roi à notre égard.
Ou plutôt que certains d’entre nous sont recherchés pour des crimes, je demande plusieurs fois à mes cousins et cousines si ont files, personne ne répond, mais je vois que la discussion s’envenime et je téléporte tout le monde chez moi.
Mais la, surprise, pas de Neptuna, n’y de Gaëlle, je débloque les atouts à la demande Suldrune et bien sur Llediwel m’engueule.
Ils préviennent Blé de l’affaire et reparte la bas.
Franchement, ils me gonflent la, je ne savais pas que les deux étais protégés contre les sorts moi et puis je pensais bien faire, la prochaine fois, pas de sort, pas de soins, rien du tout.
Bon, contacte d’aout, c’est Suldrune, elle me fait venir à Yg, tous les autres sont la.
La c’est assez confus, car on serais passé il y a 6 mois dans la cité coquillage et certains revenus il y a quelque jour commettre des exactions et des crimes.
En fait, entre la nuit de hier et aujourd’hui, six mois se seraient écoulé.
On apprend via notre espion placé chez Marik que lady Maldir a bien été capturé et qu’il a envoyé des hommes pour nous tuer à la cité coquillage.
Donc qui était a notre place à la cite si Marik a bien envoyé des gens pour nous tuer la bas ?
Qui n’a pas prévenu les Maldir du complot ?
Hum beaucoup de question pour peux de réponse.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 09/11/2011 à 08:11

Nous sommes de retour à Yg et Razor à la gentillesse d’inviter Gerdonius à la conversation en le fessant passer via un atout.
Celui-ci nous dit qu’il est rentré dans la grotte, que la porte étais scellé magiquement et surtout, que sur la porte il y avait le sceau royal.
Bien sur, il n’a pas réussi à l’ouvrir, il fallait s’y attendre.
Nous sommes en train de discuter de la marche a suivre, ou plutôt des pistes de recherche qui s’ouvre à nous.
Et la ménagerie s’excite encore une fois, Suldrune envois un de ces corbeaux vers la fumé au loin. Elle nous dit qu’une troupe de centaure est en route vers le point ou nous sommes et ils viennent de plusieurs directions.
D’après ce que nous lisons dans l’esprit de ces créatures, elles viennent nous arrêter, leur chef, Kelen 13 éme voix leur aurais donné cette ordre. Mais nous savons qu’il s’agit sois d’un chaosien, sois d’un ambrien qui a pris son apparence.
Pendant que nous réfléchissons a quoi faire, Neptuna disparais.
Pour me pars, j’essaye de prendre le contrôle de leur chef afin de les stopper, mais celui-ci se fais lamentablement piétiner par ses congénères.
Nous passons sur une autre ombre avant que les créatures arrivent à notre contact.
Je profite de la discussion qu’on mes cousins entre eux pour contacter ma tante Fiona afin de lui poser des questions sur les sources de pouvoir.
Elle me donne quelque information sur la magie, qu’il serait possible de lier la magie à la marelle.
L’absence de Neptuna nous inquiète, surtout qu’elle ne répond pas du tout aux appels.
On se décide de contacter le lieutenant de Marik qui nous dit qu’elle n’a pas été vu au cour.
Après un long moment de discussion, nous partons dans les cours voir la caverne ou serais enfermé Bénédicte.
Et la comme par enchantement, oui je sais, dans ma bouche c’est assez drôle, Neptuna apparait devant nous.
Dans la caverne il y a de la lumière, mais on dirait que personne n’est présent.
Bon on a encore droit au cirque avec les animaux, doit y avoir un lapin dans le coin hélé.
Un homme, ou plutôt une montagne en armure approche. Il doit bien faire deux mètres le bougre, il est tout en armure de plate et porte une immense armé à deux mains.
Llediwel et Neptuna s’écarte tranquillement de la route et le laisse pénétrer dans la grotte.
Il se positionne à l’entrée de celle-ci, comme un gardien.
Il nous dit qu’il n’est pas un garde de la famille royal, en effet Neptuna nous dira même qu’il est un bannis de la famille royale, il se nommerait Ralek.
On repart tranquillement, ca ne sert a rien de se battre ici, il faudra ruser.
Et voila, Brendan Silfide qui apparait à son tour, il nous attendait lui.
Il veut encore nous arrêter, en tout cas pas moi, car j’ai rien fait.
Cette fois il a emmené du renfort, six dragons volent au dessus de nos têtes, nous savons qu’ils appartiennent à la famille Draken-sul.
Il nous dit que si nous le suivons, l’épée de justice pourra prouver que nous sommes pour rien.
Bon, après réflexion, on se décide de le suivre le petit gars, on a rien a se reprocher, sauf Suldrune qui fait bande a pars.
On se dirige vers une grande cathédrale, mais qui est toute noire, un magnifique marbre noire.
Il y a des gardes de la famille Endrec partout, ils nous accompagnent à l’intérieur de la structure.
Au fond de la salle, le roi des cours est présent, Lors Suevil.
Le roi accuse ouvertement mes cousines et cousins et Llediwel, Neptuna et Gerdonius disent qu’ils vont se soumettre à l’épée de Justice.
On nous emmène dans une petite pièce ou on nous fait attendre, le repas est franchement pas terrible, comme les rafraichissements, un vrai manque de savoir vivre.
Après environ cinq heures, on vient nous chercher.
Une jeune femme, Lady Llyr est présente à coté du roi Seuvil, il y a aussi Blé qui est présent.
Nous voyons Lady Llyr sortir une magnifique épée qui s’embrase, elle avance alors et transperce mes cousins et cousine mais aucun sang ne tombe.
L’épée qui est juge et bourreau a donné sa décision, nous n’avons rien a voir avec les massacres.
Le roi nous indique que nous sommes libres, mais il nous conseil fortement de quitter les cours, car ceux qui ont comploté contre nous pourrais le refaire.
Mais bon, moi j’ai envi d’aller à la bibliothèque et j’arrive à persuader mes amis d’y aller.
Nous arrivons enfin à la bibliothèque, elle est immense et je me sens déjà comme chez moi.
Lady Helen Carstir nous accueille et nous rappel les règles de bonne conduite dans ce lieu.
Pour ma pars je me dirige vers les étagères contenant les livres sur la technomencie.
Il y a tellement de chose a apprendre, c’est très enrichissant et j’en profite pour copier des informations.
Il est clair que je vais devoir prendre rendez vous avec Fiona pour en parler et voir le lien entre la magie et la marelle.
Après plusieurs heures de régales intellectuelles, nous nous retrouvons pour partir des cours.
On se décide d’aller vers Yg en voyageant tranquillement.
Nous nous dirigeons vers la marelle de Corwin ou ce que nous pensons l’être.
Et la une chose bizarre ce passe, c’est comme si nous étions ailleurs, Gaëlle confirme nos soupçons en nous disant que nous sommes revenus a Arklach.
Une personne aurait réussi à bouger l’ombre, franchement cela m’étonne car il faudrait être très puissant pour le faire.
A ben tiens, qui voila, Marik. Comment se fait-il qu’il soit encore la lui, il nous dit que les deux chemins se rejoignent, qu’il suit le chemin menant à l’autel des générations.
Bien sur ce crétin commence à nous faire un discours sur son sois disant pouvoir, que nous devons courber l’échine devant lui et tout le reste.
Il sort sn épée et commence à nous menacer lorsqu’il se rend compte qu’il obtiendra rien de nous.
On remarque qu’il y a quelqu’un d’invisible a ses cotés.
Le combat commence, pour ma pars je protège le groupe contre les attaques magiques ou psychique et j’essaye d’agir sur l’arme de Marik.
Neptuna va au contact de Marik et cela se voit qu’elle a gagné en puissance car Marik ne fait plus le poids.
Pendant ce temps la, Llediwel lance sont trident dans le vide, ou plutôt sur la forme invisible qui n’est autre que Esteban Carstir, celui-ci essaye de se téléporter.
Et tout a cas, une forme noire, du Logrus sort de Marik, comme si le chaos était appelé sur l’ombre.
Neptuna transperce les défenses de ce vil batard et une explosion nous projette au sol.
Les pouvoirs de mon anneau nous permettent de nous relever et on se rend compte que la ou étais Marik, un cratère est présent maintenant.
Nous profitons de notre avantage pour ramener Esteban via un atout et fouiller dans sa mémoire avant qu’il ne meurt.
Ils nous espionnaient encore via un atout et leur but était de récupérer le second œil du serpent dans les abysses pour contrôler les cours.
Esteban pensait lui, que le second œil n’était n’y plus n’y moins que le rubis du roi d’ambre.
Après une légère discussion entre nous, Llediwel et Suldrune nous disent que c’est le chaos primordial que Marik étais en train d’invoquer et on dirais que la marelle de Corwin l’a absorbé.
Nous voyons un individu qui se rapproche de nous, il porte en symbole sept pierres précieuses.
Il se présente a nous comme Chandar Anchar, le père de Marik.
Il veut négocier avec nous notre silence, on ne dit rien et plus personne de la maison Anchar ne nous attaquera.
Cela n’est pas assez confortable pour nous et nous ajoutons à la négociation la liberté de Bénédicte.
Même si cela me coute car en fin de compte, on n’est pas gagnant dans l’histoire directement.
Tout à coup Llediwel deviens nerveux, il cherche Gaëlle partout.
Je ne comprends pas tout ce qu’il fait, mais il nous montre son collier qu’il nous dit avoir récupéré sur la marelle de Corwin.
Llediwel est assez embêté de ne pas savoir ou elle, Neptuna est agacée pour sa pars qu’on la recherche autant alors qu’elle avait dit qu’elle irait se promener.
En tout cas, on ne la ressent n’y par magie, n’y par atout n’y pas la marelle.
Nous décidons de contacter notre espion dans les passes, mais celui-ci n’a aucune information à nous donner sur Gaëlle.
Par contre il nous dit que la cage qui retient Ellyana est fermée et que la clé est dans la suite de Lady Eyden, sous notre contrôle, il va chercher la clé et se rend au geôle.
Nous le voyons se faire tuer et la dernière chose qu’il voit avant de tomber dans les abysses, c’est le visage d’Eyden.
Franchement, elle nous embête autant que Marik cela.
Nous décidons à notre tour de passer un atout pour nous rendre à la geôle.
Bon, ca sentais le piège quand même, mais on tombe en plein dedans, faut dire que ce n’est pas très intelligent de foncer tête baissé.
Quand nous arrivons dans le couloir qui mène à la cage, on voit rapidement qu’il y a des hommes d’armes de chaque coté avec des sortes de pistolet.
Neptuna se jette rapidement sur les gardes et le combat commence, moi je me rapproche de Eyden et je me rends compte que ma magie a disparu, je vais devoir l’affronter psychiquement.
Au moment ou je vais la toucher, elle tend la main vers moi et la c’est le trou noir.
Lorsque je me réveil, je vois la jambe d’Eyden devant moi et je n’hésite pas à l’attraper, elle est puissante la garce, mais je la sens flancher pendant un court instant et j’en profite pour prendre le dessus, je vois une lame jaillir vers elle j’en profite pour lui faire fermer les yeux un court instant.
Cela suffit, car je sens sa vie partir petit à petit, j’ouvre son esprit à moi et je me rends compte qu’elle avait pris possession de Llediwel.
La situation est plutôt tendue, car Neptuna tiens Llediwel contre elle sous la menace d’une arme, je vois que Suldrune n’a pas l’air de bonne humeur non plus. Après un bref moment d’explication, Neptuna laisse Llediwel libre, je pense qu’il doit avoir honte de ce contrôle mental qu’il a subit, je comprends mieux aussi pourquoi je me suis effondré, je dois avoir une belle bosse.
Nous allons sortir Ellyana de se cage, elle est plutôt affaiblis, mais un petit coup de magie lui permet de se reprendre, nous décidons d’aller dans son appartement pour discuter plus tranquillement.
Ici nous avons une discussion amicale, il est clair qu’elle nous doit la vie et le comprend bien.
Nous parler de Derdre et elle nous explique qu’elle est en stase, il lui manque une source de pouvoir, même mineur afin de la remonter.
Elle nous dit connaitre deux sources de pouvoir, la fontaine du chaos, gardée par la maison Darkside et la succession de joyaux de la maison Anchar.
Avant de partir, Suldrune demande l’autorisation d’ouvrir un petit cabinet, je ne comprends pas trop la démarche, mais en fait, Dame Ellyana nous tend un jeu d’atout ou nous sommes chacun représenté.
Nous les recouperont et nous partons vers Ambre.
Nous décidons d’aller d’abord dans une taverne afin de discuter de la marche a suivre.
Pendant notre discussion, nous nous mettons d’accord sur le fait qu’il faut que je demande a Fiona une petite source de pouvoir pour Ellyana.
Nous buvons tranquillement lorsque Gaëlle apparait comme ca, plutôt l’impression que Llediwel l’a attiré ici.
Elle reprend son souffle et nous explique qu’elle était sur Arklash, elle pense avoir trouvé l’autel des générations. Il se trouverait à Paris, une cité détruite en plein milieu d’un camp de dévoreur et c’est un de leur chef, Neka qui l’a attaqué.
Elle a l’air bien pressé d’y retourner, pendant qu’il en discute, je pars vers le château.
Je demande un entretien a Fiona et celle-ci me reçoit rapidement.
Nous commençons à discuter de mes recherches et elle me dit que je dois continuer mes recherches dans la magie de sang.
Ensuite quand je parle d’une source e pouvoir mineur, elle me parle des quartes piliers de mat.
Nous parlons aussi des 10 archontes et du frère du roi Suevil.
Je vais à la bibliothèque me renseigner sur les piliers, il s’agirait de quartes personnes qui ont le pouvoir en eux, il faudrait les réunir ensemble, j’ai leur description.
Dans mes lectures, je me rend compte aussi que la mère de Bénédicte connaissais la magie de sang.
Il faut que j’aille sur un monde technologique afin de faire des recherches sur le sang d’ambre et celui du chaos.
J’informe mes cousines et cousins de mes résultat et je trouve Suldrune plutôt désagréable, franchement pour une fois que je partage toute mes informations, que je ne fais pas de cachotterie, je trouve cela énervant.
Je pars sur mon ombre afin d’étudier tranquillement le sang chaosien et le mien, j’améliore mes recherches en contrôlant l’ombre.
Je me rend compte qu’il me manque un livre qui est chez moi, je rentre donc chez moi afin de le prendre et la je trouve une invitation.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 05/12/2011 à 13:51

Le banquet approche et j’ai envi de faire plaisir à Marylin, je lui fais porter une magnifique toilette avec les bijoux qui vont avec.
Je suis dans mes appartements, tranquillement a me préparer le banquet de ce soir, Henden viens m’informer que mon cousin Razor est venu me demander.
Bon, j’ai encore du temps, je pense que je vais aller voir ce qu’il me veut, faut bien être polie quand même.
Je vais vers ses appartements et une fois sur place je frappe à sa porte.
Il m’ouvre et m’invite a rentré, il n’a pas trop changé.
On échange les politesses et me demande ce que nous avons fais. Je parle vite fais de nos expéditions en restant vague, pourquoi me demander a moi alors que je suis seul. Pourquoi ne pas tous nous voir et en parler.
Je lui retourne sa question, puisqu’il était parti enquêter sur la cité coquillage.
Il m’apprend que nous possédons des clones, dans la pyramide et que l’autre fou de scientifique les contrôles.
C’étais eux la cible en fait.
Je retourne chez moi pour me préparer, je mets un élégant smoking coloré qui ira très bien avec la toilette de Marylin.
Je pars tranquillement au banquet, en route, je croise Henden qui m’informe qu’il y aura une cinquantaine de personnes, les chefs des ombres, des nobles d’Ambre et la famille.
Tout le monde est très bien habillé, même Gérard et notre chef de meute ont des habits propres, bon cela ne rend pas aussi bien sur eux, mais ils sont propres, c’est déjà bien.
Quand Marylin rentre, tout le monde se retourne, elle est magnifique, sa robe épouse ses courbes avec légèreté et grâce.
Une fois qu’elle a salué le roi, elle vient vers moi et nous discutons amicalement.
Elle me dit que la famille Delgary pose des questions sur le groupe.
Nous échangeons un peux avant que son travail ne l’attire vers d’autre personne.
Pour ma pars, je vais voir mon père. Je lui parle de ma vision et je lui dis que j’ai peur pour la sécurité de Random, il m’informe qu’il gardera un œil sur le roi.
Le banquet touche à sa fin, j’ai pu danser avec Marylin, un moment de réel plaisir.
Nous nous dirigeons vers la salle du repas, nous suivons le protocole ce qui fait que je m’assois en dernier.
On commence à nous servir du vin et des plats.
Random prend la parole et salue le retour de Bénédicte parmi nous, celui-ci se lève à son tour et nous remercie.
Il nous dit que l’instant est grave, qu’une armée se prépare à nous envahir et quelles solutions devront nous mettre en place.
Bien sur les avis sont différents.
Le roi nous demande alors clairement de lui parler en détails de nos missions et de ce que nous avons fait aux cours.
Bien sur ce qui devait arriver arriva et Gaëlle parle de sa piste pour l’autel des générations.
Pour ma pars, je dis clairement que je n’ai pas assez confiance en elle pour suivre cette piste, on ne sait pas d’où elle vient et de qui elle est la descendante. Flora se lève et nous indique qu’elle est sa fille, je pense que je viens de la fâcher, mais bon, la confiance et la vérité est si rare dans cette famille.
Et la, ca deviens un peut n’importe quoi, chacun a son avis sur l’autel, on nous dit clairement qu’il faudrait qu’on y aille.
Llediwel, l’ami des animaux et moi-même indiquons que nous ne voulons pas y aller.
Bien sur Gaëlle veut suivre cette piste, Suldrune et Razor tombe dans le panneau eux.
Le roi fait demander Neptuna, il va surement essayer de la forcer à y aller aussi.
Comme le pavé dans la mare a été lancé, mon père relance le fais de savoir qui est l’enfant de qui.
On apprend rien de nouveau, on connaissait déjà les parents des personnes qui se déclare, c’est Fiona qui met fin a ce tour de table si intéressant.
Random coupe la poire en deux, il dit que les oncles et tantes devront venir le voir pour déclarer leur enfant et concubins.
Une fois la discussion finis, le roi nous indique vouloir nous voir seul.
Il nous informe qu’il dira aux enfants qui lui demandent le nom de leurs parents s’il le sait.
Random connait les piliers de Mat, il nous dit qu’ils seront très longs à chercher.
Gerdonius se voit confier une mission, il devra aller espionner les cours.
Pour ma pars, je discute avec Llediwel et Neptuna et je leur fait pars de partir à la recherche des piliers, je trouve ca plus important que ce soit disant autel.
Le roi revient vers nous au bout de deux jours et ceux qui veulent savoir peuvent aller le voir.
Gaëlle, Suldrune et Razor partent de leur cotés, même si j’ai l’impression que Suldrune et Razor ont l’air moins enthousiasme qu’avant.
Pour notre pars on part vers le premier pilier, bon le chemin ce fait même si ce n’est pas tout le temps facile.
Hum, une immense pyramide et ben ca promet et en plus ca sent l’atout.
Bon, Llediwel nous confirme qu’il s’agit d’un gros atout, on a beau se concentré, rien n’y fait.
On se décide à appeler Suldrune et celle-ci nous rejoint, Razor est avec elle.
Et bien, ils étaient vachement motivé les cousins pour aller avec Gaëlle hihi.
Suldrune nous dit que cela va lui prendre du temps, elle va rester avec Razor sur l’ombre te travailler sur l’atout.
Avec Neptuna, je vais partir vers les autres piliers afin de pouvoir les cibler.
On se rend vite compte que plusieurs piliers sont durs d’accès, car bien protégé.
Je me rends compte qu’il y en a deux cotés ambre et deux cotés cour.
Nous allons avoir un peut de temps pour peaufiner nos recherches, mais aussi passé du temps avec Marylin.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 09/02/2012 à 07:59

Que de temps passé en recherche, mais j’en suis assez content. Les informations que j’ai obtenues sont encore légères, mais j’avance doucement.
Il faudrait que je comprenne le fonctionnement quand même, car lui aussi va les chercher.
Ils sont aux nombres de quartes.
Dans le cristal, dont Suldrune étudie comment rentrer, il y a Madrigan, c’est un conjurateur. Il s’agit d’un homme d’une quarantaine d’année.
Sur Westeros, nous retrouverons Eon, plutôt efféminé, grand et svelte. Il suit le code de la chevalerie.
Anarion se trouve sur le monde des Sillon, c’est un jeune chef rebelle d’une trentaine d’année.
Et pour finir, il y a Aes, une metamorphe, blonde à la peau bleue. Elle est sur l’ombre Elbast, ombre composé de beaucoup de metamorphe.

Outre mes recherches, j’ai pu passer du temps avec Marylin, même si cela fut trop court, c’étais un régale. Nous avons doucement dans notre relation, j’aime prendre le temps avec elle, mais j’espère un jour pouvoir demander sa main.

Alors que je viens de raccompagner Marylin chez elle, un serviteur du château vient m’apporter un message, mon cousin Llediwel souhaiterait me rencontrer.
Je décide d’aller voir ce qu’il me veut.
Llediwel m’accueil dans ses appartements, il m’informe qu’il souhaiterait retourner dans les cours. Il pense avoir une idée pour sortir notre tante des abysses et aurait besoin de tester quelque chose avec dame Maldir. Je n’y vois pas d’inconvenant, même si on n’est pas forcement les bienvenus, je pense qu’aller revoir Marylin pour lui demander sera plutôt intéressant.
Je prends congé de Llediwel et m’en vais voir Marylin, en chemin, un corbeau s’approche de moi, il me parle. Encore un coup de Suldrune ca, les contacts d’atout que j’ai eu provenaient surement d’elle.
Mais pour le moment je n’ai pas le temps, je dis juste plus tard.
J’arrive aux appartements de Marylin, mais la un serviteur m’informe qu’elle est repartis dans les cours précipitamment. Il doit se passer quelque chose d’important, elle m’aura laissé un message autrement.
Je lui laisse un mot, lui indiquant mon passage.

Cela me laisse du temps avant de retrouver Llediwel à l’auberge.
J’en profite donc pour contacter Suldrune, après des salutations, elle m’informe avoir trouvé un moyen de rentrer dans le cristal. Je la félicite pour cette avancé, mais je lui demande de nous attendre. Razor se mêle à la conversation.
Ils sont devenus bien proche tous les deux.
Je l’ai informe de mes avancés sur les piliers de Mat, je leur indique aussi que je les recontacte après mon repas.

A ben tiens, en route je croise Gerdonius, il me demande si je sais ou est Marylin, je lui dis qu’elle est repartis dans les cours et il repart.

Et ben, il en manquait plus qu’un et la voila, je croise Neptuna. On se salue et je l’invite à nous rejoindre à l’auberge un peut plus tard. Elle m’informe qu’elle finit une course et nous rejoindra.

Me voici à l’auberge, je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression d’être suivis, après ce qui c’est passé l’autre fois, ca se pourrais bien.
En même temps, a qui faire confiance ici, même dans notre propre famille il y a des traitres.

J’informe Llediwel que Marylin est repartis rapidement dans les cours mais que je ne possède aucune information la dessus.
J’avoue que je suis un peut inquiet pour elle, je sais qu’elle peut se débrouiller, mais quand même.

Je l’informe que Neptuna va nous rejoindre et cela ne le gène pas. En tout cas, on a un bon repas devant nous et nous en profitons lorsque Neptuna nous rejoint.
Nous discutons tranquillement et cela dérive sur les piliers de Mat.

Je partage les informations qui sont en ma possession, je les informe de mon envi de rejoindre Suldrune pour pénétrer dans l’atout.

Neptuna va nous livrer un secret, je suis plutôt flatter de sa confiance.
Elle nous dit que son père n’est autre que Blé et sa génitrice est Lady Dalgary.
Plusieurs pièces se mettent ensemble, je comprends mieux certaines choses.
Je pense qu’une élimination de cette caste dans les cours pourrait nous faire du bien.

Nous sommes à la fin de notre conversation et qui voila qui rentre dans l’auberge, Gerdonius, tiens comme par hasard.
Il nous dit nous avoir trouvé par hasard, ben tiens. Il aurait assisté au combat entre l’armée des cours et celle des rebelles.
Le leader de cette armée serait Mabel Road, de plus il aurait tiré un carreau sur Swaywill alors qu’il invoqua une boule de chaos. Le combat se serait déroulé sur une ombre prés des cours.
Mais bon, on ne sait pas comment ca c’est finis, car Gerdonius a fuis la queue entre les jambes.

On se décide à rejoindre Suldrune et on passe via un contact d’atout.
On discute tranquillement et pendant la conversation, j’apprends que Gerdonius nous a mentis car il savait ou étais Suldrune et Razor.

Suldrune nous explique la technique utilisé pour pénétrer à l’intérieur du cristal, j’avoue ne pas tout comprendre, mais j’enregistre ces informations mentalement.
Je commence à nous protéger psychiquement, on ne sait jamais ce qu’il pourrait y avoir dedans.

Suldrune ouvre un portail et on aperçoit une immense ville.
Nous pénétrons a l’intérieur, hum, mon sort est dissipé, mais je sens encore la magie, quoi que, je n’ai plus de contact avec lui.

Razor nous informe qu’il n’a plus de contact avec la Marelle, en effet, on a plus aucun contact avec le monde extérieur.

Nous nous dirigeons vers la ville, en parlant avec des citoyens, nous apprenons que Madrigan est la magigactureur, cela ressemble à la cible.
Les gens ont tendances à nous regarder car nos tenus ne sont pas vraiment adaptés.

Nous passons dans un magasin ou le vendeur nous offres de jolie vêtement, de plus il nous prête gentiment son véhicule.
Cela va nous permettre d’aller vers l’hyper centre, la ou réside ce Madrigan.

Nous arrivons au crone plazza, nous garons le véhicule, ou plutôt il le fait lui-même.
Une fois arrivé au bâtiment, on remarque qu’il y a des gardes a l’extérieur, une fois à l’accueil, Llediwel parle avec un hologramme et prend rendez vous pour demain matin.

Il va falloir trouver un lieu ou dormir, heureusement, il y en a un pas loin et Llediwel nous prend une suite.
Certains de mes cousines ou cousins décident de s’aventurer dehors.
Pour ma pars, je monte dans la chambre crée une carte qui pourrais nous servir.
Une fois créée, je vais réserver une autre suite, juste en dessous de la notre, on n’est jamais assez prudent.

Nous apprenons que la société qui monte la garde s’appel Arasaka, qu’elle serait une sorte de mafia asiatique.

D’âpres les informations du réseau, Madrigan serait très âgé, il aurait environ 350 années et serait très riche.

Nous profitons du casino pour nous détendre et ensuite allons nous couchons, un gardien vieille sur nous.
Après un petit déjeuner copieux, nous partons au rendez vous.

La réceptionniste ou plutôt son hologramme nous apprend qu’il n’est pas arrivé ce matin et qu’il n’est pas joignable.

J’utilise un de mes sortilèges pour le localiser, nous reprenons notre véhicule et nous partons vers l’endroit.

Bon, l’entrepôt est bien garde, Madrigan est à l’intérieur, mais nous avons l’avantage, on connait la sécurité et en plus un pion mettra le feu quand je lui en donnerais l’ordre.

Avec l’aide de chaque membre du groupe nous exfiltrons la cible, celui-ci est blessé et faible, mais nous l’avons et nous partons vers le dôme.
Après une légère cure de soin, il se sent beaucoup mieux.

Il nous apprend le pourquoi de son état, en même temps qui joue avec le jeu se mord les doigts.
On va pouvoir le sortir du dôme, mais il veut récupérer un objet avant ca.

Bon aller, on est partis pour récupérer l’objet, ca sent encore l’embrouille, car des véhicules surveillent la maison.
Mais bon, cela se passent plutôt tranquillement, les gardes se tirent même les uns sur les autres, étonnant ca.

Nous informons Madrigan de ce qu’il va voir, il n’a pas l’air inquiet, un petit peut quand même, mais excité je pense aussi.

On ressort par le portail de Suldrune, Madrigan est un peut déboussoler quand même.
Lorsqu’on lui propose de voyage, un mot lui viens à l’esprit, Voryn.
Cela ne me dit rien.

Avec son accord et une longue discussion, je rentre dans on esprit, je ne trouve rien d’intéressant sur Voryn, n’y d’autre information sur les piliers.

En tout cas j’espère que l’étude de son sang m’aidera dans mes recherches.

On dépose Madrigan sur l’ombre terre, il devrait y être en sécurité, espérons.

Neptuna reviens d’ambre et nous informe que Marylin n’est toujours pas revenu, que nous avons été absent plus que prévu et qu’il n’y a rien de nouveau.

Maintenant que nous sommes tous réunis, nous partons vers Westeros.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 17/02/2012 à 14:48

Donc nous allons vers Westeros et Llediwel se propose de nous ouvrir la voie.
Et bien pourquoi pas, on verra bien si nous perdons connaissance encore.
Nous choisissons de prendre les airs, cela sera surement plus rapide.

J’aime bien les vols a dos de dragon, mais celui-ci commence à devenir tout blanc, c’est vrai qu’il fait bien froid autour de nous.
Vers ou Llediwel nous a encore emmenés, on se croirait dans un iceberg.
En tout cas, on est quasiment arrivé, nous sommes sur une ombre ou le chemin d’accès a l’air restreint.

On pense être arrivé sur l’ombre, au loin, on voit une petite demeure dans la forêt.
On approche tranquillement, il y a encore de la fumée qui sort de la cheminée.
A peine arrivé et Razor toc à la porte que celle-ci s’ouvre.
Il y a comme une odeur rance dedans.

On ouvre légèrement, en appelant au cas où. Ben oui, on est éduqué quand même.
Le spectacle n’est pas très agréable, plusieurs cadavres sont au sol dans un état pitoyable. Comme si une créature les avaient attaqués, mais il y n’y a pas de trace au sol.
Ce ne sont que des paysans et tout le monde est mort.

Razor nous dit qu’il piste la créature, qu’il s’agit d’une créature magique et immatérielle.
Il peut suivre la piste et celle-ci est sur le changement qui nous amène à l’ombre.
Comme quoi, on n’était pas rendu au bon endroit encore.

Bon, nous vla encore les jambes dans la neige, fait froid et c’est mouillé.
Et au détour du chemin, on le voit. Ou plutôt on les voit, car il y a un immense loup qui combat une forme magique.

On ne sait pas trop quoi faire en fait, jusqu’au moment ou la créature tue le loup. La je ne prends pas de gant et je lance un sort pour réduire l’énergie de cette chose.
Oula, j’ai peut être un peut trop doser mon sort moi. Il en reste juste un corps au sol. J’en profite pour extraire un peut de son sang.

Nous continuons notre chemin vers Westeros et nous nous retrouvons devant un immense mur, on ne voit pas la hauteur n’y les bords de celui-ci.
Un peut plus loin, il y a comme une brèche dans le mur.
En fait, un éboulis bloque le passage.
Llediwel nous dit que ce n’est pas sur d’enlever les pierres et puis il a l’air assez excité à l’idée d’escalader le mur.

Bon, ils discutent entre eux, moi, je m’embête pas, je vole en haut de la muraille.
Ce n’est pas très jolie de l’autre coté, tout blanc de neige et on remarque fort, un de chaque coté.

A croire que cette muraille existe pour que ceux dernière nous ne passe pas.

On se dirige vers un des forts et une fois arrivée, Llediwel prend la parole et comme a entourloupé les gardes.
Disons que ca m’intéresse pas trop, je réfléchis, j’espère que Marylin n’est pas en danger et qu’elle va bien.

On apprend que nous sommes au château noir, qu’il y a ici une garnison.
Un de leur responsable, un officier surement se nome Braken, il nous offre l’hospitalité et un bon repas.
Après une petite discussion, il revient avec un homme plus âgé, le commandeur Germion.

En tout cas, il n’a pas trop le moral car il y a de plus en plus d’attaque de l’autre coté de mur, il manque cruellement de soldat.

Nous lui parlons de notre homme et la, ben rien, il ne le connait pas, il nous dit que Sir Lauras Taillrel pourrais lui ressembler, il se trouverait a Port Real.

Nous profitons de lit pour nous reposer, moi je nous conjure un peut de monnaie, mais aussi un petit cadeau pour le commandeur.

Mes cousins nous informent de plusieurs choses.
Une armée serait à deux mois de marche des murs, que Lauras est le cadet de la famille Taillrel, une famille très puissante.

Le matin, après un petit déjeuner et avoir remercié le commandeur, nous sortons du fort et allons vers un endroit isolé afin de profiter des chiens qui se métamorphose en pégase.

Nous allons vers une ville à mi chemin.
Nous n’apprenons pas grand-chose, disons que ca m’intéresse pas beaucoup.

Allez, je vous passe les détails, on est bien repartis et nous arrivons enfin en vu de la destination.
La ville a l’air assez grand, on y voit un immense port, mais aussi beaucoup de tente en dehors.
En nous approchant on se rend compte qu’il s’agit des escortes des différents seigneur qui sont autour de la ville.

Llediwel, nous dit que Lauras est bien la, il l’a vu dans un bordel avec le frère du roi. Et bien, cela promet.

J’en profite en chemin pour nous réserver des chambres dans une bonne auberge, autant profiter de notre argent.

Alors que Razor et Gerdonius partent glaner des informations, avec Neptuna et Llediwel, nous partons vers le château.
Nous rentrons facilement grâce a notre tenue de membre de la famille Barateon.
Lorsque nous approchons des appartements de Lauras, deux gardent nous invitent à nous présenter, une fois cela fait, ils nous conduisent devant lui.

Nous nous présentons rapidement et je l’appel directement Eon.
Il a l’air surpris et sur ses gardes.
En tout cas, on est sur d’être devant la bonne personne.
Nous discutons calmement avec lui, il nous dit que Devorin serais la personne qui l’a déposé ici, il serait son oncle. Il porterait comme emblème sur ca tenu un lion rampant avec la crinière flamboyante.

En tout cas, si on veut qu’il nous suive, le seul moyen c’est que Neptuna gagne en tournoi contre lui.

Et ben, le jeune coq, même si il doit être vieux, va se pendre une belle branlée.

Bon, Neptuna est inscrite, son cheval sera un vrai destrier de guerre, conjuré par mes soins.
Ce n’est pas qu’on perde notre temps, mais bon, Neptuna gagne facilement les combats, elle tue même à la demande de Lauras une espèce de gros porc a cheval.
Il souhaite passer une dernière soirée avec son amant et nous on prépare le départ.

On repart de Westeros avec les pégases.

Nous nous arrêtons pour décider de quoi faire d’Eon.
Llediwel a besoin de faire des recherches.
Pour ma pars j’ai plusieurs personne à contacter.

L’esprit de Lauras est vide, en tout cas, il nous a dit la vérité, il ne sait rien de plus.

Marylin me dit que le roi est sur son lit de mort, que beaucoup d’autre chaosien ont étés blessés mais on ne connait pas leur état car les familles sont rentrés chez elle.
En tout cas l’armée est détruite.
Elle me manque, mais je la sais en sécurité chez son père.

Llediwel nous dit que la maison Barimen est une ancienne maison des cours, que Vorin aurais comme descendant Dworkin. Il va aller le voir.

Mabelroth pourrait être findo, le fils d’Oberon.

Et que les piliers de mat, en fait, il s’agit de quatre personnes enfermé et que le plus dangereux est Mardigan.

Et bien ca promet, je suis en train d’ouvrir une nouvelle boite de Pandore ?
En tout cas, ce qui est sur, c’est qu’il ne les aura pas. Même si je devais mourir, je l’empêcherais de prendre le pouvoir et de détruire Ambre.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Re: Journal de Casius

Messagepar asarius » 07/04/2012 à 18:24

J'ai le plaisir de vous annoncer la naissance de Yolan, le 5 avril à 23h31.
Il mesure 51 cm pour 3.370 kg.
Maman et bébé sont en plein de forme.
asarius
D10
D10
 
Messages: 310
Inscription: 29/05/2008 à 11:42

Suivante

Retourner vers Ambre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités