Journal de Llediwel

Modérateur: vinnica

Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 11/10/2010 à 14:36

Vous pourrez lire sur les posts suivants le journal de Llediwel.

Bien entendu ce journal est là pour être lu par les joueurs, mais demeure hors personnage. Les personnages n'en ont pas connaissance.

Cela me semble un petit moyen sympathique pour faire passer des impressions qui ne sont pas forcément jouables sur le moment.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 11/10/2010 à 14:37

Mère a souhaité me voir aujourd'hui. La chose est somme toute peu fréquente et cela m'intrigue.
Cela fait plusieurs semaines que je n'étais pas revenu au chateau, et le revoir me fait du bien.
Erbma...je ne sais ce que je deviendrais si elle venait à disparaître. Comme à chaque fois, il m'aura seulement fallut l'espace d'un instant pour me sentir à nouveau chez moi.

Comme à son habitude, Mère était sublime. Le ton calme mais grave de sa demande m'a bien fait saisir l'importance inhabituelle de sa requête. Je partirais donc dès que possible avec Neptuna.

Netpuna...c'est une guerrière accomplie c'est certain. Je me rappelle d'elle alors que j'étais jeune. Je la trouvais si belle et énergique. Je crois bien que j'en étais amoureux.
Je ne sais trop ce qu'il reste de ces sentiments d'antan, l'avenir me le diras sans doute. En tout cas, je me sens pleinement en sécurité à ses côtés. Un soucis de moins dans ce qui nous attend.

***

Le voyage c'est déroulé sans encombre, nous avons gravit les marches de la cîtée sous marine qui nous ont ramenées à terre et de là, il ne nous auras pas fallut longtemps pour rejoindre Ambre.
Les serviteurs m'ont informé que le roi nous recevrait un peu plus tard. Les différents invités seront réunis un peu avant à ce que j'ai pu comprendre.

Le roi nous a reçu et nous a exposé la situation. Il semblait presque inquiet.
J'ai pu au préalable faire connaissance avec quelques membres de la famille.
Je n'ai pas grand chose à dire sur mes cousins. Le premier me semble aussi crasseux que la ménagerie qui l'accompagne. Ce Gerdonius n'est guère engageant, comme ses chiens.
Casius Sterios, fils de Caine...Il me semble aussi sournois que son père. D'instinct je ne luis fais pas confiance, je ne sais pas pourquoi.
Ma cousine par contre c'est une toute autre histoire. Elle est raffinée, amusante et surtout très belle. Je suis ravi d'avoir pu faire sa connaissance.
Elle a cette petite chose indéfinissable qui la rend irrésistible. Et puis cette touche profondément féminine contraste avec mon amie Neptuna.
Je ne pourrais pas dire que je ne trouve pas Neptuna attirante, mais elle manque de cette féminité qui fait la différence lorsque l'on parle des matières de coeur.


***

Nous sommes finalement en route pour Oria. Après en avoir discuté avec mes compagnes et compagnons de voyage, nous avons décidé que je débarquerai avec Suldrune pendant que les autres effectueront leur approche discrète.
Je souhaite garder Casius à l'oeil. Il m'a semblé plus opportun de demander à Neptuna de l'accompagner, même si j'aurais préferé l'avoir à mes côtés.

Les ombriens d'Oria me semblent particulièrement agités. Plus qu'un conflit armé, je sent un courant de révolte attisé pour un but que j'ignore encore.
Je ne suis pas certain que l'attaque qu'Ambre doive redouter soit physique mais plus politique.
L'avenir me dira si j'ai raison. En attendant il vas me falloir aller recruter des hommes. Il ressort de notre entrevue avec le conseil que l'armée n'est pas prête à faire face.
Nous allons prendre les choses en main. J'ai mis Suldrune sur le devant de la scène militaire, je suis vraiment curieux de voir ce qu'elle a dans le ventre en la matière.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar vinnica » 02/11/2010 à 21:09

bon début, bravo..
Avatar de l’utilisateur
vinnica
Comptoir Général du Troll
 
Messages: 707
Inscription: 07/06/2008 à 09:19

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 10/11/2010 à 09:47

La réunion avec les généraux et les mages c'est plutôt bien passée.
Il est évident que la caste dirigeante d'Oria se complait dans ses privilèges et dans son confort.
Un seul général, le plus jeune a réellement pris part à l'action. Les autres sont comme François...des abrutis finis.

Suldrune ne se démonte pas, en toute situation elle fait bonne figure. Je pense qu'elle n'est au final pas si à l'aise que cela avec les affaires militaires, mais elle fait comme si...Une vraie princesse.

Nous avons pu nous réunir avec mes cousins, ils nous ont fait part de leurs découvertes, et surtout nous ont présenté le cheveux sur la soupe...Razor...quel nom !?! C'est un nom ? oui cela doit en être un.
Ses explications ne sont pas claires... En même temps je n'ai jamais rencontré d'Ambrien qui ne sache pas mentir...Il doit vraiment ne pas trop savoir pourquoi il est là et pourquoi Bénédict l'a envoyé ici.
Une chose est certaine, il est trop mielleux pour être honnête. Même Casius semble digne de confiance à côté de lui.

* * *

Le temps presse, cela fait plusieurs heures que je parcours les ombres voisines et le recrutement est aisé. Les tribus barbares et troupes de mercenaires pullulent...Anormalement même devrais je dire.
Je ne pense pas qu'habituellement ces ombres soient si "agitées"...Il faudra que je pense à vérifier. Il me parait évident que quelqu'un a déjà alteré ces ombres pour recruter en masse.

* * *

Voilà, j'ai suffisement de combattants, il me faut maitenant rapidement reprendre la route pour Oria, je ne voudrais pas arriver trop tard.

* * *

La bataille fut brève. Neptuna fut éblouissante comme à son habitude. Son magnifique corps glissait dans le combat comme le dauphin dans les eaux tumultueuses d'une tempête...Plus j'y pense et moins il me semble crédible qu'elle soit une Ombrienne. J'ai vu des ombriens doués pour le combat ou pour la magie, mais aucun ne rivalise avec un prince d'ambre. Razor...il se bat bien, trop à mon gout. Il semblerait qu'il est altéré l'essence même de l'ombre...Nous sommes dans le cercle d'or, cela indique une parfaite maîtrise de la marelle et une force psychique importante.
La cîtée est sauve pour le moment, les troupes devraient être suffisante à présent pour protéger l'ombre pendant que nous poursuivons nos investigations.

* * *

Notre retour dans la capitale fut un moment de grande surprise. Casius a utilisé de ses capacités pour assoir un serviteur de son père à la tête de l'ombre. Ce Casius est au final quelqu'un de brutal dans sa pensée. Il a du pouvoir et visiblement il aime l'employer. Ce défaut peut être dangereux s'il est couplé avec une ambition dévorante. Cette action aura le mérite à court terme d'assurer la direction efficace de l'ombre. Toutefois je doute que nos pairs à Ambre voit d'un bon oeil cette incursion en force dans la politique du cercle d'or. L'avenir nous le dira.

* * *

Nous sommes sur les traces du sorcier noir. Sur les indications de Razor, qui prétend détenir l'information de Bénédict, nous nous rendons vers l'ombre de Drayland. Casius nous a mis en garde sur le fait que cette ombre est a accès restreint et récemment habitée par un lointain cousin.
Une fois sur place, Neptuna m'informe de la présence extrèmement récente sur les lieux d'un adepte du Logrus...D'où tire t-elle cette information ? Elle doit disposer d'un moyen d'entrevoir les trames mystiques de la réalité.
Nous ne trouvons plus personne sur place bien évidement, mais nous y trouvons des armes de haute technologie modifiée..très certainement pour un usage dans des endroits où elles ne devrait pas normalement fonctionner...Ambre très certainement..Et Erbma.

* * *

Essayer directement ces armes m'avait sembler la suite logique, j'ai commis une erreur. Je ne dois la vie qu'a mon sang et je n'oublierais pas cette leçon. Je regrette que cette mésaventure est dévoiler trop de mes capacités......Nos cousins...ils sont malsains, menteurs et manipulateurs..c'est pour cela que j'affectionne Erbma. Quelques jours en leur compagnie et me voilà à nouveau sur cette voie malsaine du secret. Je hais cette ambiance que génère les princes d'ambre autour d'eux. Il me tarde de retrouver la quiétude d'Erbma et de contempler à nouveau des heures durant Neptuna s'entraîner.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 20/12/2010 à 16:02

J'avais vraiment besoin de me ressourcer. Cette décision fut riche en informations.
Comment as t-elle bien pu arriver de la sorte dans la salle de la Marelle ? Etait ce bien elle déjà ? Il faudra que je trouve un moment pour lui en toucher deux mots.

Ce château me semblait difficile d'accès. Vraissemblablement dans les cours du chaos. Il faudra que je me renseigne sur l'identité des propriétaires. A présent je sais d'où provient l'énergie de ces armes.
Reste à savoir ce que je vais faire. Je vais en parler à Neptuna dès que l'occasion se présentera. Après tout je n'ai confiance qu'en elle. Suldrune est bien trop ...bien trop. Et Cassius et Razor bien trop secret.
Quand à Gerdonius...Si peut être que gerdonius en saura plus sur le sujet.

***

Le rendez vous avec l'ambassadrice des cours c'est relativement bien déroulée. Je suis inquiet pour Neptuna, son témpérament de feu joue en sa défaveur. Quoi qu'il en soit, à l'exposé de la situation, la porte de sortie est dans le comportement de McLain. S'il le faut, pour sauver Neptuna nous sacrifierons McLain sur l'hotel de la diplomatie. Après tout c'est lui qui porté le coup de grâce.
En plus je n'apprécie guère ses manières. Un adversaire battu doit être respecté tout autant que celui qui triomphe. Le peu de respect qu'il montre pour la mémoire du défun m'affecte.
Après les salutations d'usages, La belle Suldrune et moi même sommes allez rendre visite à la non moins resplandissante Ambassadrice. Que dire..je ne sais laquelle est la plus désirable. Suldrune et son côté princesse naïve, ou bien cette demoiselle du chaos, qui visiblement maîtrise l'art de la séduction.
Peu importe, l'avenir nous en diras plus, pour cela aussi. Demain nous partons à la recherche de l'autel des générations.


***

Nous avons fait route pendant quelques heures, puis nous sommes arrivés à destination. Le lieu, bien qu'étrange me paraissait tranquille et de confiance.
Le prophète, énigmatique, comme tous les prophètes, nous as donc orienté vers des épreuves sur la voie de la connaissance.
Je confèsse que je n'ai aucune confiance en Suldrune pour remettre ma vie entre ses mains. Elle me semble si cruche et inexperimentée que je ne pensais pas qu'elle triompherait de son épreuve. Elle m'aura donné tord.
Après tout c'est une de mes cousines, sans doute ne devrais je pas la sous estimer de la sorte.
Ces épreuves auront en tout cas permis de mieux nous connaitre, ainsi que d'en apprendre plus sur cet autel des générations.
Ce que nous en avons appris m'a suffit pour forger ma décision, il ne faut pas que nous partions à sa recherche. Ce serais faire le jeu des gens dans l'ombre de cette affaire.
Ce que nous avons de mieux à faire est de partir à la recherche du mage noir. Demain nous voyagerons à travers les ombres à sa poursuite.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 24/01/2011 à 15:06

Nous avons fait route à travers ombres pour traquer le mage noir. Razor nous a mené jusqu'à une ombre au potentiel magique important.
La contrée était peuplée , de dragons, de centaures et autres créatures magiques de ce type.
Nous avons localisé le lieu de pouvoir de l'ombre et qui manifestement est celui du mage noir.

Un intérmede nous a poussé à retourner vers le prophète. Notre oncle Gérard était sur place. Visiblement il n'a que peu confiance en la capacité de mes cousines et cousins à résoudre le problème. Il semble sincère, tout en étant gené d'avoir été découvert.
Comme à l'accoutumé, Casius et Suldrune ne peuvent faire autrement que de contacter nos oncles et tantes. Une facheuse habitude dénotant certainement leur jeunesse et leur naïveté sur la vie d'un prince ou d'une princesse d'Ambre.

Après être retourné dans l'ombre du mage noir, les choses sont toutes autres. Nous y sommes attendus. Malgré les défenses et efforts du mage noir, les ombriens ne peuvent rien face à la réalité que nous sommes.
Notre quête aura failli se solder par un échec. Bredouille de l'individu que nous recherchions, nous étions sur le point de repartir lorsque l'ennemi fit mouvement.

Le prince Mariick Ompshar ainsi que sa troupe nous tinrent en respect après nous avoir livré le mage noir inconscient...
Ce prince est quelqu'un d'étonnant. Il est trop confiant en lui je pense. Il aura voulu nous soutirer ce que nous avions appris sur l'autel des générations en appatant les plus sensibles d'entre nous avec des informations sur leur famille.

Je me demande comment mes cousins et Suldrune n'ont pas compris plus tôt le réel danger dans lequel nous nous trouvions. Suldrune fut admirablement passive jusqu'a un éclair de lucidité. Casius lui fut remarquablement insultant et inconscient et Razor...je ne sais..admirablement à côté de la plaque.
Le danger était bien réel. Mes tentatives pour gagner du temps furent heuresement salutaire. Traversée par un éclair de lucidité, Suldrune pris soins de contacter l'un de nos oncles pour venir nous sortir de ce mauvais pas.

Je pense, en tout cas je l'espère, que Casius a prit là une leçon d'humilité. Autant j'aurais déploré la mort d'un cousin, autant je métonne que le prince Mariick n'est pas définitivement mis un terme aux insultes inadmissibles de Casius.

Au final je me demande pourquoi je lutte. Je ne sais que trop au final se qui me pousse à me voiler la face au sujet de Neptuna...Mais une chose est certaine...mes cousins ont bien assassiné le prince Sildaric. Ni plus ni moins. Ils auront beau tourner les évênements sous l'angle le plus tortueux possible. Ils auront beau avoir été attaqué en premier...Il n'en restera qu'une simple chose...ils ont assassiné un homme qui battait en retraite et qui n'était pas un danger pour eux.

Le goût du sang est devenu bien fréquent dans notre famille...au moins le prince Maarick aura montré qu'a défaut de santé mentale, il dispose du savoir vivre élémentaire.

Suldrune m'intrigue. Les pouvoirs dont elle dispose sont impréssionnant. Enfin...Après réflexion, elle est sans doute plus futée qu'elle n'y parait. Une astuce, un tour de passe-passe m'ont leurré un instant et j'ai cru y voir la maitrise sans limite d'un princesse d'Ambre.

****

Les paroles d'Ygg ne me laisse rien présager de bon. Le sang vas couler j'en ai le sentiment. Corwyn est derrière tout cela, le doute s'estompe petit à petit. Ce traître ne méritait que la mort..Et sans doute le rattrapera t-elle..enfin je l'espère.
Cette traversée de la Marelle m'a encore une fois permis d'explorer des facettes que je ne faisait qu'entre-appercevoir...Je vais à présent faire un petit somme en attendant mes cousins et cousines. Je me sent las...et tout semble si paisible ici.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 28/03/2011 à 10:23

Ces quelques heures de repos m'ont fait du bien.
Je vais reprendre la rouet vers Ambre, voir mes cousins et cousines.

Je ne sais pas encore si je vais leur faire part de ce que j'ai appris...Au final je n'ai que peu d'affinités avec eux.

***

Suldrune m'exaspère. Je crois que la prochaine fois qu'elle insiste sur un contact d'atout je lui ferais regretter ses manières cavalières. Quoi qu'il en soit, elle m'aura epargné plusieurs jours de déplacement.
J'ai retrouvé mes compagnons juste à temps pour aller discuter avec le Prince Gérard. La discussion fut creuse, sans réelle conviction et comme d'habitude pleine de sous entendus.

Pendant que nous parlions j'ai repensé longuement à la touchante attention de Cassius. Le souffle de la mort aura t il vraiment eu sur lui cet effet...Quelquepart j'en doute... Un serpent reste un serpent. Il aura beau se montrer sous son meilleur jour, il mordra tôt ou tard.
Suldrune quand à elle ne cesse de remettre peu subtilement mon intégrité en question. Je ne sais trop ce qu'elle cherche, mais par contre je suis sur que si elle continu dans cette voie, ce qu'elle trouvera ne lui plaira guère.

Le chef de meute est également revenu. Comme la première fois que je l'ai rencontré, il me laisse une impression étrange. Il en sait certainement plus qu'il ne le laisse penser...Enfin suis je stupide. Un prince d'Ambre voilà tout.

Parfois je maudit ...je ne sais trop qui en fait..pour être né prince d'Ambre. Une vie normale, une famille et de la terre...loin des complications d'être le centre de la création.
Que ne donnerais je pas pour ignorer tout des ombres et de l'influence de la marelle.

A défaut d'être heureux, je suis au moins mieux armé que certains pour ne pas succomber au premier beau parleur venu.
C'est décidé, j'irais parlé à Moire. Neptuna ne veux peut être pas en apprendre plus, mais je le ferai pour elle. Il en vas de sa survie. Sans savoir de qui nous devions nous méfier, je ne pourrais pas la protéger.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 15/04/2011 à 12:44

Nous nous sommes rendus à Tir'na'nog...Ce fut une expérience prenante.
Nous y avons vu beaucoup de choses, arriverons nous...arriverai je à les décrypter c'est une autre affaire.

Il ne faut pas que je perde de vu que ces visions tiennent de l'onirique et non pas de la réalité. Il faut que j'arrive à en tirer le symbolisme derrière.

Corwyn...il était aux côtés d'une femme, il semblait y tenir. Par contre sa jeune fille était elle dans la chambre à côté, et ne semblait pas préoccuper le couple un instant. Cela voudrait peut être indiquer que le félon n'accorde que peu d'importance à sa famille...de là à dire qu'il pourrait bien la sacrifier sur l'autel des générations...c'est assez tentant de le croire. Peut être que son égo mal placé lui fait chercher un moyen d'accroître la puissance de sa marelle..au détriment de la notre...L'avenir m'en dira plus je l'espère, avant qu'il ne soit trop tard.

Nous sommes ensuite allez aux appartements de Deirdre, nous y avons vu le chateau de lyonesse, ainsi que ce qui s'averera être celui qui a vu naitre Casius.

Nous sommes ensuite allez dans les appartements de Fiona, il nous est apparu alors la bibliothèque des cours du Chaos. Un ouvrage, sans doute apparenté à l'autel des générations, sous la forme d'un carnet de voyage de bénédict est consulté par Maarick, puis sa place est prise par un homme âgé, arborant un symbole de famille, pas forcément très en evidence.

Au final la dernière chose que j'estime intéressante fut de voir Random sur son trône, aux aboits, perdu et cherchant de l'assistance pour l'aider à comprendre ce qui se tramait. Puis d'être abattu sans même savoir qui portait le coup. Ce n'est pas très encourageant.

J'ai passé la marelle à nouveau, celle de Tir'na'nog cette fois ci. Cela m'aide à parfaire ma connaissance. J'y est rencontré un reflet de Dworkyn, étrangement réel et irréel en même temps. Peut être faudra t-il que je le trouve lorsque tout cela se sera tassé.


***

Je me suis reposé quelques heures avant de me rendre dans les appartements de Casius pour discuter avec mes cousins et cousines de la suite des évênements.
Suldrune à la limite de l'hystérie c'est jetée sur Casius lorsqu'elle a appris que le chateau que nous avions vu la veille était celui de sa mère. Elle nous informe qu'elle est arrivée à temps sur l'ombre de lyonesse pour sauver ses parents adoptifs.
Nous décidons alors de nous rendre sur place après que Casius est mis sa mère à l'abri.

Nous sommes arrivé à temps pour confronter les assaillants. Des gens des cours sans nuls doutes.
Le combat fut intense, et hésitant au final pour certains de mes cousins.
Neptuna fut brillante comme à son habitude. Je l'ai toutefois senti pour la première fois en légère difficulté. Je crains qu'elle n'est trop confiance en ses capacités et que cela lui joue des tours à l'avenir. Mais qui suis je pour lui en faire la remarque.
Il faut vraiment que j'aille voir Moire pour en apprendre plus sur le père de Neptuna.
Razor et casius ont laissé l'un des assaillants s'échapper alors que Neptuna et moi-même avons maitrisé ce metarmorphe.

Nous avons remis l'importun à la délicieuse ambassadrice des cours. Je pense vraiment que ce fut le bon choix, cela nous fait à présent au mieux une alliée, au pire quelqu'un avec une dette à notre égard.
Je suis soucieux toutefois.
Je pense que je vais prendre quelquejours pour allez me détendre et revoir Florimel. Peut être aura t-elle de précieux conseils, et au moins je sais qu'avec elle le temps sera plus doux.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 10/05/2011 à 14:55

Je reviens de l'ombre terre. J'y ai rencontré Florimel, elle est toujours aussi charmante. Je sais que j'ai tord, mais en sa présence je ne suis pas sur la défensive. Sans doute est elle comme les autres, mais je m'en fiche.
Je vais allez sur cette ombre pour y trouver Gaëlle et j'aviserais. Visiblement elle se trouve dans les environs de Ygg. Cela vas faire une trotte, je pense que je vais demander à la Marelle de m'y emmener. Certains pourrais dire que j'abuse, mais j'apprécie cet effort. Il y a le danger, ce risque à chaque fois que je la traverse...Mais je m'en fiche.
A chacunes de mes traversées j'ai appris sur elle. Je ne prétendrais pas la maîtriser, mais je progresse. Suldrune m'a fait demandé, mais elle n'était pas là. Je me demande ce qu'elle veut encore ? Peu importe, je m'en fiche.

Je suis arrivée sur l'ombre, près de Gaëlle. Comme je m'y attendais elle était en pleine bataille. J'ai donc essayé de m'inflitrer dans son armée pendant la bataille pour garder un oeil sur elle. C'était sans compter sur la vigilance de la chef de guerre adverse. Sa magie était très puissante. Trop pour une ombrienne et pourtant il semble qu'elle ne soit que cela. Il faudra que j'approfondisse cela.
Son sortilège m'a affaiblit, je ne pourrais donc pas garder Gaëlle en vue. Je vais tenter de détruire cette magie à l'aide de la puissance de la marelle.

Alors que je me reposais, Casius est apparu à côté de moi. La marelle l'a envoyé dans un endroit "sur"...s'en est presque savoureux d'ironie. Mes autres cousins et cousines sont arrivés peu après. J'ai décidé de ne rien leur réveler de ma présence ici. Après tout cela ne les concerne pas. J'ai ensuite aiguillé notre troupe vers la forteresse afin d'y rejoindre Gaëlle. En route nous avons combattu une troupe des créatures de cette ombre, j'étais curieux de voir de quoi elles étaient capables, il m'a semblé opportun de leur opposer mes cousins et cousines.
Cela m'a permis d'en apprendre plus sur eux et de mieux les cerner. Voilà que je reprend...je hais vraiment ce sang d'ambre qui engendre la méfiance et la mesquinerie. Encore une fois les couloirs sereins du palais d'Erbma me manque cruellement.
Après quelques tractations, nous avons pu récuperer ce pourquoi Casius était venu et j'en ai profité pour subtilement, du moins je l'espère, adjoindre Gaëlle à notre équipée. Au moins j'aurais un oeil sur elle comme cela.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 12/06/2011 à 22:50

Après de longues discutions auxquelles j'ai préféré ne pas prendre part, nous nous sommes enfin mis en route pour les Cours du Chaos.
La route étant jugée trop longue par mes cousins, cousines, il est décidé que Gerdonius donnerait les impressions pyschiques d'une ombre qu'il connait à proximité des Cours afin que Suldrune puisse en déssiner un croquis.

Gerdonius est très secret, et je crains vraiment qu'il ne nous espionne pour le compte de Maarick. Après tout on ne sait rien de lui et son père à disparu depuis trop longtemps pour qu'il ne lui soit rien arrivé de facheux. Peut être a t-il tout simplement changé de camp.

Nous nous apprétons donc à partir.

La tension est palpable entre Neptuna, Suldrune et Cassius.

*****

Le voyage par atout fut sans problème, ce ne fut pas le cas de la traversée des ombres qui suivie. J'avais décidé de faire un détour par le bord des abysses avant de nous rendre dans les terres de Tristan Sildaric, mais quelquechose c'est produit.
Je ne saurais dire ce qui c'est passé. C'est comme si j'avais glissé en ombre. Je n'avais plus aucun contrôle. Je ne crois pas qu'il s'agisse de la proximité des Cours, c'est autre chose.
Nous avons rencontré un individu étrange, mais au final peu intéressant. Il nous a permis d'avoir un abri alors que nous avions tous sombré dans l'inconscience. Cela me fait penser qu'il faudra que je vérifie qu'il ne nous a rien implanté.
La suite de notre voyage nous a ammené vers la cîté coquillage où nous sommes par le plus grand des hasards tombé sur une demoiselle des cours. Casius bien évidement c'est jeté dans la gueule de la lionne. Son assistance nous a permis de rejoindre la frontière des cours puis d'arriver a destination sur les terres Sildaric.

Notre discution avec Tristant fut très intéressante. Et j'ai enfin su pourquoi nous étions mêlé à cette histoire. La chose est limpide à présent pour moi. Le contrôle des abysses...Il s'agit d'un pouvoir à maitriser et celle qui en a la charge actuellement n'est pas assez puissante pour en faire sortir Deirdre. Il est de notre devoir d'aider notre tante.
Nous allons devoir trouver et utiliser l'autel des générations pour que cette princesse du chaos puisse être suffisement puissante pour remonter la princesse Deirdre...une fois sa tâche accomplie, nous la tuerons et sa soeur avec afin que plus personne ne maîtrise ce pouvoir dans les cours du Chaos.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 15/09/2012 à 16:47

Cela fait bien trop longtemps que je n'ai plus pris le temps d'écrire quelques lignes.

Bien des choses ce sont passées, certaines importantes, d'autres moins. Enfin, l'importance est relative à la personne qui s'y interesser pourrait-on dire.

Bénédict est sortit de son enfermement, mais je ne sais pas...il ne m'inspire pas confiance. En même temps qui m'inspire réellement confiance dans cette famille.

Je ne suis pas peu fier que mon plan est réussi. Je savais au fond de moi que je pourrais sortir Deirdre du néant qui lui servait de prison. Je n'ose imaginer ce qu'elle a pu endurer, mais a présent c'est finit.
Aurait elle du attendre que quelqu'un d'autre ne se bouge pour la sortir de là...Suis je donc le seul a éprouver ce lien familial qui nous unis ?
J'ai longuement discuter avec mes cousins et cousines, et aucun d'eux n'éprouve la moindre esquisse de remort à l'idée de laisser l'un des notres errer à tout jamais dans les abysses. C'est un criminel certe, mais cette punition n'est elle pas trop inhumaine ? N'y a t-il donc que la vengeance qui compte dans le coeur des ambriens ? Le pouvoir et la vengeance ?

Il faudra que je pense à remercier Mère de m'avoir épargner la noirceur de notre famille autant de temps. Je me rends compte à présent qu'elle a su me préparer avec subtilité à ma confrontation avec ce monde de manipulation et de trahison.

Je me rends compte que j'ai mis Florimel en danger en ammenant les piliers chez elle. Il me faut à présent réparer cette erreur. Mais encore une fois, quelle punition est assez juste pour un membre de la famille ? Il a manipulé mais d'autres le font. Ce qui blesse Casius dans cette histoire c'est sans doute d'avoir, pour une fois, été du mauvais côté de la manipulation mentale. Les autres ne semblent avoir aucune pitié et ne cherche même pas à comprendre.

Je sens au fond de moi que l'issue est proche. J'avoue sans peine ne plus savoir quelle voie prendre. Je pense que pour une fois je vais voir comment les évênements tournent et comment chacun trace son chemin. Si leurs routes les mênent vers des actes condamnables, les choix n'en seront que plus aisés....
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 28/10/2012 à 19:51

La capture de Finndo n'aura guère durée.

Je ne sais trop ce que Casius cherchait, mais c'est un fait, il a sans doute permis l'évasion de Finndo.

Mais qu'importe, le traître paiera...Ils payent tous. Tout est question de prix.

Je n'en ai encore parlé avec personne, mais je m'interroge encore sur mon choix. Corwyn méritait il ce que je lui ai fait ? En même temps méritait il d'avoir la tranquilité après ce qu'il a fait a Ambre ?
Au final je ne pense pas. Alors oui, j'aurai pu sauver sa marelle, oui j'aurais pu sauver son monde, et je ne l'ai pas fait. Mais je sais à présent que cela rendra Ambre plus forte.

*****

Je vois de plus en plus la Licorne. Elle semble attendre quelquechose de moi, mais je n'arrive pas vraiment à savoir quoi. Qu'as t-elle vue en moi ? En attendant, je me chargerai de raviver le culte de la Licorne. Croire en quelquechose de plus noble que nous me semble nécéssaire. Après tout, les ombriens aussi mérite d'avoir une vie décente.
J'ai pris ma décision, avec ou sans leur aide, il est hors de question que je laisse un prince d'ambre dans une prison si cruelle.
J'ai l'intime conviction qu'il est de mon devoir de libérer Brand des abysses. Peut être est-il fou...mais il n'en mérite pas pour autant un tel châtiment.
Un frère ou une soeur se devrait de venir en aide à son parent et non pas le laisser dans un trou...

*****

Cela fait quelques semaines maintenant que j'habite dans le palais d'Ilyana Maaldir. C'est une hôtesse charmante et délicieuse. Je crois qu'elle apprécie vraiment ma présence.
Sans doute est ce la confiance que j'ai placé en elle lors du sauvetage de Deirdre. En tout cas, cette expérience lui a fait faire un bond dans la connaissance des abysses, J'espère que cela pourra nous être utile.

*****

Cela fait maintenant 3 mois que je suis ici, et Ilyana m'a beaucoup appris. Nous avons longuemenet discuté hier soir, et malgré les sentiments qui semblent nous unir, elle ne semble pas prête à m'aider à libérer Brand. Je comprends sa position, elle en a peur. Un prince d'ambre fou en liberté serait un danger de plus pour les cours du chaos.

*****
Je ne sais trop que faire. J'aurai le sentiment de la trahire si je le faisais tout seul. En même temps, je le comprend à présent, même si elle acceptait cela serait pour moi et non car elle est convaincue que c'est juste. C'est un choix difficile, et il mérite réflexion. Le mariage de Casius me laissera l'opportunité de réfléchir et de savoir quoi faire.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 13/01/2013 à 11:29

Encore une fois le calme et la tranquilité furent pietiner par un chaos indescriptible.

Le mariage fut un fiasco, pas sentimental bien entendu, mais il a finit mal.

Martin et la nouvelle épouse kidnappés. Le seigneurs du chaos me lassent vraiment. Il ne savent user que de violence physique ou moral. Il est temps de leur apprendre que les princes d'ambre ne sont pas des ombriens que l'on peut malmener en toute impunité.

La récupération de Martin et de la femme de Casius fut aisée...enfin...disons que Casius et Suldrune ne se rendent pas vraiment compte de la dette qu'il ont envers moi. Et avant la fin je leur rappelerai.

Cet épisode m'a convaincu d'une chose, il est hors de question de laisser un prince d'ambre prisonnier, où que cela soit. Je sortirai Brand de sa prison ignoble dès que je le pourrai. Mes cousins ne sont pas sorti indemne de ces aventures récentes, hormis Neptuna je pense.
D'ailleurs la Licorne ne s'y est pas trompée et à bien senti en elle la volonté de défendre Ambre à tout prix.
Casius lui c'est perdu sur le chemin. Il est au final ben pire que Madrigan dans le fond. Ce qui fait qu'il est moins dangereux c'est qu'il est sans doute moins puissant, quoi que...
Suldrune elle...que dire, elle est sans doute perdu et ne retrouve pas son chemin vers ce qu'elle est vraiment. La rebellion exacerbée qui lui fait refuser son sang ne durera qu'un temp, en tout cas je l'espère.

Je déplore que le meurtre soit devenu au final notre moyen privilégié de résoudre les difficultés. En même temps les seigneurs du chaos ne nous laissent pas vraiment le choix et nous allons leur montrer que ce jeu là nous savons le jouer également.

* * *

Brand me semble moins agité, je vais sans doute bientôt pouvoir discuter avec lui. J'espère qu'Iliane sera en mesure de m'aider. D'ici là il nous reste le cas de Gerdonius a regler. Je n'ai pas encore pris ma décision sur le sujet.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 19/05/2013 à 12:00

Je déplore que le meutre soit devenu le moyen d'expression privilégié....c'était dans les dernières lignes que je t'écrivais ceci...Sans vraiment savoir à quel point cela serait vrai...
Une fois de plus je t'ai délaissé au coeur de l'action et n'ai pas pris le temps de relater mes aventures...ou mes déboires...ou juste ma vie de prince d'ambre. Cela doit être cela au final le destin des princes d'ambres, ne jamais vivre une vie calme.

Mes cousines et cousins et moi-même avons oeuvrés pour orienter l'avenir des cours du Chaos.En nous appuyant sur Ravensuul Darkside, nous avons bien fait progresser nos objectifs, et j'ai pour ma part proposé le trône sur un plateau d'argent à la plus belle des dames.

Je crois qu'en fait c'est ici que tout à commencé, enfin que cette violence qui m'anime à pris naissance. J'ai guidé ma famille vers le meurtre de Canan Darkside. L'avenir m'aura donné raison puisque sans cela c'est ce traitre de Gerdonius qui aurait accédé au pouvoir.

C'est aussi à ce moment là que Casius est venu vers moi, je pense que pour lui le timing était mauvais, mais il ne pouvait pas le savoir. En toute amitié, ou peut-être avec un dessein, il m'a appris que Bénédict et son père Caine ne voyait pas d'un bon oeil ma relation intime avec Illyana Maaldir et mon intérêt pour les abysses. Je me rappelle de cet instant...Soit me suis-je dis..ils se mêlent de ce qui ne les regardent pas, ils ont paieront le prix fort. C'est ce qui ma fait me décider d'exposer leur forfaiture au grand jour. Certes la punition fut faible, mais l'idée était là et l'affront au final pas bien important..Ce que je regrette le plus c'est ce que j'ai fait à Cassius, mais au fond de moi je cherchai sans doute à le punir pour son arrogance et pour son acte infanticide ignoble...
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30

Re: Journal de Llediwel

Messagepar RossVell » 20/05/2013 à 17:58

La recherche de l'anneau des férons m'auras beaucoup apporté, c'est une chose certaine. Beaucoup d'informations, mais aussi beaucoup de déception.
Une année c'est écoulée pendant notre passage dans cet ombre cachée...et à mon retour Illyana me dévoilà son vrai visage. Elle ne m'avait pas attendu. Une telle impatience peu surprendre pour des seigneurs du chaos, mais lorsqu'elle m'annonça qu'elle était déjà avec quelqu'un d'autre et qu'elle attendait un enfant, je compris enfin que cette femme est en réalité en quête de pouvoir et d'influence.

J'avais pourtant oeuvrer pour que la reine me soit redevable et j'envisageais de mettre cette influence entre ses mains. Son impatience lui désservira peut être, certainement même. Déjà à l'époque lorsque j'envisageai de faire sortir Deirdre, cette pensée avait traverser mon esprit...éliminer le pouvoir des abysses.
Maintenant cela s'impose à moi....Illyana doit mourir, et la fille de cassius également.
C'est étrange comme les fils qui sont tissés pour nous sont parfois ironique. J'ai reproché longuement à Cassius le meurtre de sang-froid qu'il a commit et je m'apprête très certainement à faire de même.

*************

Nous avions trouvé l'anneau des férons et je l'ai remis à la Licorne. Elle m'a bien fait comprendre de m'éloigner de cet anneau et du pouvoir qu'il renferme. Mais visiblement elle a remis l'anneau à Merlin par l'intermédiaire de sa roue spectrale.
Les visions de la Licorne me déconcerte souvent, et sont difficiles à comprendre.
Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons,
il y a suffisement de cons que l'on prend pour des gens.
RossVell
D20
D20
 
Messages: 1162
Inscription: 16/04/2010 à 09:30


Retourner vers Ambre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité